Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Agriculture: « l’autosuffisance alimentaire du Gabon passe également par la relance de la production du riz », (Faustin Boukoubi, ministre de l’Agriculture)

Auteur/Source: · Date: 11 Sep 2008
Catégorie(s): Economie

En expérimentation depuis près de six mois à Tchibanga dans la capitale provinciale de la Nyanga au sud du pays, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Faustin Boukoubi, a annoncé mercredi lors de son passage devant l’auditoire du Conseil économique et social (CES) que : « l’autosuffisance alimentaire du Gabon passe également par la relance de la production du riz ».

D’après Faustin Boukoubi, la production du riz, au même titre que l’élevage fait partis des dispositions prises au cours des quatre dernières années par le gouvernement en vue de relancer la politique agricole locale.

La culture du riz, selon le ministre de l’Agriculture, s’inscrit dans le programme spécial de la sécurité alimentaire ( PSSA), regroupant la culture vivrière et le petit élevage en expérimentation à Tchibanga et dans la périphérie de Libreville.

Selon lui, la production de riz est une préoccupation de survie nationale. « On ne peut, ne pas produire du riz au Gabon », a indiqué Faustin Boukoubi à l’auditoire, ajoutant que: « le riz est devenu l’aliment de base des Gabonais ».

« A table, mes enfants ne mangent pas quand il n’y a pas de riz », a – t – il déclaré pour montrer la nécessité de cultiver le riz en terre gabonaise.

« Ces projets adoptés par les deux parlements devraient produire d’impacts dans quelques années », a-t-il ajouté.

« Nous pensons que le riz peut devenir un produit vivrier au même titre que la banane ou le manioc », a-t-il dit.

On rappelle que les travaux de la deuxième session ordinaire du CES auxquels le ministre de l’Agriculture a été entendu vont permettre au Conseil économique et social d’apporter un avis, mieux d’esquisses de solutions au gouvernement pour sortir le pays de la dépendance alimentaire.

Débuté le 2 septembre dernier, les travaux liés à cette session s’achèvent le 18 du mois en cours. 


SUR LE MÊME SUJET
Les femmes du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) de Makokou, capitale provinciale de l’Ogooué Ivindo (nord ouest), se mobilise pour recevoir le n°1 de ce parti, Faustin Boukoubi attendu lundi prochain dans la ville. Secrétaire général du PDG va se rendre dans la localité pour présenter les candidats de cette formation politique qui vont défendre les couleurs du parti aux législatives de décembre prochain. Pour ce faire, la coordinatrice provinciale de l’Union des femmes du PDG (UFPDG) de l’Ogooué-Ivindo, Rosalie Myéné Minso a réuni dimanche les femmes adhérentes des différentes structures de base locales du parti, afin de les sensibiliser ...
Lire l'article
Faisant au Chef du Parti Démocratique Gabonais (PDG) le point sur le déroulement des investitures relatives au choix des candidats à la candidature devant défendre les couleurs du parti au pouvoir, le Secrétaire général de cette formation politique, Faustin Boukoubi, a déclaré que« les primaires se sont bien déroulées ». Le Secrétaire Général du PDG a indiqué que sur les 120 sièges, il n’en reste que cinq à n’avoir pas encore choisi leurs postulants à la prochaine élection législative. Faustin Boukoubi a promis de rendre public la liste définitive des candidats retenus par son parti. Il a également indiqué que cette innovation ...
Lire l'article
LIBREVILLE, (AGP) - Le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi a, sur les antennes de RFI mardi, déclaré que l'obstination des leaders de l'opposition à réclamer un nouveau comptage des voix du scrutin présidentiel du 30 août remporté par le candidat de son parti, Ali Bongo Ondimba, est ''une fuite en avant''. Dans une déclaration commune lundi en soirée, 16 des anciens candidats de l'opposition gabonaise ayant rejeté les résultats des élections et demandé un recomptage des voix. ''Il s'agit là d'une fuite en avant des personnes sans arguments viables. C'est à la fois compréhensible et ...
Lire l'article
Le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi a assigné aux secrétaires national et communal qu’il a installés ce samedi à Libreville la mission de remobilisation des troupes au sein de leur formation politique. Le Secrétaire général a souligné aux promus qu’ils sont « sensés maîtrisés toutes les arcanes politiques et les subtilités de la province de l’Estuaire ». « Dans son discours, aussi bien à l’ouverture qu’à la clôture du 9ème Congrès ordinaire du PDG, le grand camarade président fondateur a dénoncé des comportements négatifs des militants à tous les niveaux marqués par le ...
Lire l'article
L’actuel ministre gabonais de l’Agriculture et du Développement rural, Faustin Boukoubi, a été désigné au terme du 9ème Congrès ordinaire du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), au poste de Secrétaire général en remplacement de Simplice Nguedet Manzéla. Le choix du nouveau secrétaire général du PDG par le président fondateur, Omar Bongo Ondimba, a été l’une des grandes décisions des assisses du 9ème congrès. Prenant la parole, le promu a félicité son prédécesseur pour le travail abattu durant 10 ans au secrétariat exécutif (de 1998 à 2008). Mais avant, ce dernier a exprimé toute sa gratitude au président fondateur du PDG, Omar Bongo ...
Lire l'article
A l’initiative du Conseil économique et social (CES), réunie en session ordinaire depuis le 2 septembre dernier autour du thème « L’autosuffisance alimentaire : un défi pour le Gabon», le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Faustin Boukoubi, a présenté mercredi aux la politique agricole du gouvernement gabonais. Dans sa plaidoirie, Faustin Boukoubi a présenté les axes fondamentaux de la politique agricole du gouvernement qui se résume par des missions de conception, de formation, d’encadrement et de contrôle. « Le ministère s’occupe désormais de ses missions régaliennes. Le ministère ne garantit plus la récolte agricole mais veille plutôt à la qualité ...
Lire l'article
Faustin Boukoubi, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, peaufine sa stratégie de délogement agricole qui pourrait permettre au Gabon de réaliser 50% d’économie sur les importations alimentaires et atteindre l’autosuffisance pour les aliments de base d’ici trois à cinq ans. Le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Faustin Boukoubi, a récemment dévoilé, dans une interview publiée le 22 août par le quotidien gabonais "L’union", les grands axes de la stratégie mise en place par son département en vue de réduire la dépendance alimentaire du Gabon vis-à-vis des importations. Faustin Boukoubi décline cette stratégie de développement en deux axes ...
Lire l'article
Alors que la crise ouverte au sein du département ministériel de l’Agriculture et du Développement rural entre l’administration et le Syndicat national des professionnels de l’Agriculture (SYNPA) a risqué d’atteindre ces temps derniers le point mort lorsque les syndiqués ont refusé de participer lundi passé à la réunion de restitution par la tutelle de la Coordination générale des Contrôles, créée au mois de mai par décision ministérielle, témoignant ainsi de leur volonté de refuser le dialogue et d’opter pour l’affrontement, le Premier ministre, Jean Eyéghé Ndong a décidé de rompre, vendredi, le silence qu’il observait volontiers à ce sujet, en ...
Lire l'article
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Faustin Boukoubi est plus que jamais confronté à une épreuve politique à la tête de ce département ministériel avec le conflit devenu presque interminable qui l’oppose au Syndicat national des professionnels de l’Agriculture (Synpa) dont les membres, invités à prendre part à une réunion voulue par la tutelle, se sont volontiers fermés au dialogue en refusant de répondre à sa main tendue, alors qu’il souhaitait les rencontrer lors de la réunion de Restitution de la coordination générale des contrôles à l’inspection générale de l’Agriculture, sise à Batavéa. Cette réunion convoquée par le ministre ...
Lire l'article
Gabon – Agriculture: La main tendue du ministre Faustin Boukoubi
Suite à la grève déclenchée depuis le 4 avril dernier par les agents du ministère de l'Agriculture membres du synpa le ministre de l'Agriculture Faustin Boukoubi est sorti de sa réserve le 9 avril dernier invitant le syndicat national des personnels de l'agriculture à une table de négociation. Le ministre de l'Agriculture et de développement rural Faustin, Boukoubi est sorti de sa réserve le 9 avril dernier pour éclairer l'opinion nationale et internationale sur les raisons qui ont poussé à la révision de l'arrêté ministériel portant organisation et répartition de la prime de servitude à l'origine du soulèvement ...
Lire l'article
Les femmes du PDG de Makokou se mobilisent pour accueillir Faustin Boukoubi
Politique : « Les primaires se sont bien déroulées », Faustin Boukoubi (Secrétaire Général du PDG)
Gabon-présidentielle-Recomptage des voix : Il s’agit là d’une fuite en avant des personnes sans arguments viables (Faustin Boukoubi)
Gabon: Faustin Boukoubi assigne aux secrétaires nationaux la mission de remobilisation des troupes
Gabon: Faustin Boukoubi succède à Simplice Nguedet Manzéla au Secrétariat général du PDG
Gabon: CES: Faustin Boukoubi présente la politique agricole du gouvernement
Gabon : Stratégie pour une rapide autosuffisance alimentaire
Gabon: Crise à l’Agriculture / Le Premier ministre Eyéghé Ndong convoque Faustin Boukoubi (Ministre de tutelle) au « 2 Décembre »
Gabon: Agriculture: Faustin Boukoubi (ministre) confronté à une épreuve politique, le SYNPA se ferme au dialogue
Gabon – Agriculture: La main tendue du ministre Faustin Boukoubi


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Sep 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*