Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les acteurs de la pêche et de l’aquaculture formés à la cogestion

Auteur/Source: · Date: 17 Sep 2008
Catégorie(s): Société

Les agents techniques, les chefs de mission et les chefs de brigades du secteur de la pêche et de l’aquaculture sont réunis depuis le 15 septembre à Libreville pour un séminaire de formation aux techniques de cogestion appliquées aux comités de gestion des pêcheries. Cet atelier initié par le ministère de l’Economie forestière devrait permettre au personnel administratif de ce secteur d’apporter un appui technique spécialisé aux populations vivant de cette activité.
Développer le secteur de la pêche et de l’aquaculture nécessite un renforcement des capacités du personnel administratif pour un appui technique et un meilleur suivi des populations vivant de cette activité.

Le ministère de l’Economie forestière en charge de la Pêche et des Ressources halieutiques a réuni les agents techniques, les chefs de missions et les chefs de brigades du secteur depuis le 15 septembre dernier à Libreville pour un atelier de formation aux techniques de cogestion destiné à recycler leurs compétences managériales.

“Le présent atelier de formation qui va se dérouler sur 12 jours a pour objectifs de fournir aux séminaristes des outils en matière de cogestion devant leur permettre un meilleur soutien et un meilleur suivi des comités de gestion des pêcheries qui seront mises en place dans des villages pilotes à travers le pays”, a expliqué le directeur général de la Pêche et de l’Aquaculture, Dominique Mouele.

“L’approche de la cogestion amènera les communautés de pêcheurs à définir les règles de gestion les plus appropriées dans leurs zones de pêche en vue d’une meilleure utilisation des moyens de capture et, aussi, de lutter contre les engins destructeurs et les pratiques de pêche illégale”, a ajouté le directeur général du ministère.

“Il s’agira de faire en sorte que les pêcheurs assurent la pérennité de la ressource par un autocontrôle de leurs activités et de leurs comportements. Ainsi le gouvernement a pris des engagements majeurs dans le développement de la filière pêche en mettant en place plusieurs programmes avec plusieurs partenaires”, a conclu Dominique Mouele.

“L’atelier de formation a pour missions essentielles d’apporter des études techniques dans le cadre des suivis des comités de gestion des pêcheries. Ces comités de gestion de pêcheries vont être installés dans un village pilote à travers le Gabon”, a précisé le chargé de la formation, Ake Ifounga Ifounga.

Ce séminaire pour le développement des mécanismes de cogestion devrait contribuer à la gestion durable des ressources halieutiques en vue d’améliorer les conditions de production et de rémunération des acteurs de ce secteur. 


SUR LE MÊME SUJET
Le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et du Développement Rural a annoncé la fermeture de la Pêche à l’éthumalose ou sardine pour une période de 2 (deux) mois, dans un communiqué parvenu à la rédaction de GABONEWS. Dans ce sens, le communiqué stipule que, « le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et du Développement Rural, rappel à tous les pêcheurs artisanaux que, dans le cadre de l’aménagement et de la protection des ressources halieutiques, il est institué chaque année une période de fermeture de la pêche (…) du 1er septembre au 31. Durant cette période, ...
Lire l'article
Le Japon est en train de construire à Libreville un centre de pêche artisanale dans le cadre d’un programme de promotion et de soutien au développement de la pêche artisanale, afin de garantir un approvisionnement régulier de la capitale gabonaise en produits de la pêche. D’un coût estimé à 6 milliards de FCFA, le centre, qui sera opérationnel en juin prochain, est en construction à Lalala dans le 5ème arrondissement de Libreville. Il vient renforcer des structures similaires déjà existantes, notamment le Centre communautaire des pêcheurs artisanaux d’Owendo. Situé dans la banlieue sud de Libreville, ce centre a ...
Lire l'article
Les autorités Gabonaises en charge du département de la pêche et de l’aquaculture vont lancer au mois de mai prochain, une formation axée sur la lutte contre la pêche illégale et non règlementée. Cette formation qui va s’étendre sur deux semaines s’articulera autour d’une série d’ateliers qui permettront aux stagiaires désignés par les agences concernés de débattre de l’importance de l’élaboration d’une action coordonnée et ciblée, dans le but de renforcer la sécurité maritime et la gestion des activités liées à la pêche. Selon les experts, les activités de pêche illégale non déclarées et non règlementées sont une menace pour la ...
Lire l'article
23 enquêteurs ont été initiés aux techniques d’investigation contre l’enrichissement illicite au cours d'une formation d'une dizaine de jours qui s'est achevée vendredi à Libreville, a constaté un journaliste de l’AGP. Dix gendarmes, quatre fonctionnaires de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite CNLCEI), deux cadres de l’Agence nationale des investigations financières et sept officiers de police ont bénéficie de la formation, qui s’est déroulée du 4 au 12 novembre. Les stagiaires ont pu bénéficier de techniques leur permettant de mener à terme des investigations judiciaires complexes sur les affaires économiques et financières liées à la criminalité organisée ...
Lire l'article
A la faveur d’une interview exclusive accordée aux envoyés spéciaux de GABONEWS à Lambaréné ( Centre du pays) , l’Inspecteur provincial de la Pêche et de l’Aquaculture du Moyen-Ogooué, Koumba Mounanga Pierre Aymar, éclaire sur le déroulement des activités dans sa circonscription administrative à savoir la préservation des espèces , la conservation et le contrôle sanitaire de la qualité du poisson, ainsi que la présence accrue des nationaux ( près de 1500) et les mesures d’accompagnement dans le secteur de la pêc he artisanale. GABONEWS :Quel type de pêche pratique-t-on dans le Moyen-Ogooué ? KOUMBA MOUNANGA ...
Lire l'article
L’Organisation non gouvernementale (ONG) World Promus Gabon et le Fonds des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont clos le 28 février dernier à Kango, dans l’Estuaire, 45 jours de travaux avec les acteurs locaux de la pêche artisanale. Cette formation est destinée à améliorer la productivité et accroitre le profit des opérateurs économiques de la filière afin de réduire l'ampleur de la pauvreté en milieu rural Organisé par l’ONG World Promus Gabon avec le soutien du Fonds des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le séminaire sur la pèche artisanale dont les travaux ont duré 45 jours avait ...
Lire l'article
La pêche de la sardine dans la province de l'Estuaire a repris depuis le 1er novembre dernier, après deux mois de suspension. La pêche de la sardine avait été suspendue pour permettre à cette espèce prisée, encore appelée « ethmalose », de se reproduire. Pendant cette suspension aucune pirogue, n'avait le droit de circuler dans la zone de pêche de la sardine. La suspension avait causé une pénurie de la sardine sur le marché, alors qu'à Libreville comme à l'intérieur du pays, la sardine est l'aliment le plus consommé par les ménages, notamment les plus démunis, du fait de son faible coût; ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais envisage de déployer des observateurs à bord des navires de pêche industrielle, en vue d'avoir des données statistiques « fiables », a révélé mercredi le représentant de la réglementation et du contentieux des pêches, Thierry Noël Akoma-Poathy. Selon M. Akoma-Poathy, jusque là, le pays ne dispose pas des données statistiques fiable en matière de pêche industrielle, d'où ce projet de mettre en place des observateurs à bords des navires de pêche en mer. Il sera donc question d'améliorer la qualité des données statistiques, afin de mieux orienter les politiques de développement de pêche au Gabon Le projet, coordonnée par le ...
Lire l'article
Prévu pour débuter ce lundi matin, c’est finalement demain, mardi que s’ouvre à STFO, l’atelier de formation des agents de la direction générale de la Pêche et de l’Aquaculture (DGAP) sur « le développement des mécanismes de cogestion ». Cet atelier de formation vise, selon un agent du ministère l’Economie forestière, des Eaux et de la Pêche, qui a requît l’anonymat, « à doter les agents de la DGAP des mécanismes et rudiments devant leur permettre de mieux aider les pêcheurs à s’organiser en coopérative ». Ceci, a-t-il ajouté, dans le souci « d’un partenariat mutuel fondé sur des règles et des ...
Lire l'article
Conformément à l’accord de cogestion signé le le 23 mai par le PDG, l’UPG, l’UGDD, l’ADERE et la liste Tchango pour la cogestion de la commune de Port-Gentil, les conseillers municipaux ont élu le 24 mai André Jules Ndjambé(PDG) à la tête de la mairie centrale de la capitale économique. Le vote s’est déroulé à l’absence des 28 conseillers municipaux de la liste du maire sortant séraphin Ndaot Rembogo qui appelait déjà la veille les populations à refuser cet accord. La ville de Port-Gentil n’aurait eu qu’un répit de quelques heures pour connaître le nom de son nouveau ...
Lire l'article
La pêche interdite du 1er septembre au 31 octobre 2011 dans la province de l’Estuaire
Un centre de pêche artisanale opérationnel en juin prochain à Libreville
Société / Vers la réglementation de la pêche au Gabon
23 enquêteurs formés aux techniques de lutte contre l’enrichissement illicite
Pêche: « Près de 1500 gabonais vivent de la pêche artisanale dans le Moyen-Ogooué »
Gabon : Kango tente de revigorer la pêche artisanale
Gabon: Reprise de la pêche de la sardine après deux mois de suspension
Gabon: Bientôt des observateurs à bord des navires de pêche industrielle
Gabon: Pêche et aquaculture/ un atelier de formation à Libreville pour un meilleur soutien aux coopératives de pêcheurs
Gabon : Ndaot, un grain de sable de l’accord de cogestion de Port-Gentil ?


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Sep 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*