Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Africa international questionne l’avenir des médias africains à Libreville

Auteur/Source: · Date: 15 Oct 2008
Catégorie(s): Afrique

Un colloque international sur l’avenir des médias en Afrique a été ouvert le 13 octobre à Libreville par les responsables du mensuel Africa international à l’occasion du 50e anniversaire de ce magazine. Des responsables de médias internationaux, africains et locaux ont été invités à réfléchir aux moyens d’arrimer le secteur africain de la communication aux évolutions technologiques et marketing des standards internationaux. Les travaux ont été clôturés le 14 octobre par le lancement officiel d’un nouveau magazine «Ici les gens du Gabon».

Libreville a planché sur l’avenir des médias en Afrique les 13 et 14 octobre dernier à l’occasion d’un colloque organisé par le groupe Africa international, le plus ancien magazine du continent, qui a initié cette réflexion pour faire un état des lieux de l’organisation et de l’adaptation technologique du secteur africain de la communication.

L’organisation de ces assises entre dans le cadre du 50e anniversaire du groupe ainsi que du lancement par celui-ci d’un nouveau magazine au Gabon, «Ici les gens du Gabon».

Pour justifier le choix de la capitale gabonaise pour accueillir ces travaux, la présidente du groupe Africa international, Marie Roger Biloa, a déclaré que «Libreville n’est pas seulement le lieu de la liberté, c’est aussi le carrefour de la paix, le symbole de l’ouverture, de la stabilité politique et de la liberté de la presse».

Ouvert sur le thème «Environnement presque 100% média», ce colloque a notamment vu la présence de Claude Grunitzky de «Trace magazine», Mactar Silla de «STV» au Cameroun, Jean Phillipe Kabore de «3A Télésud», Elisabeth Carvalho de «TV Globo» au Brésil, Jean Pierre Pont de «Vivre à l’étranger», Marcel Amoko de «Africa New Network», Youssouf Touré de «L’Intelligent d’Abidjan», Djibril Wade de «Africable» au Mali ainsi que le camerounais Haman Mana du quotidien «Le Jour», autour des représentants des principaux médias nationaux.

La présidente du groupe Africa internatioanl a axé les débats sur la remise «en question quand on est un magazine de la presse écrite? Comment utiliser les nouvelles techniques qui existent pour aller de l’avant et ne pas rester dans les modèles figés et dépassés’ Comment créer des synergies avec les nouveaux médias’ Comment développer des entreprises rentables dans ce cadre là?».

L’organisation des organes de presse à l’horizon 2027 ; l’évolution de l’influence du multimédia ou encore la place de l’éditeur dans le paysage médiatique et le contexte culturel ont également été abordés par les participants.

Les débats ont été ouverts le 13 octobre autour de la question «la presse écrite est elle vouée à disparaître?». A cet effet, Haman Mana a expliqué que ce secteur présentait en Afrique de nombreuses spécialités encore inexplorées, telles que les faits divers, le sport, l’information satyrique ou encore la bande dessinée. En développant de nouvelles spécialités et de nouveaux réseaux de distribution, le camerounais Haman Mana a affirmé avoir trouvé des marchés intéressants pour la presse écrite africaine.

Les thèmes du «défi de l’audiovisuel» et de «réinventer la publicité» ont également permis aux participants de partager leurs expériences respectives pour trouver les voies du développement harmonieux des médias en Afrique dans le concert du monde moderne.

Les travaux ont été bouclés dans la soirée du 14 octobre avec le lancement officiel du journal «Ici les gens du Gabon», la version gabonaise du magazine qui existe déjà au Cameroun.


SUR LE MÊME SUJET
La direction générale de la société Digital TV, principale diffuseur au Gabon, de TNT Africa, a indiqué lors d’une mise au point sur l’implantation et le développement de la télévision numérique terrestre (TNT) dans le pays, que 70% de la population gabonaise accèdent à une information diversifiée à travers sa nouvelle technologie spécialisée et diffusée par elle seule dans le pays. En campagne promotionnelle depuis quelques jours, la rencontre entre la direction générale de TNT Africa avec la presse a permis d’apprécier à sa juste valeur les efforts déployés par les responsables de cette entité marques aujourd’hui par la réception ...
Lire l'article
L’ancien animateur vedette de l’émission ‘’Kilimandjaro’’ sur la radio gabonaise à vocation panafricaine, Africa N°1, Alain Saint Pierre, est décédé lundi après-midi à Libreville de suites d’un cancer de la gorge, a appris l’AGP de source proche de la famille du défunt. Selon un ancien journaliste d’Africa N°1, Jean-Claude Franck Mendome, ASP diminutif de son nom de star, a découvert il y a moins d’un mois qu’il était atteint d’un cancer de la gorge, après s’être rendu à l’hôpital pour des ganglions. Il a indiqué qu’Alain Saint Pierre avait d’ailleurs débuté une séance de chimiothérapie, mais son état de santé s’est ...
Lire l'article
Pourquoi Africa n° 1 a (brièvement) cessé d’émettre
Pourquoi le signal de la radio Africa n° 1 a-t-il été interrompu, les 2 et 3 novembre, par Eutelsat ? Le fournisseur français de services par satellite souhaitait manifestement obtenir le paiement de plusieurs factures de location du satellite que la radio panafricaine tarde à acquitter. À Libreville, on invoque tout au plus une « négligence ». En réalité, la vraie raison du retard serait le peu d’empressement à signer les chèques manifesté par les deux représentants de l’actionnaire majoritaire libyen : le directeur général, Louis-Bartélemy Mapangou, et le directeur général adjoint libyen chargé des questions financières. « L’argent était pourtant disponible ! », ...
Lire l'article
Deux des agents de la télévision privée gabonaise "Télé Africa" ont entamé une grève de la faim pour donner plus d'écho à la grève générale des employés qui paralyse ce média depuis le 23 octobre dernier, a appris l'AGP. "Nous sommes entrés en grève de la faim pour attirer l'attention des autorités et de notre hiérarchie sur nos conditions de vie et de travail", a expliqué un des grévistes de la faim, le journaliste Ludovic Nziengui, dénonçant les dysfonctionnements au sein de la station. "Ici, nous avons des agents qui travaillent depuis des décennies sans être intégrés, des stagiaires de longue durée ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) - La ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout, s’est dit ’’satisfaite’’ mercredi à Libreville du travail accompli par les médias avant et pendant la présidentielle du 30 août dernier. ''Tous les médias locaux ont couvert cet événement majeur de l'histoire politique de notre pays. Nous avons accordé plus de 110 accréditations à des journalistes étrangers. C'est dire l'importance de l'événement avec plus d'une centaine de journalistes étrangers côtoyant leurs confrères gabonais. Je pense qu'on ne pouvait pas faire mieux en pareille époque'', a déclaré Mme Gondjout au cours d’une conférence de presse. Concernant une certaine presse, le ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le ministère gabonais de la Communication s’est étonné mardi de l’information diffusée, ce jour sur la chaîne de télévision Africa 24 selon laquelle ‘’’Les autorités gabonaises enjoignent l’équipe d’Africa 24 de quitter le territoire Gabonais dans les prochaines heures, indique un communiqué dudit ministère parvenu mardi à l’AGP. ‘’Il faut dire que depuis le début de la transition politique en juin 2009, le gouvernement a tenu à assurer une large couverture médiatique du processus’’, indique le communiqué. Il veut pour preuve, la présence forte et diversifiée des médias étrangers au Gabon pour la couverture de l’élection présidentielle. Le gouvernement ...
Lire l'article
Deux journalistes des médias privés gabonais ont été arrêtés et puis détenus dans les locaux de la police judiciaire (PJ) depuis mardi soir, a appris l'AGP vendredi de sources concordantes. Gaston Asseko, journaliste et directeur technique à radio Sainte-Marie et Léon Dieudonné Koungou, du journal Tendance Gabon, ont été arrêtés après avoir été convoqués au B2 (2ème Bureau des services de renseignements de l'armée gabonaise), a expliqué l'équipe de la rédaction de Radio Sainte-Marie. ''Depuis mardi, les services de sécurité et des renseignements les ont embarqués pour le B2, avant de les conduire à la PJ'', a affirmé un journaliste de la ...
Lire l'article
Le responsable du Programme médias de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Tidiane Dioh, a plaidé le 14 octobre à Québec pour le soutien et le développement des agences de presse sur le continent africain. Monsieur Dioh a estimé que la promotion des agences de presse en Afrique permettrait le développement des médias indépendants et professionnels, un facteur nécessaire à la solidification de la démocratie et de l’Etat de droit. En marge des préparatifs du XIIe Sommet de la Francophonie qui s’est tenu du 17 au 19 octobre à Québec, le responsable du Programme médias de l’Organisation internationale de la ...
Lire l'article
Le groupe de presse Africa Internationl présidé par Marie Roger Biloa célèbre ses 50 ans d’existence à Libreville depuis lundi et ce jusqu’à mardi soir autour des conférences axées sur l’avenir des médias africains. L’objectif de ces assises est de permettre au continent africain de projeter sa propre histoire au monde, sachant qu’il y a des places à prendre dans la sphère médiatique mondiale. Il en ressort que les structures de presse, agences, journaux écrits, télévisions, radio doivent se constituer en groupes afin de mieux supporter les différents coûts. Un journal écrit pour mieux générer de l’argent se doit d’avoir ...
Lire l'article
Une conférence internationale sur l’avenir des médias se tiendra les 13 et 14 octobre prochains dans la capitale gabonaise pour chercher à mieux comprendre les enjeux et les nouveaux défis de la communication. Une quarantaine de représentants des médias écrits, web et audiovisuels africains et internationaux chercheront durant deux jours de conclave à harmoniser les stratégies de développement du secteur dans les différents pays, en accord avec la nouvelle donne technologique, économique et environnementale. Libreville aura le privilège d’abriter les travaux des experts internationaux sur l’avenir des médias, qui se dérouleront du 13 au 14 octobre prochains dans la capitale gabonaise. ...
Lire l'article
TNT Africa couvre 70% de la population gabonaise
Alain Saint Pierre, ancien animateur vedette de la radio Africa N°1 est décédé lundi à Libreville
Pourquoi Africa n° 1 a (brièvement) cessé d’émettre
Gabon: Grève des agents de Télé Africa à Libreville
Politique/médias : Laure Olga Gondjout ’’satisfaite’’ de la prestation des médias à la présidentielle d’août dernier
Politique/Médias : Le ministère de la Communication s’étonne de l’information diffusée sur la télévision Africa 24
Gabon: Médias : Deux journalistes des médias privés en détention depuis mardi à Libreville
Médias : L’OIF plaide pour le soutien des agences de presse francophones africaines
Gabon: Africa International célèbre ses 50 ans autour des Réflexions sur l’avenir des médias en Afrique
Gabon : L’avenir des médias en débat à Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Oct 2008
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*