Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Communication : Le fonds d’aide à la presse divise les médias privés et publiques

Auteur/Source: · Date: 26 Sep 2008
Catégorie(s): Médias

Le nouveau mode de répartition de l’enveloppe allouée à la presse, instauré par le ministère de la communication a divisé vendredi les directeurs des publications de la presse écrite, audio – visuelle et en ligne.
Les directeurs des publications de la presse privée, ont marqué leur refus de partager avec les autres médias l’enveloppe de 500 millions de FCFA, octroyée chaque année par le Gouvernement.

« Il y a une confusion entre le fonds destiné spécialement à la presse écrite privée et celui devant être géré par le Fonds national de la presse (FONAPRESSE), qui tarde à se mettre en place », a expliqué à GABONEWS, Défoundé Mafoumbi, directeur de publication du journal ‘’le Symbole’’, ajoutant que « pour l’instant le FONAPRESSE, n’existant pas et que par conséquent, il ne gère rien ».

En rejetant le nouveau mode de répartition des 500 millions de F CFA, instauré par le ministère de la communication, ces derniers, ont signifié à la commission spéciale chargé de la réorganisation de la subvention 2008, que le débat n’a pas lieu d’être.

« On doit partager la subvention avec qui et sur quelle base », s’est interrogé, Mouese Moueyi Nasta, directeur de publication du bimensuel l’Eveil national.

Les journalistes de la presse écrite privée, mécontents, ont vidé la salle des conférences de la RTG1, avant même la fin de la réunion.

En sortant, l’un d’eux, a rappelé que l’aboutissement de cette subvention découlerait des âpres négociations entre le Chef de l’Etat et la presse privée écrite.

Tout heureux de pouvoir compter parmi les éventuels bénéficiares de ce fonds d’aide, la presse audio – visuelle et numérique, a suggéré à la commission, de solliciter une rallonge budgétaire ‘‘ exceptionnelle’’, auprès du Gouvernement.

Jusqu’à ce jour, seul le journal Gabon – matin, pourtant considéré comme faisant parti de la presse publique, percevait la subvention au même titre que la presse privée écrite.

Le fonds d’aide instauré par le Président de la République permet aux entreprises de presse de bien fonctionner en terme d’efficacité et modernisation.  


SUR LE MÊME SUJET
Après avoir sillonné les artères et les salles de rédaction de la capitale gabonaise, ce mardi 3 mai 2011, date de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse à travers le monde, les acteurs de cette profession ont reconnu qu’au Gabon, la liberté de la presse est effective, justifiant leur propos par le fait qu’« il n’y a, à ce jour, aucun journaliste emprisonné pour ses écrits, (reportages, analyses aussi bien pour la presse audiovisuel que la presse écrite) ». Cette année, la journée mondiale de la liberté de la presse a pour thème « ...
Lire l'article
La La commission technique mise en place par le ministère gabonais de la Communication, chargée d’étudier les critères d’éligibilité des journaux à la subvention d’aide à la presse, seront désormais plus exigeant, selon le président de cette commission, le journaliste El Mut Moutchinga Boulingui. Pour M. Moutchinga Boulingui, le montant octroyé à un journal sera fait au prorata des parutions durant l’année en cours et les journaux qui auront brillé par des récriminations notamment du Conseil national de la communication (CNC), organe chargé réguler la presse se feront sanctionnés et le montant octroyé revu à la baisse. Par le passé, la répartition ...
Lire l'article
Le richissisme américain Bill Gates, co-président de la Fondation qui porte nom a lancé un Fonds mondial dédié aux agriculteurs les plus démunis de la planète afin de les aider à produire et à gagner pour en finir avec la fin et la misère, indique un communiqué de l’agence des relations publique ZK dont l’AGP a reçu copie samedi. Le lancement de l’opération s’est déroulé en présence des représentants des gouvernements des Etats-Unis, du Canada, de l’Espagne et de la Corée du Sud, dans les locaux du département du Trésor américain. Les contributions initiales au fonds ont atteint près que 900 millions ...
Lire l'article
Le nouveau président du Conseil national de la communication (CNC), Emmanuel Ondo Méthogo, a devisé ce jeudi, pour la première fois, avec les responsables des associations des éditeurs de presse écrite privée du Gabon. Cette prise de contact entre le régulateur en matière de médias au Gabon et les acteurs de la presse écrite privée a permis à Ondo Méthogo de rappeler aux éditeurs le rôle de l’institution qu’il dirige depuis le 4 février dernier. « Depuis que je suis ici, je n’avais pas encore échangé avec tous les éditeurs de presse. Je leur ai rappelé le rôle du CNC qui ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de la communication, Laure Olga Gondjout, a demandé aux responsables de la presse écrite privée, lors d'une réunion ce mercredi, de réfléchir sur les nouvelles dispositions d'attribution de la subvention, a constaté GABONEWS. Ces nouveaux critères d'attribution de la subvention permettront d'atténuer les coûts d'impression et de distribution, en vue de mieux aider les entreprises de presse. « Le coût de l'impression est onéreux,l'Etat veut alléger ces charges », a-t-elle indiqué. Selon le ministre gabonais de la communication,la subvention actuelle, d’un montant de 500 millions de Francs CFA depuis près d'une décennie et inscrite dans la loi ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Les éditeurs de la presse écrite sont mécontents de la clé de répartition que le ministère de la Communication a utilisée pour la distribution du fonds de la presse qui leur est alloué chaque année depuis 2003. Ils sont allés le 9 décembre dernier exprimer leur réprobation au président du Conseil national de la communication (CNC), tout en sollicitant l'appui de l'autorité de régulation des médias pour obtenir la réparation de ce qu'ils considèrent comme une injustice. "La presse a deux interlocuteurs institutionnels, le conseil national de la communication et le ministère de la Communication. En ce moment la presse écrite plus ...
Lire l'article
Le collectif des éditeurs de la presse écrite du Gabon s’est réuni le 29 septembre à Libreville pour donner sa position sur le contentieux relatif à la subvention de l’Etat à la presse écrite. Ce collectif dénonce l’assimilation abusive de ce fonds au Fonds national pour le développement de la presse et de l’audiovisuel (FONAPRESSE) qui s’étend à tous les types de médias. Les éditeurs de la presse écrite dénoncent notamment une manœuvre irrégulière du ministre de la Communication qui lèserait les éditeurs de la presse écrite dans la répartition habituelle des 500 millions de francs CFA alloués chaque année ...
Lire l'article
Le ministre de la Communication, Jean Boniface Assélé, a réuni le 26 septembre à Libreville les responsables de la presse écrite et audiovisuelle pour harmoniser les modalités de répartition du Fond nationale pour le développement de la presse et de l’audiovisuel (Fonapresse) de 500 millions de francs CFA. Pour prévenir les désaccords survenus les années précédentes sur les critères de sélection et de répartition aux ayant droits, le ministre a mis en place un comité de rédaction d’un arrêté de répartition de la subvention. Les responsables des différents organes de presse écrite, audiovisuelle et en ligne exerçant sur le territoire ...
Lire l'article
Le fonds d’aide à la presse, généralement limité aux journaux écrits privés, sera désormais élargi aux autres organes audio – visuels et numériques. Cette annonce a été faite ce vendredi par le ministre de la communication, Jean Boniface Assélé, au cours d’une réunion d’interpellation et d’information tenue en présence des responsables et représentants des différents titres d’information. Selon le ministre de la communication, le fonds destiné à aider les médias ne se destine pas seulement à la presse privée écrite. « Aucune loi n’indique qu’ils sont les seuls concernées à jouir de cette manne que le gouvernement met en place tous les ...
Lire l'article
Communication / Journée mondiale de la liberté de la presse: la liberté de la presse est effective au Gabon, selon Charles Stéphane Mavoungou, journaliste gabonais
Le ministère de la Communication met des gardes fous pour être éligible à la subvention d’aide à la presse
La Fondation Gates s’associe au Fonds mondial pour venir en aide aux petits agriculteurs
Gabon: Premier contact entre le nouveau président du CNC et les associations des éditeurs de presse écrite privée
Gabon: Vers une redéfinition des critères d’attribution de la subvention à la presse écrite privée
Communiqués de Presse
Gabon: Les 32 millions qui turlupinent la presse écrite
Gabon : La presse écrite conteste l’octroi de la subvention aux autres médias
Gabon : Assélé tente d’organiser la répartition de la subvention de la presse
Gabon: Communication: le fonds d’aide de la presse écrite privée s’élargi aux médias audio – visuels et en ligne


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Sep 2008
Catégorie(s): Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*