Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le Gaz, grand oublié du bouclier gouvernemental contre la vie chère

Auteur/Source: · Date: 26 Août 2008
Catégorie(s): Société

Le 24 avril 2008, le gouvernent a pris un ensemble de mesures pour contrer la flambée des prix et lutter contre la vie chère : la suspension de la TVA et des taxes douanières sur les importations pour six mois sur les produits de première nécessité ainsi que la baisse du prix de l’essence pour les opérateurs économiques du secteur de la pêche. De mesures qui représentent une allocation de 10 milliards de F CFA sur le budget de l’Etat. Ce bouclier a cependant omis de sécuriser le gaz, un produit pourtant essentiel et dont les pénuries répétitives pénalisent les ménages et l’économie.
Sous la pression de la coalition des ONG contre la vie chère, le gouvernement s’est donné un bouclier pour lutter contre la vie chère. Le Conseil des ministres du 24 avril dernier avait décidé, entre autres, la suspension de la TVA et des taxes douanières sur les importations pour six mois sur les produits de première nécessité ainsi que la baisse significative du prix de l’essence pour les opérateurs économiques du secteur de la pêche.

Ces mesures suspendent la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur l’huile, le poisson importé, le lait, la farine et le riz. Le gouvernement proroge également la suppression de toutes les taxes relevant de la parafiscalité prélevées et perçues par les administrations telles que l’ONADER, le direction générale de l’Agriculture, la direction générale des douanes et des droits indirects (RUSID), le Conseil gabonais des chargeurs, les ministères des Transports, de l’Intérieur, de la Défense, de l’Hygiène publique, les mairies et les Conseils départementaux.

Pour le maintien des prix dans le secteur de la pêche, le gouvernement entend diminuer le prix du gasoil de 470 francs CFA à 297 francs CFA, soit une baisse de 37%, au bénéfice des opérateurs économiques du secteur. De mesures qui représentent une allocation de 10 milliards de F CFA sur le budget de l’Etat.

Bien qu’il soit déterminant, le gaz semble être le parent pauvre de ce bouclier, il aurait dû être pris en compte, en octroyant des allocations aux entreprises qui produisent ce produit comme l’Etat l’a fait avec la SMAG.

En 2009 le montant de l’allocation accordée à la Société meunière et avicole du Gabon (SMAG) s’élèvera à 5,7 milliards de francs CFA contre les 594 millions initialement prévus. La subvention destinée à la Société gabonaise de raffinage (SOGARA) passera de 44,1 milliards de francs CFA à 102,13 milliards de francs CFA.

Le gouvernement gagnerait à soutenir ce secteur pour sécuriser l’approvisionnement du pays en gaz. Car, aujourd’hui il suffit d’un rien pour que la pénurie s’installe dans ce secteur, comme cela a été le cas durant la semaine du 17 août où le gaz était introuvable dans plusieurs quartiers de Libreville.
 


SUR LE MÊME SUJET
Après la réduction du prix du gaz butane à 5450 francs CFA, le gouvernement continue son bonhomme de chemin contre la cherté de la vie au Gabon. Le 6 janvier il annoncé la réduction du taux de TVA sur certains produits. Le ministre de l’Economie, Magloire Ngambia, a annoncé le 6 janvier à travers un communiqué lu à la télévision nationale, la baisse de la TVA sur plusieurs produits de première nécessité. «En application du protocole d’accord signé le 27 août 2010 entre le gouvernement de la République gabonaise et les centrales syndicales des travailleurs, il est porté à la ...
Lire l'article
La plateforme associative Œuvrer plus pour le Gabon (OPGA) a commencé depuis le mois de février dernier l’enregistrement des indigents gabonais pour structurer et améliorer l’assistance aux populations vivant dans la précarité. A travers la soupe populaire ou l’appui alimentaire, l’OPGA sensibilise les populations démunies sur les habitudes alimentaires de lutte contre la famine et propose une formule de lutte contre la pauvreté par le développement participatif communautaire. Installé dans une annexe de la mairie de Nzeng-Ayong, dans le 6e arrondissement de Libreville, depuis le mois d’octobre 2008, la plateforme associative Œuvrer plus pour le Gabon (OPGA) étend et structure ...
Lire l'article
Les premières ébauches de la loi de Finances 2009 élaborée par les administrateurs de crédits depuis le 29 juillet dernier à Libreville ont permis aux responsables du département du Budget de maintenir et de renforcer les mesures fiscales et budgétaires visant à protéger le pouvoir d'achat des gabonais. Le coût de ce nouveau plan de lutte contre la flambée des prix des produits de première nécessité s'élève à 73,3 milliards de francs CFA pour l'exercice 2009. Les bons comptes de l'économie gabonais vont profiter au volet social, avec la poursuite et le renforcement pour l'exercice 2009 des ...
Lire l'article
Réunies en assemblée générale, les organisations non gouvernementales de la coalition contre la vie chère a entériné la création d’une coopérative des consommateurs pour la promotion de l’agriculture à Libreville et Port-Gentil. Cette initiative s'inscrit dans le cadre de lutte contre la flambée des prix des produits agricoles. Parallèlement aux initiatives du gouvernement pour réduire la dépendance alimentaire, cette structure financée par les partenaires au développement devra contribuer à faire baisser les coûts des produits agricoles locaux de base pour les ménages gabonais les plus démunis. Pour accompagner les mesures gouvernementales de lutte contre la flambée des prix agricoles, les ONG ...
Lire l'article
Plusieurs manifestants, dirigés par les femmes commerçantes du marché central de la capitale gabonaise, ''Mont Bouet'', unis pour la circonstance comme un seul homme, ont procédé récemment à une gigantesque marche de protestation en vue de dénoncer, unanimement, la surenchère qui accentue la hausse des prix du poisson, orchestrée par les commerçants grossistes asiatiques exerçant dans les différents marchés de la capitale, a constaté GABONEWS. Ces femmes ont pris d'assaut les couloirs, les allées du marché, munies d’assiettes vides sur lesquelles elles frappaient en scandant « On veut manger, on veut manger, on veut manger ». Le mouvement s'est ...
Lire l'article
Le président de l'Organisation gabonaise des consommateurs (OGC), Ibrahim Tsiendjet Mboulou Abagha, a tenu une conférence de presse le 22 mai dernier à Libreville pour annoncer son plan de lutte contre la vie chère qui vise à relayer sur le terrain les mesures prises par le gouvernement pour enrayer la flambée des prix. Le 30 avril dernier, le gouvernement avait pris un arrêté visant à plafonner les marges bénéficiaires des importateurs aux détaillants sur le riz et la farine. L’OGC veille au grain. Pour garantir l’application effective des mesures gouvernementales visant à mater la flambée des prix des produits ...
Lire l'article
L’Union des syndicats de l'administration publique (USAP) a réagi le 28 avril dernier avec scepticisme aux mesures gouvernementales contre la flambée des prix jugées insuffisantes et a fermement condamné la violente répression policière des manifestations contre la vie chère qui a donné lieu la semaine dernière à plusieurs bavures policières. La centrale syndicale de l’administration publique s’est alignée sur les positions de la coalition d’ONG contre la vie chère face aux mesures gouvernementales du 24 avril derniers censées contrer la flambée des prix des produits de première nécessité. Au cours d'une conférence de presse tenue le 28 avril dernier à Libreville, ...
Lire l'article
Malgré l'annonce par le gouvernement d'un ensemble de mesures fiscale et budgétaires le 25 avril pour contrer la flambée des prix, la coalition d'ONG contre la vie chère qui mène ses activités sous l'enseigne de la "révolte des paniers vides", a poursuivi ses manifestations de protestation face à une réponse gouvernementale jugée encore insuffisante. La suspension des taxes sur les produits de première nécessité pour période de six mois n'aura pas suffit à apaisé la "révolte des paniers vides" qui a annoncé la poursuite de ses marches de protestation contre la vie chère et le maintien de ses revendications. Toujours ...
Lire l'article
Plus de 200 Gabonais de la coalition des ONG contre la vie chère ont organisé samedi, à Libreville, une marche de protestation, la troisième du genre en moins s’une semaine, contre l'augmentation des prix des denrées de première nécessité. Cette marche de protestation est la troisième du genre en moins d'une semaine, après les précédentes qui ont été dispersés par les forces de l'ordre. Combattre la vie chère est l'objectif de la "Coalition contre la vie chère" soutenue par certaines ONG. La Coalition contre la vie chère demande au gouvernement de réduire la TVA sur les produits de consommation courante et la suppression ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a pris, jeudi dernier, une série de mesures fiscales et budgétaires afin de lutter contre la flambée des prix des denrées de première nécessité. Dans ce pays pétrolier, les associations et les Ongs sont descendues dans les rues de la capitale gabonaise cette semaine pour protester contre la cherté de la vie et la faim. Mais la manifestation a été réprimée. L’Etat gabonais a suspendu pour une période de six mois les droits et taxes à l’importation des produits de consommation courante tels que l’huile, le poisson, le lait et la farine. La TVA a été suspendue ...
Lire l'article
Gabon : Mesures “émergentes” contre la vie chère
Gabon : Le bouclier de l’OPGA contre la pauvreté
Gabon : Un bouclier de 73,3 milliards contre la flambée des prix en 2009
Gabon : La coalition contre la vie chère créée sa coopérative
Gabon: Vie chère: les femmes commerçantes du marché ” Mont Bouet” protestent contre la flambée des prix du poisson
Gabon : Les croisades de l’OGC contre la vie chère
Gabon : L’USAP soutient les revendications de la coalition contre la vie chère
Gabon : La coalition d’ONG contre la vie chère toujours insatisfaite
Gabon: Troisième marche, en moins d’une semaine, contre la vie chère à Libreville
Gabon : le gouvernement dévoile son plan de bataille contre la faim et la vie chère alors que la tension monte au sein de la


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Août 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*