Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les syndicats se mobilisent pour la sécurité routière

Auteur/Source: · Date: 21 Oct 2008
Catégorie(s): Société

Une coalition syndicale, associée au cabinet d’expertise Nerti-Gabon, a lancé le 20 octobre à Libreville la campagne de sensibilisation sur l’utilité et l’utilisation de la trousse de premiers soins auprès des transporteurs terrestres. Face à la non application effective des deux arrêtés ministériels portant obligation aux transporteurs terrestres d’embarquer à bord une trousse de premiers soins, les syndicats ont décidé d’assurer le suivi de la mise en œuvre de ces arrêtés en relayant l’information aux principaux acteurs concernés sur le terrain. Dans le cadre du renforcement du plan de sécurité routière au Gabon, le Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTEG), la Confédération gabonaise des syndicats libres (CGSL) et l’Organisation gabonaise des consommateurs (OGC), associés au cabinet d’expertise Nerti-Gabon, ont lancé le 20 octobre la seconde phase de leur campagne de sensibilisation pour répandre l’embarquement des trousses de premiers soins chez les transporteurs terrestres.

Après la première phase de l’opération lancée le 18 octobre dernier auprès des auto-écoles et des entreprises concernées de la capitale, la coalition syndicale et Nerti-Gabon se sont rapprochés des différents acteurs du transport terrestre, les chauffeurs de taxis, les transporteurs suburbains ou encore les transporteurs extra urbains.

Le gouvernement avait récemment promulgué deux arrêtés ministériels rendant obligatoires les trousses de premiers soins dans les véhicules destinés au transport terrestre. Mais face à la non application effective de ces mesures gouvernementales, les syndicats ont décidé d’assurer le suivi de la mise en œuvre de ces réformes.

«Dans le cadre de notre activité de transport des grumes, nous constatons malheureusement trop des décès qui surviennent après un accident faute de premiers soins adaptés ou de mauvaise manipulation des victimes», a expliqué madame Medza M’Allogho.
«La présence, non seulement d’une trousse de premiers secours, mais aussi la formation des conducteurs aux gestes de premier secours et une bonne chose pour tous les usagers de la route» a poursuivi madame Medza M’Allogho.

«Nous ne pouvons que soutenir toute initiative du gouvernement qui vise à mieux protéger le salarié. Beaucoup d’employés de notre pays disposent de véhicules de service, nous devons donc répondre aux exigences des articles 198, 200 et 201 du code gabonais du travail qui fait obligation à l’employeur d’équiper tout lieu de travail des outils de premiers secours», a expliqué Camille Mombo Mouelet, président de la Confédération gabonaise des syndicats libres (CGSL).

«C’est une mesure gouvernementale de référence car bien qu’étant une charge supplémentaire, nous pouvons nous plier à cette exigence qui a pour objet de renforcer notre sécurité, et celle de nos clients. C’est pourquoi l’objet de toutes ces réunions vise à mieux préparer la mise en application de ces deux textes», a rappelé le président du SYLTEG, Jean Robert Menié.

Les termes de ces deux arrêtés ministériels exigent par ailleurs que la trousse de premiers soins soit homologuée, mais aussi qu’elle soit exclusivement commercialisée dans les pharmacies et avec la régulation des experts du cabinet Nerti-Gabon.

Le 6 septembre dernier, l’ex-ministre gabonais des Transports et de l’Aviation civile, Dieudonné Mouiri Boussougou, avait lancé un appel d’offres pour l’acquisition de 1000 alcootests et deux radars pour renforcer la sécurité routière sur l’étendue du territoire national.

Les premiers facteurs des accidents de la circulation au Gabon sont la vitesse, responsable d’un accident mortel sur deux, suivi de l’alcool, auquel on impute un accident mortel sur trois, et enfin les infrastructures. Une étude internationale prévoit que d’ici 2020, si rien n’est fait pour réduire considérablement ces données dans les pays à revenus faibles ou moyens, le nombre d’accidents devrait augmenter de 80%. Les accidents de route représentent aujourd’hui la troisième cause mondiale de mortalité et d’invalidité. 


SUR LE MÊME SUJET
La police de prévention contre les accidents et le non respect du code de la routre, en patrouille au centre ville de Libreville, a apposé de sabots (barres métalliques pénalisantes), mardi, sur un autre véhicule appartenant à leur corps, apparemment mal stationné. Cette scène n’arrive pas tous les jours, dans les rues de la capitale gabonaise. La contravention s’est déroulée à la mi-journée sur une intersection, plutôt un raccourci passant derrière une banque de la place pour sortir au centre médico-social. La scène, qui a attisé la curiosité des badauds qui n’ont pas hésité de prendre quelques photos avec leurs téléphones portables, ...
Lire l'article
La Direction Générale de la sécurité routière, en collaboration avec le Rotary Club de Libreville, mènent actuellement une vaste campagne de sensibilisation à travers le pays, sur les dangers de l’alcool pendant la conduite sous le thème : « l’alcool n’est pas un carburant, conduire sans alcool c’est sauver sa vie et celle des autres ». A travers des spots publicitaires et des brochures contenant des indications et messages sensibilisateurs sur les méfaits de l’alcool pendant la conduite, sont gratuitement distribués aux conducteurs de véhicules toutes marques confondues. Ceci dans le but de les conscientiser et de réduire le taux élevé ...
Lire l'article
Le ministère Gabonais des Transports, par le canal de la direction générale de la sécurité routière, a procédé mardi à Libreville, au lancement officiel de la cinquième campagne de prévention routière sur le thème : « Les cascadeurs et les bus en excès de vitesse ». Selon le colonel Jean Dzimeze Mba, Directeur général de la Sécurité routière, l’objectif principal de cette opération est « de mener une sensibilisation accentuée, d’une part à l’endroit des jeunes élèves qui risquent leur vie en cascadant sur les toits des bus et, d’autres part, à l’attention des conducteurs des bus roulant à vive allure ...
Lire l'article
Un taxi surchargé, roulant à vive allure dans le sens PK5 et Owendo, a brusquement quitté la chaussée, samedi dernier, pour aller heurter violement un poteau téléphonique avant de se renverser, faisant un mort et plusieurs blessés, rapporte le quotidien L'Union. Selon des témoignages recueillis sur place, la seule victime de cet accident serait le « boy chauffeur », un jeune, à ce jour non identifié faute de pièces d’indenté. Ce jeune homme, voyant venir le drame a pris le devant, pensant bien faire. Il a ainsi tenté de sauter du véhicule pour fuir pour se sauver.  Il se serait fracassé le crâne ...
Lire l'article
Le second défilé de la fête du travail, organisé ce 1er mai sur le front de mer de la capitale gabonaise par la Confédération gabonaise des syndicats libres (CGSL) et la Confédération des syndicats gabonais (COSYGA), a mobilisé autant de personnes que celui de la cité de la Démocratie placé sous la présidence du chef du gouvernement, a constaté GABONEWS. Le défilé du front de mer qui a duré plus de 4 heures d’horloge, (8h à 11h 30 minutes), a mobilisé plusieurs travailleurs issus des syndicats formés au sein de la majorité des grandes entreprises de la place affiliés soient à ...
Lire l'article
L’excès de vitesse et le problème priorité seraient à l’origine du violent accident de circulation qui a fait un mort sur place, dimanche soir, sur le boulevard du bord de mer, plus exactement à la tribune officielle, selon des témoins de la scène. L’accident tragique s’est déroulé dans la tranche horaire de 20h 50 - 21h 10 minutes d’après l’un des témoins qui explique que : « le chauffeur, à bord de l’unique véhicule accidenté (Suzuki – Jimmy) d’immatriculation noir de la Garde République (GR), roulant à vive allure dans le sens feux tricolores de la présidence de la République –Poste ...
Lire l'article
Suite à l’appel d’offre lancé en 2008 par le ministère des Transports pour la sensibilisation des automobilistes aux dangers de la route, une importante campagne de prévention routière a été lancée au début du mois d’avril sur l’étendue du territoire national. Menée par la société LD Mobile en collaboration avec le ministère des transports et l’opérateur de téléphonie mobile Libertis. Alors que les campagnes de sensibilisation sur la sécurité routière ont déjà permis à de nombreux pays européens de réduire les indicateurs de l’insécurité routière, le nombre de mort de la route au Gabon n’a cessé d’augmenter depuis ces dernières ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Lébamba (sud), Malabana Inguemba a procédé récemment à l'installation des panneaux de signalisation routière à travers les rues de sa cité et de lune de ses banlieues , Bongolo, pour réguler la circulation. Ces panneaux ont été installés aux intersections et devant les établissements scolaires afin d'assurer la sécurité des élèves et réduire le taux des accidents de la route. Ce phénomène, à Lébamba comme à travers le pays, est lié à l'excès de vitesse, « la conduite en état d'ébriété » et au manque criard des panneaux de signalisation routière.
Lire l'article
Un accident de la circulation survenu samedi au PK 11, sur la voie nationale entre un taxi bus et un grumier transportant des billes d’Okoumé (bois), a enregistré plus de dix blessés graves.Les blessés dont le chauffeur du taxi bus qui se trouvent dans un état critique subissent des soins intensifs à l’hôpital régional de Mélen, situé non loin du lieu de l’accident dans le cinquième arrondissement de la commune de Libreville. Selon des témoins rencontrés sur place, l’accident se serait produit entre 17 et 18 heures. « Tout est allé vite. Le grumier est entré dans le taxi bus par ...
Lire l'article
Le Ministre gabonais des Transports et de l’Aviation civile, Dieudonné Mouiri Boussougou, a lancé le 6 septembre un appel d’offres pour l’acquisition de 1000 alcootests et deux radars pour renforcer la sécurité routière sur l’étendue du territoire national. Le ministre a également lancé un avis de recrutement de consultants pour l’élaboration d’un plan d’action médiatique de sensibilisation et de formation des usagers de la route. 1000 alcootests, 2 radars et une campagne de sensibilisation, ce sont les nouvelles armes du ministre gabonais des Transports, Dieudonné Mouiri Boussougou, pour lutter contre l’insécurité routière qui tue en moyenne 200 personnes par an au ...
Lire l'article
Sécurité routière : Lorsque la police montre l’exemple
“Non à l’alcool pendant la conduite”, campagne de sensibilisation pour la sécurité routière
Société – Sécurité routière / La cinquième campagne de prévention routière axée « les cascadeurs et les bus en excès de vitesse »
Sécurité routière: un mort et une dizaine de blessés dans un accident au à Plein Ciel
1er mai 2010: Des travailleurs de Libreville se mobilisent sur le front de mer pour commémorer ” la lutte pour le pain, la paix et
Sécurité routière: l’excès de vitesse à l’origine d’un accident mortel sur le front de mer, dimanche soir
Gabon : La sécurité routière sur le pied de guerre
Gabon: Sécurité routière : Des panneaux de signalisation routière à Lébamba
Gabon: Sécurité routière: plus de dix blessés graves dans un accident de la circulation au PK11
abon : Mouiri Boussougou veut 1000 alcootests pour la sécurité routière


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Oct 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*