Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La Ngounié cueille les premiers fruits de l’IGAD

Auteur/Source: · Date: 11 Sep 2008
Catégorie(s): Economie

Les habitants des principales villes de la province de la Ngounié, au sud du pays, ont commencé à consommer les produits maraîchers et les produits d’élevage issus des exploitations agricoles périurbaines mises en place depuis 2006 par l’Institut gabonais d’aide au développement (IGAD). Le développement des activités agricoles dans la périphérie des villes de provinces devrait permettre à terme au pays de réduire la facture de ses importations en produits alimentaires qui plombe chaque année la balance commerciale.

Tomate, laitue, folon, oseille, aubergine, piment, gombo, sont cultivés sur plus de deux hectares autour de Mouila, en sus des cultures vivrières comme le manioc, la banane et l’ananas en plein champs sur plusieurs hectares dans la périphérie de la capitale provinciale.

Ces exploitations ont été mises en place dans le cadre du programme de développement des exploitations agricoles périurbaines initié par l’Institut gabonais d’aide au développement (IGAD), dont les habitants de la province commencent aujourd’hui à goûter les fruits.

«L’IGAD nous encadre et nous donne les intrants ainsi que la possibilité d’avoir un pompage d’eau gratuit. Nous nous sommes donc installés et nous gagnons paisiblement nos vies. Aujourd’hui j’ai un petit compte qui au fil des jours continue à grandir» a déclaré Hugues Toussaint Toumbou, un exploitant agricole de Mouila.

«Il est question d’installer autour des villes une ceinture agricole, un tissu agricole qui soit capable d’approvisionner les villes en produits frais maraîchers et en produits d’élevage» explique le responsable régional de l’IGAD, Charles Ntsego.

«Pour ce faire nous installons des exploitants agricoles, on les forme, on les aide avec un stock d’intrants, de matériels agricoles au départ et ces entrepreneurs agricoles que nous installons sont suivis. Ils sont indépendant, ils sont autonomes et ils gagnent leurs vies en permettant au gens des villes de s’approvisionner en produits maraîchers et en produits d’élevages locaux» a poursuivi monsieur Ntsego.

Présent dans la Ngounié depuis fin 2006, L’IGAD a déjà mis en place 10 exploitations vivrières, 22 hectares d’exploitation maraîchère et deux poulaillers de 22 mètres à Mouila, 30 hectares pour 26 exploitations vivrières à Lébamba pour plus de 60 exploitants agricoles formés dans la province.

Outre le développement de l’activité socio économique en province qui permet de lutter contre la pauvreté et l’exode rural, le développement de ces exploitations agricoles devrait aider le Gabon à réduire le montant de ses importations alimentaires, qui plombent chaque année le budget de l’Etat et rend le pays vulnérable à la crise alimentaire mondiale. La facture des importations alimentaires est actuellement estimée à 150 milliards de F.CFA par an. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Directeur général de la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB), Mathias Otounga Ossibadjouo, à la tête d’une forte délégation, constituée de technocrates, en homme de terrain, a sillonné, du 9 au 12 juillet, malgré parfois l’état quasi impraticable des voies de communication, les provinces du sud du Gabon, notamment la Ngounié en passant par le Moyen Ogooué et la Nyanga, en vue d’évaluer le programme de relance de la filière café-cacao dans cette partie du pays, a constaté GABONEWS. Projet mis en œuvre dès l’année 2008, dans la province de la Ngounié, inscrit au calendrier des fêtes tournantes, ...
Lire l'article
Le ministère de l’Agriculture, de l’Elévage, de la Pêche et du Développement rural a poursuivi, jeudi sa série de communications en présentant deux communications portant l’une sur ‘’la présentation de l’Institut Gabonais d’Appui au Développement (IGAD), bilan 2009 et Perspectives 2010’’, et l’autre sur ‘’les systèmes de culture sur couverture végétale (SCV) : Principaux résultats et perspectives’’. Le directeur général de l’institut gabonais d’appui au développement, Christian Renardet, qui a exposé sur le premier thème, a présenté cette institution, avant de dresser son bilan pour l’exercice 2009 en expliquant que ‘’l’IGAD est une association de droit gabonais créée en Juin 1992, ...
Lire l'article
9Au terme de l’atelier de formation sur l’appui aux Organisations des professionnelles agricoles (OPA), le chef de service provincial de l’Agriculture, Suzanne Komba a procédé mercredi à l’installation du président du bureau du cadre de concertation des agriculteurs de la Ngounié. C’est Christian Magaussault, président de l’association agricole ’’Marifleur’’ qui a été porté par ses pairs agricoles à la tête de cette nouvelle structure associative dont les objectifs ont été définis durant les séances en atelier, parmi lesquels, la promotion de la solidarité entre les organismes professionnels agricoles (OPA), l’appui des OPA dans la recherche des marchés et la négociation des ...
Lire l'article
Le secrétaire général de province, Alphonse Nguéma Ménié, représentant le gouverneur de la province de la Ngounié, Michel Mouguiama a salué l’idée assez originale qui confère la jeunesse la volonté à disposer d’elle-même. M. Ménié a tenu ses propos lors de l'ouverture jeudi à Mouila du Forum interprovincial Ngounié/Nyanga sur le thème « Jeunesse francophone au cœur du volontariat et de la solidarité : préparer la Francophonie de demain ». En rappelant ce thème, le secrétaire général de province a cité en référence le discours de circonstance du 40ème anniversaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) prononcé par son secrétaire général, ...
Lire l'article
Le nouvel Inspecteur délégué d’académie de la province de la Ngounié (sud), Estelle Eugénie Ndzeng a pris ses fonctions vendredi dernier à Mouila, au cours d’une passation de service placé sous la présidence du secrétaire général de province, Alphonse Nguema Menié. Mme Ndzeng remplace à ce poste, Vincent Métandou qui a dirigé la plus haute instance de l’éducation nationale dans la province de la Ngounié pendant 5 ans. M. Métandou qui est muté à Oyem dans la province du Woleu-Ntem (nord) a dit, à ses anciens collaborateurs que ’’c’est un sentiment de devoir accompli que je ressens en ce moment, pour avoir ...
Lire l'article
L’un des leaders de la filière bois du pays, Rougier Gabon, vient de planifier un partenariat avec l’Institut d’appui au développement (IGAD) et la Caisse de stabilisation et péréquation (CAISTAB) pour le développement de l’agriculture sur ses anciennes exploitations du Haut-Ogooué. Ce projet vise un double objectif écologique avec la revégétalisation des concessions exploitées, et socio-économique avec l’appui au développement des coopératives agricoles. La filiale gabonaise de la société française d’exploitation du bois, Rougier Gabon, parmi les «épargnés» de la crise du secteur bois grâce à ses infrastructures de transformation locale des grumes, poursuit sa campagne d’aide au ...
Lire l'article
Les populations d’Oyem (chef lieu de la province du Woleu – Ntem au nord du Gabon), ont récemment réitéré leur reconnaissance aux autorités municipales de la ville de Clermont-Ferrand (France) pour les résultats de la coopération ayant abouti à l’acquisition de 4 bus scolaires et 3 bennes à ordures. " Vous voyez qu’on peut obtenir de bonnes choses en ayant juste des simples idées. Aujourd’hui la ville d’Oyem dispose de bus scolaires et de bennes à ordures sans passer par l’Etat », a expliqué Stane Nzoghé, fonctionnaire à Oyem. « L’Etat ne peut pas tout faire et les autorités ...
Lire l'article
Le ministre de l’Agriculture, Faustin Boukoubi, s’est rendu le 12 juillet à Ntoum, à une quarantaine de kilomètres de Libreville, pour constater l’état d’avancement des travaux engagés pour le Centre d’introduction, d’amélioration et de multiplication des espèces végétales. Ce centre a pour mission de mettre à la disposition des exploitants agricoles les semences et les plants optimaux pour soutenir le développement de l’agriculture gabonaise et en garantir la compétitivité. Le ministre de l’Agriculture est à la recherche des engrais pour faire germer et fructifier ses nombreuses initiatives et relancer ce secteur. Il s’est rendu le 12 juillet dernier sur le ...
Lire l'article
Le métier de pompiste qui paraissait jadis, strictement réservé aux hommes, en raison de la complexité des différentes tâches, mais aussi, du caractère dangereux de la profession elle-même, avec la manipulation du carburant et du gaz butane sans oublier les risques de hold-up de jour comme de nuit, s’ouvre depuis quelques années aux femmes (en moyenne 3 femmes par équipe), avec l’arrivée de la concurrence et de nouvelles stratégies marketing, mais aussi avec la recrudescence de la pauvreté. Le directeur de programme de l’Institut gabonais d’appui au développement (IGAD), Sébastien Koumba, a visité jeudi à Libreville, les unités de production animalière ...
Lire l'article
Dans le cadre de la coopération décentralisée qui lie la ville française de Clermont-Ferrand et la capitale provinciale gabonaise du Nord, la commune d’Oyem a récemment reçu un important don de matériel informatique, de mobiliers et d’équipements divers destinés à améliorer les conditions de travail dans les infrastructures publics. Des ordinateurs, des bacs à ordures, des tuyaux hydrauliques, des tables bancs, des bureaux, des armoires et des chaises ont récemment été remis au président de la délégation spéciale de la ville d’Oyem, le gouverneur de la province du Woleu Ntem Jean Gustave Meviane M’Obiang, par la présidente de ...
Lire l'article
Le Directeur général de la CAISTAB, en homme de terrain, évalue le Projet Ngounié 2008
Le projet IGAD présenté dans tous ses aspects
Les agriculteurs de la Ngounié unis au sein d’un cadre de concertation pour parler d’une seule voix
Le gouverneur de la Ngounié salue l’initiative du Forum interprovincial Ngounié/Nyanga
Ngounié – éducation : Le nouvel IDA de la Ngounié a pris ses fonctions, vendredi
Gabon : Rougier soutient l’agriculture dans le Haut-Ogooué
Gabon: Les « Oyemois » se réjouissent des fruits du partenariat avec la ville de Clermont-Ferrand
Gabon : Boukoubi à la recherche de l’excellence agricole
Gabon: IGAD: le Directeur du programme visite les unités de production animalière et maraîchère
Gabon : Oyem cueille les fruits de sa coopération avec Clermont-Ferrand


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Sep 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*