Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon face au lait de la mort

Auteur/Source: · Date: 23 Sep 2008
Catégorie(s): Santé

La vente et l’importation du lait frelaté chinois interdites.
Le ministre gabonais du Commerce, Paul Biyoghé Mba, dans un arrêté rendu public vendredi dernier a interdit sur l’ensemble du territoire national, la vente et l’importation du lait pour bébé en provenance de Chine. Cette décision à effet immédiat est une réponse au scandale de lait en poudre chinois ayant provoqué la mort de 4 bébés dans le pays de Mao. La population gabonaise nourrit une vive inquiétude face à ce nouveau danger.

Les autorités gabonaises veulent anticiper, prévenir et protéger les enfants contre le lait de la mort. Aussi ont-elles décidé de le retirer immédiatement de tous les circuits de commercialisation et de vente. Ce lait est un véritable poison pour les enfants. Lundi, 13 000 enfants étaient hospitalisés en Chine, et quatre sont déjà morts, à cause de ce lait auquel a été ajouté de la mélanine, une substance très toxique pour leurs reins.

La nouvelle est grave. Et c’est la panique générale dans les familles. La peur s’empare de tout le monde car, au moment où l’on apprend la mort des enfants chinois, des bruits circulent disant que ce lait produit par les compagnies chinoises Guandong, Yashili et Qingdao Suokang, serait bien présent sur le marché gabonais. Le ministre du Commerce, conscient du danger qui plane sur les foyers a demandé aux commerçants de retirer « impérativement et immédiatement » ce lait de la mort des circuits de vente et de commercialisation. Ce n’est pas tout, il faut le « détruire » a insisté le ministre Paul Biyoghé Mba, appelant les opérateurs économiques au respect scrupuleux de cette mesure préventive.

Une plus grande méfiance vis-à-vis des produits chinois ?

Les consommateurs et les associations de consommateurs doivent doubler de vigilance en cette période face aux commerçants véreux, à qui le gouvernement promet d’ailleurs des sanctions sévères. Le temps n’est pas à la rigolade, il y va de la santé de nos enfants.

Ce scandale du lait frelaté risque de porter un coup dur au commerce et aux entreprises chinois au Gabon et en Afrique. Les produits chinois très compétitifs sur le marché africain pour leurs prix très accessibles, commencent à susciter de la méfiance. « Les produits chinois sont moins chers ; mais ne sont pas de bonne qualité », a affirmé Evelyne que nous avons rencontrée à l’ancienne gare routière de Libreville. Mais pour Paul, un autre consommateur, dans un contexte de crise économique, il faut reconnaître aux Chinois le mérite d’avoir introduit la concurrence dans un marché naguère réservé aux Occidentaux, et par suite la chute des prix de façon générale. Ce qui pour lui n’est pas une mauvaise chose en soi. 


SUR LE MÊME SUJET
Réponse fraternelle du Dr. Daniel Mengara au pédégiste anonyme « PDGiste-A-Mort »: Pourquoi refusez-vous de regarder la réalité en face?
Cher compatriote du PDG, quoiqu'anonyme. Quoique déplorant qu'un pédégiste se déclarant « pédégiste à mort » ne puisse pas ouvertement assumer son pédégisme par la révélation de sa vraie identité, à l'image de moi-même qui assume mon bédépisme, je ne me précipiterai point, à l'image de certains, dans le rejet en bloc de votre analyse du 16 septembre portant sur la diaspora gabonaise qui, selon vous, aboierait pendant que la caravane passe. Je veux bien que votre caravane puisse passer, mais pour aller où? Vous n'irez nulle part. Cependant, laissant de côté ces débats sur les caravanes brinquebalantes qui passent (ce sera pour une ...
Lire l'article
Pour la troisième fois en trois ans, Nicolas Sarkozy était en visite au Gabon, mercredi 24 février. Une visite éclair pendant laquelle le président français a déclaré : "Il n'existe plus de pré carré et je ne le regrette pas. Ce sont des conceptions d'un autre temps." Une opinion que ne partage pas Bruno Ben Moubamba, vice-président d'Union nationale, l'une des deux principales formations de l'opposition gabonaise. Depuis la France, il estime que le président français "est inscrit dans un processus qui consiste à renvoyer l'ascenseur à ceux qui l'ont soutenu". Que pensez-vous du voyage de Nicolas Sarkozy au Gabon ? Nicolas ...
Lire l'article
Pierre Mamboundou, président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), chef de file de l’opposition a déclaré à la première chaîne de Radio Télévision Gabonaise (RTG1) que « face à la mort, nous devons mettre de côté les clivages politiques personnels » en présentant ce lundi soir ses condoléances au président de la République, Omar Bongo Ondimba et à sa famille à la suite du décès de la Première Dame du Gabon, Edith Lucie Bongo Ondimba. « Nous demandons au chef de l’Etat d’être fort. Nous pensions que la science aurait permis le rétablissement d’Edith Lucie Bongo Ondimba mais malheureusement les choses ...
Lire l'article
Alors que la Direction générale de la consommation et de la concurrence (DGCC) annonçait le 24 septembre la destruction des stocks de lait contaminé importés au Gabon, la presse internationale relayait le lendemain le renvoi total des stocks contaminés vers la Chine et l’Inde. L’enquête menée par le quotidien l’Union a révélé le 7 octobre dernier qu’en dépit des déclarations de la DGCC et des importateurs du PNUD qui affirment que les stocks seraient en attente de réexpédition au port d’Owendo, dans la banlieue sud de Libreville, les autorités portuaires réfutent documents à l’appui la présence des stocks de lait ...
Lire l'article
Après la découverte en début de semaine de boîtes contaminées de lait chinois chez des particuliers d’un quartier de la capitale, les autorités sanitaires gabonaises ont décidé de renvoyer en Chine la totalité des stocks de lait chinois importés au Gabon, soit plus de 100 000 boîtes. Le ministre du Commerce avait exigé le 19 septembre la destruction de tous les stocks contaminés mais la trop grande quantité des produits a contraint les services de contrôle et d’hygiène à opter pour un rapatriement total des stocks de lait en poudre importés de Chine toutes marques confondues. Le scandale du lait chinois ...
Lire l'article
Au moins 71.729 boites de lait frelaté ont été saisies par la direction gabonaise de la concurrence et de la consommation (DGCC), lors des contrôles entamés depuis lundi dernier à Libreville, rapporte jeudi la radio nationale. Sur les 71.729 boites de lait, on note également 45.000 boittes de lait n'ayant pas encore été testé. Les autorités gabonaises ont décidé de renvoyer ce stock en Chine. Selon la DGCC, les tous premiers stocks présents sur le territoire national sont entrés au Gabon depuis juin. La présence du lait frelaté au Gabon a fortement entretenue la psychose dans les ménages. Mais jusque là, souligne les responsables ...
Lire l'article
Malgré les mesures d’urgence prises par le ministre du Commerce pour retirer et détruire le lait chinois contaminé importé sur le marché gabonais, des stocks ont été retrouvés chez des particuliers dans un quartier de Libreville, qui auraient été acquis par un réseau d’assistance sociale. Le ministre du Commerce a insisté sur la destruction des stocks saisis pour prévenir le déversement des stocks contaminés vers le marché parallèle. Le scandale du lait chinois contaminé est loin de s’estomper, avec la découverte en début de semaine de stocks contenant de la mélamine chez des particuliers d’un quartier de la capitale. Pourtant, ...
Lire l'article
Les populations gabonaises sont dans la psychose, suite à la publication dans le quotidien « l’Union » du week-end de l’annonce de la présence du lait chinois frelaté sur le marché local. La psychose s’est clairement installée au Gabon depuis la confirmation de la présence de ce lait provenant de la Chine et qui y a déjà causé la mort de 4 bébés et fait de nombreux autres malades. Dans un supermarché de Libreville, Clémentine Nzoghé, une femme de 36 ans regarde avec un brin de scepticisme, les promotions sur les produits laitiers. « Je ne suis pas prête à acheter ces produits ...
Lire l'article
Les sages femmes et puéricultrices appellent les mamans à plus de vigilance sur le choix des produits laitiers, après le constat sur le marché local des produits laitiers frelatés venant de la Chine. Selon les sages femmes et puéricultrices du Gabon, les mamans devront de plus en plus mettre un accent sur le choix des produits locaux, tels que les farines et autres aliments appropriés à la nutrition des tous petits, en vue d’éviter d’éventuels drames. On rappelle que dans cette affaire, le ministère du Commerce a ordonné aux commerçants de retirer ces produits de leurs étales. De même, dans le même sillage ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a pris des mesures urgentes en vue de sauvegarder le pouvoir d'achat des gabonais, a annoncé le communiqué final du conseil des ministres tenu jeudi dernier, a constaté GABONEWS. Le gouvernement a arrêté les mesures suivantes, sur ces cinq produits : La suspension pour 6 mois de tous les droits et taxes à l'importation ; suspension pour 6 mois de la TVA sur l'huile et le poisson importé, le lait et la farine. La suspension de toutes les taxes relevant de la parafiscalité prélevées et perçues par les administrations suivantes : l’ONADER, la direction générale de l'agriculture, les douanes ...
Lire l'article
Réponse fraternelle du Dr. Daniel Mengara au pédégiste anonyme « PDGiste-A-Mort »: Pourquoi refusez-vous de regarder la réalité en face?
“Je crains que la France considère le Gabon comme une vache à lait”
Gabon: « Face à la mort, nous devons mettre de côté les clivages politiques personnels », Pierre Mamboundou (Opposition)
Gabon : Sur les traces des stocks de lait chinois contaminé
Gabon : Embargo généralisé sur le lait chinois
Gabon: La DGCC saisi 71.729 boites de lait frelaté
Gabon : Le lait chinois contaminé toujours présent dans le circuit informel
Gabon: Présence du lait frelaté au Gabon met les populations dans la psychose
Gabon: Lait frelaté: les sages femmes et puéricultrices appellent à plus de vigilance
Le gouvernement gabonais prend des mesures urgentes face à la hausse des prix


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Sep 2008
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*