Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Brice Hortefeux assure le suivi de l’immigration concertée

Auteur/Source: · Date: 17 Sep 2008
Catégorie(s): Diplomatie

Le ministre français de l’Immigration, Brice Hortefeux, est arrivé le 16 septembre à Libreville où il a été accueilli par la ministre des Affaires étrangers, Laure Olga Gondjout, avec qui il a eu un important entretien sur les questions d’immigration entre les deux pays. A l’issue de cette rencontre, le Gabon et la France se sont engagés à créer un comité de suivi composé des deux administrations compétentes respectives pour veiller à l’application de l’accord relatif à la gestion concertée des flux migratoires entre les deux pays.
En visite de travail à Libreville depuis le 16 septembre dernier, le ministre français de l’Immigration, Brice Hortefeux, a rassuré le gouvernement gabonais du respect et de l’application de la convention franco-gabonaise ratifiée le 5 septembre dernier par le parlement français sur la gestion préférentielle du flux migratoire et du co-développement entre les deux pays.

Reçu au Palais présidentiel de Libreville pour une séance de travail avec le chef de la diplomatie gabonaise, le ministre français de l’Immigration a convenu avec madame Gondjout de la mise en place d’un comité de suivi de cet accord, suite aux vives protestations de la partie gabonaise relatives à l’expulsion jugée abusives de plusieurs étudiants gabonais en France au mois de février dernier.

“Dans le souci d’assurer un meilleur suivi de l’application dudit accord, les deux délégations ont réitéré la nécessité de créer dans les délais les meilleurs un comité de suivi”, stipule le communiqué final de la réunion, qui s’est déroulé en présence du ministre gabonais délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Philipe Nzengue Mayila.

“L’autre préoccupation forte reste les conditions d’accueil des Gabonais par les structures diplomatiques françaises. Il était indispensable, vu que la France assure la présidence de l’Union Européenne, que ce pays assure aux Gabonais les conditions d’accueil matérielles et humaines”, a soutenu monsieur Hortefeux.

“Les étudiants gabonais en France désireux de trouver un emploi, auront accès sur les sites de l’ANPE et de l’APEC, à l’ensemble des offres d’emploi disponibles”, disposent notamment les accords.

Le gouvernement français s’engage par ailleurs à apporter dès 2008 son expertise au gouvernement gabonais pour améliorer la fiabilité du fichier d’Etat-civil et de l’adapter aux évolutions technologiques les plus récentes.

Après sa rencontre avec la ministre des Affaires Etrangères, Brice Hortefeux est allé présenter ses civilités au chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, avant de continuer son périple sur la Guinée Equatoriale et le Bénin, avant de regagner la France.

La France et le Gabon ont signé en juillet 2007, un accord relatif “à la gestion concertée des flux migratoires et au co-développement” sensés faciliter les déplacements et le séjour en France des salariés ou étudiants gabonais et inversement.

Le document prévoyait la suppression des visas de court séjour pour les titulaires de passeports de service et instaure des “visas de circulation” de deux ans à entrées multiples “notamment pour des motifs économiques, professionnels, médicaux ou familiaux” pour les Gabonais.

Si le Gabon avait ratifié ce document le 5 juillet 2007, le Parlement français n’a entériné l’accord qu’en août dernier, un retard qui avait vivement irrité la partie gabonaise. Au mois de mars dernier, les relations diplomatiques entre la France et le Gabon ont été brouillées suite à l’expulsion jugée abusive de plusieurs étudiants gabonais de France.

Selon le ministre français, les lenteurs observées sur l’acheminement de ce dossier en France ont été dues aux différences des procédés de ratification conformément aux constitutions des deux Etats.

Brice Hortefeux a également soutenu qu’en 2007, sur 11 105 demandes de visas formulées par le Gabon, 88% avait trouvé une suite favorable. 


SUR LE MÊME SUJET
Un proche de l'ancien président du Gabon Omar Bongo assure que ce dernier a financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 et que l'actuel chef de l'Etat français a bénéficié de paiements en liquide. L'Elysée s'est refusé à tout commentaire sur ces accusations dépourvues de preuves matérielles et portées dans un livre par l'ancien directeur adjoint du cabinet du président Omar Bongo. Mike Jocktane est passé aujourd'hui dans l'opposition à Ali Bongo qui a succédé à son père après la mort de ce dernier en 2009, au terme de 41 ans de pouvoir. Ce pasteur explique que les supposées remises d'argent ...
Lire l'article
L'ambassadeur du Gabon aux Nations unies, Issoze-Ngondet, va assurer la présidence tournante du Conseil de sécurité pour le mois de mars, remplaçant son homologue français, Gerard Araud. La présidence du conseil de sécurité est occupée tour à tour par les membres de l'organe suivant l'ordre alphabétique anglais. Le Gabon, la Bosnie Herzégovine, le Brésil, le Liban et le Nigeria ont été récemment élus membres du Conseil de sécurité pour un mandat de deux ans.
Lire l'article
Cela fait plusieurs jours que les défenseurs des sans-papiers tirent la sonnette d'alarme. Selon la Cimade et l'Association malienne des expulsés (AME), le gouvernement français exercerait des «pressions considérables et sans précédent pour que le Mali signe avec Brice Hortefeux, ministre français de l'immigration, (un) accord bilatéral de gestion concertée des flux migratoires». En substance, les termes de cet accord sont les suivants: la France entrouvrirait son marché du travail au Mali, celui-ci acceptant en retour qu'elle lui réexpédie ses ressortissants en situation irrégulière. Cette signature interviendrait en marge de la Conférence interministérielle euro-africaine sur la migration et le développement ...
Lire l'article
Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, maître Denise Mekam’ne, a récemment eu une séance de travail avec le ministre de la Fonction publique, Alain Mensah Zoguelet, pour faire le point sur la situation administrative des agents de la Santé. La ministre de la Santé a notamment annoncé la mise en place d’un chronogramme pour le suivi des dossiers des agents de la Santé qui devrait permettre de prévenir les mouvements sociaux au sein de ce secteur dont les agents ont posé en septembre dernier un ultimatum de trois mois à la tutelle pour revaloriser leurs traitements et ...
Lire l'article
JORF n°0208 du 6 septembre 2008   Texte n°18     DECRET Décret n° 2008-900 du 3 septembre 2008 portant publication de l’accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République gabonaise relatif à la gestion concertée des flux migratoires et au codéveloppement, signé à Libreville le 5 juillet 2007 (1)   NOR: MAEJ0818818D       Le Président de la République,  Sur le rapport du Premier ministre et du ministre des affaires étrangères et européennes,  Vu les articles 52 à 55 de la Constitution ;  Vu la loi n° 2008-569 du 19 juin 2008 autorisant l’approbation de l’accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de ...
Lire l'article
Promulguée en France dans le journal officiel le 6 septembre dernier, l’accord de gestion concertée des flux migratoires entre la France et le Gabon serait toujours transgressé par les autorités administratives et policières françaises. Les ressortissants gabonais en France témoignent que depuis l'entré en vigueur de l’accord le 1er septembre dernier, les policiers continuent d’exiger les visas des fonctionnaires gabonais détenteurs de passeports de service et les préfectures appliquent toujours les anciennes durée d’autorisation de séjour aux étudiants. L’entrée en vigueur le 1er septembre dernier de l’accord de gestion concertée des flux migratoires entre la France et le Gabon, très attendue ...
Lire l'article
Le ministre français de l'Immigration, de l'Intégration, de l'identité nationale et du Codéveloppement, Brice Hortefeux, a été reçu mardi à Libreville, par le chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba. « Il y a un accord qui a été signé entre la France et le Gabon sur l'obtention des visas pour les étudiants, les travailleurs et les professionnels», a déclaré le ministre français. Au centre de cette visite de travail, la suppression des visas de court séjour pour les titulaires de passeports de service et l’instauration des visas de circulation de deux ans à entrées multiples pour des motifs économiques, professionnels, médicaux ...
Lire l'article
Le Ministre français de l'Immigration, Brice Hortefeux, est attendu le 16 septembre prochain à Libreville dans le cadre d’une tournée africaine restreinte destinée à l'élaboration des lois concertées sur l'immigration vers l'Union européenne. La France et le Gabon avaient conclu en marge d’une visite éclair du président Sarkozy à Libreville en juillet 2007, un accord sur la gestion concertée des flux migratoires et du co-développement. Libreville sera la première escale du séjour africain du ministre français de l'Immigration, Brice Hortefeux, dans le cadre des concertations relatives aux dossiers sur l’immigration vers l’espace commun européen, notamment la controverse actuelle autour du projet ...
Lire l'article
La ministre déléguée en charge des Travaux publics, Gisèle Laure Eyang Ntoutoume, a reçu en début de semaine le directeur Afrique centrale de l’Agence française de développement (AFD), Eric Bolard, et le président directeur général de SOBEA/SATOM, Luc Di Francia, dans le cadre des chantiers d’assainissements à Libreville et Port-Gentil. Ces entretiens ont permis à la ministre déléguée d’assurer le suivi de ces chantiers en s’assurant le soutien des bailleurs de fonds et la confiance des entreprises adjudicataires. La réalisation et le suivi des chantiers d’assainissement de Libreville et Port-Gentil étaient au centre des audiences accordées au début de la ...
Lire l'article
La ministre gabonaise de la Santé, Angélique Ngoma, a reçu le 21 mai dernier à Libreville le représentant résidant du Fond monétaire international (FMI), Samba Thiam, pour une séance de travail destinée à l’examen de l'exécution du budget alloué au ministère de la Santé. Assurer l’efficacité et l’efficience de la mise en œuvre des fonds alloués par le Fonds monétaire international (FMI) au domaine de la Santé au Gabon, c’est l'objet de la séance de travail que le représentant résident du FMI, Samba Thiam, a eu avec ministre de la Santé, Angélique Ngoma. Cette séance de travail, qui s'inscrit ...
Lire l'article
Un témoin assure que Bongo a financé la campagne de Sarkozy
Le Gabon assure la présidence tournante du Conseil de sécurité de l’ONU
Le Mali ne veut pas faire de cadeau à Hortefeux
Gabon : Mekam’ne assure le suivi des dossiers des agents de la Santé
Accord Gabon/France: gestion concertée des flux migratoires
Gabon : La France ne respecte pas l’accord de gestion concertée des flux migratoires
Gabon: Brice Hortefeux devise avec le président gabonais Omar Bongo Ondimba
Gabon : Hortefeux attendu demain à Libreville pour des concertations sur l’immigration vers l’UE
Gabon : Eyang Ntoutoume assure le suivi des chantiers d’assainissement de Libreville et Port-Gentil
Gabon : Le FMI assure le suivi de ses financements en matière de santé


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Sep 2008
Catégorie(s): Diplomatie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*