Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Des restructurations internes et externes pour changer le visage de l’Hôtel de ville de Libreville

Auteur/Source: · Date: 28 Août 2008
Catégorie(s): Société

Depuis sa prise de fonction officielle le 19 juin dernier, l’édile de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, et l’équipe qui l’accompagne, comme annoncé, ont entrepris un certain nombre de mesures visant à restructurer, en interne comme en externe, l’Hôtel de ville de la capitale.
Changement de visage

Du point de vue externe, l’Hôtel de ville de Libreville, pour rompre avec cette image qui contrastait avec celle des autres institutions érigées sur le boulevard Triomphal (Assemblée national, Sénat, Primature, BEAC, annexe des Finances, ambassades de Russie, de Chine, etc.), a depuis peu, fait peau neuve et changé de visage.

Toutefois, cette cure de jouvence des façades extérieures de la Maison Commune ne saurait occulter le triste spectacle qui s’offre à l’intérieur. Construit depuis 1978 par une société yougoslave, cette battisse n’a jamais bénéficier de quelconques travaux de réhabilitations.
Conséquence, tout, sinon presque, des moquettes à la climatisation en passant par les conduits électriques, sombre sous le coup de la vétusté et de l’obsolescence. L’actuel locataire, Jean-François, Ntoutoume Emane, quelques jours après sa prise de fonction n’avait pas manqué de souligner l’impérieuse nécessité restaurer entièrement ce bâtiment..

Des moyens

Or, avec un budget plafonné depuis longtemps à 14 milliards de francs CFA, au-delà des ambitions et de leurs bonnes intentions, le maire de Libreville et ses collaborateurs ne bénéficient pas d’une grande marge de manœuvre. Car, selon des sources officielles, c’est avec cette même enveloppe qu’il faudra, à la fois, chercher à régler la dette, notamment celle de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) qui s’élèverait à un peu plus de 10 milliards, relever le défi de l’assainissement de ville qui absorberait 20% de ce budget auquel il faut ajouter les besoins de service quotidien et, enfin, l’épineux problème de la masse et de la grille salariales qui, d’après certaines indiscrétions, avalent 60% de cette enveloppe budgétaire.

Restructuration

C’est ce dernier point qui a appelé la restructuration interne avec la mise en place, le 8 juillet dernier, par Ntoutoume Emane, d’une commission ad hoc devant d’identifier les emplois et réviser les statuts de certains agents municipaux. Cette commission, en d’autres termes, avait pour mission de revoir l’organigramme de la mairie de Libreville et de clarifier les glissements catégoriels dont avaient bénéficier nombres d’agents, ceci dans but d’alléger les charges de fonctionnement.

A priori, plus d’un moins après, les résultats de cette commission semblent connus, le maire ayant officiellement publié la liste des dénominations intervenues au sein de «son» institution. D’ailleurs l’installation officielle de ces nouveaux responsables, notamment le directeur des ressources humaines, est prévue pour lundi prochain.

Aussi, des mesures ont été également prises pour réorganiser et restructurer le prélèvement des taxes municipales, souvent sujettes de contestation.

Des attentes des populations

Mais ce n’est pas tout. Beaucoup reste à faire. En effet, au-delà des chantiers inhérents au fonctionnement interne et au cadre de travail des agents de la mairie, les nouvelles autorités de l’Hôtel de ville de Libreville doivent faire face et répondre efficacement aux nombreuses inquiétudes des Librevillois. Notamment l’insalubrité, l’insécurité, la prolifération des marchés anarchiques…

Elus le 23 mai dernier, Jean-François Ntoutoume Emane et ses collaborateurs ont officiellement pris leurs fonctions le 19 juin. Ils ont cinq ans pour « gérer autrement » la mairie de Libreville.
 


SUR LE MÊME SUJET
CAN 2012-Gabon : Libreville change de visage
Les autorités de Libreville ont lancé un vaste programme de nettoyage de la capitale gabonaise à l’occasion de l’organisation de la CAN 2012. Résultat : Libreville est devenue plus propre. Certaines artères de la capitale ont été agrandies et des échangeurs construits pour rendre la circulation fluide, alors que des petits commerces se sont développés autour de l’événement. La plupart des rues de la capitale gabonaise et mêmes certains quartiers ont refait peau neuve à l’occasion de la CAN 2012. Les épaves de véhicules abandonnés sur les trottoirs depuis des années ont été tous jetés par les agents de l’Hôtel de ...
Lire l'article
M. André Jules Ndjambé, le maire de Port-Gentil, la capitale économique du Gabon (ouest), s’est dit ouvert pour un jumelage entre sa ville et une ville du Nigeria, lors d’une visite de courtoisie que lui a rendu vendredi dernier l’ambassadeur du Nigeria, M. Wilfred N. Obimah. A cette occasion, M. Ndjambé a souligné l’importance qu’il accorde à la coopération décentralisée que Port-Gentil entretient depuis plus d’un demi-siècle avec de nombreuses localités, non seulement en Europe mais également en Asie (Wenzhou en Chine) ou encore en Afrique (Mopti au Mali). Il a souhaité que le jumelage entre la ville pétrolière et une ...
Lire l'article
Le Conseil municipal de la mairie de Libreville s’est réuni le 27 janvier pour adopter le projet de budget primitif de l’exercice 2010 plafonné à près de 16,126 milliards de francs CFA. Cette enveloppe enregistre une légère baisse de 2,18% par rapport à l’exercice précédent, soit 350 millions de francs CFA. Le budget de la mairie de Libreville a été plafonné à hauteur de près de 16,126 milliards de francs CFA pour cette année, lors du Conseil municipal qui s’est tenu le 27 janvier. Au cours de cette rencontre, il s’est agit en en grande partie de dégager ...
Lire l'article
Après avoir libéré les trottoirs de la ville, le maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, s’attaque aux épaves de voitures qui jonchent les accotements des chaussées de la capitale gabonaise. Il a réceptionné le 25 février des camions remorqueurs pour cette opération qui sera lancée dès l’achèvement de la fourrière d’Avorbam. Dans le cadre de la vaste politique d’assainissement et d’aménagement de Libreville entreprise par son maire, Jean François Ntoutoume Emane, les services municipaux vont bientôt lancer l’opération d’enlèvement des véhicules abandonnées qui jonchent les chaussées de la capitale gabonaise. A cet effet, le maire de Libreville a officiellement réceptionné ...
Lire l'article
« La discipline, le respect de la hiérarchie et la ponctualité doivent désormais guider les directeurs généraux et autres responsables de l'hôtel de ville dans l'exercice de leurs fonctions », a rappelé le maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, à ses principaux collaborateurs réunis lundi après midi dans la salle de conférence de cette institution. Occasion pour l’édile de la capitale gabonaise d’égrener les maux qui plombent l'appareil administratif depuis son arrivée à l'hôtel de ville, il ya 6 mois. Il s'agit notamment, selon lui, de l’insouciance dont fait montre le personnel au quotidien : « les retards, les vêtements ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a sollicité jeudi lors d’une conférence de presse qu’il a présidé à l’hôtel de ville, une rallonge budgétaire sur les 15 milliards de francs CFA que le Gouvernement alloue chaque année à la municipalité. Parmi ces projets se trouve la réhabilitation totale de l’hôtel de ville et des six mairies d’arrondissements qui avoisine les 10 milliards de francs, la construction d’une tour pour désengorger les services municipaux de la mairie centrale (7 milliards), la construction d’un marché moderne comprenant 700 étales, 60 magasins, un parking sous – sol (près ...
Lire l'article
Le maire de la capitale gabonaise, Jean-François Ntoutoume Emane, a annoncé jeudi à l’hôtel de ville, lors d’une conférence de presse, son ambition d’institutionnaliser une journée de la citoyenneté à Libreville.Selon Jean-François Ntoutoume Emane, des activités relatives à la propreté seront menées à cette occasion (curage des caniveaux, désherbage, ramassage des ordures), entre autres. « Cette journée sera l’occasion de conscientiser les habitants de Libreville sur les notions de propreté », a déclaré Jean-François Ntoutoume Emane. Après adoption par le conseil et les voix autorisées, le maire souhaite que cette journée soit célébrée une par fois par trimestre. A la fin de la ...
Lire l'article
Le maire de la capitale gabonaise, Jean François Ntoutoume Emane (PDG) a invité, Jeudi, les agents municipaux de l’hôtel de ville, à s’investir quotidiennement au travail, dans un long plaidoyer en faveur d’une administration municipale dorénavant imaginative. Pour le maire, cette administration doit désormais être en quête de rentabilité pour gommer définitivement l’image négative héritée de la gestion globalement critiquée des deniers publics, ainsi que des ressources humaines sous les précédents mandats marqués par l’alternance politique entre l’opposition (RNB/RPG) et le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) à partir du début des années 2000. En effet, s’exprimant devant les responsables de l’appareil ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Libreville, Jean François Ntountoume Emane a entamé mardi, une tournée à travers la ville de Libreville, la capitale gabonaise, en vue de faire le constat de l’état de lieux des différentes infrastructures et des services annexes de la mairie centrale ainsi que celles des mairies d’arrondissements. L’édile de Libreville a débuté sa tournée par la visite des locaux de l’Hôtel de ville avant de se rendre au centre médical de Cocotiers en passant par l’ancienne base technique de la voirie. Cette première étape de la tournée communale du maire s’est soldée par un constat amer. ...
Lire l'article
Le nouvel édile de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, assisté des quatre adjoints au maire, a tenu, vendredi après-midi, sa première réunion de travail avec les principaux responsables de l’Hôtel de ville de Libreville, notamment ceux en charge des directions les plus importantes de la municipalité à l’instar de la Direction générale des Affaires administratives et juridiques, la Direction des ressources humaines, la Direction générale des Finances et du recouvrement et la Direction générale des services techniques, à qui il a réitéré son invite à se mettre au travail, en faisant preuve de « responsabilité » et de patriotisme, en vue ...
Lire l'article
CAN 2012-Gabon : Libreville change de visage
Le maire de Port-Gentil ouvert pour un jumelage entre la 2ème ville du Gabon et une ville nigériane
Gabon : Près 16,126 milliards pour l’Hôtel de ville de Libreville
Gabon : Ntoutoume Emane prêt pour nettoyer Libreville de ses épaves
Gabon: Municipalité: plus de responsabilité pour les collaborateurs de l’hôtel de ville
Gabon: Le maire de Libreville sollicite une rallonge budgétaire pour redorer l’image de la commune
Gabon: Vers l’institutionnalisation d’une journée de la citoyenneté à la mairie de Libreville
Gabon: Mairie de Libreville / L’hôtel de ville face au défi d’une « administration productive »
Gabon: Mairie de Libreville: Jean François Ntountoume en tournée à travers la ville
Gabon: Le nouveau maire de Libreville en concertation avec les principaux responsables des services de l’Hôtel de ville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Août 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*