Socialisez

FacebookTwitterRSS

200.000 francs Cfa pour la carte de séjour au Gabon

Auteur/Source: · Date: 18 Août 2008
Catégorie(s): Afrique

L’ambassadeur du Cameroun au Gabon présente cette situation comme l’aboutissement de négociations avec les autorités du ministère de l’Intérieur du Gabon. Au lieu de 365.000 francs Cfa il y a quelque temps (et même un peu plus auparavant), les Camerounais vivant au Gabon vont désormais débourser 200.000 francs Cfa, tous les deux ans pour la carte de séjour. ” Mon prédécesseur avait déjà obtenu la baisse de ce taux à 180.000 francs Cfa. Ce qui a fait entrer plusieurs milliards de francs Cfa dans les caisses de l’Etat gabonais.

Mais dans les nouvelles négociations, nous n’avons pu obtenir que le montant soit fixé à 200.000 francs Cfa, mais nous sommes en négociation permanente pour que cette baisse soit continuelle. Mais le langage que je ne cesse de tenir aux autorités gabonaises, c’est que le Gabon n’a pas intérêt à maintenir des conditions d’accès difficiles sur son territoire “, a indiqué l’ambassadeur du Cameroun au Gabon, son Excellence Samuel Mvondo Ayolo. Ce dernier soutient que depuis que la mesure a été arrêtée, quelque 200 dossiers seulement ont déjà été enregistrés au niveau de la mission diplomatique du Cameroun. Alors que officiellement, plus de 45.000 Camerounais sont recensés dans ce pays. “Il y en a un peu plus. Ils sont en effet qui se confondent aux groupes ethniques locaux et ne se considèrent pas comme étrangers “, explique l’ambassadeur.

Pour Samuel Mvondo Ayolo, ce manque d’affluence est dû au fait que ” les Camerounais sont très prudents “. ” Ils pensent que lorsqu’il y a pareil acte c’est que l’on cherche à les expulser comme cela est arrivé par le passé”, affirme t-il. Même si les autorités gabonaises ont consenti à faire payer aux Camerounais 200.000 francs Cfa, au lieu de 365.000 francs Cfa, ceux-ci et même les ressortissants des autres pays d’Afrique (qui payent un plus de 700.000 francs Cfa) ne comprennent pas pourquoi les citoyens français, quant à eux, ne payent que 50.000 francs Cfa. ” Il existe entre les deux pays, la France et le Gabon, des accords de partenariat “, indique le plénipotentiaire du Cameroun. Qui se félicite de ce que les Camerounais sont de moins en moins impliqués dans des actes répréhensibles au Gabon comme par le passé. C’est le résultat, soutient-il, de leur organisation en associations.


SUR LE MÊME SUJET
8 milliards de francs CFA pour la SNBG
La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) vient d’accorder un prêt de 8 milliards francs CFA à la Société nationale des bois du Gabon (SNBG). A l’issue d’un accord signé le 23 janvier à Brazzaville, au Congo, avec le gouvernement gabonais, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) va octroyer un prêt de 8 milliards de francs CFA à la Société nationale des bois du Gabon (SNBG) pour la construction d’un complexe industriel de transformation de bois à Owendo. «La BDEAC, dont la mission est de financer le développement socio-économique en Afrique centrale, continue d’accompagner les ...
Lire l'article
Le ministre gabonais des Affaires étrangères, Paul Toungui, et l’ambassadeur de la Chine au Gabon, madame Li Fushun, ont signé le 10 novembre 2011, un accord de prêt sans intérêt estimé à 11 milliards de francs CFA, dont 4 milliards sont destinés au financement des travaux d’achèvement du stade de l’Amitié sino-gabonaise d’Agondjé. L’inauguration du stade aura lieu le 27 novembre. Un accord de financement sans taux d’intérêt, d’un coût global estimé à 11 milliards de francs CFA a été signé le 10 novembre dernier entre le gouvernement gabonais représenté par son ministre des Affaires étrangères, Paul Toungui et ...
Lire l'article
Le Conseil d’administration du Fond d’entretien routier de 2ème génération qui a eu lieu mercredi a permis aux administrateurs d’examiner et d’adopter le budget de l’exercice 2011 qui s’élève en ressources et en emplois à la somme de 42,7 milliards de francs CFA. A l’issue de ce Conseil, il ressort que les ressources prévisionnelles pour l’année 2011 proviennent essentiellement de la redevance d’usure de la route (RUR), de la taxe complémentaire sur salaire (TCS), de la taxe sur les assurances (TA) et du report de trésorerie (RT). Cette année, les ressources affectées de l’Etat sont en augmentation de 15%, passant de ...
Lire l'article
Le prix du trajet entre Libreville et le Cap Santa Clara, dans le département du Cap-Estérias, au nord de Libreville qui était à 500 francs est passé à 1000 francs depuis mercredi dernier, consécutif à la dégradation de la route, a constaté l’AGP. Pour les transporteurs, cette hausse de tarif est due à la dégradation de la voie causée par les fortes pluies qui s’abattent, occasionnant des pannes pour les véhicules qui empruntent ce tronçon routier. Cette hausse du prix met en colère les habitants du Cap Santa Clara qui souhaitent une intervention des autorités locales afin de ‘’ramener les transporteurs ...
Lire l'article
Le premier ministre Gabonais, Paul Biyoghé Mba, a signé le 3 décembre dernier une convention portant sur plus de 12 milliards de francs CFA, destinés aux travaux d’intérêt public, a constaté l’AGP. Ce financement devrait servir à la réalisation de divers travaux allant de la réhabilitation de diverses infrastructures à l’achat des équipements administratifs. Les administrations bénéficiaires sont, notamment, la Défense, l’Intérieur, la Communication, l’Agriculture, l’Equipement, l’Energie, les Transports et la Santé. Sur cette enveloppe, la part du gâteaux revient aux Transports et à la Communication avec plus de 5 milliards de francs CFA chacun destinés notamment à la fourniture de 38 ...
Lire l'article
Le gouvernement a autorisé, le 10 septembre dernier, l'Etat Gabonais à contracter quatre emprunts d'un montant total de près de 230 milliards de francs CFA pour la réalisation des projets d'infrastructures dans le pays. Le premier prêt de 5,9 milliards de francs CFA est destiné au financement d'une mission de contrôle pour le chantier du barrage hydroélectrique de Poubara, dans l'Ogooué Ivindo, alors que deux autres près d'un montant total de plus de 60 milliards de francs CFA auprès de la Fortis Banque, doit permettre la construction et l'équipement du nouvel hôpital général d'Angondjé. © D.R. L'Etat Gabonais va emprunter ...
Lire l'article
Les traitements et salaires atteindraient 370 milliards contre 336 milliards de francs CFA pour l’année 2009, soit une augmentation de 34 milliards de francs CFA liée entre autres à l’attribution d’une prime d’incitation au personnel enseignant de l’Education nationale pour un montant de 16 milliards de francs CFA, a rapporté ce jeudi à Libreville, le Porte-parole du gouvernement, René Ndémezo’Obiang, à l’issue du Conseil des ministres. Outre cette augmentation liée à l’attribution d’une prime d’incitation au personnel enseignant de l’éducation nationale, le Porte-parole du gouvernement note également que l’augmentation de l’allocation de rentrée scolaire, dont le coût global est évalué ...
Lire l'article
La Commission de l'Union Européenne (UE) à Libreville a signé samedi dernier au siège de la CEEAC de Libreville, une convention de contribution d'un montant de 9,6 milliards de francs CFA à la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC). La signature de cette convention a été faite par Thierry Mathisse, ambassadeur chef de délégation de la Commission de l'UE à Libreville et le secrétaire général de la CEEAC Louis sylvain Goma, en présence de certains représentants diplomatiques au Gabon. Cette convention entre dans le cadre de la coopération en matière de paix et de sécurité avec la CEEAC ...
Lire l'article
Les déguerpis du site d'Agondjé (banlieue nord de Libreville), sur lequel sera construit un stade de football, ont commencé à percevoir ce vendredi à Libreville leur part des 780 000 000 francs CFA en vue du dédommagement. Selon l’un des responsables de l'opération, les enveloppes dont les montants n’ont pas été précisés varient selon le standing des personnes qui occupaient ces lieux. Ces enveloppes permettront à ces populations d’acquérir un nouvel espace d’habitation et de s’installer dans de bonnes conditions. « C’est une geste du gouvernement pour nous soulager et nous consoler de la douleur qu’il nous inflige en nous obligeant ...
Lire l'article
À quelques jours des consultations électorales du dimanche 27 avril prochain, les populations de Libreville se bousculent dans les centres d’établissement des cartes d’identité nationale alors que c’est au compte goutte qu’elles vont retirer les cartes d’électeurs. L’engouement est plutôt timide dans les mairies et les établissements scolaires aménagés pour le retrait des cartes d’électeurs. « C’est vraiment au compte goutte que les gens viennent retirer leurs cartes. C’est surtout en fin de journée qu’il y a plus de mouvement », a confié un agent de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), affecté pour la circonstance à la mairie ...
Lire l'article
8 milliards de francs CFA pour la SNBG
Gabon : 4 milliards de francs CFA pour la finition du stade de l’Amitié
Economie / 42,7 milliards de francs CFA de budget 2011 pour le Fer 2
Le prix du trajet Libreville-Cap Santa Clara passe de 500 francs à 1000 francs CFA
12 milliards de francs CFA pour les travaux d’intérêt public
Gabon : 230 milliards de francs CFA pour les infrastructures
Gabon: Les traitements et salaires atteindraient 370 milliards contre 336 milliards francs CFA pour l’année 2009
Gabon: L’Union Européenne octroie une subvention de 9,6 milliards de francs CFA pour des missions de paix à la CEEAC
Gabon: 780 000 000 francs CFA pour le dédommagement des déguerpis d’Agondjé
Gabon: Locales 2008 / A jour J-6, bousculade autour de la carte d’identité nationale, peu d’engouement pour la carte d’électeur

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Août 2008
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

4 Réponses à 200.000 francs Cfa pour la carte de séjour au Gabon

  1. Geoffroy

    4 Mar 2015 a 07:23

    Bonjour à tous,
    Moi je suis béninois et je pense aller au Gabon en 2016 et Je voudrais avoir quelques renseignement sur le Gabon,
    j’ai appris qu’actuellement le Gabon n’établit plus la carte de séjour aux étranger Ou ils ont arrêté pour le moment d’établir la carte de séjour.Est-ce vrai?
    Et si c’est le cas, est-ce qu’on peut m’établir une carte de séjour une fois créer mon entreprise ou société au Gabon?
    Voici mon adresse émail: geoffroy10@live.fr
    Merci de me fournir les renseignements
    Amicalement

  2. Veron

    21 Jan 2015 a 10:46

    CEST QUEL HISTOIRE DE PAYER 50 000 CFA DEPUIS QUAND MOI J AI TJR PAYER 350 000 MIll e la 1ere Fois et 250 000 La 2emme FOIS la ca va etre la 3emme et a mon avis c est encore 250 000 qui vont partir . j’ai entendu dire que pour la suisse la catre de sejour était de 3million CFA ( le prix est basé sur le nombre d’echange qu’il existe entre les pays)

  3. BEMBA

    19 Août 2008 a 12:27

    Pourquoi les camerounais doivent t-ils payer 200 000 Cfa, alors que les français bien plus riche ne payent que 50 000 Cfa, pourquoi ? Parce que pour Bongo, ses vrais “frères” sont les français, alors que les camerounais sont ses pires ennemis, puisqu’ils sont Nègres.

  4. martin

    19 Août 2008 a 04:53

    ou est l’unité africaine quand on constate se genre d’injustice, 700000 c’est peu, certain paye plus d’un million de franc CFA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*