Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Municipalité : Dix box commerciaux démolis par la mairie de Libreville à l’ex gare routière

Auteur/Source: · Date: 3 Oct 2008
Catégorie(s): Société

Les agents municipaux, bénéficiant de l’appui des forces de sécurité, ont démoli dix nouveaux box commerciaux vendredi à l’ex gare – routière de Libreville.
L’opération coup de poing s’est déroulée devant les regards impuissants des propriétaires.

La mairie de Libreville, reproche aux commerçants d’occuper illégalement les espaces publics placés sous son autorité.

La construction desdits box n’a pas obtenu l’approbation de la maire qui veille à la gestion et l’organisation des espaces commerciaux de Libreville.

« L’exploitation illicite des espaces publics entraîne un désordre que la mairie ne peut plus accepter », a déclaré l’un des agents municipaux pendant l’opération.

Le 19 juin dernier, en prenant ces fonctions à la tête de la commune de Libreville, le maire, Jean François Ntoutoume Emane, avait pris l’engagement de réorganiser l’espace commercial de la capitale gabonaise. 


SUR LE MÊME SUJET
Las de leurs difficultés à rallier la banlieue Sud de Libreville où se trouve leur établissement scolaire, les élèves du Lycée technique national Omar Bongo, communément appelé Capo, ont procédé à une manifestation, le 11 octobre, à la gare routière de Libreville. L’année scolaire pourrait être donc mouvementée, si des solutions ne sont pas trouvées. Connus pour leur esprit vindicatif, les élèves du Lycée technique national Omar Bongo ont envahi la rue, le 11 octobre, en milieu de matinée à l’ancienne gare routière de Libreville, rapporte le quotidien "Gabon Matin". Ce mouvement d’humeur avait pour mobile la difficulté pour ces ...
Lire l'article
Les agents regroupés autour du Syndicat des agents de la mairie de Libreville (SYAML) ont déclenché le 4 février une grève d’avertissement de 8 jours pour fustiger la non prise en compte des revendications inscrites dans leur cahier de charges par l’édile de la commune, Jean François Ntoutoume Emane. Les agents grévistes réclament notamment le versement de leurs cotisations à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Les activités de la mairie de Libreville sont paralysées depuis le 4 février dernier suite à la grève déclenchée par les agents fédérés au sein du Syndicat des agents de la mairie de ...
Lire l'article
La session budgétaire du conseil municipal de Libreville s’est achevée vendredi dernier tard dans la nuit, avec l’adoption par les conseillers du budget de la commune de l’ordre de 16.125.900.963 FCFA. Celui-ci est en baisse de 350.672.349 FCFA. Il était évalué à 16.476.573.312 FCFA lors de l’exercice 2009. Outre l’adoption dudit budget, les conseillers ont également approuvé 14 résolutions liées à la suppression de certains postes jugés superflus tels que ceux de conseillers politiques du maire de Libreville, la baisse des émoluments des maires centraux et leurs adjoints, la réduction des membres des cabinets, de ceux du secrétariat général, des ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) - Le retour des commerçants Nigérians sur le site abritant l'ancienne Gare routière de Libreville a provoqué mercredi un tollé chez leurs collègues Gabonais, rapporte l'AGP. L'organisation du commerce sur ce site, situé près de Mont-Bouët, principal marché de la capitale gabonaise, avait été interdite, selon une décision municipale mardi. Plusieurs commerçants (Nigérians, Gabonais, Ghanéens) ont été appelés à quitter les lieux pour s'installer à l'intérieur du marché. Cette mesure qui concernait tous les commerçants n'a pas été respectée par les vendeurs Nigérians, lesquels ont réinvesti le site, provoquant un tollé chez les commerçants gabonais, selon des journalistes de l'AGP. ...
Lire l'article
LIBREVILLE, (AGP) - Le maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, est descendu ce jeudi à l'ancienne gare routière de la ville pour relancer l'opération de déguerpissement des commerçants qui occupent anarchiquement l'espace, a constaté l'AGP. Il y a environ six mois une opération similaire avait été lancée pour déguerpir les commerçants qui vendaient à même le sol, obstruant l'entrée du marché de Mont-Bouët, en bordure des chaussées, avec tous les risques que représente le passage des véhicules. ''L'ancienne gare routière est réservée pour des travaux d'aménagement, ce grand espace n'est pas pour les commerçants'', a répété M. Ntoutoume Emane aux ...
Lire l'article
La mairie de la commune de Mounana (Environ 90 Km au Nord-ouest de Franceville) entreprend depuis lundi la réfection des voiries urbaines, a constaté le correspondant local de l'AGP. Avec une niveleuse louée à un particulier, le maire adjoint de la commune, Rodrigue Bokoko tente tant bien que mal de redonner l'envie de circuler aux rares usagers de la ville déserte. Les eaux de ruissellement avaient considérablement endommagé la plupart des routes de Mounana dépourvues de bitumes et créé des cahots sur celle qui gardent encore un peu de bitume depuis 1998. Le prochain financement par la compagnie des mines d'uranium de Franceville ...
Lire l'article
Deux unités constituées de gendarmes et de policiers envoyés par la mairie de Libreville ont empêché mercredi, les commerçants de réinvestir l’ex gare routière dans le deuxième arrondissement de Libreville où ils exerçaient jusqu’à lundi dernier, a constaté l’AGP. Des gendarmes anti-émeutes ont dressé en fin de matinée un cordon de sécurité allant du collège Bessieux à l’ancienne base de la société de transport Barbier (Sorbonne). Aucun véhicule ne pouvait circuler sur cet axe, a-t-on remarqué. Sur les lieux, des éléments des forces de l’ordre dispersaient les commerçants qui tentaient de reconstituer leurs étals bravant ainsi l’autorité municipale. Interrogée par l’AGP, une couturière ...
Lire l'article
La mairie de Libreville a procédé ce lundi à la destruction de l’espace commercial situé à l’ex gare routière de la capitale gabonaise.Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’opération dénommée« Libérons les trottoirs pour que la circulation soit fluide », lancée depuis le début de ce mois par les agents de la municipalité, visant à débarrasser la ville de tous les marchés anarchiques et autres étals qui encombre les trottoirs et grands carrefours. Selon le maire de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, cette opération va permettre à la mairie de mieux contrôler l’activité commerciale au marché de ...
Lire l'article
La mairie de Libreville a relancé l’opération de recouvrement des taxes ce mardi dans de la plus grande commune de la capitale de gabonaise, selon les sources de la radio municipale, « La voix de la cité ».Suspendu le 26 juin dernier à titre provisoire par un arrêté municipal du maire, Jean-François Ntoutoume Emane, les opérateurs économiques n’ont payé aucune taxe durant trois mois. Le maire de Libreville a mis ce temps à profit pour mettre fin au phénomène d’escroquerie pratiqué par des agents véreux qui avaient cours auprès des commerçants dans les marchés et autres espaces commerciaux de la commune ...
Lire l'article
Certains propriétaires des échoppes démolies à l’ancienne gare routière par la direction de la Propreté et de la gestion des déchets urbains à la mairie de Libreville, se sont mués en commerçants ambulants dans les artères du marché Mont Bouët. De l’avis des réparateurs et cireurs de chaussures, ayant repris leur place près de l’arrêt-bus, certains commerçants ayant perdu leurs échoppes lors du passage des services de la mairie chargés de la démolition, écoulent actuellement leurs produits à bord des brouettes et des automobiles prêts à déguerpir à la moindre alerte. « Ce sujet n’est pas à l’ordre du jour pour ...
Lire l'article
Gabon : CAPO envahit la gare routière de Libreville
Gabon : 8 jours de grève décrétés à la mairie de Libreville
Municipalité : Rimer le fonctionnement de la mairie aux exigences de l’austérité
Société : Tollé chez des commerçants de la gare routière de Libreville
Gabon-mairie: des commerçants de l’ancienne gare routière déguerpis à nouveau
Gabon: Haut-Ogooué/Municipalité : La mairie de Mounana entreprend les travaux de réfection des voiries
Gabon: Social : Les forces de l’ordre empêchent les commerçants de l’ex gare routière de réinvestir les lieux
Gabon: Lutte contre l’insalubrité: la mairie procède à la destruction de l’espace commercial de l’ex gare routière
Gabon: La mairie de Libreville renoue avec la collecte de taxes municipales
Gabon: Les expulsés de l’ancienne Gare routière reconvertis en commerçants ambulants


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Oct 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*