Socialisez

FacebookTwitterRSS

Biocarburant : La patate douce plus rentable que le maïs pour la production d’éthanol

Auteur/Source: · Date: 24 Sep 2008
Catégorie(s): Monde

D’après des expériences menées par des scientifiques de l’agence de recherche agronomique (ARS), dans les états du Maryland et de l’Alabama, les patates douces fournissent deux à trois plus d’hydrate de carbone que le maïs. Le même résultat a été obtenu pour le manioc dans l’état de l’Alabama.
Le rendement en hydrate de carbone d’une plante est directement lié au rendement de production de bioéthanol. Deux étapes de base entrent dans la fabrication du bioéthanol : l’hydrolyse et la fermentation.

L’hydrolyse est une réaction chimique, accélérée par des enzymes (les cellulases), qui décomposent les chaînes d’hydrate de carbone, en composés organiques. La fermentation décompose les composés organiques, en alcools comme le bioéthanol.

D’après ces études, les rendements en hydrate de carbone de la patate douce approchent ceux de la canne à sucre qui est la plante la plus intéressante pour la production de bioéthanol. Un autre avantage des patates douces et du manioc est qu’ils exigent beaucoup moins d’engrais et de pesticide que le maïs.

Cette étude a été menée par Lew Ziska, un physiologiste des plantes de l’ARS à Beltzville dans le Maryland avec l’appui d’autres scientifiques du laboratoire national de la dynamique des sols de l’ARS à Auburn dans l’Alabama. La recherche s’est faite par comparaisons des rendements en hydrates de carbones de chaque plante.

Les résultats montrent que pour les mêmes conditions de culture et de récolte, la patate douce fournie 10.5 tonnes d’hydrate de carbone/hectare, alors que le maïs n’apporte que 3.7 tonnes/hectare. La culture de patates douces pour la production de bioéthanol est donc sérieusement à envisager. Cependant, d’autres études complémentaires sont encore nécessaires, afin de déterminer les besoins en engrais, en eau et en pesticides pour de telles cultures en vue d’évaluations d’efficacité énergétique.

L’objectif premier de cette étude est d’essayer de développer de nouvelles sources de combustibles organiques sans pour autant diminuer les approvisionnements destinés à l’alimentation humaine et animale. En effet, la production de bioéthanol à partir de maïs est identifiée comme étant l’une des causes de la crise alimentaire mondiale actuelle. Il est donc indispensable de diversifier les matières premières agricoles pour la production de bioénergie. 


SUR LE MÊME SUJET
La compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a réalisé 92% de son objectif de production en 2011, soit 3,4 Mt de minerai, toutes qualités confondues. L’annonce a été faite dimanche par l’adjoint au directeur général et directeur de la mine, Etienne Mvoula au cours d’un dîner gala clôturant les activités festives de la Sainte Barbe. L’objectif de production était fixé à 3,7 Mt puis révisé à 3,5 Mt. "Mais des facteurs internes et externes ont contrarié cette ambition", a-t-il indiqué. Ceci demeure tout de même une production record par rapport aux 3,3 Mt de 2008. Les incidents sur le chemin de fer et quelques ...
Lire l'article
Le gouvernement Gabonais par le biais du ministère de l’Agriculture ambitionne de mécaniser l’agriculture en vue d’une amélioration de la production agricole au Gabon. Pour le gouvernement, cette stratégie vise à sédentariser les populations agricoles en leur donnant les moyens de pratiquer une agriculture intensive et diversifiée, tout en renforçant leurs capacités dans la pratique de l’agriculture de conservation. L’analyse de la situation actuelle et des opportunités faite récemment au cours d’un atelier à Libreville a montré que la réussite de cette opération dépend des solutions apportés à un certain nombre de facteurs concourant à l’amélioration des conditions de travail des ...
Lire l'article
Le groupe pétrolier français Total SA a confirmé l'arrêt ce vendredi de sa production au Gabon, à la suite de la grève lancée le même jour dans ce pays par les employés du secteur pétrolier, qui réclament davantage de recrutements locaux. «Nous avons arrêté la production aujourd'hui pour la mise en sécurité des installations», a déclaré un porte-parole du groupe à Paris, ajoutant qu'il ne savait pas quand la production reprendrait. otal a produit l'an dernier 67.000 barils de pétrole par jour en moyenne au Gabon. Le secrétaire général du syndicat Onep, qui représente 80% des 5.000 salariés du secteur, a déclaré ...
Lire l'article
Le groupe pétrolier Maurel & Prom a annoncé mercredi que sa production au Gabon avait dépassé les 16.000 barils par jour depuis le début du mois de juillet. "Le niveau de la production opérée au Gabon est légèrement supérieur à 16.000 barils par jour depuis le début du mois de juillet 2010", a déclaré le groupe dans un communiqué. Le 8 avril dernier, le président-directeur général du groupe Jean-François Hénin avait affirmé que la production de Maurel & Prom au Gabon devrait atteindre 22.000 barils par jour à la fin 2010. Après la cession de ses actifs en Colombie, le ...
Lire l'article
Air France bousculée sur son réseau le plus rentable
par Fabrice Amedeo. La Lufthansa devrait étendre son influence en Afrique. Un continent qui, depuis le début de la crise économique, est la bouée de sauvetage de la compagnie française. L'arrivée de Lufthansa en Afrique va contraindre Air France à se renforcer sur ses autres réseaux. Car depuis le début de la crise économique, l'Afrique est la bouée de sauvetage de la compagnie tricolore. C'est ce que révèle un document confidentiel de la compagnie dont Le Figaro s'est procuré une copie. En 2008-2009, les dix lignes les plus rentables de la compagnie ont été exclusivement africaines, à l'exception de Cayenne. Partout ailleurs, ...
Lire l'article
Sous le long « règne » du parti unique, Zacharie Myboto, l’inamovible et très autoritaire ministre de l’Information, des Postes et Télécommunications, Porte-parole du gouvernement, avait déjà la réputation d’être un homme « responsable » dont le sérieux, en tous lieux et en toutes circonstances, tranchait singulièrement avec le comportement des fêtards et autres jouisseurs impénitents, qui étaient alors très nombreux au sein de la classe politique gabonaise. Passé, il y a près d’une dizaine d’années, avec fracas, armes et bagages, dans l’opposition à un régime qu’il a longtemps servi, au motif qu’aurait été subrepticement mise en branle, au début des ...
Lire l'article
La production pétrolière au Gabon a connu en 2008 une légère hausse, passant de 12,1 millions de tonnes en 2007 à 12,6 millions de tonnes en 2008, selon le Groupement des professionnels du pétrole et la direction des statistiques du ministère gabonais des Mines. Pour l'année en cours, après les prévisions à 13,8 millions de tonnes, la production pétrolière au Gabon devrait finalement se stabiliser à 12,7 millions de tonnes, affirment les mêmes sources. Malgré cette légère hausse de la production, les prévisions pour l'année 2009 sont plutôt alarmistes en raison de la crise financière internationale. Cette conjoncture défavorable a déjà conduit ...
Lire l'article
L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) , qui représente plus de 40% de la production mondiale, va réduire sa production à compter du 1er novembre pour tenter de contrer la chute des cours du brut entraînée par la crise financière mondiale. Au terme de la réunion convoquée à Vienne, en Autriche, pour prendre des mesures face à la chute combinée des cours du pétrole et de l’euro, l’OPEP a décidé de réduire de 1,5 millions de barils sa production journalière en espérant que la baisse de l’offre fasse levier sur le prix du baril. Pour faire face à la ...
Lire l'article
Malgré une baisse de 31% des productions vendues, Total Gabon, première compagnie pétrolière du Gabon, a réalisé des résultats en hausse de 22% au premier trimestre 2008 en affichant un résultat net de 111 millions de dollars US contre 91 millions de dollars US au premier trimestre 2007. Le communiqué publié le 14 mai dernier par Total Gabon annonce que la compagnie a réalisé au premier trimestre 2008 un résultat net de 111 millions de dollars, soit une hausse de 22%. Cette hausse s'expliquerait principalement par la variation positive du chiffre d'affaires et des stocks d'hydrocarbures entre le premier trimestre ...
Lire l'article
Gabon : Total Gabon baisse sa production mais augmente son profit
Malgré une baisse de 31% des productions vendues, Total Gabon, première compagnie pétrolière du Gabon, a réalisé des résultats en hausse de 22% au premier trimestre 2008 en affichant un résultat net de 111 millions de dollars US contre 91 millions de dollars US au premier trimestre 2007. Le communiqué publié le 14 mai dernier par Total Gabon annonce que la compagnie a réalisé au premier trimestre 2008 un résultat net de 111 millions de dollars, soit une hausse de 22%. Cette hausse s'expliquerait principalement par la variation positive du chiffre d'affaires et des stocks d'hydrocarbures entre ...
Lire l'article
Comilog réalise 92% de son objectif de production en 2011
Société / Mécanisation du secteur agricole au Gabon pour une amélioration de la production
Total arrête sa production au Gabon à cause d’une grève
MAUREL ET PROM : production au Gabon dépasse 16.000 barils/jour
Air France bousculée sur son réseau le plus rentable
Gabon – Politique: Une patate chaude pour Myboto
Economie : Légère hausse de la production pétrolière en 2008, prévisions alarmistes pour 2009
Pétrole : L’OPEP réduit la production pour redresser la barre
Gabon : Total Gabon baisse sa production mais augmente son profit
Gabon : Total Gabon baisse sa production mais augmente son profit


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne 4,50 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Sep 2008
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*