Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Laure Olga Gondjout explique les axes de la diplomatie gabonaise

Auteur/Source: · Date: 3 Oct 2008
Catégorie(s): Diplomatie

Nommée à la tête de la diplomatie gabonaise en février dernier pour succéder à Jean Ping élu à la tête de l’Union Africaine (UA). Laure Olga Gondjout précise dans une interview accordée au site www.afriquecentrale.info, les axes de la diplomatie gabonaise. Elle se prononce sur le rôle des femmes dans la diplomatie d’Etat et revient sur la polémique née des investissements chinois en Afrique, contre lesquels s’est érigé le président français Nicolas Sarkozy dans son discours à l’ONU le 23 septembre.
Vous avez été nommée ministre au début de cette année, quel changements dans la diplomatie gabonaise?

Laure Olga Gondjout : Même si la diplomatie gabonaise parle désormais au féminin, les objectifs demeurent les mêmes. Servir la paix et le développement. Avec cette touche féminine, c’est vrai qu’il y a une implication plus forte dans la résolution des conflits qui minent notre continent. En parlant au féminin, on peut avoir un langage bien plus direct et on a une sensibilité et une approche qui permettront, je l’espère, d’amorcer des solutions durables.

Au chapitre des dossiers sur lesquels nous intervenons, il y a la tension entre le Tchad et le Soudan. Le président Omar Bongo Ondimba a toujours œuvré dans le sens d’un retour à la paix dans un conflit qui trouve sa source au Darfour. Nous nous investissons pour un rapprochement entre N’Djamena et Khartoum. Il est indispensable de régler cette question pour pouvoir nous focaliser à 100% sur celle du Darfour. Ce qui se passe là bas est un drame, c’est un désastre humanitaire que nous ne pouvons plus laisser perdurer.

Autre axe majeur de la diplomatie gabonaise, nous devons continuer à renforcer la coopération sous-régionale à travers les institutions comme la CEEAC et la CEMAC. Nous sommes taxés de « lanterne rouge » en matière de développement peut être parce que nos actions ne sont pas visibles.

La résolution des conflits est très importante, mais n’oublions pas également le développement économique régional. Nous sommes des pays producteurs de pétrole et disposant d’importantes ressources minières comme le manganèse, l’uranium, l’or, etc.

Notre action diplomatique vise également à attirer des investisseurs pour la mise en œuvre du programme de préservation des forêts du bassin du Congo. N’oublions pas que nos forêts constituent le deuxième poumon de l’humanité après l’Amazonie. Au Gabon, nous avons déjà lancé un réseau de 13 parcs nationaux sur 12% du territoire national. Nous espérons recevoir un soutien de la communauté internationale, y compris de partenaires privés.

Vous évoquiez à l’instant les importantes ressources minières dont disposent les pays d’Afrique centrale. A ce propos, certains dénoncent le contrat signé entre le Gabon et les Chinois pour l’exploitation de la mine de fer de Bélinga. Au delà même, certains dirigeants occidentaux affirment que la Chine prépare la faillite des économies africaines. Qu’en pensez-vous ?

Laure Olga Gondjout : Les relations Chine-Gabon sont anciennes, plus de trois décennies. Pékin investit dans notre pays un montant de près de 4 milliards de dollars pour l’exploitation du minerai de fer. Ce projet comporte la construction d’une voie ferrée entre le site de Bélinga et Libreville, celle d’un port et d’un barrage hydro-électrique.

Je dois rappeler que le gisement ne date pas d’aujourd’hui. Il a été découvert par le BRGM (Bureau de recherche géologique et minière) qui est un organisme français il y a des dizaines d’années.

Le Gabon a besoin d’assurer son développement et diversifier ses sources de revenus. On ne doit plus compter uniquement sur le pétrole. Il y a longtemps que nous avons lancé des appels à des partenaires étrangers pour exploiter nos minerais. Nous avons attendu en vain jusqu’à ce que la Chine se présente. Nous ne pouvions pas dire non.

Quand certains nous demandent d’observer une certaine prudence à l’égard de la Chine, c’est exactement ce que nous faisons. Nous n’avons pas offert le minerai de fer à la Chine sur un plateau d’argent ; nous avons passé des accords et nous nous sommes entourés de toutes les garanties possibles et imaginables.

Il est vrai que des ONG se sont élevées au Gabon contre la signature de cet accord car l’exploitation se situe à proximité des superbes chutes de Kongou. Nous nous sommes engagés à préserver aussi tout le patrimoine forestier autour de Bélinga.

Maintenant, est-ce que la Chine fait le lit de notre endettement d’ici à 20 ans ? Je pense que ceux qui nous mettent en garde contre la Chine devraient, en tant que partenaires et amis, nous dire en quoi nous devons nous méfier. Et ces mêmes pays qui nous appellent à la prudence investissent eux-mêmes massivement en Chine. N’y a-t-il pas là une part d’hypocrisie ?

Je tiens à être clair : ce qui nous importe, nous pays africains, c’est le développement de nos nations et le bien être de nos populations.

Le fait d’être une femme est-il, selon vous, un atout pour la diplomatie gabonaise ?

Laure-Olga Gondjout : La femme est respectée en Afrique et sa parole compte.

Pas d’attitude macho à votre égard ?

Laure-Olga Gondjout : Non et de toute façon, pas question de me laisser faire ! Il m’arrive parfois de ne pas savoir convaincre ; dans ce cas, c’est que je n’ai sans doute pas raison. 


SUR LE MÊME SUJET
L’athlète internationale gabonaise, Rudy Zang Milama a été reçue mardi dernier en début de soirée par le Secrétaire Général de la Présidence de la République, Laure Olga Gondjout, dans le cadre de la caravane inter établissements initiée par l’athlète et dont le coup d’envoi a été donné ce mercredi au Lycée Léon Mba. En toile de fond de leur entretien, le Secrétaire Général de la Présidence de la République a encouragé l’athlète tout en la rassurant de son soutien. Au titre de partenaires, l’athlète Rudy Zang Milama a décroché de nombreux sponsors parmi lesquels celui de l’agence de presse GABONEWS, qui ...
Lire l'article
Le ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout, a devisé, ce mercredi, à Libreville, avec le Directeur général de la zone Afrique centrale de la Banque africaine de développement (BAD), J. Mohammed Gharbi, aux fins de renforcer la coopération entre les deux parties, a constaté GABONEWS. L’échange qui s’est tenu dans le cadre de la revue du portefeuille de projets de la BAD au Gabon a permis aux deux personnalités d’explorer également les nouvelles possibilités de coopération entre le département ministériel en charge de la communication et la première source de ...
Lire l'article
Une dépêche de la PANA, relayée sur Google, vendredi 1er janvier 2010, rapporte que le ministre gabonais de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout, a été reçue, mardi dernier, à Tripoli, par le Guide de la Révolution Libyenne, Mouammar Kadhafi, auprès duquel elle était porteuse d’un message personnel du Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba. Citant une source officielle Libyenne, nos confrères de la PANA rapportent que l’émissaire spéciale du Président gabonais avait été reçue en audience, mardi en début de matinée, par le Guide Mouammar Kadhafi, peu avant le numéro un béninois, Thomas ...
Lire l'article
Un semaine après l'annonce des résultats officiels, le ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, a dressé un premier bilan de la couverture médiatique de l'élection présidentielle du 30 août, fortement décriée par l'opposition et certains médias internationaux. Le ministre a salué le bon déroulement de l'élection et expliqué les raisons qui ont motivé les mesures contestées qu'ont été la coupure du signal de TV+, l'interdiction de France 24 ou encore le monopole des chaînes publiques par le candidat du parti au pouvoir. © Gaboneco/Laure Gondjout, ministre de la Communication «Je ...
Lire l'article
Donnant écho à la levée de boucliers consécutive à l’annonce d’un arsenal de restrictions imposées aux journalistes par les autorités gabonaises à la veille du scrutin présidentiel du 30 août 2009, la ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, a rencontré la presse internationale, le 28 août, en vue préciser les conditions de travail des journalistes le jour du vote et apaiser les inquiétudes et les tensions. © Gaboneco - La ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout Laure Olga Gondjout, ministre de la Communication et porte-parole du candidat Ali Bongo ...
Lire l'article
Libreville, 28 août (GABONEWS) - La ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, a rassuré, ce vendredi soir, la presse internationale sur l’accès « momentané » aux bureaux de vote lors de la présidentielle de dimanche 30 août, a constaté un reporter de GABONEWS. Actualité du :29/08/2009 Madame Laure Olga Gondjout qui a reçu les journalistes étrangers accrédités pour la couverture du scrutin du week-end a toutefois précisé qu’il était « interdit des rester dans les bureaux en permanence » et que les « interviews devraient se dérouler à l’extérieur ». Le chef ...
Lire l'article
Laure Olga Gondjout, ministre de la Communication et porte-parole du candidat Ali Bongo Ondimba, a reçu l’ensemble de la presse internationale présente au Gabon en vue de la couverture de l’élection présidentielle du 30 août prochain. "Le Figaro", "Le monde", "L’Humanité", "Africa international", RFI, 3 A Télésud, RFO, Equinoxe TV, France 3, Africa 24, l’Agence Chine nouvelle et quelques organes de presse locaux étaient présents à cette rencontre. Il s’agissait pour la ministre de la Communication de préciser l'annonce faite, le 27 août, par le gouvernement gabonais qui stipulait que les bureaux de vote ne seront accessibles aux journalistes ...
Lire l'article
Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale, Laure Olga Gondjout, a annoncé mardi, lors de la séance de travail avec le ministre français de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Développement solidaire, Brice Hortefeux, que le gouvernement gabonais compte organiser en 2009 un colloque consacré à la diaspora gabonaise. Annonçant cette nouvelle, elle a indiqué que le Gabon comptait sur l’expertise technique de la France pour mener à bien ce projet. Ce colloque permettrait selon la ministre, de revoir le profil du migrant et à aider les compatriotes à mieux s’installer en ...
Lire l'article
Un remaniement technique du gouvernement est intervenu, lundi, au Gabon au lendemain de l'élection de l'ancien vice Premier ministre, en charge des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l'Intégration régionale, Jean Ping, au poste de président de la Commission de l'Union africaine, et est notamment marqué par la nomination d'un nouveau chef de la diplomatie, en la personne de Laure Olga Gondjout, précédemment ministre de la Communication, des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de l'Information. Le décret présidentiel annonçant ce remaniement technique du gouvernement, a été lu en direct sur la RTG1, lors du principal ...
Lire l'article
Entrant dans le cadre des missions d’inspection initiées depuis son arrivée à la tête du département de la Communication, Laure Olga Gondjout a visité mercredi, la cité Georges Rawiri, nouveau siège de la Radio et Télévision Gabonaise, chaîne 1 (RTG1). Accompagnée des deux directeurs généraux des deux chaînes de télévision nationales et du directeur général de Gabon Télécom, la ministre de la Communication, des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles technologies de l’Information, Laure Olga Gondjout qui avait dans sa suite le personnel de son cabinet, est allée toucher du doigt l’état d’avancement de l’aménagement des installations de la nouvelle cité ...
Lire l'article
Rudy Zang Milama chez Laure Olga Gondjout
La BAD chez Laure Olga Gondjout en vue du renforcement de la coopération
Diplomatie : Le ministre gabonais de la Communication, Laure Olga Gondjout, émissaire d’Ali Bongo Ondimba auprès du Guide de la Révolution Libyenne
Gabon : Laure Olga Gondjout fait le point sur la couverture des élections
Gabon : Laure Olga Gondjout rassure la presse internationale
Gabon: Présidentielle 2009 / Laure Olga Gondjout rassure la presse internationale
Gabon : Laure Olga Gondjout rassure la presse internationale
Gabon: Laure Olga Gondjout annonce pour l’an prochain un colloque sur la diaspora gabonaise
Gabon: Remaniement du gouvernement: Laure Olga Gondjout nouveau chef de la diplomatie gabonaise
Gabon: Communication: Laure Olga Gondjout visite la Maison de la radio télévision gabonaise, Georges Rawiri


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Oct 2008
Catégorie(s): Diplomatie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*