Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: les bénéfices pétroliers dépassent les prévisions

Auteur/Source: · Date: 24 Sep 2008
Catégorie(s): Rapports

Estimées à 1.358 milliards de francs CFA, les recettes pétrolières seraient en hausse de 32,6 %, par rapport à la loi de finances initiale. C’est le Conseil des ministres gabonais qui a indiqué le vendredi 19 septembre dans un communiqué, que les recettes pétrolières publiques gabonaises pour 2008 ont été spectaculairement revues à la hausse de 32,6 % par rapport à la loi de finances initiale.

“Evaluées à 1.358 milliards de francs CFA (2,07 milliards d’euros), les recettes pétrolières seraient en hausse de 334,1 milliards (510 millions d’euros)” par rapport aux premières prévisions, qui n’avaient pas pris en compte la hausse du prix du baril qui a grimpé jusqu’à près de 150 dollars en juillet et s’échange aujourd’hui autour de 100 dollars, selon le communiqué.

A l’origine, le Gabon avait établi sa loi de finances sur un baril à 71 dollars. Aujourd’hui, cette loi se fonde sur un baril à 108,95 dollars. Selon ce schéma, le pétrole représente environ 65% des recettes budgétaires gabonaises. Le budget gabonais est donc lui aussi en hausse de 67,9%, à 2.648 milliards de francs CFA (près de 4 milliards d’euros), par rapport aux prévisions initiales. Toutefois, “en 2008, la production de pétrole baisserait de 6,3% pour s’établir à 12,057 millions de tonnes retenus dans la loi initiale.

Ce repli résulterait de la grève des employés de Shell (12 jours en mars) et du vieillissement de la majorité des champs”, selon le communiqué. Le Gabon a profité de la manne financière surprise issue du pétrole pour augmenter ses charges de la dette publique. “Les charges relatives au service de la dette publique se chiffreraient à 1.163 milliards de FCFA (1,8 milliard d’euros) contre 487 milliards (prévus) (740 millions d’euros).

Cela se décompose en 126 milliards de paiements des intérêts (+16,9%, 190 millions d’euros) (…) 1036,7 milliards (1,5 milliard d’euros) de remboursements en capital contre 376,6 milliards de FCFA (570 millions d’euros) dans la loi initiale, soit une augmentation de 175,3%”. “Cet accroissement se justifie par le rachat anticipé de 86% de la dette gabonaise auprès des créanciers membres du club de Paris”, selon le communiqué. Les prévisions gabonaises revoient toutefois à la baisse à la fois le PIB (-0,3% par rapport aux estimations initiales) et le taux de croissance qui serait de 3,9% en 2008. 


SUR LE MÊME SUJET
Total Gabon a annoncé vendredi une résultat net de 202 millions de dollars (145 millions d'euros) en 2010, soit une hausse de 43% par rapport à 2009, selon un communiqué parvenu à l'AFP. Son chiffre d'affaires 2010 s'élève à a 1,3 milliards d'USD (930 millions d'euros) en hausse de 20%. La production moyenne en 2010 de "52,8 millions de barils/jour (kb/j) est en baisse de 7% par rapport à 2009". Cette baisse de production est largement compensée par la hausse du prix moyen du brut sur l'année. Total surfe ainsi sur la hausse moyenne du prix du brut, le prix du ...
Lire l'article
L’entreprise pétrolière Total Gabon a annoncé un chiffre d’affaires de 175 milliards de FCFA (360 millions de dollars Us) au 3ème trimestre 2010, en hausse de 34% par rapport à la même période en 2009 (269 millions de dollars Us), a appris l'AGP jeudi de source proche de la compagnie. La hausse résulte notamment de l’augmentation de 12% du prix de vente des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon, le Mandji et le Rabi Light, fixé à 74,2 dollars le baril au 3ème trimestre 2010, contre 73,7 dollars le baril au cours des neuf ...
Lire l'article
La Société nationale des bois du Gabon (SNBG) a annoncé le 30 mars à Libreville un résultat net de 3,047 milliards de francs CFA pour l’exercice 2009, en hausse de 17% par rapport à l’exercice précédente. Au pied du mur de l’industrialisation de la filière, la Société nationale des bois du Gabon (SNBG) met des billes de son côté avec un résultat net en hausse de 17% en 2009, soit 3,047 milliards de francs CFA contre 2,616 milliards en 2008. A l’issue du Conseil d’administration tenu le 30 mars à Libreville, la SNBG a annoncé des résultats financiers consolidés, notamment grâce à ...
Lire l'article
La production pétrolière au Gabon a connu en 2008 une légère hausse, passant de 12,1 millions de tonnes en 2007 à 12,6 millions de tonnes en 2008, selon le Groupement des professionnels du pétrole et la direction des statistiques du ministère gabonais des Mines. Pour l'année en cours, après les prévisions à 13,8 millions de tonnes, la production pétrolière au Gabon devrait finalement se stabiliser à 12,7 millions de tonnes, affirment les mêmes sources. Malgré cette légère hausse de la production, les prévisions pour l'année 2009 sont plutôt alarmistes en raison de la crise financière internationale. Cette conjoncture défavorable a déjà conduit ...
Lire l'article
Le projet de loi de Finances rectificative 2009 a été adopté jeudi soir en Conseil des ministres, rapporte ce vendredi le communiqué final de cette réunion, essentiellement marquée par la poursuite du programme économique et financier entamé depuis avril 2007 et appuyé par le Fonds monétaire international (FMI). Selon le communiqué du gouvernement dont la PANA a obtenu une copie, "le présent projet de loi de finances rectificative s'inscrit dans un contexte de récession économique avec des effets négatifs sur l'économie gabonaise". Le projet de budget rectifié de l'année 2009 s'établirait au total à 1.541,6 milliards de FCFA (3.000 millions de dollars ...
Lire l'article
L'Etat gabonais a estimé son budget pour 2009 à près de 2.500 milliards de francs CFA (3,8 milliards d'euros), en hausse de 38% par rapport à 2008, prévoyant notamment une augmentation de ses recettes pétrolières, a-t-on appris mercredi de source officielle. Le budget de l'année 2009 "s'établirait à 2.485,5 milliards de FCFA, contre 1.798,1 milliards de FCFA arrêtés dans la loi de Finances de l'année 2008", indique le communiqué du conseil des ministres tenu mardi et lors duquel a été présenté le projet de loi de Finances 2009. Cela représente une "hausse de 687,4 milliards de FCFA (1,05 milliard d'euros, +38,22%) qui ...
Lire l'article
L'Etat gabonais a estimé son budget pour 2009 à près de 2.500 milliards de francs CFA (3,8 milliards d'euros), en hausse de 38% par rapport à 2008, prévoyant notamment une augmentation de ses recettes pétrolières, a-t-on appris mercredi de source officielle. Le budget de l'année 2009 "s'établirait à 2.485,5 milliards de FCFA, contre 1.798,1 milliards de FCFA arrêtés dans la loi de Finances de l'année 2008", indique le communiqué du conseil des ministres tenu mardi et lors duquel a été présenté le projet de loi de Finances 2009. Cela représente une "hausse de 687,4 milliards de FCFA (1,05 milliard d'euros, +38,22%) qui ...
Lire l'article
Le porte parole du gouvernement, René Ndemezo'Obiang, a annoncé mardi à Libreville, dans un communiqué à l'issue du Conseil des ministres la hausse du budget 2009 qui est passé à 2.485,5 milliards contre 1.798,1 milliards en 2008. Cette amélioration résulterait de l'augmentation conjuguée de 597,5 milliards de francs CFA des recettes pétrolières et de 87,3 milliards de francs CFA des recettes hors pétrole. Selon le communiqué gouvernemental, les recettes pétrolières, évaluées à 1.621,4 milliards de francs CFA seraient en hausse de 597,5 milliards de francs CFA par rapport au niveau arrêté dans la loi de finances 2008.
Lire l'article
APA Libreville (Gabon) Le budget de l’Etat gabonais pour l’exercice 2008 a augmenté de 67,90%, soit de plus de 850 milliards de FCFA, passant de 1.798,1 milliard de FCFA à 2.648,1 milliards de FCFA, a appris APA. Cette hausse est liée à un relèvement de 32,6% des recettes pétrolières et une progression de 1% des recettes hors pétrole, indique le communiqué publié jeudi soir à Libreville, à l’issue du conseil des ministres, présidé par le président Omar Bongo Ondimba, au cours duquel le budget rectifié a été adopté. La production pétrolière nationale devrait baisser de 6,3% pour s’établir à 12,057 millions de ...
Lire l'article
Malgré quelques nuages, le ciel d’Eramet est pour le moment bleu. La marge opérationnelle de la branche Alliages s’est améliorée grâce aux efforts de productivité et à la répercussion sur les prix de vente de la hausse des cours des matières premières. Le groupe envisage de produire 72.000 tonnes de nickel par an d’ici quatre ans, grâce aux projets en cours au Gabon et en Namibie. Le groupe investira 5 milliards d’euros entre 2009 et 2013. A l’occasion de la conférence organisée en marge de la publication des comptes semestriels, la direction d’Eramet est revenue sur les performances de ses ...
Lire l'article
Total Gabon annonce résultat 2010 net de 202 millions USD, en hausse de 43%
Total Gabon annonce un chiffre d’affaires en hausse de 34% au 3ème trimestre 2010
Gabon : Plus de 3 milliards de FCFA de bénéfices pour la SNBG en 2009
Economie : Légère hausse de la production pétrolière en 2008, prévisions alarmistes pour 2009
Gabon: Le gouvernement gabonais rectifie la loi de finances 2009
Gabon: +38% pour le budget grâce aux recettes du pétrole
Gabon: +38% pour le budget grâce aux recettes du pétrole
Gabon: Le budget 2009 en hausse de 687,4 milliards de FCFA
Hausse de 67,90% du budget gabonais pour l’exercice 2008
Gabon : Les bonnes prévisions d’Eramet


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Sep 2008
Catégorie(s): Rapports
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*