Socialisez

FacebookTwitterRSS

Sida : La France reçoit le prix Nobel de médecine 2008

Auteur/Source: · Date: 7 Oct 2008
Catégorie(s): Monde

Françoise Barré-Sinoussi, directrice de recherche à l’INSERM, et Luc Montagnier, directeur de recherche émérite au CNRS, ont reçu tous les deux ¼ du prix Nobel de médecine pour leurs recherches sur le virus du sida depuis 15 ans, ainsi que le chercheur allemand Harald Zur Hausen pour ses travaux sur les papillomavirus qui a reçu la moitié du prix Nobel de médecine.
Le prix Nobel de médecine vient de récompenser deux chercheurs français, Françoise Barré-Sinoussi, directrice de recherche à l’INSERM, et Luc Montagnier, directeur de recherche émérite au CNRS.

Ce prix Nobel de médecine récompense donc deux chercheurs français mondialement reconnus, qui ont permis des avancées considérables dans la lutte contre le virus du sida, une maladie encore inconnue il y a une vingtaine d’années. Grâce à leurs découvertes, il a été possible de développer rapidement une panoplie de thérapies, donnant de nombreux espoirs aux malades atteints du sida.

Ce prix Nobel de médecine témoigne aussi de l’engagement de ces deux pionniers, depuis 1983 au sein de l’Institut Pasteur, pour identifier la présence d’un rétrovirus chez les patients atteints d’une immunodéficience dont on ignorait l’origine.

Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a présenté ses plus vives félicitations à Françoise Barré-Sinoussi et à Luc Montagnier, qui viennent d’être désignés lauréats du Prix Nobel 2008 de physiologie et de médecine, pour leurs travaux et leur découverte sur le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

Pour elle, ce prix Nobel de médecine «met en lumière la vitalité et l’impact international des recherches menées à l’Institut Pasteur, particulièrement dans le domaine des maladies infectieuses, et souligne une nouvelle fois l’importance de l’apport de la recherche fondamentale en matière de santé publique. En effet, la découverte du virus a ouvert un nouveau champ de recherches améliorant la compréhension des mécanismes fondamentaux d’infection du VIH, déterminant pour l’identification des cibles potentielles de traitement. Certaines d’entre elles font aujourd’hui l’objet de thérapies efficaces bloquant la progression du virus, et améliorant l’espérance de vie des patients atteints du sida.»

Le ministre des affaires étrangères, Bernard Kouchner, a déclaré apprendre «avec une très grande joie l’attribution du prix Nobel de médecine à nos compatriotes Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnier et au chercheur allemand Harald Zur Hausen pour leurs travaux sur des virus. (…) Les travaux menés par nos compatriotes ont contribué de manière décisive à la mobilisation de la communauté internationale face au sida, en association avec les personnes et communautés affectées, et la société civile.»

Les Verts se sont également réjouis de l’attribution du prix Nobel de médicine à Françoise Barré-Sinoussi et à Luc Montagnier co-découvreurs du VIH. «Ce prix récompense le combat, toujours actuel, contre le sida, responsable de la mort de plus de 25 millions de personnes depuis son apparition. Un combat qui doit être mené sur le front médical, mais également sur le front politique.»

«Depuis 25 ans, le quotidien des malades a été grandement amélioré par les trithérapies et les découvertes médicales. Mais les politiques de promotion du préservatif, de préventions de risques pour les toxicomanes, d’accès aux médicaments des pays les plus pauvres, de sécurisation des transfusions sanguines sont le résultat de combats politiques» ont-ils ajouté.

Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnier partagent ce prix avec le chercheur allemand Harald Zur Hausen pour ses travaux sur les papillomavirus qui a reçu la moitié du prix Nobel de médecine 2008.

source: Actualités News Environnement


SUR LE MÊME SUJET
Le prix Nobel 2008 de médecine, le Professeur Françoise Barré-Sinoussi va participer au premier symposium sur les maladies infectieuses, environnements et biodiversité prévu pour novembre prochain à Libreville selon un communiqué du Centre international de recherches médicales de Franceville(CIRMF) parvenu mercredi à l’AGP. Au cours de cette rencontre, celle qui a participé à la découverte en 1983 du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), à l’origine du sida, avec le Pr Luc Montagnier, va procéder à la remise de l’un des récompenses destinée aux jeunes chercheurs africains. Le symposium va regrouper “quelques uns des plus grands experts internationaux “ dans le domaine ...
Lire l'article
Le prix Nobel de la paix 2011 à été décerné à trois femmes dont deux Libériennes parmi lesquelles, la Présidente Ellen Johnson Sirleaf ainsi qu’à sa compatriote Leymah Gbowee et à la Yéménite Tawakkul Karman, pour leur lutte non violente en faveur de la sécurité des femmes à travers le monde. Pour la première fois de son histoire, le Prix Nobel de la paix est attribué conjointement à trois femmes qui sont récompensées « pour leur lutte non violente en faveur de la sécurité des femmes et des leurs droits à participer aux processus de paix », a déclaré le Président ...
Lire l'article
La kényane Wangari Maathai, prix Nobel de la paix en 2004 pour son engagement en faveur de l'environnement, est décédée dimanche des suites d'un cancer, a annoncé lundi le mouvement qu'elle avait fondé, le Green belt movement (Le Mouvement de la ceinture verte). "C'est avec une immense tristesse que la famille du Pr Wangari Maathai annonce son décès survenu le 25 septembre 2011 après un long et courageux combat contre le cancer", a annoncé ce mouvement sur son site internet. Première femme africaine à avoir reçu le prix Nobel, Pr Wangari Maathai était auteure de nombreux ouvrages, biologiste et vétérinaire de formation, ...
Lire l'article
Un salon international de la médecine traditionnelle, le premier du genre organisé au Gabon, se tiendra à Libreville du 5 au 15 juin 2011, afin notamment de développer et promouvoir cette médecine et présenter à la communauté internationale le savoir-faire du pays en la matière. Organisé par le gouvernement gabonais, le salon doit également favoriser les échanged d’expériences entre praticiens, souligne un communiqué officiel publié à l’issue d’un l’atelier de normalisation de la médecine traditionnelle tenu du 29 au 31 mars dans la commune du Cap Estérias, au nord-ouest de Libreville. Organisé par l’association gabonaise des tradi-praticiens avec ...
Lire l'article
Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a reçu le prix Nobel de la paix 2009 contre toute attente, pour son engagement dans le renforcement de la diplomatie au niveau international et sa volonté de promouvoir un monde sans armes nucléaires. Plébiscité pour avoir placé la résolution du conflit israélo-palestinien comme une de ses priorités dès le début de son mandat, le président américain succède au Finlandais Martti Ahtisaari. A la surprise générale, c’est le président des Etats-Unis, Barack Obama, qui s’est vu décerné le prix Nobel de la Paix pour ses «efforts extraordinaires en vue de renforcer la diplomatie internationale et ...
Lire l'article
Le Gabonais Marc Ona Essangui a remporté, samedi, le Goldman Environnemental price, l’équivalent du Prix Nobel pour la défense de l’environnement, mentionne Info plus Gabon. Il s’était battu contre l’exploitation de la mine de fer de Belinga au nord-est du Gabon dans un parc national et la construction d’un aéroport au nord de Libreville, la capitale gabonaise, dans la forêt de la Mondah.
Lire l'article
La recherche gabonaise vient d’être honorée à travers l’attribution du Prix « Christophe Mérieux » 2009 par l’Institut de France au Docteur LEROY Eric, spécialiste notamment des maladies virales émergentes au Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF), selon un communiqué reçu ce mardi par GABONEWS. Le Dr Eric Leroy, chercheur au CIRMF, couronné du « Prix Christophe Mérieux » 2009 Pour le CIRMF, cette distinction conférée par l’Institut de France, représente un couronnement pour les travaux de recherches du lauréat sur les maladies virales émergentes et les grandes arboviroses (maladies transmises par des insectes du type moustique…) au Gabon. L’Institut de ...
Lire l'article
Le 15e Colloque sur la pharmacopée et la médecine traditionnelle africaine a clos ses travaux le 4 décembre à Libreville au terme de quatre jours de travaux qui ont permis aux tradipraticiens, médecins et chercheurs venus de onze pays africains de baliser le renforcement du partenariat entre la médecine moderne et traditionnelle sur le continent. Les participants ont notamment insisté sur la nécessité de restructurer le programme de la pharmacopée et de la médecine traditionnelle africaine (PHMTA) et de renforcer l’interconnexion des réseaux africains de recherches en médecine traditionnelle. Les médecins traditionnels et modernes africains viennent de jeter à Libreville ...
Lire l'article
L’UNICEF a offert ce vendredi au laboratoire de référence de la faculté de médecine de l'Université des Sciences de la Santé de Libreville des équipements et matériels pour le dépistage précoce du VIH/Sida chez les nourrissons, nés de mères séropositives. Le don a été remis au cours d'une cérémonie qui s'est tenue dans le hall de la faculté de médecine à Owendo, vendredi, en présence des responsables du ministère gabonais de la Santé et de l'UNICEF (Fond des Nations Unis pour l’Enfance). Selon les spécialistes de la Santé, le statut sérologique d'un enfant ne pouvait être fixé qu'à partir de l'âge ...
Lire l'article
Le virus du sida aurait franchi la barrière d'espèces, en passant du chimpanzé à l'homme, il y a environ un siècle et non pas dans les années 1930 comme on l'avait estimé précédemment, selon une étude paraissant dans la revue scientifique britannique Nature, datée de jeudi. Michael Worobey (université de Tucson, Arizona, Etats-Unis) et des collègues de divers pays (République Démocratique du Congo, Belgique, Lyon-France...) ont analysé des séquences d'un virus extrait d'un prélèvement de ganglion conservé dans la paraffine datant de 1960 et provenant d'une femme de Léopoldville (aujourd'hui Kinshasa) à l'époque coloniale belge. Ils l'ont comparé au plus ancien virus ...
Lire l'article
Le prix Nobel 2008 de médecine annoncé en novembre pour un symposium à Libreville
Prix Nobel de la paix : Trois femmes honorées
Nécrologie / Décès de la Kényane Wangari Maathai, prix Nobel de la paix en 2004
Premier salon international de la médecine traditionnelle au Gabon en juin prochain
Etats-Unis : Obama prix Nobel de la Paix 2009
Gabon : Marc Ona Essangui reçoit le prix Goldman de l’environnement 2009
Gabon: Le Dr Eric Leroy, chercheur au CIRMF, couronné du « Prix Christophe Mérieux » 2009
Gabon : Le CAMES le réseautage de recherche en médecine traditionnelle
Gabon: Don de matériel pour le dépistage précoce du VIH/Sida chez les nouveau-nés à la faculté de médecine
Le virus du sida aurait touché l’homme plus tôt qu’on ne le croyait

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Oct 2008
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*