Socialisez

FacebookTwitterRSS

UA : Ping signe un accord avec la Banque mondiale pour le développement de l’Afrique

Auteur/Source: · Date: 6 Oct 2008
Catégorie(s): Monde

L’Union africaine (UA) et la Banque mondiale ont signé le 3 octobre à Washington un mémorandum d’accord portant extension de leur collaboration multisectorielle pour le développement du continent. Cet accord définit un cadre général de collaboration sur une période initiale de cinq ans dans les domaines de l’intégration régionale, de la gouvernance, des pays sortant de conflit, des relations avec la diaspora, du VIH/Sida et des autres maladies transmissibles.
Le président de la Banque Mondiale, Robert Zoellick, et le président de la Commission de l’Union Africaine, Jean Ping, ont réaffirmé le 3 octobre dernier à Washington leur volonté de renforcer leur collaboration et leur coopération afin d’aider à la réintégration de l’Afrique dans l’économie mondiale, à son développement durable et à la lutte contre la pauvreté.

Le mémorandum d’accord signé dans la capitale américaine engage les deux institutions à étendre leur collaboration dans les domaines de l’intégration régionale, de la gouvernance, des pays sortant de conflit, des relations avec la diaspora, du VIH/Sida et des autres maladies transmissibles.

«Nous voulons comprendre comment compléter le travail de l’UA et nous devons continuer d’envisager des projets d’envergure, même si nous devons aussi agir à plusieurs niveaux, y compris par des petits projets» a déclaré Robert Zoellick à la signature du document.
Il a souligné que la Banque mondiale souhaitait contribuer à «affermir la légitimité de l’Union africaine dans différents pays en travaillant avec l’UA à promouvoir et soutenir de réels progrès».

Le mémorandum d’accord définit un cadre général de collaboration sur une période initiale de cinq ans dans chacun de ces domaines identifiés parmi les priorités de la Banque mondiale et de l’Union africaine.
«Nous avons déployé d’immenses efforts pour amener la paix sur le continent, et nous avons fait de gros progrès sur le front de la démocratisation», a indiqué le président de la Commission de l’UA.

«Il y a deux semaines, nous avons lancé une zone de libre-échange dans la Communauté de développement de l’Afrique australe (CDAA), qui compte une population de 170 millions d’habitants», a ajouté Jean Ping.

Le président de la Commission de l’UA a toutefois reconnu qu’«en ce qui concerne nos travaux axés sur le développement, il est vrai que l’UA continue de tenir ses séminaires sans leur consacrer de suivi. Il est temps de passer de la rhétorique à l’action».

Le mémorandum d’accord prévoit l’élaboration conjointe de programmes de travail qui détailleront les modalités d’exécution des différentes activités dans chaque grand domaine d’intervention. La collaboration sera axée sur les résultats, la Banque mondiale venant apporter ses compétences techniques à l’Union Africaine qui sera aux commandes des opérations. Les deux institutions ont par ailleurs conclu de procéder périodiquement à une évaluation de l’efficacité de cette collaboration.

La Directrice générale de la Banque mondiale, Ngozi Okonjo-Iweala, a affirmé à cette occasion que «Tout le monde est d’accord que l’Afrique est un réservoir de croissance et que les acteurs, le peuple africain, n’attendent qu’une chose : entrer en scène».
Le mémorandum d’accord engage également les deux organisations à échanger des informations sur les sujets qui les intéressent mutuellement, dans le cadre notamment des consultations annuelles entre la direction de l’UA et de la Banque mondiale.

Des hauts responsables de la Commission de l’Union africaine (CUA) participeront en qualité d’observateurs aux Assemblées annuelles de la Banque mondiale, et des hauts responsables de la Banque mondiale assisteront en tant qu’observateurs aux réunions ordinaires de l’Assemblée de l’UA, du Conseil exécutif et du Comité des représentants permanents.

La vice-présidente de la Banque mondiale pour la Région Afrique, Obiageli Ezekwesili, a présenté les avancées des deux premiers projets au centre de la collaboration entre l’UA et la Banque mondiale.

«Les projets ont été sélectionnés et nous sommes en train de mettre les choses en place du côté de la Banque, ce qui devrait prendre environ deux mois. Nous serons ensuite prêts à œuvrer pour obtenir des progrès tangibles sur le terrain. Cette collaboration entre la Banque mondiale et la CUA vise résolument l’obtention de résultats» a annoncé Obiageli Ezekwesili.

Au mois de juillet dernier, la Commission de l’UA et la Banque mondiale avaient signé un accord portant sur un financement de 487 000 dollars accordé par la Banque sous forme de don en vue de renforcer le programme Diaspora africaine de l’UA.

Cette somme servira notamment à améliorer les capacités de la Mission de l’UA aux États-Unis, à Washington, pour lui permettre de s’acquitter de l’une de ses missions essentielles, qui consiste à développer et maintenir des relations fructueuses avec la diaspora africaine sur tout le continent américain (Amérique du Nord, Caraïbes et Amérique latine). L’UA avait qualifié la diaspora africaine de «sixième région» de l’Afrique.

source:appablog.wordpress.com/ Banque mondiale


SUR LE MÊME SUJET
La Banque mondiale prépare son nouveau cadre de partenariat avec le Gabon pour la fin de cette année, a annoncé à Libreville le Directeur des opérations de l'institution, M. Gregor Binkert. L’appui qui y est prévu sera de trois à quatre fois supérieur à l’intervention actuelle, a indiqué M. Binker, à l’occasion de la signature, mardi dernier à Libreville, d’une convention de financement de 7 millions 436 000 euros (4 milliards 878 millions 024 230 FCFA) représentant la seconde tranche de l’opération DPL (Development Policy Loan). La priorité sera donnée aux infrastructures routières et communautaires, à l’amélioration du ...
Lire l'article
Gregor Binkert, nouveau directeur des opérations à la Banque mondiale pour le Gabon, le Cameroun, la République Centrafricaine et la Guinée Equatoriale, est attendu à Libreville où il séjournera du 20 au 26 juillet pour une prise de contacts avec partenaires locaux au développement. Cette visite va également permettre de poser les bases de l’orientation du nouveau cadre de partenariat entre le Gabon et l’institution. Le nouveau directeur des opérations à la Banque mondiale pour le Gabon, le Cameroun, la République Centrafricaine et la Guinée Equatoriale, Gregor Binkert, séjournera à Libreville du 20 au 26 juillet prochain. Il s’agit d’une ...
Lire l'article
1,8 milliard de FCFA c’est l’enveloppe allouée par la Banque mondiale aux pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) dans le cadre de l’appui au programme détaillé pour le développement de l’agriculture sur le continent africain. L’accord du don a été signé mercredi à Libreville entre le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, M. Rick Tsouck et le secrétaire général de la CEEAC, Louis Sylvain Goma. Ce don constitue le premier acte de partenariat entre la CEEAC et la Banque Mondiale et couvrira une période de trois ans. Cette enveloppe permettra de renforcer les capacités institutionnelles ...
Lire l'article
La Banque mondiale et la Suisse ont appelé mardi à une action concertée contre le pillage des pays en développement et les biens mal acquis qui trouvent souvent refuge dans les places financières internationales. Cet appel a été lancé lors d'un forum organisé à Paris sur le thème "pas de refuge pour les biens mal acquis", en présence d'adversaires de la corruption venus du monde entier, membres d'ONG ou représentants gouvernementaux. "Des milliards sont volés chaque année aux pays en développement, qui se trouvent ainsi privés d'opportunités économiques", a souligné Ngozi Okonjo-Iweala, la directrice générale du groupe de la Banque mondiale. Selon ses ...
Lire l'article
« Nous avons un certain nombre d’opérations en cours, nous voulons continuer à les mettre en œuvre dans le souci d’aider le Gabon en cette période de transition. Nous volons apporter notre soutien au Gabon dans la mesure du possible en cette période très sensible du pays », a déclaré le représentant de la Banque Mondiale. Après la Banque Mondiale, l’un des principaux partenaires au développement du Gabon, le ministre Bissiélo devait s’entretenir , cet après midi, avec les représentant de la Banque Africaine de Développement, une rencontre renvoyée à une date ultérieure.
Lire l'article
La Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) et la Banque africaine de développement (BAD) ont procédé jeudi dernier, à Libreville, à la signature d’un accord de financement et d’appui à la conservation des écosystèmes du Bassin du Congo. Cette signature a eu lieu présence de Bassary Touré, représentant régional de la BAD et de Louis Sylvain Ngoma, secrétaire général de la CEEAC. Cet accord de 23, 6 milliards de francs CFA qui sera débloqué sur cinq ans sera affecté pour la protection des ressources forestières et l’appui aux institutions spécialisée de la CEEAC, précisément la Commission des forêts d'Afrique Centrale (COMIFAC). Aussi, ...
Lire l'article
La ministre du Tourisme et des Parcs nationaux, Yolande Bike, a reçu le 11 février à Libreville le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, Olivier Frémont, pour faire le point sur la mise en œuvre du projet d’appui à la gestion des ressources naturelles et à la préservation de la biodiversité, financé par l’institution bancaire à hauteur de plus de 2,6 milliards de francs CFA. Le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, Olivier Frémont, assure le suivi des projets mis en œuvre par son institution au Gabon, notamment dans le secteur de l’environnement, pour lequel il ...
Lire l'article
La directrice des opérations de la Banque mondiale pour les pays de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), Mary Barton-Dock, a signé le 27 janvier à Yaoundé, au Cameroun, avec le gouverneur de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), Philibert Andzambé, un accord de financement pour le renforcement des capacités des institutions financières de la sous région. Sur les 22 milliards de FCFA consentis par le Banque mondiale à travers l’International développement agency (IDA), 8 milliards de FCFA le sont sous forme de don, contre 14 milliards de FCFA contracté au titre d’un prêt préférentiel. ...
Lire l'article
Le président Robert Mugabe a signé un accord de partage du pouvoir au Zimbabwe avec une fraction dissidente du Mouvement pour le changement démocratique, annonce un responsable de la Zanu-PF au pouvoir. Cet accord, passé entre le vieux chef de l'Etat et Arthur Mutambara, ne concerne pas le MDC de Morgan Tsvangirai, chef de l'opposition et adversaire malheureux de Mugabe à la dernière élection présidentielle contestée. D'après le responsable du parti au pouvoir, le président Mugabe entend former un gouvernement d'union nationale et réunir le Parlement la semaine prochaine. "Nous avons signé l'accord avec le MDC dirigé par Mutambara. Tsvangirai n'a pas signé ...
Lire l'article
La Commission de l’Union africaine (UA) et la Banque mondiale viennent de signer un accord portant sur la fourniture par la Banque d’un financement sous forme de don pour un montant de 487 000 dollars en vue de renforcer le programme Diaspora africaine de l’Union africaine (UA). L'objectif de ce programme est d'aider à engager des efforts de mobilisation de ressources auprès de la diaspora africaine, considérée comme la sixième région du continent, et du secteur privé sur le continent américain. La Banque mondiale vient d'octroyer 487 000 dollars à la Commission de l'Union africaine pour le financement de son ...
Lire l'article
La Banque mondiale prépare un nouveau cadre de partenariat avec le Gabon
Gabon : Nouvelle coopération à l’horizon avec la Banque mondiale
Près de 2 milliards de FCFA de la Banque mondiale pour appuyer l’agriculture dans les pays de la CEEAC
Banque mondiale/Suisse/Afrique: “Pas de refuge pour les biens mal acquis”
Gabon: le Représentant Résident, Banque Mondiale au Gabon chez le ministre du développement et de la statistique
Gabon: Coopération: la BAD signe un accord de 23, 6 milliards FCFA avec la CEEAC
Gabon : La Banque mondiale suit ses projets pour la biodiversité
BEAC : 22 milliards FCFA de la Banque mondiale pour renforcer les institutions financières
Robert Mugabe signe un accord avec des dissidents du MDC
UA : Plus de 400 000 dollars de la Banque mondiale pour le programme Diaspora africaine

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Oct 2008
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*