- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon : Gonda chez Jean Boniface Assélé

Le ministre centrafricain de la Communication, Cyriaque Gonda, chargé du dialogue politique inclusif, est en visite à Libreville où il a rencontré le 9 septembre son homologue gabonais, Jean Boniface Assélé. Cette rencontre a permis au ministre Gonda de faire le point avec son homologue gabonais sur le processus de paix en République centrafricaine afin d’identifier les outils de la communication susceptibles de soutenir la stabilisation de la paix en RCA.

La coopération gabonaise au développement et à la stabilisation de la République centrafricaine (RCA) a de nouveau été sollicitée avec la visite du ministre centrafricain de la Communication, Cyriaque Gonda, qui a été reçu le 9 septembre par son homologue gabonais, Jean Boniface Assélé.

Cette rencontre a permis au ministre centrafricain, par ailleurs chargé de l’organisation et du suivi du dialogue politique inclusif, de faire le point avec son homologue gabonais sur le processus de paix en RCA et les outils du secteur de la communication susceptibles de soutenir cette démarche.

«C’est dans le cadre des échanges sous régionaux, de la coopération dans le cadre de la CEMAC, CEEAC et autres, que nous pourrons vraiment faire passer la communication au mieux aux travers des barrières, de mésententes et des contradictions de manière à ce que la paix puisse se stabiliser et se consolider dans nos pays», a expliqué le ministre Gonda au terme de son entretien avec Jean Boniface Assélé.

«Je ne peux pas le faire sans mettre à profit mon passage ici pour rencontrer le ministre de la communication et le briefer sur le travail qui se fait pour la pacification de la République centrafricaine avec le soutient du Gabon» a poursuivi le chargé du dialogue politique inclusif.

La tenue du dialogue politique inclusif sensée ramener une paix durable dans le pays achoppe depuis la tentative du gouvernement de diluer les acquis de Libreville sur l’amnistie des groupes rebelles.

Le bureau fédéral du Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC) en France avait demandé le 25 août dernier la démission de Gonda de ses responsabilités au sein du dialogue politique inclusif, lui reprochant de manquer «à ses charges et obligations».

Le 6 août, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Centrafrique, François Lonseny Fall, avait appelé à une nouvelle médiation du président gabonais Omar Bongo Ondimba, président du comité ad hoc de la CEMAC pour les questions centrafricaines, afin d’aider la RCA à surmonter la crise politique actuelle qui empêche la tenue du dialogue politique inclusif. 


SUR LE MÊME SUJET
Jean-Boniface Assélé parle: “Le PDG n’avait pour programme que le terrorisme” (Vidéo)
L'oncle du dictateur, Jean-Boniface Assélé, parle, dans une vidéo enregistrée avant le vote: "Le PDG n'avait comme programme que le terrorisme" Testament de l'oncle? L'oncle se sentirait-il menacé par le neveu biafro? La vérité sur le terrorisme du parti état, connu comme le Parti Démocratique Gabonais, mais devant probablement être rebaptisé "Parti Terroriste Gabonais", n'a plus de tombe. Maintenant que l'oncle se rebiffe, à qui le tour? http://www.youtube.com/watch?v=l4XqyaQfOVY Source texte: Bongo Doit Partir (http://www.bdpgabon.org)
Lire l'article [1]
En attendant le verdict des contentieux en cours de jugement à la Cour Constitutionnelles, le président du Centre des Libéraux réformateurs, Jean Boniface Assélé a présenté mardi face à la presse les candidats de son parti aux prochaines élections législatives. Le président du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR), Jean Boniface Assélé a présenté au siège de son parti au Cabaret des Artistes, les 38 candidats, dont les candidatures ne souffrent d’aucune contestation, sur les 51 précédemment validés et publiés les 17 novembre dernier par la Commission nationale autonome et permanente (CENAP). En effet, six candidats du CLR sont passés hier en ...
Lire l'article [2]
Après avoir invité une première fois les hommes de médias pour donner son point de vue sur certains sujets brulants de l’actualité nationale parmi lesquels « l’opération libérez les trottoirs » et « les élections législatives 2011 », le président fondateur du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR), Jean Boniface Asselé, est une nouvelle fois sortie de sa réserve pour dénoncer les manœuvres déloyales orchestrées par le Parti démocratique gabonais (Locomotive de la majorité républicaine) contre sa formation politique à l’approche des législatives. Au cours d’un point de presse mardi dernier au siège de son parti, le fondateur du Centre des ...
Lire l'article [3]
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article [4]
le Plan de paix la Constitution
Lire l'article [5]
Le leader du Centre des libéraux réformateurs (CLR, majorité), Jean Boniface Assélé, élu lundi lors de l'élection des membres du bureau du sénat, a renoncé à son poste de 4ème Vice-président de cette institution, rapporte mercredi le quotidien national l'union, citant le directoire du parti. ''Au-delà de la 3ème Vice-présidence, le CLR +ne pouvait que+ décliner l'offre'' de faire partie du bureau du Sénat, explique le journal qui estime que les ''consignes données en ce sens n'ont pas été appliquées'' par les sénateurs. Absent lors de cette élection qui a vu pour la première fois une femme à la tête de ...
Lire l'article [6]
L'arrivée à Libreville du président Bozize, à deux jours du début du Dialogue Politique Inclusif, est perçue comme une « dernière revue, une dernière séance de réglages », selon un familier de la scène politique centrafricaine résidant dans la capitale gabonaise. Certaines sources, ayant requis l'anonymat, croient déceler en cette visite du président centrafricain son désir de voir son homologue gabonais assister à l'ouverture du forum. En appui de cette assertion, on rappelle qu’il a fallu trois réunions du Comite de suivi, pour que tous les protagonistes de la crise s'accordent sur les points qui compromettaient l'aboutissement du processus de ...
Lire l'article [7]
Le ministre gabonais des Affaires étrangères, Paul Toungui, a reçu le 14 octobre le ministre centrafricain en charge de la Réconciliation nationale, Cyriaque Gonda, pour faire le point sur le processus de paix en République centrafricaine. Après la promulgation le 13 octobre de la controversée loi d'amnistie préalable à la tenue du dialogue politique inclusif, le ministre Gonda, chargé de l'organisation du dialogue, s'est rendu auprès de la médiation gabonaise pour préparer l'étape suivante du processus de paix, toujours fragilisé par les rejet des termes de la loi d'amnistie par l'un des principaux mouvements rebelles. S'achemine-t-on vers une nouvelle réunion ...
Lire l'article [8]
Le ministre de la Communication, Jean-Boniface Assélé, a déclaré être fier du « joyau architectural Maison Georges Rawiri ». C’était lors de la présentation officielle jeudi de la nouvelle charte visuelle de la RTG 1, fruit de la coopération sino-gabonaise. Selon le ministre Assélé, la « Maison Georges Rawiri » constitue une fierté nationale. Raison pour lui de saluer la diplomatie clairvoyante du président de la République car, affirme-t-il « la Maison Georges Rawiri est le fruit de la politique d’ouverture du président de la République Concernant la qualité du bâtiment et de ses installations, le ministre de la Communication ...
Lire l'article [9]
Une délégation du gouvernement centrafricain est arrivée à Libreville dans la nuit du 8 au 9 mai pour signer un accord de paix avec le représentant de la principale rébellion encore active en RCA. Le chef rebelle centrafricain est en pourparlers avec le président gabonais depuis le 6 mai dernier pour préparer le dialogue politique inclusif initié par le président Bozizé entre le gouvernement, l’opposition et les rebelles pour la stabilisation politique du pays. L’organisation du dialogue politique inclusif pour la paix en République Centrafricaine se confirme autour de la médiation gabonaise avec l’arrivée à Libreville ...
Lire l'article [10]
Jean-Boniface Assélé parle: “Le PDG n’avait pour programme que le terrorisme” (Vidéo)
Gabon / Politique : Jean Boniface Assélé à fait connaître ses 38 candidats pour législatives
Jean Boniface ASSELE crie à la calomnie
Plan de Paix
Réalisations
Gabon: Sénat : Jean Boniface Assélé renonce au poste de 4ème vice-président
Gabon: François Bozizé à Libreville mardi : derniers réglages avant le Dialogue Politique Inclusif
Gabon : Gonda présente les avancées du dialogue inclusif à Toungui
Gabon: Jean-Boniface Assélé fier du complexe audiovisuel « Maison Georges Rawiri »
RCA : Gouvernement et rebelles centrafricains déposent les armes à Libreville