Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Vers la finalisation des chantiers du CICIBA

Auteur/Source: · Date: 28 Août 2008
Catégorie(s): Société

La présidence de la République gabonaise a lancé le 26 août dernier un avis d’appel à manifestation d’intérêt pour la sélection des bureaux d’études et cabinets d’architecture pour l’actualisation des études techniques et architecturales du bâtiment du siège du Centre international des civilisations Bantou (CICIBA) de Libreville. Lancée dans les années 1980, la construction de l’édifice a été entravée par des problèmes de gestion interne et les arriérés des cotisations des pays membres évalués à 2,7 milliards de francs CFA.

Initié en 1983 par le président Bongo Ondimba, le Centre international des civilisations Bantou (CICIBA) cherche aujourd’hui les moyens de redresser sa situation, à commencer par l’achèvement du chantier du siège de l’institution à Libreville.

Le cabinet du chef de l’Etat a lancé des appels à manifestation d’intérêt le 26 août dernier à l’intention des bureaux d’études et cabinets d’architecture locaux et internationaux susceptibles de soumettre un plan pour l’actualisation et la finition du chantier.

Les études à conduire concernent le sondage du sol ainsi que l’auscultation des fondations et de la structure existante. Il s’agira également de la réalisation des plans d’exécution et des fonds de plans accompagnés d’une évaluation optimale du coût de construction actuel.

Le siège du CICIBA est un vaste chantier qui présente un immeuble de trois niveaux comprenant plusieurs salles de conférences et d’importants espaces ambitieusement aménagés sous forme de courettes, terrasses, escaliers, fontaines, et même un théâtre de verdure. Les travaux de construction de ce vaste complexe ont été lancés dans les années 1980 pour un chantier estimé à près de 10 milliards de FCFA.

L’Organisation de l’Unité africaine (OUA) avait alors apporté une contribution de près de 4 milliards de francs CFA pour ce projet, qui avait d’ailleurs suscité à son lancement un vif intérêt de l’Organisation des Nations unies pour la Science et la Culture (UNESCO), du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD), de l’Union Européenne (UE), de la Fondation Rockefeller et même de la Chine qui était notamment intéressée par la recherche en médecine traditionnelle.

Mais le projet a rapidement été confronté à de nombreuses difficultés liées aux contraintes de fonctionnement et à certains facteurs externes qui ont entravé son développement normal. L’endettement de la structure, les conflits armés et les différentes crises socio politiques de la sous-région ont eu raison du colossal projet.

Les arriérés de cotisations des États membres s’élèvent aujourd’hui à plus de 2,7 milliards de FCFA et le budget annuel de la structure fait tout juste vivre la dizaine de cadres qui y sont employés. Un audit de l’UNESCO a révélé en 2005 que le CICIBA n’avait réalisé au mieux que 10% de ses objectifs.

Lors d’une réunion pour redresser la structure en juin 2005, les dirigeants comptaient sur un soutien du Japon pour rebâtir le siège, et l’entrée de l’Afrique du Sud comme nouveau contributeur. Mais ces espoirs avaient finalement avorté.

Le staff managérial du CICIBA a mis en place le 12 juillet dernier une commission de réflexion pour trouver des solutions pratiques pour sortir le CICIBA de la léthargie. La commission est notamment chargée d’organiser la réunion des ministres des pays membres de cette institution, les fruits de leurs réflexions devant servir de plateforme aux travaux des ministres dont l’objectif visé est la réanimation du CICIBA.

Le CICIBA a été créé dans le but de sauvegarder et de promouvoir la culture bantou à travers le monde. Onze pays avaient ratifié la convention du 8 janvier 1983 portant création du CICIBA, à savoir l’Angola, le Cameroun, la Centrafrique, les Comores, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Rwanda, Sao-Tomé et Principe, la RD Congo et la Zambie.

Le projet initial prévoyait également de créer un marché commun des produits culturels de la région Bantoue, allant du Cameroun à l’Afrique du Sud, soit plus de vingt pays concernés pour une population de 150 millions de personnes.
 


SUR LE MÊME SUJET
Une entreprise chinoise pour réhabiliter le CICIBA
JPN/IM LIBREVILLE (AGP)- Le représentant de la société chinoise, COMPLAN Gabon, Wan Qin a exposé vendredi dernier au Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba, le projet de réhabilitation du Centre international de civilisation bantu (CICIBA) ‘’Grâce au soutien des responsables du pays au plus haut niveau, le projet avance bien’’, a déclaré Wan Qin, précisant que les moyens financiers ont été trouvés tant du côté chinois que du côté gabonais. Selon M. Qin, ce projet de réhabiliter ce grand centre culturel africain, aura un impact important sur tous les pays ayant des racines dans la culture bantu aussi bien africains et hors du ...
Lire l'article
Les experts Chinois de la société de construction Complan séjournent actuellement au Gabon, dans le cadre d’une mission prospective visant la rénovation du site du Centre International des Civilisations Bantoues, situé à Angondjé (nord de Libreville). Les sept experts chinois de la Holding de construction Complan ont eu des séances de travail avec le directoire du comité de pilotage pour la réhabilitation du siège du CICIBA. Selon Han Wei, chef de la délégation Chinoise, la mission qu’elle conduit est venue finaliser l’acte de proposition de la partie Gabonaise, en vue d’analyser et d’étudier le dossier Gabonais sur tous les plans. Une visite ...
Lire l'article
Le Centre International des Civilisations Bantou (CICIBA) dont le siège se trouve à Libreville (Gabon) sera très prochainement doté d’une banque de données informatisée en vue de la vulgarisation du patrimoine culturel bantu. L’annonce est venue cette semaine de la directrice générale du CICIBA, Marie–Hélène Mathey-Boo, qui, à la tête d’une délégation, a été reçue par la ministre gabonaise en charge de la de la Communication, Laure Olga Gondjout. Madame Gondjout a été ainsi édifiée sur l’importance de ce projet de communication qui devrait permettre la connexion des 11 pays membres du CICIBA, les centres de recherche et de documentation et ...
Lire l'article
Libreville abrite depuis le 1er octobre la 3e session extraordinaire du Conseil d’administration du Centre international des civilisations bantus (CICIBA) ainsi que la 5e session extraordinaire de la conférence des ministres des pays membres. Deux assemblées qui doivent permettre de dégripper les rouages de l’institution afin qu’elle puisse mener à bien les ambitieux chantiers des instigateurs de ce projet. Les représentants et ministres des onze pays membres du Centre international des civilisations bantus (CICBA) sont réunis dans la capitale gabonaise depuis le 1er octobre pour prendre part à la 3e session extraordinaire du Conseil d’administration et à la 5e session ...
Lire l'article
Après la Guinée équatoriale, le Cameroun et la République Centrafricaine, le président en exercice du Centre international des civilisations bantou (CICIBA), Paul Mba Abessolo, est attendu à Sao tomé et Principe où il sera reçu par le président, Fradique de Menezes, a rapporté l’envoyé spécial de la radio nationale. Au sortir des premières rencontres avec quelques pays membres de cette institution, le président en exercice du Centre international des civilisations Bantou (CICIBA), et Vice premier ministre, ministre de la Culture du Gabon, Paul Mba Abessolo, envisage de convoquer une rencontre avec les différents ministres de la culture des pays membres ...
Lire l'article
Les experts du Centre international des civilisations bantoues (CICIBA) se sont réunis le 12 juillet dernier au siège de Libreville pour tenter de trouver des solutions aux problèmes de fonctionnement de cette structure sous-régionale. L'instance de réflexion mise en place devra préparer le prochain conclave des ministres des pays membres et identifier des solutions idoines pour la relance effective des activités de cet outil destiné au rayonnement des civilisations bantoues. Le staff managérial du Centre international des civilisations bantoues, dont le siège est basé à Libreville, vient de mettre en place une commission de réflexion pour trouver des solutions pratiques ...
Lire l'article
Le corps diplomatique accrédité dans la capitale gabonaise a été convié, samedi, par le Directeur général du Centre international des civilisations Bantus (CICIBA), l’ambassadeur Marie-Hélène Mathey Boo, à procéder à une visite guidée de cette institution, ainsi qu’à prendre part à l’exposition présentant une centaine d’œuvres offrant une large palette de support plastique contemporain ( peinture à l’huile, peinture acrylique anglaise, techniques mixtes, collage, tissages, sculpture en bronze, sur pierre céramique …), définie à l’occasion comme étant « un enracinement dans les traditions bantu » profondes, perceptibles au siège d’Awendjé, où ces hôtes de marque ont pris connaissance de l’existence ...
Lire l'article
Une délégation de la Confédération Africaine de Football (CAF) est attendue le 10 mai prochain dans la capitale gabonaise. Elle devra contrôler et valider les chantiers de construction des infrastructures sportives prévus à Libreville pour accueillir la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) qui sera co-organisée en 2012 par le Gabon et la Guinée Equatoriale. En vue d'homologuer les infrastructures sportives devant accueillir la prochaine Coupe d’Afrique des nations qui se déroulera en 2012 au Gabon et en Guinée équatoriale, une délégation de la Confédération africaine de football (CAF) est attendue à Libreville le 10 mai prochain pour une inspection ...
Lire l'article
Crée à l’initiative du chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, officiellement en janvier 1983, le Centre international des Civilisation Bantou (CICIBA), institution interétatique, concernant aujourd’hui plus de cent cinquante millions de personnes, est un organisme dont la mission principale est de « promouvoir, de préserver les valeurs authentiques des civilisations bantou, patrimoine culturel commun aux peuples de langues et de culture bantou du nord au sud de l’équateur, ainsi qu’à ceux de la diaspora ». Mais au-delà, il s’agit de Promouvoir la créativité bantu par la promotion des artistes de la zone et de leurs produits afin qu’ils puissent ...
Lire l'article
Le Centre international des civilisations Bantu (CICIBA), soufflera célébrera le 25ième anniversaire de son existence, le 8 janvier prochain à Libreville, a appris GABONEWS auprès de la Commission nationale d’organisation. A cet effet, le comité d’organisation de cette fête, annonce la présence de certains représentants des pays membres du CICIBA, à Libreville, ville qui abrite le siège cette institution regroupant onze Etats Africains dont l'Angola, le Cameroun, la Centrafrique, les Comores, le Congo-Brazzaville, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Rwanda, Sao Tomé et Principe, la République démocratique du Congo et la Zambie. On rappelle que le CICIBA, a été créé ...
Lire l'article
Une entreprise chinoise pour réhabiliter le CICIBA
Gabon: Culture: une mission chinoise à Libreville pour relancer les travaux du siège du CICIBA
Gabon: Une banque de données informatisées du CICIBA pour la vulgarisation du patrimoine culturel bantu
Gabon : Le CICIBA à la croisée des chemins
Gabon: CICIBA / Coopération: Paul Mba Abessolo à Sao tomé et principe
Gabon : Libreville s’essaye à la réanimation du CICIBA
Gabon: Fête des Cultures / Le corps diplomatique au Gabon visite une exposition sur les traditions Bantu au CICIBA, plus de 20 ans de recherches
Gabon : Vers un contrôle des chantiers de la CAN 2012 à Libreville
Gabon: Le CICIBA ou la promotion de l’Identité culturelle des peuples Bantu
Gabon: Le CICIBA souffle sur sa 25ème bougie le 8 janvier prochain à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Août 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*