Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Délibérations du contentieux des locales 2008 / Des irrecevabilités en cascade

Auteur/Source: · Date: 26 Août 2008
Catégorie(s): Politique

Les sept (7) affaires relatives au contentieux des locales d’avril dernier, inscrites en délibéré à l’audience de ce mardi matin, ont été, toutes jugées irrecevables par la Cour constitutionnelle.

L’essentiel des requérants ont été déboutés au motif que leurs démarches n’étaient pas conformes à l’article 72 de la loi organique de le Cour constitutionnelle qui stipule que : « La requête doit contenir les noms, prénoms, adresses et qualités du ou des requérants, le nom du ou des élus dont l’élection est contestée ainsi que l’exposée des faits et des moyens invoqués. Elle doit être signée de son auteur ».

Ainsi, le Forum africain pour la reconstruction (FAR) de Léon Mbou Yembi et l’indépendant André Eyégué qui contestaient, dans la commune de Mitzic, les résultats obtenus par la liste PDG (Parti démocratique gabonais, au pouvoir) conduite par Gisèle Laure Eyang Ntoutoume ainsi que ceux des partis alliés, notamment le PGCI (Parti gabonais du centre indépendant), le Rassemblement pour le Gabon (RPG) respectivement représentés par Grégoire Mintsa Mi Nang et Yvon Lucien Nzé Akou et enfin, l’indépendant Minault Maxime Zima Ebeynard, ont été déboutés.

Il a été de même pour Fidèle Wora (UPG) dans le 1er arrondissement de Libreville, Ferdinand Moussavou Nguéma (RPG) dans la commune de Lambaréné, Aimé Samogno (ADERE), Viviane Mandagui de l’UPG et l’indépendant, Emile Nzamba dans le département de Tsamba-Magotsi, tous pour différents motifs, opposés au parti au pouvoir.

Pour cette même journée, plus d’une dizaine d’autres affaires sont inscrites à l’ordre du jour des audiences publiques alors que deux autres en délibérés ont été reportées au 28 août prochain.
 


SUR LE MÊME SUJET
L’examen des contentieux électoraux relatifs aux locales d’avril dernier s’est refermé le 26 septembre à la Cour constitutionnelle avec l’annulation du scrutin dans la circonscription de la Doigny où le PDG avait remporté 11 des 15 sièges à pourvoir. Cette annulation porte à six le nombre de requêtes approuvées par la haute juridiction sur les 70 introduites par les candidats déchus sur l’étendue du territoire national. La présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mbourantsouo, a présidé le 26 septembre dernier au siège provisoire de la haute juridiction sis à la Sablière à Libreville, la dernière audience publique consacrée à l’examen ...
Lire l'article
La Cour constitutionnelle a décidé, en sa séance de vendredi, de la reprise du vote dans le département de la Doigny (sud) suite au recours, introduit par Tsouka Tsouka, candidat de l’Union du peule gabonais (UPG, opposition), dénonçant des nombreuses irrégularités lors du scrutin. Une décision plutôt défavorable aux deux têtes de liste de la majorité présidentielle, en l’occurrence Emile Manfoumbi Kombila du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et Denis Moussadji du Rassemblement national des bûcherons (RNB). Le candidat de l’UPG a évoqué devant la Cour, entre autres, la manipulation du fichier électoral, l’usage des fausses procurations par les partisans de ...
Lire l'article
Senturel Ngoma Madoungou du Parti démocratique gabonais (PDG) a vu mercredi son recours demandant l’annulation des résultats du scrutin du 27 avril dernier dans la commune de Mimongo (centre-sud), rejeté par la Cour constitutionnelle ce, à la grande joie du leader du Parti social et démocrate (PSD), Pierre Claver Maganga Mousavou. La requête introduite par la tête de liste du parti au pouvoir, non conforme à l’article 72 de la loi organique de la Cour constitutionnelle, a été purement et simplement déclaré « irrecevable » par les membres de la Haute juridiction. « Nous prenons acte de la décision de la Cour ...
Lire l'article
Le contentieux électoral opposant, dans le 2ème arrondissement de Libreville, Paul Mba Abessole (vice-1er ministre) du Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité) à Jean Eyéghé Ndong (1er ministre) du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), a tourné à l’avantage du dernier cité . En effet, le recours demandant l’annulation du résultat des élections du 27 avril dernier dans cette circonscription, introduit par le leader du RPG « non conforme en la forme », est tombé sous le coup de l’article 72 de la loi organique de la Cour constitutionnelle qui l’a déclaré « irrecevable ». Il a été de même de la requête ...
Lire l'article
Le contentieux opposant Sophie Ngouamassana, épouse Moulengui Mouélé, du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) à Marc Adolphe Doumi Mandatsi de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition) et Victor Missande de l’Alliance démocratique républicaines (ADERE, majorité), pourrait aboutir à l’annulation des résultats des élections dans la commune de Mounana, voire dans le département. C’est ce qui ressort de lecture du rapport du Commissaire à la Loi et des arguments mis en avant par l’avocat de la requérante, maître Francis Nkéa Ndzigue. Selon le dernier cité, la requête de sa cliente est recevable en ce sens que si la ...
Lire l'article
Alors que se vide, petit à petit, le contentieux post-électoral des municipales et départementales du 27 avril dernier avec sa kyrielle de rejets, nombreuses affaires sont encore très attendues par les observateurs de la vie politique du pays. Parmi celles-ci, celle opposant dans le 5ème arrondissement de Libreville, l’actuel locataire de l’Hôtel de ville, Jean-François Ntoutoume Emane, tête de liste du parti au pouvoir, à la liste du principal parti de l’Opposition, UPG, conduite par le député Claudio Ndembi Nzinga, lequel doit sa place au palais Léon Mba à l’annulation, suite à son recours, de l’élection de son principal challenger au ...
Lire l'article
Suite à la requête introduite par Clay Parfait Abessolo, la Cour constitutionnelle a décidé de l’annulation des résultats électoraux du 27 avril 2008 dans le 2ème arrondissement de la commune d’Oyem (nord). En effet, Clay Parfait Abessolo, candidat indépendant à ladite élection, avait introduit un recours visant à l’annulation des résultats électoraux dans cette circonscription suite à une erreur de transcription de son prénom sur les bulletins des votes. Une erreur qui, selon son argumentaire, aurait influencé l’électorat et faussé les résultats. La Cour constitutionnelle a alors décidé de l’annulation pure et simple des résultats de tous les bureaux de ...
Lire l'article
Depuis l’ouverture, le 12 août dernier, des audiences relatives aux contentieux nés des élections municipales et départementales d’avril dernier, la Cour constitutionnelle a déjà rejeté dix recours en annulation, jugés irrecevables, mettant ainsi à nu les carences de certains acteurs politiques tout comme de leurs conseils respectifs sur les questions de procédure en la matière. Ce que dit la loi Selon l’article 72 de la loi organique selon laquelle : « La requête doit contenir les noms, prénoms, adresses et qualités du ou des requérants, le nom du ou des élus dont l’élection est contestée ainsi que l’exposée des faits ...
Lire l'article
La requête introduite par Emile Nzamba, candidat indépendant aux locales et départementales d’avril dernier dans le département de Tsamba-Magotsi, dénonçant des irrégularités dans certains bureaux de vote, a abouti à une annulation pure et simple, par la Cour constitutionnelle, des résultats électoraux du village Guidouma. Une décision qui n’influe pas sur le nombre de conseillers déjà obtenus par les différentes listes. Même si l’indépendant Emile Nzamba, défendu par maître Louis Gaston Mayila, incriminait également les opérations de vote des villages Mboukou, Lékita et Sindara tout en soulevant l’inéligibilité qui frapperait Frédéric Massavala Maboumba, candidat sur la liste PDG, sous le coup ...
Lire l'article
Initialement prévues le vendredi dernier, les audiences publiques relatives au contentieux électoral né des locales d’avril dernier ont finalement débuté mardi matin au siège provisoire de la Cour constitutionnelle, au quartier la Sablière dans le 1er arrondissement de Libreville. Pour le compte de cette première journée, huit affaires, dont trois pour le 3ème arrondissement de Libreville où le Cercle des Libéraux Réformateurs (CLR) de Jean Boniface Assélé avait été donné vainqueur avec huit (8) conseillés contre cinq (5) pour le l’Union du peuple gabonais (UPG), trois (3) pour le Parti démocratique Gabonais (PDG) et deux pour le Rassemblement pour le Gabon ...
Lire l'article
Gabon : Mbourantsouo vide les contentieux électoraux des locales 2008
Gabon: Contentieux des locales 2008 / Le vote est annulé dans le département de la Doigny
Gabon: Contentieux des locales 2008/ Commune de Mimongo: Ngoma Madoungou débouté, Maganga Moussavou s’en réjouit
Gabon: Locales 2008/ Le Contentieux Mba Abessolo / Eyéghé Ndong a son verdict
Gabon: Contentieux des locales 2008/ vers l’annulation des résultats des élections dans la commune de Mounana ?
Gabon: Contentieux des locales 2008/ Encore des affaires très attendues
Gabon: Contentieux des locales 2008 / A Oyem on va repartir aux urnes
Gabon: Contentieux des locales 2008/ Des requérants entre méconnaissance et ignorance de la procédure légale
Gabon: Contentieux des locales 2008/ Département de Tsamba-Magotsi: le décompte des votes revus, les résultats sans changement
Gabon: Contentieux des Locales 2008/ Les audiences publiques ont commencé à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Août 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*