Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Diplomatie/ Le gouvernement gabonais « salue l’accord pour un Gouvernement d’union » au Zimbabwé

Auteur/Source: · Date: 13 sept 2008
Catégorie(s): Diplomatie

Le gouvernement gabonais, via son ministère des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale a salué, samedi, à travers un communiqué parvenu à la rédaction de GABONEWS, « l’accord pour un gouvernement d’union qui sera rendu public lundi » prochain auquel sont parvenus le Gouvernement et l’Opposition zimbabwéenne.

Fidèle à sa diplomatie agissante, empreinte de dialogue et de cordialité, dans le respect mutuel, le communiqué du ministère des Affaires étrangères de la République gabonaise « tient à rendre un vibrant hommage à tous les dirigeants politiques de ce pays frère pour leur courage politique à faire prévaloir le dialogue et leur souci de préserver l’intérêt primordial du peuple zimbabwéen ».

Ainsi, conscient qu’une paix durable pour le bien du peuple zimbabwéen tout entier passe nécessairement par la réconciliation, l’entente et le dialogue entre les différents camps politiques, le ministère des Affaires étrangères, au nom du gouvernement gabonais a formé le vœu que « cet accord permette au Zimbabwe de relever tous les défis nécessaires à son redressement politique et économique ». C’est à ce titre que peut s’envisager une véritable sortie de crise dans ce pays frère.

Au-delà, le Gouvernement gabonais interpelle la communauté internationale pour qu’elle se saisisse de « cette heureuse opportunité en vue d’aider le peuple zimbabwéen à créer un cadre pérenne de stabilité et de prospérité ».

Reconnaissant les mérites à ceux qui ont travaillé de bout en bout pour aboutir à cet apaisement de la situation politique, déjà très dégradée, au Zimbabwe, le communiqué des Affaires étrangères note que « cette signature historique est l’heureux aboutissement d’une longue période de négociation menée par le médiateur de la crise, Monsieur Thabo Mbéki, Président de la République d’Afrique du Sud ».

Pour rappelle, le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, fidèle à ses principes de tolérance, de dialogue et de paix, avait déjà émis, lors du dernier sommet de l’Union africaine (UA), qui s’est tenu à Sharm el Sheikh, en Egypte au mois de juillet dernier, l’idée d’un accord politique entre le pouvoir et l’opposition zimbabwéenne.

Doyen des chefs d’Etats africain, le président Bongo, selon la note parvenue à GABONEWS n’a donc « ménagé aucun effort en vue de la tolérance pour la réconciliation et la paix, conditions indispensables pour le développement au Zimbabwe et la stabilité en Afrique ».

On rappelle, enfin, qu’un accord pour un gouvernement d’union au Zimbabwe a été conclu jeudi soir à Harare, soit quatre jours après la reprise de négociations paralysées pendant des semaines. Il sera formellement signé lundi, tel qu’annoncé par le médiateur, le président sud-africain, Thabo Mbeki, afin de concrétiser l’entente naissante entre les leaders politiques de ce pays. 


SUR LE MÊME SUJET
Les autorités du Zimbabwe ont expulsé l'ambassadeur de Libye et son personnel diplomatique pour leur ralliement au Conseil national de transition (CNT) hostile au régime de Mouammar Kadhafi. «Le gouvernement zimbabwéen ne reconnaît pas le CNT en tant que gouvernement représentatif du peuple libyen», a déclaré ce mardi aux journalistes Simbarashe Mumbengegwi, ministre des Affaires étrangères. Le diplomate, Taher Elmagrahi, et le personnel de la mission libyenne disposent de 72 heures pour quitter Harare. Le président Robert Mugabe est un proche allié du Guide libyen déchu dont le pays fournit du pétrole au Zimbabwe enclavé. Le chef de la diplomatie du Zimbabwe ...
Lire l'article
Sur le papier, le gouvernement d'union entre le pouvoir et l'opposition a commencé à exister au Zimbabwe. Au terme de laborieuses prestations de serment, ses membres devaient se rendre dans leurs ministères lundi 16 février pour la première fois. En dépit des espoirs fondés sur les vertus salvatrices d'un partage du pouvoir entre les partisans du président Robert Mugabe et l'opposition, le gouvernement d'union a pris un mauvais départ. A peine créé sous la houlette conjointe de M. Mugabe et de Morgan Tsvangirai, chef du Mouvement pour le changement démocratique (MDC, principal parti d'opposition), nommé premier ministre quelques jours plus ...
Lire l'article
Dans un communiqué, M. Annan estime que le pouvoir en place a suscité "une amère déception" et appelle à "accélérer" la transition politique au Zimbabwe. Il demande également au pays membres de la SADC, la Communauté de développement d'Afrique australe, de s'impliquer davantage. Koffi Annan et les deux autres membres du groupe The Elders – l'ancien président américain Jimmy Carter et la militante des droits de l'Homme Graca Machel, épouse de Nelson Mandela – avaient tenté de se rendre au Zimbabwe les 22 et 23 novembre, mais s'étaient vus refuser leurs visas par les autorités d'Harare. "Nous n'avons pas pu ...
Lire l'article
Un éventuel gouvernement d'union au Zimbabwe ne sera pas nommé avant au moins 30 jours par le président Robert Mugabe, a assuré mercredi le quotidien d'Etat The Herald. Le régime avait indiqué la veille avoir rédigé un projet d'amendement constitutionnel pour créer un poste de Premier ministre, réservé au chef de l'opposition Morgan Tsvangirai conformément à un accord de partage du pouvoir signé en septembre. Cet amendement a été envoyé au médiateur en Afrique du Sud, l'ancien président Thabo Mbeki, "après avoir été étudié par les parties concernées", a précisé mercredi le ministre de l'Information Sikanyiso Ndlovu cité par the Herald. Il devra ...
Lire l'article
Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, et ses rivaux ont échoué, jeudi 18 septembre, à se mettre d'accord sur les postes clés dans le futur gouvernement d'union, selon le porte-parole du principal parti d'opposition, Nelson Chamisa, interrogé par l'AFP. Le président Mugabe, le dirigeant du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), Morgan Tsvangirai et le chef d'une faction dissidente du MDC, Arthur Mutambara, avaient entamé des discussions sur la composition du gouvernement en début d'après-midi. "La rencontre n'a pas abouti à un accord et la question a été renvoyée aux négociateurs de chaque parti en raison de contestations sur les ministères clés", ...
Lire l'article
Après plusieurs semaines de négociations, les discussions entre le président Mugabe et l'opposition semblent encore dans l'impasse, mercredi 27 août. Dans The Herald, le quotidien d'Etat, le président du Zimbabwe, réélu fin juin lors d'un scrutin contesté, affirme qu'un gouvernement va "bientôt" être formé. Les deux factions de l'opposition ont immédiatement annoncé qu'elles refusaient de participer à ce gouvernement tant que les négociations sur un partage du pouvoir n'auraient pas abouti. "Il est clair que s'il annonce un nouveau gouvernement, c'est une déclaration de guerre contre le peuple", a déclaré à l'AFP Nelson Chamisa, porte-parole du Mouvement pour le changement ...
Lire l'article
Zimbabwe: Tsvangirai reporte son retour au Zimbabwe évoquant un projet “d’assassinat”
Le chef de l'opposition zimbabwéenne Morgan Tsvangirai, absent du Zimbabwe depuis début avril, a retardé son retour au pays prévu samedi après l'annonce par son parti de la découverte d'une "tentative d'assassinat" contre lui. Tsvangirai doit affronter au second tour de la présidentielle le 27 juin le président Robert Mugabe, qu'il a battu au premier tour le 29 mars sans, selon les résultats officiels, obtenir la majorité absolue requise pour être élu. "Nous avons eu ce matin des informations émanant d'une source crédible sur une tentative d'assassinat planifiée contre le président Tsvangirai", a déclaré son porte-parole George Shibotshiwe dans un communiqué lu ...
Lire l'article
Le Gabon confirme sa réputation positive de place importante où passent les actions diplomatiques d’envergure, en raison de l’Accord de cessez le feu et de paix conclu vendredi, au palais du front de mer, à Libreville, entre le gouvernement centrafricain, représenté par son ministre de la Communication, du Civisme, du Dialogue et de la Réconciliation nationale, Cyriaque Gonda, et le Mouvement politique et militaire centrafricain, autrement appelé l’Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD), conduit par son président, Jean-Jacques Demafouth, en présence du chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba et du Représentant Spécial du secrétaire général de ...
Lire l'article
Elu à la tête de la Commission de l'Union africaine (UA) le 1er février dernier, le gabonais Jean Ping enregistre son baptême de feu : Le problème zimbabwéen pour lequel il revient d'une mission en Afrique australe et à propos duquel il a déclaré, le 7 mai à Arusha (Tanzanie), que le devoir du gouvernement zimbabwéen est d’assurer la sécurité de ses citoyens. Ouverte le mardi 6 mai dernier à Arusha en Tanzanie, la 11è session extraordinaire du Conseil exécutif de l’UA était essentiellement consacrée à au projet d'intégration africaine. La crise zimbabwéenne y a également été évoquée, même si ...
Lire l'article
Le gouvernement du Zimbabwe interdit tout rassemblement politique
Le gouvernement zimbabwéen a interdit tout rassemblement à caractère politique, pour des raisons de sécurité dans un pays au bord du gouffre depuis les élections générales contestées du 29 mars derniers, a annoncé vendredi, la radio d’Etat à Hararé. Citant le porte-parole du chef de la police, Wayne Bvudzijena, la ‘Zimbabwe Broadcasting Corporation’ a expliqué que la police n’avait pas assez d’effectifs pour veiller sur toutes les différentes manifestations politiques. Cette interdiction survient à un moment où le Zimbabwe peut à tout moment sombrer dans une crise politique aux conséquences incalculables, suite à la rétention des résultats du scrutin présidentiel du 29 ...
Lire l'article
Zimbabwe: L’ambassadeur de Libye expulsé pour son ralliement aux insurgés
Le gouvernement d’union nationale au Zimbabwe connaît des difficultés dès sa mise en place
Pour Kofi Annan, Mugabe est “incapable de sortir le Zimbabwe de la crise”
Zimbabwe: pas de gouvernement d’union avant un mois, selon la presse d’Etat
Zimbabwe : les négociations sur un gouvernement d’union dans l’impasse
Zimbabwe : Robert Mugabe annonce la formation prochaine d’un gouvernement
Zimbabwe: Tsvangirai reporte son retour au Zimbabwe évoquant un projet “d’assassinat”
Gabon: RCA / Le gouvernement de Bangui et l’Armée populaire pour la restauration de la démocratie signent un Accord de cessez- le feu et de
Union africaine : Le Gabonais Jean Ping prend son baptême de feu sur la crise zimbabwéenne
Le gouvernement du Zimbabwe interdit tout rassemblement politique


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading ... Loading ...

Auteur/Source: · Date: 13 sept 2008
Catégorie(s): Diplomatie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>