Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Les médias nationaux tirent à boulet rouge sur la SEEG

Auteur/Source: · Date: 10 Sep 2008
Catégorie(s): Société

Quelques médias nationaux ont tiré à boulet rouge, mardi sur l’unique Société d’eau et d’énergie du pays « SEEG », suite à la récente coupure d’électricité intervenue dans la nuit de dimanche à Lundi dernier, ayant occasionné des dégâts importants à Libreville et ses environs.
« La SEEG viole la convention avec l’Etat gabonais », titre le quotidien gabonais « L’Union », un an et quelques mois après les délestages du mois de février 2007.

Selon le journal, le groupe français « Veolia » n’arrive pas toujours à assurer de façon permanente, continue et régulière la fourniture de l’électricité au grand dam des populations.

Le quotidien d’informations en ligne « GABONPAGE » estime que la SEEG n’a pris aucune disposition pour alléger la souffrance de ces clients traités comme des moins que rien.

A Libreville, des reportages télé ont été diffusés, en soirée, sur de nombreuses chaînes, sur la situation, montrant le désarroi des populations après le délestage de la nuit de dimanche à lundi dernier.

La population, quant à elle estime avoir un ras le bol sur le fonctionnement de la SEEG, jugé « décadent ».

Pour s’excuser, la SEEG a sortie ce mercredi un communiqué présentant des excuses à sa clientèle. 


SUR LE MÊME SUJET
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) s’est engagée à injecter cette année 47 milliards de FCFA pour améliorer la qualité de ses services aux clients, selon un rapport du conseil d’administration de l’entreprise dont copie est parvenue lundi à l’AGP. Les sommes l’investies en 2010 (27,5 milliards de FCFA) et en 2009 (18 milliards de FCFA) se sont révélées insuffisantes pour réaliser certains travaux nécessaires à l’amélioration de la distribution de l’eau et de l’électricité sur l’ensemble du territoire national, indique le rapport publié à l’issue du conseil d’administration réuni vendredi dernier à Libreville. Par ailleurs, le ...
Lire l'article
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) s’est engagée à injecter cette année 47 milliards de FCFA pour améliorer la qualité de ses services aux clients, selon un rapport du conseil d’administration de l’entreprise dont copie est parvenue lundi à l'AGP. Les sommes l’investies en 2010 (27,5 milliards de FCFA) et en 2009 (18 milliards de FCFA) se sont révélées insuffisantes pour réaliser certains travaux nécessaires à l’amélioration de la distribution de l’eau et de l’électricité sur l’ensemble du territoire national, indique le rapport publié à l’issue du conseil d’administration réuni vendredi dernier à Libreville. Par ailleurs, ...
Lire l'article
Electricité de France (EDF) a acquis la moitié des parts (51%) détenue depuis 1997 par Veolia dans sa filiale gabonaise de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), a appris l'AGP EDF a racheté 25% des parts de Veolia pour un montant de 975 milliards de FCFA, a indiqué une source proche de la SEEG. La Commission de l’Union européenne (UE) a notifié en début de semaine la transaction autorisant l’acquisition en commun, par Electricité de France (Edf) et Veolia, de 51% du capital de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG). Au directoire de la SEEG, on ...
Lire l'article
Monsieur Bruno Collard, 45 ans, a été coopté lors du Conseil d’administration de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) tenu le 16 avril à Libreville, Directeur Général adjoint ). M. Collard, 45 ans, était précédemment Adjoint au Directeur général, chargé du Département Achats, Stocks et Maîtrise d’œuvre. Il avait été nommé à ce poste le 29 février 2008, peu après son arrivée au Gabon fin 2007. M. Collard qui a été également désigné administrateur représentant les actionnaires de catégorie B, est un Inspecteur de Maintenance diplômé de l’Institut Control DATA et de l’Ecole Supérieure des Acheteurs Professionnels. M. Collard remplace au ...
Lire l'article
Les populations de Ntoum (39 Km de Libreville), pourront bénéficier, à partir de lundi prochain, de la gratuité des cartes prépayées d'électricité Libergy distribuées par la Société d’Energie et d’eau du Gabon (SEEG) de Ntoum. Selon un communiqué de la (SEEG), ces populations sont appelées à passer au siège de de l’entreprise recevoir à nouveau des cartes d'électricité libergy. Les populations, qui se réjouissent déjà de cette nouvelle, souhaitent que la gratuité d'électricité soit pérenne. Depuis 2007, le gouvernement supporte à hauteur de 19 milliards l’année, les factures d’eau et d’électricité des populations économiquement faibles du pays.
Lire l'article
Les membres du Réseau gabonais pour la protection des consommateurs (RGPC) a fait un sit-in, ce vendredi devant l’immeuble abritant le siège de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), pour protester contre le mauvais fonctionnement de cette société et les délestages récurrents auxquels font face les consommateurs. Avant le sit-in, les adhérents du RGPC ont fait une marche de protestation qui a commencé au quartier Akebé, dans le 4ème arrondissement, sillonnant quelques artères de la capitale gabonaise, avant de s’arrêter devant les locaux de la seule entreprise ayant le monopole de la distribution de l’eau et de l’énergie ...
Lire l'article
Les populations des villes de Koula-Moutou, Pana et Lastourville (sud- est Gabon) ont été privées d'eau et d'électricité dimanche et lundi derniers, aux travaux d’auscultation des ouvrages hydrauliques effectués par la SEEG à l'usine de Poubara, a constaté le correspondant de Gabonews. Les travaux, initialement prévus pour dimanche 8 février de 00h à 18h00, ont été jusqu’à lundi et certains quartiers n'ont pu recevoir de l'électricité qu'en fin de journée. Selon Jean Camille MBINI, le délégué de la SEEG pour l’Ogooué-Lolo, ces travaux permettront d’éviter aux populations des villes de cette province la récurrence de pénurie d'eau et des coupures intempestives d'électricité.
Lire l'article
Protestations populaires et lynchage médiatique pour la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) qui encaisse les remontrances depuis la coupure générale de plusieurs heures dans la nuit du 7 au 8 septembre qui a entraîné une paralysie de l’activité socio économique de la capitale. Pourtant au début du mois de juillet dernier, les dirigeants de VEOLIA Water avaient assuré au gouvernement la résolution des problèmes de délestages grâce à de lourds investissements pour renforcer la capacité de production électrique de la filiale gabonaise. Une double et longue coupure d’électricité générale dans la nuit du 7 au 8 septembre dernier ...
Lire l'article
Hier lundi, les abonnés de la Société d’Energie et d’eau du Gabon (SEEG), forcés de consommer une eau colorée, ont dénoncé la qualité de cette eau et le « silence coupable observé par l’entreprise ». « Nous avons bu hier lundi une eau sale, bourrée de graine de sable sans savoir pourquoi », a indiqué Henriette Menié, mère d’une importante famille et cliente de la SEEG. Pour cette dernière, la mauvaise qualité de l’eau serait à l’origine de la diarrhée chez ses bambins. « Que se passe –t-il au juste ? Pourquoi on ne nous dit rien sur les coupures d’eau et d’électricité ...
Lire l'article
Une coupure d'électricité qui a durée environ cinq heures de temps (1heure à 4h30 dans la nuit de dimanche à lundi) dans la capitale gabonaise a fortement paralysé la production du quotidien progouvernemental « L'union ». La parution n'a été possible ce lundi matin, au grand dam des lecteurs. Selon une source proche du journal, la principale centrale de production de la Société gabonaise de presse « SONAPRESSE » a été endommagée, mettant à mal le tirage des journaux. Le directeur l'exploitation, Joël Akouango, pense que les choses pourront rentrer dans l'ordre d'ici midi, soulignant que la production va connaître une réduction, ...
Lire l'article
La SEEG va investir 47 milliards de FCFA pour améliorer ses prestations
La SEEG va investir 47 milliards de FCFA pour améliorer ses prestations
EDF dans le capital de la SEEG
Gabon : Bruno Collard nommé Directeur Général adjoint de la SEEG
Gabon: La SEEG de Ntoum procédera lundi à la remise gratuite des cartes prépayées aux populations
Gabon: Les consommateurs font un sit-in devant la SEEG
Gabon: Koula-Moutou, Lastourville et Pana privées d’eau et d’électricité dimanche et lundi derniers
Gabon : Libreville disjoncte sur le court-circuit de la SEEG
Gabon: Les Gabonais boudent la qualité de l’eau et dénoncent le silence de la SEEG
Gabon: Communication / Les délestages de la SEEG paralysent la sortie du quotidien « L’Union » de lundi


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Sep 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon: Les médias nationaux tirent à boulet rouge sur la SEEG

  1. Basile

    6 Oct 2008 a 09:30

    Au moins, on a un interlocuteur qui s’excuse et qui essaye de s’améliorer, ce qui n’est pas toujours le cas dans notre beau pays… Vous ne croyez pas que le problème de l’eau est trop sérieux pour en faire un argument de campagne électorale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*