Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le gouvernement gabonais va négocier pour éviter les grèves

Auteur/Source: · Date: 24 Oct 2008
Catégorie(s): Société

Le gouvernement gabonai s a décidé vendredi d’opter pour des négociations avec les syndicats en grève ou menaçant d’observer un arrêt du travail, réagissant ainsi au mouvement d’humeur des enseignants et à la menace des travailleurs du secteur pétrolier de déclencher une grève illimitée dimanche.

S’agissant de la grève de certains enseignants réunis au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’Education (CONASYSED), le Premier ministre Jean Eyeghe Ndong, a invité ce vendredi les dirigeants syndicaux à une réunion, exhortant les grévistes à suspendre leur mouvement.

La CONASYSED réclame l’harmonisation des salaires des agents recrutés avant et après 1991, ainsi que la régularisation de la situation administrative des agents du secteur de l’Education.

Il a rappelé qu’ “après plusieurs rencontres avec les membres de la CONASYSED, il a été procédé au paiement par anticipation des rappels d’un montant de 2,5 milliards de FCFA, au renforcement des capacités du Guichet unique en personnel et en matériel (…)”.

Le gouvernement déplore, à ce titre, dans un communiqué de presse, le fait que “malgré les efforts consentis pour la satisfaction des deux préalables cités ci-dessus, les enseignants syndiqués au sein de la CONASYSED s’obstinent à poursuivre leur mouvement de grève”.

Quant à l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), ses leaders avaient boycotté, jeudi, l’ouverture des négociations avec le gouvernement, dénonçant “les promesses non tenues et l’absence de volonté du gouvernement de trouver une solution définitive avec les syndicalistes du secteur pétrolier”.

Face à cette situation, le communiqué du Conseil des ministres publié ce vendredi a rappelé que “conformément aux décisions arrêtées le 1er avril 2008 à la présidence de la République, relatives à la fin de la grève de Shell-Gabon, des dix points arrêtés d’un commun accord, seuls deux restent en instance d’application”.

Il s’agit de la prise en charge des agents syndicaux pendant leurs mandats et la prime conventionnelle des employés de Shell-Gabon.

Le communiqué final du Conseil des ministres souligne en outre que “s’agissant des autres préalables, une circulaire relative à la mise à disposition du personnel ayant une ancienneté de plus de 2 ans dans les entreprises est en cours d’élaboration et sera soumise incessamment aux opérateurs économiques”.

L’ONEP a durcit le ton ce vendredi et menace toujours d’entrer en grève dimanche à partir de 00 heure.

Le Conseil des ministres a demandé au gouverneur de la province de l’Ogooué où est basée l’ONEP, d’ouvrir ce vendredi après-midi les négociations avec l’organisation syndicale.

On rappelle que la grève organisée par l’ONEP en mars dernier et qui s’était étendue sur un mois, avait occasionné à Shell-Gabon, principal opérateur pétrolier dans la ville de Gamba (Sud-Ouest) des pertes journalières de 4 à 5 milliards de FCFA.

Les pertes cumulées n’avaient pas été communiquées. 


SUR LE MÊME SUJET
Au Gabon les négociations se poursuivent pour éviter une grève dans le secteur pétrolier. Le gouvernement et l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), le principal syndicat du secteur pétrolier négocient depuis des jours au ministère du Pétrole. Les pourparlers pourraient bien aboutir. Un accord serait sur le point d'être trouvé Les négociations se déroulent à huis clos, elles sont longues et houleuses.
Lire l'article
Au Gabon la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed) s’est inquiété le 9 janvier 2010 suite au non respect par le gouvernement gabonais des engagements pris lors de la signature de l’acte additionnel du protocole d’accord du 14 décembre 2009. Parmi ces engagements la non mise en place du comité de suivi des négociations dont elle attend la composition cette semaine afin de ne rentrer à nouveau en grève. Va-t-on replonger dans une nouvelle crise au sein du secteur de l’éducation ? La question brûle depuis le 9 janvier les lèvres de milliers de parents d’élèves à la ...
Lire l'article
Les Enseignants réunis au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) et le gouvernement gabonais ont procédé ce mardi à la présidence de la République, à la signature d’un protocole d’accords de sortie crise, dans ce secteur qui connaît des soubresauts depuis plus de trois mois. Cette signature, qui fait suite à la rencontre qui a eu lieu lundi entre le premier ministre Jean Eyeghé Ndong, son gouvernement et la CONASYSED, a eu lieu en présence du président de la République Omar Bongo Ondimba, garant des institutions. Ces accords permettent ainsi à terme, entre autres, l’amélioration ...
Lire l'article
Les Enseignants réunis au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) et le gouvernement gabonais ont procédé ce mardi à la présidence de la République, à la signature d’un protocole d’accords de sortie crise, dans ce secteur qui connaît des soubresauts depuis plus de trois mois. Cette signature, qui fait suite à la rencontre qui a eu lieu lundi entre le premier ministre Jean Eyeghé Ndong, son gouvernement et la CONASYSED, a eu lieu en présence du président de la République Omar Bongo Ondimba, garant des institutions. Ces accords permettent ainsi à terme, entre autres, l’amélioration ...
Lire l'article
Une nouvelle grève des enseignants pour lundi est la principale résolution de l’Assemblée générale des enseignants regroupés au sein Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED ) organisée samedi à Libreville. « Nous rentrons à nouveau en grève générale illimitée parce qu’il n’y a pas d'avancées significatives dans les négociations entamées depuis trois semaines avec le Gouvernement. La majorité des points ont été rejetés », a justifié Dominique Bertin Boussamba ajoutant que : « le service minimum sera assuré par le personnel administratif ». Pressentant cette nouvelle situation le gouvernement par son porte-parole, René Ndemezo'Obiang est monté au créneau vendredi, ...
Lire l'article
Le porte parole du gouvernement, René Ndemezo Obiang, a annoncé mercredi à Libreville, à l’occasion d’un point de presse, la volonté manifeste du gouvernement à renégocier avec les enseignants membres de la Convention nationale de syndicat du secteur de l'éducation (CONASYSED), afin de résoudre les problèmes qui ont entraîné la grève qui perdure depuis près d'un mois et paralyse l’éducation nationale. " Je vous ai dit que si nous avions adopté cette décision, c'est parce que nous regrettions de ne pas constater du côté de la CONASYSED, la volonté de suspendre le mouvement de grève, malgré la détermination du gouvernement ...
Lire l'article
Les négociations qui ont repris lundi entre le gouvernement et la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) à Libreville ont à nouveau abouti sur du surplace au point que la grève reste d’actualité, a-t-on appris mardi. Le premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, a demandé à la CONASYSED de lever le mouvement de grève en attendant que les solutions soient trouvées. Proposition qui a été rejetée par les membres de la CONASYSED qui réclament au gouvernement l'harmonisation des salaires des enseignants recrutés avant et après 1991 et la régulation des situations administratives. M. Jean Eyeghé Ndong a déploré ...
Lire l'article
L'Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) qui avait déposé un préavis de grève le 20 octobre dernier, a annoncé jeudi son refus d'effectuer le déplacement de Libreville pour l'ouverture des négociations avec le gouvernement. Rappelant les décisions arrêtées le 1er avril 2008, à savoir: la mise en disponibilité et la prise en charge des agents pendant leurs mandats; la prime conventionnelle des employés de Shell Gabon, le gouvernement demande au gouverneur de la province de l'Ogooué Maritime (Ouest) d'ouvrir les négociations dès vendredi à Port Gentil avec l'ONEP. Il sera assisté à cet effet par les experts du ministère ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation réunie en Assemblée générale mercredi à Libreville, a décidé de maintenir son mouvement de grève malgré l'ultimatum prononcé par le gouvernement gabonais lundi dernier. « Nous ne pouvons pas reprendre le travail tant que le gouvernement ne revient pas sur la décision de suspendre les négociations avec la CONASYSED », a déclaré Fridolin Mve Mintsa, secrétaire générale du Syndicat de l’Education nationale (SENA). « Nous pensons que le gouvernement ne fait qu'une fuite en avant. La CONASYSED a accepté d’entrer en négociation après la création de la commission générale. Nous sommes surpris ...
Lire l'article
Le gouvernement Gabonais a demandé mardi aux enseignants grévistes réunis au sein de la convention nationale des syndicats de l’Education (COSYNED), de lever leur mouvement de grève, en vue d’ouvrir les négociations. La COSYNED avait lancée samedi dernier, un mot d’ordre de grève pour le jourde la rentrée des classes, le lundi 6 octobre, estimant que le gouvernement n'avait pas pris en considération leur plate forme revendicative. Les enseignants avaient déposé au mois d’Août dernier,un cahier de charg qui demandait notamment une amélioration de sconditions de travail ainsi que l'harmonisation des primes et des salaires,l'augmentation de la prime de transport. Le premier ministre ...
Lire l'article
Au Gabon, négocier pour éviter une grève du secteur pétrolier
Le gouvernement gabonais dos au mur, la Conasysed s’inquiète
Gabon: Le Gouvernement Gabonais et la CONASYSED signent un protocole d’accords de sortie de crise à l’éducation nationale
Gabon: Le Gouvernement Gabonais et la CONASYSED signent un protocole d’accords de sortie de crise à l’éducation nationale
Gabon: CONASYSED / Gouvernement : rebelote pour une grève
Gabon: Le gouvernement réinvite la CONASYSED à suspendre la grève
Gabon: 5ème round des rencontres Gouvernement-CONASYSED: pas toujours de solutions de sortie de crise
Gabon: L’ONEP ne veut plus négocier
Gabon: La CONASYSED maintient son mouvement de grève malgré l’ultimatum du gouvernement
Gabon: Enseignants: Le gouvernement gabonais invite les enseignants à lever la grève pour de nouvelles négociations


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Oct 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*