Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Engongah Owono met la pression sur la presse

Auteur/Source: · Date: 18 Oct 2008
Catégorie(s): Médias

Le président du Conseil national de la Communication (CNC), François Engongah Owono, a convoqué une importante session le 16 octobre à Libreville pour défricher le paysage de la presse écrite et audiovisuelle. De nombreux organes de presse ont été mis en demeure de se conformer aux dispositions législatives et éthiques en vigueur. Des recommandations ont été adoptées pour juguler l’instrumentalisation politique de la presse nationale et garantir le respect de l’éthique et de la déontologie journalistique, indispensables au saut qualitatif de la presse écrite et audiovisuelle prônée par le CNC. Le Conseil national de la Communication (CNC) a entrepris un assainissement en profondeur du secteur gabonais de la presse écrite et audiovisuelle, avec l’adoption d’un chapelet de censures, de recommandations et de mises en demeure visant à redresser le niveau de la presse nationale.

Réunis en session ordinaire le 16 octobre au siège de l’institution à Libreville, les membres du CNC ont abordé les problèmes d’éthiques et de déontologie, la régularisation des organes de presse ainsi que les moyens de juguler l’instrumentalisation de la presse par les acteurs politiques.

Le président du CNC, François Engongah Owono, s’est «indigné devant des graves dérapages observé ces derniers temps dans la presse privée».

«Une certaine presse écrite s’est littéralement écartée de sa mission première d’éduquer et d’informer, versant dans le dénigrement systématique, la calomnie, l’injure des acteurs politiques et entre confrères, toutes choses susceptibles de mettre à mal l’unité nationale et la cohésion sociale», a déploré le président du CNC.

Ces dérapages engagent notamment «l’usage de sobriquets tendancieux et autres patronymes visant à déformer l’identité des personnalités et de porter atteinte à leur dignité et à leur honorabilité».

A cet effet, «le CNC interdit à compter de ce jour l’utilisation des sobriquets tels que «OBO», «le boss», «demi Dieu», etc.».

Différents organes de presse dans lesquels sont régulièrement enregistrées ces manquements ont été mis en demeure de se conformer aux règles éthiques et déontologiques de la profession.

«Le Conseil met en demeure les journaux le Mbandja, la Loupe et le Crocodile, de se conformer dorénavant à la réglementation en vigueur en matière de communication».

Au chapitre de la situation administrative de certains organes de presse, «le Conseil met en demeure Radio Mouila, Radio Télévision Océan et Télé Mode Vision, de se conformer aux dispositions légales en matières de création de presse audiovisuelle».

Concernant la presse écrite, «le CNC invite les responsables des journaux Orety, La voie du peuple, Femme d’aujourd’hui, La Lowé, Le Scarabée et Matin Equatorial, à se rapprocher des services compétents pour la régulation de leurs situations administratives». «Il en est de même pour les imprimeries Multipresse et la Voie du peuple».

Pour prévenir l’instrumentalisation de la presse écrite et audiovisuelle par les acteurs politiques, «le CNC tient à rappeler la nécessité pour les éditeurs de presse de fusionner en vue de la création de groupes de presse d’intérêt économique capable de résister aux sirènes des hommes politiques qui avilissent cette profession».

Depuis le début de l’exercice 2008, le CNC a initié plusieurs rencontres avec les responsables de la presse écrite et audiovisuelle gabonaise dans le but de sensibiliser les communicateurs à la rigueur, à l’indépendance et à la professionnalisation de la pratique journalistique au Gabon. 


SUR LE MÊME SUJET
Le ministre gabonais de l’Emploi et de la Prévoyance sociale, François Engongah Owono, a reçu le 24 avril dernier à Libreville les experts français du Centre d’études et de recherches sur les qualifications (CEREQ) de Marseille pour faire le point sur leur mission d’études pour la mise en place d’un observatoire de l’emploi au Gabon. Ce projet doit notamment permettre de faciliter l’insertion des jeunes et des chômeurs sur le marché du travail grâce à l’étude des besoins du marché du travail. Dans le cadre de la lutte contre le chômage et la pauvreté ainsi que les défis actuels de l’adéquation ...
Lire l'article
Le Conseil national de la communication (CNC), instance de régulation des différents organes de presse au Gabon, a publié le 13 mars dernier un communiqué faisant état des mesures restrictives et sanctions prises à l’encontre des organes qui ne se sont pas acquittés de leurs redevances annuelles. Quatre radios et un bimensuel ont été mis en demeure de régulariser leurs situations et le CNC a notamment annoncé la saisie des produits du bimensuel «L’Espérance», qui paraît irrégulièrement depuis quatre ans. Suite à l’examen par le Conseil national de la Communication (CNC) des dossiers relatifs à la situation juridique et ...
Lire l'article
François Engongah Owono quitte la présidence du conseil national de la communication (CNC) pour faire un retour au gouvernement gabonais après avoir passé trois ans à la tête du CNC. L’annonce a été faite mercredi au cours d’un remaniement ministériel qui intervient après le désaveu le 31 décembre dernier du gouvernement par le président gabonais, Omar Bongo Ondimba. M. François Engonga Owono réintègre l’équipe gouvernementale gabonais comme ministre d’Etat en charge du travail de l’emploi, et de la prévoyance sociale alors qu’il avait été ministre en charge de l’éducation nationale entre 2003 et 2005. Le ministre réputé pour sa rigueur est un membre ...
Lire l'article
Les éditeurs de la presse écrite sont mécontents de la clé de répartition que le ministère de la Communication a utilisée pour la distribution du fonds de la presse qui leur est alloué chaque année depuis 2003. Ils sont allés le 9 décembre dernier exprimer leur réprobation au président du Conseil national de la communication (CNC), tout en sollicitant l'appui de l'autorité de régulation des médias pour obtenir la réparation de ce qu'ils considèrent comme une injustice. "La presse a deux interlocuteurs institutionnels, le conseil national de la communication et le ministère de la Communication. En ce moment la presse écrite plus ...
Lire l'article
Le ministre de la Communication, Jean Boniface Assélé, a réuni le 26 septembre à Libreville les responsables de la presse écrite et audiovisuelle pour harmoniser les modalités de répartition du Fond nationale pour le développement de la presse et de l’audiovisuel (Fonapresse) de 500 millions de francs CFA. Pour prévenir les désaccords survenus les années précédentes sur les critères de sélection et de répartition aux ayant droits, le ministre a mis en place un comité de rédaction d’un arrêté de répartition de la subvention. Les responsables des différents organes de presse écrite, audiovisuelle et en ligne exerçant sur le territoire ...
Lire l'article
Le fonds d’aide à la presse, généralement limité aux journaux écrits privés, sera désormais élargi aux autres organes audio – visuels et numériques. Cette annonce a été faite ce vendredi par le ministre de la communication, Jean Boniface Assélé, au cours d’une réunion d’interpellation et d’information tenue en présence des responsables et représentants des différents titres d’information. Selon le ministre de la communication, le fonds destiné à aider les médias ne se destine pas seulement à la presse privée écrite. « Aucune loi n’indique qu’ils sont les seuls concernées à jouir de cette manne que le gouvernement met en place tous les ...
Lire l'article
A la faveur d’une assemblée générale tenue le 13 mai dernier à Libreville, le directeur général de la Communication, Jean Jérôme Koupangoye, a procédé à l’installation officielle des membres du directoire du Fond national de développement de la presse écrite et audiovisuelle (FONAPRESS) chargé de la gestion et de la répartition de la subvention annuelle de l’Etat entre les différents organes de presse. Créé en 2005 pour administrer les fonds annuels alloués par l’Etat pour le soutien de la presse privé, le Fonds national de développement de la presse écrite et audiovisuelle (FONAPRESS) a été mis en fonction le 13 mai ...
Lire l'article
Les journaux privés "Le Temps" et "Nku'u le Messager" ont reçu la visite le 21 avril dernier du Secrétaire général adjoint du Conseil national de la communication (CNC), Joseph Marie Ambourouet, qui a exhorté ces organes de presse à se conformer aux nouvelles recommandations structurelles, administratives et fiscales du CNC sur la presse écrite gabonaise. Organiser les organes en entreprises de presse, s'acquitter de la redevance annuelle au trésor public et délivrer aux journalistes les cartes professionnelles de presse, autant de recommandations que le secrétaire général adjoint du Conseil national de la communication (CNC), Joseph Marie Ambourouet, ...
Lire l'article
A l'occasion du 10ème anniversaire de la création de Gabon presse édition, l'association a organisé un séminaire le 15 février à l'auditorium du ministère de l'Economie forestière pour revenir sur l'histoire et l'évolution de la presse au Gabon. D'éminents journalistes et de grandes figures de la presse gabonaise se sont succédés pour faire le bilan de l'évolution de la presse gabonaise et en tracer les perspectives d'avenir. L'ensemble de la presse libre et indépendante gabonaise était réuni le 15 février à l'auditorium du ministère gabonais de l'Economie forestière pour célébrer le 10ème anniversaire de la création de l'association Gabon presse édition ...
Lire l'article
Une nouvelle ère se dessine dans le ciel des relations entre l'institution en charge de la régulation du secteur de la Communication en général, et le département ministériel responsable de la conduite de la politique gouvernementale en la matière, au regard de la visite de travail effectuée en matinée, jeudi, par la ministre de la Communication, des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de l'Information, Laure Olga Gondjout au siège du Conseil national de la Communication.  Son hôte, le président du CNC, François Engongah Owono a, le premier, tenu à féliciter la nouvelle ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, ...
Lire l'article
Gabon : un observatoire de l’emploi pour Engongah Owono
Gabon : Le couperet du CNC sur les contrevenants de la presse
Politique : François ENGONGAH OWONO quitte le CNC pour le gouvernement
Gabon: Les 32 millions qui turlupinent la presse écrite
Gabon : Assélé tente d’organiser la répartition de la subvention de la presse
Gabon: Communication: le fonds d’aide de la presse écrite privée s’élargi aux médias audio – visuels et en ligne
Gabon : Le FONAPRESS se met sur orbite
Gabon : Le CNC entame une tournée d’inspection dans les rédactions de la presse privée
Gabon : La presse privée fait son bilan
Gabon: Communication : Laure Olga Gondjout et François Engongah Owono veulent « travailler en concertation » pour refonder le secteur


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Oct 2008
Catégorie(s): Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*