Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les “élèves de Menga” maintenus dans le privé

Auteur/Source: · Date: 4 Sep 2008
Catégorie(s): Education

Le ministre de l’Education nationale, Michel Menga, a annoncé le 2 septembre le paiement des frais de scolarité des élèves admis en classe de 6e affectés dans des établissements privés au cours de l’année scolaire 2007-2008 pour pallier les effectifs pléthoriques dans le secteur public. Le ministre a également renouvelé son partenariat avec ces établissements pour la rentrée prochaine. Les 300 salles de classe en construction dans la capitale qui devaient accueillir ces élèves ne sont pas encore livrées.

Le contentieux entre les établissements privés accueillant les élèves du secteur public et le ministère de l’Education nationale a trouvé une issue favorable le 2 septembre dernier avec l’annonce par le ministre Michel Menga du versement imminent des frais de scolarité des élèves pris en charge par le secteur privé conformément aux termes du contrat. A l’occasion d’une réunion regroupant les techniciens du ministère et les chefs des établissements privés, le ministre de tutelle a affirmé que «le dossier relatif au payement des frais de scolarité a été bouclé après la signature du ministre de finances sur le document y afférent». «Vous allez être payés d’ici la semaine prochaine» a précisé Michel Menga. Le patron de l’Education nationale a expliqué que «ce retard n’émanait nullement de la mauvaise volonté du gouvernement, mais plutôt à l’incompatibilité manifeste existant entre l’année budgétaire et l’année scolaire». Les frais de scolarité dus aux établissements s’élèvent à près de 729 millions de F CFA.

Au total 3870 élèves sur 4916 affectés (78,72%) ont été effectivement inscrits dans les établissements d’affectation. Au cours de cette réunion, le gouvernement gabonais a réitéré sa confiance aux différents établissements privés laïcs et confessionnels et décidé de maintenir les élèves admis en 6e l’année scolaire écoulée. La mesure avait été adoptée en conseil des ministres en 2007 dans le but de faire face au problème d’effectifs pléthoriques dans les établissements d’enseignement publics. «L’Etat gabonais a également décidé de supporter comme il y’a 4 ans la gratuité des manuels scolaires à tous les élèves du primaires du pays» a notamment pu annoncer le ministre Menga, grâce à une subvention de l’Etat gabonais d’un montant d’1 milliard de francs CFA. «Les élèves admis l’an denier en classe de 6e, menacés de quitter ces établissements pour incompatibilité d’humeur avec certains responsables y sont maintenus» a-t-il ajouté avant de préciser que cette décision «ne concerne exclusivement que les établissements s’étant bien distingués au cours de la rentrée scolaire écoulée».

Cette année, le gouvernement gabonais a inscrit ce dossier dans le budget annuel afin de payer les frais de scolarité des élèves selon les conventions arrêtées à ce sujet. Cet engagement n’a pas été pris sans rappeler aux différents établissements privés, notamment confessionnels, de revoir le coût de scolarité supporté par l’Etat par rapport à la prochaine rentrée scolaire. Près de 14 établissements privés laïcs et confessionnels avaient été retenus par le gouvernement gabonais pour accueillir les élèves admis au concours d’entrée en 6e de l’année scolaire 2007-2008. Le ministre de l’Education nationale a annoncé la délibération et la publication du concours d’entrée en classe de 6e au plus tard le 4 septembre prochain.

Cette proclamation concerne près de quarante mille écoliers qui avaient planché les 24 et 25 juin sur les épreuves de dictée, de calculs, de questions de cours, de problème et de composition française. La rentrée scolaire pour l’année 2008-2009 a été annoncée le 6 octobre prochain. Le déroulement de l’année scolaire 2007-2008 aura été marqué par de nombreuses perturbations, notamment au niveau de l’enseignement primaire où l’essentiel du corps enseignant avait, pendant plus d’un mois, boycotté l’accès des élèves dans les salles de classe pour réclamer la généralisation de l’indemnité de recherche allouée l’année dernière à leurs collègues exerçant dans des lycées et collèges. A quatre jours de la rentrée scolaire, les 300 salles de classes promises par Menga pour pallier les effectifs pléthoriques n’étant pas prêtes, le partenariat avec les établissements privés a du être prorogé, malgré les contestations de plusieurs des responsables de ces établissements suite aux retards accusés dans le paiement des charges convenues par le ministère de l’Education nationale.
 


SUR LE MÊME SUJET
L’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition) à travers son Conseil du Secrétariat Exécutif réuni samedi , à Libreville, a fait observer, dans un communiqué parvenu à Gabonews, l’ « incapacité flagrante du Gouvernement à résoudre les problèmes récurrents de l’éducation, pourtant connus de tous », à la lumière de la menace de grève de la CONASYSED et de la SECEG, des syndicats qui ont décidé, ce week-end, de boycotter la rentrée des classes (2010-2011) prévue, lundi. L’UPG que dirige Pierre Mamboundou s’est notamment intéressé aux « problèmes de transferts des élèves ...
Lire l'article
Michel Menga m’Essonne, ministre de l’Education nationale, a visité jeudi 5 établissements scolaires de Libreville pour constater la qualité de travaux entrepris. Le ministre Menga m’Essonne et sa délégation ont tour à tour visité les cinq établissements dont les travaux et la livraison avaient accusé du retard. Les cas notamment de l’école OPT d’Akébé et du CES Olivier Ombaye de Glass. S’adressant à la presse, le ministre de l’Education nationale a dit que « le but de cette visite est de faire aboutir tous les chantiers que le gouvernement a initiés en début d’année scolaire afin d’offrir de meilleures conditions d’apprentissage ...
Lire l'article
Les établissements privés laïcs réunis au sein de l'association Ecole pour tous ont décidé d'admettre gratuitement 2 000 élèves du secteur public pour l'année académique 2008-2009. Ils seront exemptés des frais d'écolage et dotés gratuitement en fournitures scolaires. Cette décision a été prise au cours de leur assemblée générale tenue à Libreville et destinée à trouver des solutions au problème de sureffectifs dans les établissements publics.Les établissements privés laïcs volent au secours du secteur public, grippé par l'insuffisance des infrastructures et une grève des enseignants qui paralysent les cours depuis près d'un mois. Réunis récemment en assemblée générale à Libreville, ...
Lire l'article
La rentrée scolaire 2008-2009 a été marquée ce lundi à Libreville, la capitale gabonaise, par une faible affluence des élèves et des enseignants dans les établissements scolaires. Avec cette rentrée timide, l'année scolaire entre dans sa phase active, malgré les menaces de grève brandies par les enseignants réunis au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED). La rentrée des classes à Libreville a été marquée par la visite traditionnelle du ministre de l'Education nationale, Michel Menga dans certains établissements. Sur le plan pédagogique, le ministre a constaté que « tout est en place ». Les quelques difficultés répertoriées semblent ...
Lire l'article
Les élèves du primaire des établissements de la capitale gabonaise n’ont pas également répondu massivement présents ce lundi à Libreville, à la rentrée scolaire 2008-2009 comme leurs aînés des lycées et collèges. Ces absences sont consécutives aux travaux d’ajustement qui ont cours dans certains de ces établissements. Ainsi, la grande majorité des écoles primaires ont fixé la date de la rentrée des classes au jeudi 9 octobre prochain, l’heure étant réservée aux inscriptions et réinscriptions. De l’école publique de Batavéa I, en passant par l’école publique Urbain et Pilote du Centre, le constat a été le même à Libreville. « Nous procédons encore ...
Lire l'article
Le ministre de l’éducation nationale, Michel Menga M’Essone a annoncé dans un communiqué de nouvelles dispositions en vue de la réorientation des élèves de 6ème envoyés par le gouvernement dans les établissements privés laïcs l’an dernier. En effet, les élèves admis en cinquième ou redoublant la sixième seront réorientés dans de nouveaux établissements d’enseignement secondaire. Ainsi, les différentes listes de répartition de ces élèves seront affichées à l’Inspection Délégué d’Académie de l’Estuaire (IDA), avant la rentrée des classes fixées au 6 octobre prochain. On souligne que le Collège Capitaine Ntchoréré et le Lycée Privé Vincent de Paul Nyonda ont été reconnus d’utilité publique ...
Lire l'article
Le ministre de l'Education nationale, Michel Menga M'Essone a présidé vendredi à son cabinet, une importante réunion avec les partenaires sociaux et les cadres administratifs du ministère, axée sur les préparatifs de la rentrée prochaine des classes. Déjà, le gouvernement avait débloqué une subvention d'un milliard de francs CFA pour assurer l'achat des rames à papier et les frais de la coopérative scolaire que supportaient les parents d'élèves. Prés de 25 000 élèves ont été déclarés cette année admis au concours d'entrée en 6ème. Selon le souhait du ministre, ce concours d'entrée en classe de 6ème pourrait être annulé. Le ministre de l`Education ...
Lire l'article
Le ministre de l’Education nationale et de l’Instruction civique, Michel Menga M’esonne, a reçu mardi au siège de l’institution, les responsables des établissements privées laïcs et confessionnels, dans le but d’organiser la rentrée scolaire des enfants envoyés dans ces établissements l’an dernier et ceux qui le seront cette année. En effet, quatre points étaient à l’ordre du jour de cette rencontre à savoir : l’information relative au paiement des frais d’écolage de l’année 2007/2008 ; l’information sur le sort réservé aux élèves envoyés par l’Etat dans ces établissements; l’accueil des nouveaux élèves admis en 6ème pour l’année 2008/2009; et les ...
Lire l'article
Les allocations de scolarité des élèves admis dans les établissements privés sont désormais disponibles au Trésor public, a annoncé dernièrement le ministre de l’Education nationale, Miche Menga M’Essone au cours d’une conférence de presse qu’il a tenu à Libreville. Faisant le bilan de l’année académique écoulée, Michel Menga a déclaré face à la presse, l’aboutissement du dossier concernant les allocations d’études des élèves transférés dans les établissements privés pour le compte de l’année scolaire 2007-2008. « Je peux désormais rassurer les responsables de ces structures que les frais d’écolages sont déjà disponibles au Trésor public de Libreville. Mais sachez que ce retard ...
Lire l'article
Sept mois après le démarrage de l’année académique en cours, les responsables d’établissements privés non confessionnels, s’interrogent, sur le silence du gouvernement concernant le règlement des pansions scolaires des élèves admis au concours d’entrée en 6ème, qui avaient été transférés dans certains établissements scolaires privés, à la faveur d’une réunion à laquelle prenaient part, les fondateurs et dirigeants de ces lycées et collèges privés laïcs, en vue d’attirer à nouveau l’attention du gouvernement sur la question. Plus de 4.000 élèves admis en 6ème, à la session de juin 2007, ont été envoyés par le ministère de l’Education nationale dans certains établissements ...
Lire l'article
La menace de grève de la CONASYSED et les problèmes de transferts des élèves dans les établissements scolaires évoqués par l’UPG, opposition
Gabon: Michel Menga visite cinq établissements
Gabon : 2 000 élèves admis gratuitement dans l’enseignement privé
Gabon: Rentrée scolaire 2008 – 2009 / Faible affluence dans les établissements de la capitale
Gabon: Rentrée scolaire 2008-2009 / les élèves du primaire manquent à l’appel
Gabon: Le ministre de l’Education annonce la réorientation des élèves envoyés en 6ème l’an dernier
Gabon: Michel Menga se concerte avec les partenaires sociaux à 7 jours de la rentrée administrative
Gabon: Michel Menga reçoit les responsables des établissements privés laïcs et confessionnels
Gabon: Les allocations de scolarité des élèves admis dans les établissements privés disponibles au trésor public
Gabon: Problématique des pansions scolaires des élèves transférés dans les établissements privés: les responsables se concertent


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Sep 2008
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*