Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Gonda présente les avancées du dialogue inclusif à Toungui

Auteur/Source: · Date: 17 Oct 2008
Catégorie(s): Diplomatie

Le ministre gabonais des Affaires étrangères, Paul Toungui, a reçu le 14 octobre le ministre centrafricain en charge de la Réconciliation nationale, Cyriaque Gonda, pour faire le point sur le processus de paix en République centrafricaine. Après la promulgation le 13 octobre de la controversée loi d’amnistie préalable à la tenue du dialogue politique inclusif, le ministre Gonda, chargé de l’organisation du dialogue, s’est rendu auprès de la médiation gabonaise pour préparer l’étape suivante du processus de paix, toujours fragilisé par les rejet des termes de la loi d’amnistie par l’un des principaux mouvements rebelles.
S’achemine-t-on vers une nouvelle réunion à Libreville pour la résolution de la crise centrafricaine ? La médiation gabonaise qui assure le suivi du processus de paix en République centrafricaine devrait statuer, au regard du rapport établit par le ministre centrafricain de la Réconciliation nationale, sur la nécessité de réunir une nouvelle fois le pouvoir, l’opposition et les chefs rebelles dans la capitale gabonaise pour assurer la tenue du dialogue politique inclusif censé restaurer une paix durable en RCA.

L’ancien ministre centrafricain de la Communication, Cyriaque Gonda, chargé de l’organisation du dialogue politique inclusif, a été reçu le 14 octobre par le nouveau ministre d’Etat gabonais aux Affaires étrangères, Paul Toungui, pour faire le point sur l’état d’avancement du processus de paix, balisé par l’accord global de paix signé à Libreville le 21 juin dernier.

“Premièrement, l’élément le plus important de cet accord de cesser le feu est d’une manière ou d’une autre respecté de part et d’autre, même s’il y a des escarmouches isolées qui s’expriment”, a déclaré le ministre centrafricain, Cyriaque Gonda.

Le nœud gordien du conflit a été tranché le 13 octobre dernier par le président Bozizé, qui a promulgué sa loi d’amnistie, préalable indispensable à la tenue du dialogue, dont les termes, déjà remaniés, étaient encore contestés par le leader de l’Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD), Jean Jacques Démafouth.

“J’ai personnellement amené en mains propres la loi d’amnistie, qui a été promulguée hier par le président de la République centrafricaine, à son excellence le ministre d’état aux Affaires étrangères”, a annoncé le ministre centrafricain de la Réconciliation nationale.

“Cela constitue le dernier préalable dont nous avons discuté au comité de suivi, donc il appartient à la partie gabonaise de voir la nécessité de pouvoir convoqué une autre réunion pour que l’on mette les choses au point”, a conclu monsieur Gonda.

L’éventualité d’une nouvelle rencontre de suivi à Libreville n’est pas exclue puisque la loi d’amnistie promulguée par le gouvernement centrafricain ne fait toujours pas l’unanimité au sein des différentes parties impliquées dans la crise.

Jean Jacques Demafouth avait estimé le 1er octobre dernier que ces conditions d’accès à l’amnistie étaient trop contraignantes et ne pourraient faire l’unanimité auprès des principaux concernés. Le leader de l’APRD avait alors demandé l’intervention des médiateurs de la crise centrafricaine auprès du président Bozizé pour un remaniement consensuel de cette loi.

«L’APRD est d’accord sur le principe du cantonnement (des combattants des rébellions dans le nord) mais cela ne peut se faire en deux mois comme c’est prévu par la loi, sous peine de perdre les bénéfices de l’amnistie. Ce n’est pas réalisable. Deux mois c’est beaucoup trop court», avait expliqué le leader de l’APRD. Désormais les yeux sont braqués sur Libreville qui doit se prononcer sur la suite de l’agenda RCA.
 


SUR LE MÊME SUJET
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
le Plan de paix la Constitution
Lire l'article
Répondant au corps diplomatique à après le discours de présentation des vœux prononcé par le doyen de ce corps l’Angolais Emilio Guerra, le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, tout en transmettant ses vœux personnels et ceux de son gouvernement aux leaders des pays représentés à Libreville, leur a assuré de son attachement indéfectible à la recherche du dialogue, de la stabilité et de la paix. Pour Omar Bongo, la présence de nombreux ambassadeurs au Gabon témoigne de l’excellence des relations de coopération bilatérale que le Gabon tisse et entretient avec les pays amis et frères, avant de faire un ...
Lire l'article
Le dialogue politique inclusif centrafricain s’est ouvert ce lundi à Bangui en présence de nombreux délégués dont le président gabonais Omar Bongo Ondimba, médiateur au sein de la crise politique dans ce pays et président du Comité Ad hoc de la gestion des conflits dans la sous région d’Afrique centrale. Ce dialogue politique inclusif, voulu par la classe politique centrafricaine avec à sa tête le président Fraçois Bozizé, est censé résoudre la crise engendrée par l’existence de nombreux groupes armés dans le nord et ramener la paix dans ce pays en proie à des conflits armés depuis 2005. Outre le président ...
Lire l'article
Le round du Dialogue Politique Inclusif (DPI) centrafricain s’est ouvert ce lundi à 15 heures dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale en présence du président gabonais Omar Bongo Ondimba et de son homologue François Bozizé. Ce sont les institutions internationales qui, par le contenu de leurs messages ont donné le ton des assises de Bangui. L’envoyé spécial de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), maître Djovi Gailly transmettant le message du président Abdou Diouf a demandé « aux Centrafricains de faire le bilan sans complaisance de 50 ans de vie commune » sans toutefois « se soustraire du respect des institutions ...
Lire l'article
Le Chef de l’Etat Gabonais Omar Bongo Ondimba quitte Libreville lundi matin en direction de Bangui où il procédera à l’ouverture officielle des travaux « du dialogue politique inclusif » inter centrafricain, selon le protocole d’Etat. À Bangui le Chef de l’Etat Omar Bongo Ondimba assistera à l’ouverture du « dialogue politique inclusif » en tant que président de suivi du comité ad hoc de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) pour les questions centrafricaines. La presse nationale et internationale annoncent plus de 200 délégués dont l’ex-chef d’Etat, Ange Félix Patassé évincé du pouvoir le 13 mars 2003. ...
Lire l'article
L'arrivée à Libreville du président Bozize, à deux jours du début du Dialogue Politique Inclusif, est perçue comme une « dernière revue, une dernière séance de réglages », selon un familier de la scène politique centrafricaine résidant dans la capitale gabonaise. Certaines sources, ayant requis l'anonymat, croient déceler en cette visite du président centrafricain son désir de voir son homologue gabonais assister à l'ouverture du forum. En appui de cette assertion, on rappelle qu’il a fallu trois réunions du Comite de suivi, pour que tous les protagonistes de la crise s'accordent sur les points qui compromettaient l'aboutissement du processus de ...
Lire l'article
La troisième réunion du Comité de suivi de l’accord global de paix inter centrafricain tenue à Libreville les 19 et 20 novembre en présence des représentants du pouvoir, de l’opposition et des mouvement rebelles, a permis de baliser la mise en place du cadre préalable à la tenue effective du dialogue politique inclusif. Sous la médiation gabonaise, les acteurs de la crise centrafricaine ont défini les modalités de la mise en œuvre du processus de Désarmement, démobilisation et e réinsertion (DDR), qui devrait permettre de garantir et de sécuriser le processus et la tenue effective des assises de réconciliation nationale ...
Lire l'article
Le ministre centrafricain de la Communication, Cyriaque Gonda, chargé du dialogue politique inclusif, est en visite à Libreville où il a rencontré le 9 septembre son homologue gabonais, Jean Boniface Assélé. Cette rencontre a permis au ministre Gonda de faire le point avec son homologue gabonais sur le processus de paix en République centrafricaine afin d’identifier les outils de la communication susceptibles de soutenir la stabilisation de la paix en RCA. La coopération gabonaise au développement et à la stabilisation de la République centrafricaine (RCA) a de nouveau été sollicitée avec la visite du ministre centrafricain de la Communication, Cyriaque Gonda, ...
Lire l'article
Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Centrafrique, François Lonseny Fall, a appelé le 5 août dernier à une nouvelle médiation du président gabonais Bongo Ondimba pour ramener le consensus sur la tenue du dialogue politique inclusif censé ramener la paix en République centrafricaine. Malgré l’accord de paix signé le 21 juin dernier à Libreville, quatre des mouvements rebelles ont décidé de suspendre leur participation au processus de paix suite à une tentative de dilution du principe d’amnistie. Le processus de paix s’enlise à Bangui depuis que le gouvernement tente d’amender le principe d’amnistie acquis à ...
Lire l'article
Plan de Paix
Réalisations
Gabon: Vœux au Chef de l’Etat: Bongo Ondimba assure le Corps diplomatique de son attachement au Dialogue et à la Paix
RCA: Coup d’envoi du Dialogue politique inclusif centrafricain à Bangui
RCA: Dialogue politique inclusif en RCA/ Omar Bongo Ondimba en chantre de la Paix
Gabon: Omar Bongo Ondimba à Bangui lundi pour l’ouverture « du dialogue politique inclusif »
Gabon: François Bozizé à Libreville mardi : derniers réglages avant le Dialogue Politique Inclusif
Gabon : Libreville consolide le processus de paix en RCA
Gabon : Gonda chez Jean Boniface Assélé
Gabon : Bongo sollicité par l’ONU pour mener à bien le dialogue politique en RCA


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Oct 2008
Catégorie(s): Diplomatie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*