Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Toungui guette la crise financière

Auteur/Source: · Date: 7 Oct 2008
Catégorie(s): Economie

Le ministre de l’Economie et de Finances, Paul Toungui, a convoqué une réunion le 3 octobre dernier à Libreville avec les responsables des établissements financiers, des hauts cadres de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC) et d’importants exportateurs pour analyser l’exposition du Gabon à la crise financière mondiale. Au terme de ces assises, le ministre des Finances a mis en place une cellule d’information permanente pour prévenir les fluctuations de l’économie internationale et ses répercussions sur l’économie nationale.
Face à l’ampleur de la crise financière mondiale et son extension aux pays européens et asiatiques, le ministre gabonais de l’Economie et des Finances, Paul Toungui, a décidé de mettre en place une cellule de veille pour prévenir les répercussions de cette crise sur l’économie nationale.

Cette décision a été prise par le ministre d’Etat au terme d’une réunion convoquée le 3 octobre dernier à Libreville avec les principaux responsables des banques et assurances du pays, certains hauts cadres de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC) ainsi que plusieurs importants exportateurs.

Cette séance de travail a permis au ministre Toungui d’établir un bilan plus précis de la conjoncture économique et financière mondiale et des risques de répercussions encourus par le Gabon. Le patron de l’Economie et des Finances a recueilli les informations détenus par les principaux acteurs financiers gabonais, notamment les données relatives aux agrégats économiques.

Le président directeur général de la BGFIBANK, Henri Claude Oyima, a expliqué que «devant la situation économique mondiale qui prévaut actuellement, le ministre d’Etat a voulu avoir notre sentiment par rapport aux informations que nous détenons», avant de préciser qu’ «il en ressort au niveau national, une sérénité de notre économie et la force de notre secteur financier».

Si l’Afrique, et le Gabon en particulier, ne sont pas encore directement exposés à la crise financière qui touche les marchés occidentaux, le gouvernement a toutefois décidé de redoubler de vigilance en surveillant l’évolution de cette crise grâce à la mis en place d’une collaboration rapprochée avec les principaux acteurs économiques et financiers du pays et de la sous région.

«Pour l’instant les choses vont très bien. Les banques gabonaises et les compagnies d’assurances sont les plus solides de la sous région. Au niveau économique et financier, le baril de pétrole s’est bien comporté dans l’année. Tous les agrégats économiques sont bons. Tout est bon aujourd’hui pour rassurer les opérateurs économiques», a confirmé Henri Claude Oyima.

Pourtant, un groupe d’experts financiers avait indiqué le 30 septembre dernier que la crise financière qui frappe les pays occidentaux pourrait affecter la croissance économique africaine si les pays du continent ne trouvaient pas rapidement des marchés alternatifs.

Selon ces experts, la baisse du pouvoir d’achat des principaux partenaires commerciaux de l’Afrique pourrait inciter des économies du continent à se détourner du modèle capitaliste pour prévenir les répercussions socio économique de la crie financière mondiale sur les populations locales. 


SUR LE MÊME SUJET
Bruxelles, 4 septembre (GABONEWS) – Le Président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Donald Kaberuka, s’est entretenu jeudi dernier à Bruxelles avec les responsables de la Commission de développement du parlement européen au sujet de « l’impact sur les pays en développement de la réponse internationale à la crise mondiale », a t-on appris de source officielle. Au cours de cette séance de travail, M. Kaberuka, qui a été l’un des principaux orateurs s’exprimant devant cette nouvelle Commission, a aussi fait l’exposé des solutions et autres mesures mises en place par la BAD en réponse à la ...
Lire l'article
Les travaux de la Conférence débat sur la « Crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise », devant se dérouler sur deux jours, ont été ouverts ce mercredi à l’immeuble Arambo du ministère des Finances par le premier ministre, Jean Eyeghé Ndong. L’initiative gouvernementale vise à diagnostiquer objectivement les fondements de la crise et son impact sur l’économie gabonaise avant d’envisager des issues. Des actions à court, moyen et long termes seront également identifiées à tous les niveaux pour surmonter rapidement la situation actuelle et envisager l’avenir avec beaucoup plus de sérénité. Autrement dit, afin de rendre l’économie locale ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Jean Eyéghé Ndong a ouvert mercredi à Libreville un colloque gouvernemental sur "les perspectives de l'économie gabonaise" face à la crise financière internationale, a constaté l'AGP sur place. La conférence regroupe pendant deux jours les parlementaires, les opérateurs économiques, les institutions financières de l'ONU et la société civile gabonaise dans le but d'être informés et de proposer des solutions de stabilisation de l'économie gabonaise dans la situation de la crise mondiale. "Le Gabon, à l'instar d'autres pays africains, s'inquiète de la propagation de la crise actuelle et de sa propagation rapide sur nos économies bien fragiles", a déclaré ...
Lire l'article
La conférence-débat sur la crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise, organisée par le gouvernement gabonais s’ouvre mercredi à l’immeuble Arambo de Libreville où de nombreux thèmes seront examinés en vue de sensibiliser et d’informer les populations sur ces questions d’actualité. ces assises de Libreville donneront lieu, pendant deux (2) jours (du 7 au 8 janvier), à l’analyse de nombreux thèmes, entre autres, la « crise financière internationale et son impact sur l’économie mondiale » qui sera présenté par le professeur Daniel Cohen, enseignant à l’Ecole normale supérieur et à l’Université de Paris 1 (Panthéon Sorbonne), tandis que son ...
Lire l'article
Le bimensuel gabonais d'information économique, « Gabon Economie », organise depuis ce mercredi à Libreville, un forum sur la crise financière avec en point de mire « l'économie gabonaise face à la crise financière internationale.» Pour les organiseurs, les intervenants devront formuler des propositions visant à ériger « un bouclier national contre les conséquences inévitables de la crise ». Marcel Saint-Calr Eyene du Bimensuel « Gabon Economie » li s’agit en outre, « de prévenir les fluctuations du marché international qui peut surprendre à tout moment ». Lyn François Madjoupa, secrétaire général de la chambre de commerce et d’industrie qui abrite le ...
Lire l'article
Le vice-président de la République, Didjob Divungi Di Ndingue, a reçu le 17 octobre à Libreville le ministre angolais des Relations extérieures, Assunção dos Anjos, porteur d’un message du président Dos Santos pour son homologue gabonais. Le ministre angolais a expliqué qu’il s’agissait pour ces deux chefs d’Etat du Golfe de Guinée de s’entretenir sur la conjoncture économique et financière mondiale et ses implications dans les stratégies de développement du secteur pétrolier.Le vice-président de la République, Didjob Divungi Di Ndingue, a reçu l’émissaire du président angolais, Eduardo Dos Santos, porteur d’un message pour le président Bongo Ondimba. L’entretien entre le ministre ...
Lire l'article
Malgré un ordre du jour qui aurait bien voulu l’occulter, la conjoncture économique et financière mondiale s’est largement imposée à l'agenda des chefs d’Etat et de gouvernement réunis à Québec pour le XIIe Sommet de la Francophonie. Première grande rencontre Nord Sud dans la foulée de la crise financière, le sommet de Québec va s'engager à "soutenir la tenue d'un sommet international" pour donner une réponse "urgente et coordonnée" à la crise qui affole les marchés mondiaux. La crise financière mondiale dominera une bonne partie des travaux des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) des 18 et ...
Lire l'article
Les responsables des principaux groupes pétroliers et miniers en activité au Gabon ont été reçus le 15 octobre à Libreville par le ministre gabonais des Mines et du Pétrole, Casimir Oyé Mba, pour une concertation autour des risques encourus par ce secteur au Gabon face à la crise financière internationale. L’absence de répercussions significatives immédiates de la dégradation des marchés occidentaux sur les secteurs pétroliers et miniers locaux a permis aux participants de décider de la poursuite des programmes de production et d’investissements actuels, en maintenant une vigilance accrue sur l’évolution de la situation. Après le département de l’Economie et ...
Lire l'article
Quatre-vingts (80) ans après le crash boursier de New York aux Etats-Unis, le monde financier tente le tout pour le tout afin d'éviter le pire. Wall Street vaccille, Londres est dans la tourmente, Paris se cherche, Tokyo se trouve dans l'expectative...Aussi riche que la planète terre parait en ce troisième millénaire, elle montre dangereusement des signes d'une douloureuse récession comme en octobre 1929. C'est au forceps que le président George Bush a réussi à faire adopter son fameux plan d'octroi de sept cents (700) milliards de dollars US aux banques et sociétés d'assurances en faillite ou en passe de l'être. Sous ...
Lire l'article
Un groupe d’experts financiers a indiqué le 30 septembre que la crise financière qui frappe les pays occidentaux pourrait affecter la croissance économique africaine si les pays du continent ne trouvaient pas rapidement des marchés alternatifs. La baisse du pouvoir d’achat des principaux partenaires commerciaux de l’Afrique pourrait inciter des économies du continent à se détourner du modèle capitaliste pour prévenir les répercussions socio économique de la crie financière mondiale sur les populations locales. Face à la dégradation de la conjoncture économique et financière mondiale, l’Afrique, encore relativement épargnée de ces fluctuations, cherche les moyens de juguler l’impact de la ...
Lire l'article
Gabon: Le président de la BAD analyse l’impact de la crise financière au parlement européen
Gabon: Ouverture à Libreville de la Conférence débat sur la « crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise »
Economie : Le PM lance les travaux d’un colloque gouvernemental sur les effets de la crise financière au Gabon
Gabon: La « crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise » examinées dès mercredi à Libreville
Gabon: Economie : « Gabon Economie » fait disserter la crise financière
Gabon : Libreville et Luanda parlent prix du baril et crise financière
Francophonie : La crise financière au cœur du sommet de Québec
Gabon : Oyé Mba fait le point de la crise financière avec les pétroliers
Crise financière internationale: l’Afrique doit réfléchir
Economie : La crise financière guette l’Afrique


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Oct 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*