Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le pape fustige le culte de l’argent et du pouvoir

Auteur/Source: · Date: 13 Sep 2008
Catégorie(s): Monde

Benoît XVI a célébré samedi sur l’esplanade des Invalides à Paris une messe ou il a fustigé le culte de l’argent et du pouvoir et appelé les jeunes à des vocations religieuses, face à des dizaines de milliers de fidèles, dont le Premier ministre François Fillon.

Dans la soirée, à 18h30, l’hélicoptère qui transportait le souverain pontife est arrivé à Lourdes, dans les Pyrénées, ou il doit participer jusqu’à lundi aux célébrations de ce que l’Eglise catholique considère comme les apparitions de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous.

A Paris dans la matinée, arrivé dans sa “papamobile” par le pont Alexandre III et salué par les fidèles agitant des étoffes aux couleurs pontificales, le chef de l’Eglise catholique a assimilé dans son homélie le culte contemporain de l’argent au culte antique des idoles condamné par Saint Paul.

“Saint Paul explique que la cupidité insatiable est une idolâtrie et il rappelle à son disciple Timothée que l’amour de l’argent est la racine de tous les maux (…) L’argent, la soif de l’avoir, du pouvoir et même du savoir n’ont-ils pas détourné l’homme de sa Fin véritable?”, a dit Benoît XVI.

Lors de cette messe, tenue selon l’Eglise devant 260.000 personnes, 1.500 prêtres et 90 cardinaux et évêques, et qui a recouru à certains rites liturgiques traditionnels, il a aussi repris l’exhortation célèbre de son prédécesseur Jean Paul II, “N’ayez pas peur!”, cette fois à l’adresse des jeunes, sur fond de crise des vocations de prêtres.

“N’ayez pas peur de donner votre vie au Christ! Rien ne remplacera jamais le ministère des prêtres au coeur de l’Église! Rien ne remplacera jamais une messe pour le salut du monde! Chers jeunes ou moins jeunes qui m’écoutez, ne laissez pas l’appel du Christ sans réponse”, a-t-il lancé.
HOLLANDE CRITIQUE SARKOZY

La présence de François Fillon à cette cérémonie est de nature à amplifier le débat sur le respect du principe de laïcité, rouvert vendredi par les appels croisés de Benoît XVI et du président Nicolas Sarkozy à une “laïcité positive”.

Le chef du gouvernement a salué sur France 2 “un grand moment de fraternité” et expliqué ce que le chef de l’Etat français, selon lui, entendait par “laïcité positive”. “Le pape est dans son rôle en appelant à ce qu’il y ait plus d’hommes qui se tournent vers la prêtrise, et le président est dans son rôle en souhaitant que l’ensemble des courants de pensée religieux, philosophiques cohabitent dans notre pays avec la même volonté de construire”, a-t-il dit.

Le Premier ministre, qui est de confession catholique, était notamment accompagné de Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur et des Cultes, et de Rachida Dati, ministre de la Justice.

Le cabinet de cette dernière a expliqué à Reuters qu’elle avait voulu être présente “en qualité de ministre”. Célibataire, le garde des Sceaux a rendu publique récemment sa grossesse, un fait rare pour un membre du gouvernement, en expliquant qu’elle ne souhaitait pas faire savoir qui était le père de son enfant.

La “laïcité positive” suscite l’inquiétude des militants laïques français, attachés à la séparation de l’Eglise et de l’Etat en vigueur depuis 1905 et au principe qui veut que la République organise et garantisse la liberté religieuse mais ne reconnaisse ni ne subventionne aucun culte.

En marge de la Fête de l’Humanité, François Hollande a critiqué le concept élyséen. “Quand on parle de laïcité positive, on donne une mauvaise conception de ce que doit être l’organisation de la République. Est-ce que ça voudrait dire qu’il y aurait une laïcité qui voudrait nier la religion ? C’est tout le contraire”, a dit le premier secrétaire du PS.

Le président du Modem François Bayrou a estimé qu'”ajouter un adjectif, c’était vouloir changer le sens du mot”.

Dans un communiqué, le Grand orient de France, une des principales obédiences franc-maçonnes, a estimé lui que “la laïcité n’avait pas besoin d’adjectif pour exister et que toute référence à une laïcité positive en dénaturait le sens”. 


SUR LE MÊME SUJET
CAN 2012 : Le Gabon organise un culte œcuménique
Les religieux gabonais ont organisé mardi soir à Libreville, un culte œcuménique pour soutenir le Gabon lors de la 28e édition de la Coupe d’Afrique des nations que le pays organise conjointement avec la Guinée Équatoriale du 21 janvier au 12 février prochain. Ce culte auquel assistait le n°1 du gouvernement gabonais, Paul Biyoghé Mba , a vu la participation des chrétiens catholique, les protestants, les églises dite éveillées et les musulmans dans le but de confier la période de la Coupe d’Afrique des Nations à Dieu. La cérémonie ponctuée de louanges et de prière s’est déroulée à la salle des ...
Lire l'article
Les confession religieuses du Gabon se sont réunies dans la soirée du mardi au palais de la Cité de la démocratie de Libreville en la faveur d’un culte d’action de grâce pour le Gabon et pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN orange 2012), en présence du Premier Ministre, du Secrétaire Général de la Présidence de la République, des Présidents des Institutions et des Membres du gouvernement. Les communautés musulmane, pentecôtiste et de réveil de l’alliance chrétienne et bien d’autres, unis pour célébrer un messe d’action de grâce en faveur du Gabon et pour l’organisation de la ...
Lire l'article
L'héritier (ici, en visite en Côte d'Ivoire, en janvier) abrège souvent réunions et palabres. AFP
Le chef de l'Etat gabonais Ali Bongo Ondimba a fustigé, samedi, la politique de la chaise vide prônée par une partie de l'opposition gabonaise. Dans son message à la nation fait à l'occasion de la nouvelle année, le numéro un gabonais s'est réjouit de la majorité absolue obtenue (114 sur 120 sièges) par le Parti démocratique gabonais ( PDG, au pouvoir) à l'issue des élections législatives du 17 décembre dernier. Cette majorité lui permettra de poursuivre les efforts engagés pour faire du Gabon un pays émergeant d'ici 2025, a-t-il dit. "L'année 2011 a été marquée par la tenue des élections législatives dont ...
Lire l'article
L’ancien président de l’Olympique de Marseille (Ligue 1 de France), Pape Diouf estime que le Gabon a encore toutes ses chances de co-organiser la 28e Coupe d’Afrique des nations (Can) avec la Guinée Equatoriale. « Je serais très surpris que la CAN ne se déroule pas au Gabon, simplement parce que les gabonais ne sont pas prêt », a affirmé Pape Diouf dans un entretien accordé à AfriSCOOP. En mars, lors d’une visite d’inspection au Gabon (le 3e du genre), Seyi Memene le vice président de la Confédération africaine de football (Caf) s’est offusqué contre le retard accusé dans la construction des ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a, de nouveau, fustigé le peu de dynamisme du gouvernement dans la concrétisation d’importantes mesures prises, et dans la mise en œuvre de la vision d’émergence, indique le communiqué final du conseil des ministres tenu jeudi à Libreville. ‘’Déterminer à hisser le Gabon au rang des pays émergents, le président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a de nouveau stigmatisé le peu de dynamisme du gouvernement dans la concrétisation d’importantes mesures prises depuis son arrivée à la tête du pays, et dans la mise en œuvre de la vision de ...
Lire l'article
André Mba Obame, second à l'élection présidentielle du 30 août dernier, déplore la position de la France dans le processus électoral, dénonçant notamment «l'empressement» du président Sarkozy à adresser ses félicitations à Ali Bongo, avant même la fin du contentieux électoral. Pour l'ancien ministre de l'Intérieur, cette attitude témoigne d'une ingérence masquée de la France pour peser sur l'élection d'Ali Bongo à la tête du pays. © gaboneco - André Mba Obame, entend revendiquer sa victoire à l'élection présidentielle du 30 août Très discret depuis la proclamation des résultats officiels le ...
Lire l'article
Un culte d'action de grâce a été célébré mercredi soir à la Cathédrale Saint Hilaire de Franceville pour le repos de l'âme de la regrettée Edith Lucie Bongo Ondimba rappelée à Dieu le 14 Mars dernier. Dans son homélie, l'Abbé Alexandre Louémba, le Curé de la Paroisse, a exhorté les fidèles à cultiver la charité et la justice, des vertus qu'a pratiquées de son vivant parmi nous l'épouse du chef de l'Etat. Il a demandé aux uns et aux autres de ne pas avoir peur de la mort mais de croire en Jésus pour être sauvé en préconisant notamment un raffermissement de ...
Lire l'article
Alors que Benoît XVI effectuait, jeudi 19 mars, la troisième journée de sa visite au Cameroun, le Vatican a tenté de désamorcer les critiques suscitées par les propos du pape sur les méfaits des préservatifs dans la lutte contre le sida. Selon le Vatican, le pape avait souhaité mettre l'accent sur "l'éducation à la responsabilité, les valeurs du mariage et l'attention aux malades". Dans le même esprit, Benoît XVI a, de manière imprévue, rencontré une association d'aide aux malades du sida à Yaoundé, la capitale, pour leur exprimer sa "sollicitude". Ces gestes n'ont pas empêché plusieurs pays d'exprimer leur indignation et ...
Lire l'article
La conférence épiscopale du Gabon organise un charter en direction de Yaoundé (Cameroun), à l’occasion de la première visite en Afrique du pape Benoît XVI dont le séjour est prévu du 16 au 20 mars prochain, indique un communiqué de l’archevêché parvenu vendredi à l’AGP. Selon ce communiqué, le charter sera assuré par la compagnie aérienne la Nouvelle Air affaires qui affrétera un fokker 100 pour l’événement. Le ‘’package’’ par personne est de 230. 000 FCFA incluant l’hébergement, la restauration et le transport, précise le communiqué. En outre, le comité d’organisation exhorte les prétendants au départ à se manifester au plus tard mercredi ...
Lire l'article
Gabon: Bongo Ondimba fustige la lourdeur de son gouvernement
Le chef de l’Etat gabonais Omar Bongo Ondimba a fustigé la «lourdeur et la lenteur qui pèsent sur l’action gouvernementale, alors que le peuple gabonais demande plus de hardiesse et plus de célérité». «Après avoir laissé le temps au temps, après avoir estimé que le piment mûrit en son temps, malgré des avancées dans certains secteurs, je constate hélas qu’il y a trop de lenteurs, trop de lourdeurs qui pèsent sur l’action gouvernementale, alors que le peuple nous demande plus de hardiesse et de célérité », a déclaré le président Bongo Ondimba, dans son discours à la nation à l’occasion du ...
Lire l'article
CAN 2012 : Le Gabon organise un culte œcuménique
Culte d’action de grâce en faveur du Gabon et de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football
Ali Bongo fustige le boycott des élections législatives
Pape Diouf croît aux chances du Gabon
Ali Bongo Ondimba fustige le peu de dynamisme du gouvernement
Gabon : Mba Obame fustige les félicitations «précipitées» de Sarkozy
Gabon: Célébration d’un culte d’action de grâce à la mémoire de feue Edith Lucie Bongo Ondimba
La polémique sur le préservatif éclipse le message du pape en Afrique
La conférence épiscopale du Gabon organise un charter pour le Cameroun accueillir le pape Benoît XVI
Gabon: Bongo Ondimba fustige la lourdeur de son gouvernement


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Sep 2008
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Le pape fustige le culte de l’argent et du pouvoir

  1. PMRMarchand

    15 Sep 2008 a 12:41

    Fustiger la quête du savoir

    lundi 15 septembre | 11:53

    Benoît XVI dit “L’argent, la soif de l’avoir, du pouvoir et même du savoir n’ont-ils pas détourné l’homme de sa fin véritable ?”. Si les oppositions à l’argent, voire au pouvoir, sont défendables, son hostilité au savoir est un pur scandale digne de la pire Inquisition. Mais Benoît, dans ses fonctions antérieures de cardinal, n’était-il pas le responsable d’une organisation héréditaire en ligne directe de la “sainte” Inquisition ? Si ! Alors ceci explique peut-être cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*