Socialisez

FacebookTwitterRSS

Société : Le retour des élèves créé la pénurie des transports en commun à Franceville

Auteur/Source: · Date: 9 Oct 2008
Catégorie(s): Education

Le retour des élèves, longtemps en vacances dans différentes localités, a créé entre lundi et mercredi la pénurie dans les transports en commun à Franceville, a constaté un journaliste de l’AGP.

Depuis lundi, emprunter un taxi-bus est devenu assez difficile.

Le nombre insuffisant de taxis dans la ville et les fantaisies des petits taxis font que la population grandissante de la ville ne soit jamais satisfaite.

Le tassement des élèves, toujours pressés et bruyants, devant les rares taxis qui s’arrêtent aux points de ramassage évoque la difficulté.

Désormais, il devient difficile aux fonctionnaires de se rendre tôt au travail ; les taxis étant occupés en majorité par les élèves.

Franceville compte un peu plus de 100 000 habitants pour moins de 400 taxis.

Quelques uns d’entre eux ne se déplacent qu’à raison de 1 000 F ou 2 000F, alors que le tarif normal de transport est de 100 FCFA. 


SUR LE MÊME SUJET
Une grève de transporteurs déclenchée lundi matin à Franceville (512 km au sud ouest de Libreville) a tourné à l’émeute entre élèves et forces de sécurité et de défense au rond point de "Potos", un quartier du premier arrondissement de la ville. Quelques élèves ont été arrêtés et transportés vers le commissariat de police et la brigade de gendarmerie locale pour être entendus. Ils ont posé des barricades le matin pour protester contre la difficulté soudaine de transport qu’ils ont constatée en voulant se rendre aux cours. Pour les disperser, la police a tiré des grenades lacrymogènes. Ce qui a eu le ...
Lire l'article
Les ministres de l’Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation, Porte-parole du gouvernement, Séraphin Moudounga et son délégué, Raphaël Ngazouze, ont procédé ce jeudi à la remise de matériels didactiques offerts par le président, Ali Bongo Ondimba, aux élèves de l’ensemble du pays d’une part, avant de procéder à la décoration des enseignants dans l’ordre de la palme académique, d’autre part a constaté GABONEWS. Ce sont cinq (5) conteneurs remplis de cartables, de cahiers et autres matériels scolaires qui seront distribués dans un premier temps aux élèves issus des familles économiquement faibles, puis aux cinq ...
Lire l'article
L’accès à Internet est devenu un casse-tête pour les élèves et les nombreux utilisateurs de Franceville, Moanda et du reste de la province du Haut-Ogooué (sud-est) depuis bientôt six mois, a constaté le correspondant de l’AGP. La fermeture, en novembre 2009, de l’institut de formation aux nouvelles technologies (Ifatech) en est la principale raison, pense-t-on. Cet institut qui administrait des cours d’informatique, de réseau et bien d’autres sur les nouvelles technologies abritait en son sein le plus important cyber café de la province du Haut-Ogooué. Son débit de connexion qui était de 100 Mbits/s n’avait d’égal et permettait à la plupart des ...
Lire l'article
KOULAMOUTOU (AGP) – La ville de Koulamoutou, chef-lieu de la province de l’Ogoou-Lolo (sud-est) connaît depuis quelques mois une pénurie récurrente de gaz butane, a constaté le correspondant local de l'AGP. Selon Hakoumaï Moussa, représentant des sociétés Total Gabon et Petro Gabon ayant des dépôts de distribution de gaz à Koulamoutou, le camion en provenance de Libreville ne vient livrer que 500 bouteilles de gaz une seule fois par mois, alors que cette ville compte 14.000 habitants, y compris les fonctionnaires et les autres travailleurs des secteurs parapublic et privé. ''La dernière date de livraison remonte au 31 août dernier, nous avons ...
Lire l'article
Douze élèves du Collège Pascal Nze ont été interpellés et gardés à vue vendredi à la brigade de gendarmerie de Cocobeach (Estuaire) pour avoir balancé les tracts dans la ville avec des propos injurieux à l'endroit du maire de cette ville. Les auteurs de ces tracts expriment leur mécontentement face à la décision du maire de fermer le bar dancing '' Africa fiesta'', un bar où tous les jeunes et élèves se retrouvaient tous les soirs pour consommer des alcools, du chanvre et où se déroulent plusieurs bagarres. L'identité de ces 12 élèves n'a pas été révélée à la presse.
Lire l'article
Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est) connaît depuis lundi, une pénurie de certaines denrées alimentaires de base dont le manioc, a constaté mercredi un journaliste de l’AGP. L’arrivée de plusieurs délégations à Franceville serait à l’origine de ce phénomène, pense-t-on. Hôtels et restaurants de la ville auraient fait de grandes commandes de ladite denrée, privant ainsi les consommateurs locaux, estime plusieurs habitant de Franceville. A quelques mois de la célébration du demi siècle de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale et à deux ans de l’organisation de la coupe d’Afrique des Nations dans la région, des précautions doivent être prises ...
Lire l'article
Plusieurs compatriotes ayant érigé habitations et commerces aux abords de la voie principale de Franceville sont sommés de déguerpir par les autorités municipales dans un communiqué diffusé sur les ondes de radio Masuku, le décrochage local de radio Gabon (RTG1). Des équipes à pieds s’emploient à marquer avec des croix rouges toutes les constructions jugées anarchiques sommées de déguerpir. Une opération de déguerpissement forcé sera engagée dans environ 45 jours contre tous les éventuels résistants, annonce le communiqué. Le critère du choix des futurs déguerpis n’a pas été clairement défini dans le communiqué. Cependant, au vu des habitations et commerces marqués, les moins nantis ...
Lire l'article
Le transport scolaire a été un véritable casse-tête pour les milliers d’élèves des lycées et collèges de la capitale gabonaise qui ont repris ce lundi, le chemin des classes. De nombreux élèves des lycées et collèges ont eu toutes les peines du monde pour rallier leurs établissements respectifs ce lundi, premier jour du démarrage des cours dans le primaire et secondaire. Le partenaire officiel, la Société gabonaise de transport (SOGATRA) qui s’occupait du transport des élèves, n’accepte plus les élèves qu’à titre de passager comme tout autre citoyen, dénonçant le comportement barbare de certains de ces enfants qui passaient le clair du ...
Lire l'article
Les commerçants de Franceville, transférés, il y a près d'un mois, au nouveau marché, ont abandonné leurs étals et regagné le quartier commerçant habituel de Poto's, a constaté le correspondant de l'AGP. Pour nombreux d'entre eux, le nouveau marché est mal situé et ne favorise pas l'épanouissement des affaires. Il n'y a pas suffisamment de box et l'espace est petit, a expliqué M. Diallo. La zone étant moins fréquentée par les populations et les super marchés se trouvant au quartier commerçant de Potos, les vendeurs et vendeuses de la ville ont jugé bon de regagner Potos. Le marché de Franceville, chef-lieu de la ...
Lire l'article
Le phénomène des élèves cascadant sur les toits des bus de Société gabonaise de transport (SOGATRA) a refait, depuis quelques temps, surface dans la ville Libreville et dans sa banlieue sud à Owendo, où l’on peut de nouveau voir les élèves cagoulés gesticuler sur les toits des bus, bravant moult dangers et s’exposant à une mort violente, comme celle enregistrée par le passé. Ils sont des centaines à cascader chaque matins sur les toits, les portières et les fenêtre des autobus de la Sogatra lors du transport scolaire, y faisant des acrobaties de tout genre pour certains et pour, c’est le ...
Lire l'article
Une grève de transporteurs tourne à l’émeute à Franceville
Société / 30.000 élèves des établissements scolaires du Gabon dotés de matériels didactiques
Accès à l’Internet : un casse-tête pour les élèves à Franceville et Moanda
Ogooué-Lolo-société : Pénurie de gaz butane à Koulamoutou
Gabon: Education : Douze élèves interpellés pour diffusion de tracts insultant le maire de Cocobeach
Gabon: Société: Pénurie de quelques denrées alimentaires de base à Franceville
Gabon: Société : Plusieurs personnes sommées de déguerpir des abords de la voie principale de Franceville
Gabon: Les transports scolaires: un véritable casse-tête pour les élèves à la rentrée
Gabon: Société : Les commerçants abandonnent le nouveau marché de Franceville
Gabon: Société: le phénomène des élèves cascadeurs refait surface à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Oct 2008
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*