Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Grève à l’Education: pas d’avancée au sortir des négociations entre la CONASYSED et le gouvernement

Auteur/Source: · Date: 25 Oct 2008
Catégorie(s): Education

Les négociations de sorties de crise à l’Education menées entre le gouvernement et la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), vendredi dans l’après midi se sont achevées sans de véritables avancées.

Interrompues par le gouvernement à la suite de l’annonce des enseignants de durcir le ton, les négociations ont repris vendredi sous la demande des enseignants, lesquels refusent toujours de reprendre les cours au sortir de cette énième rencontre avec les autorités du pays.

Pour le premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, la suspension de la grève permettrait de poursuivre les pourparlers dans la sérénité.

Les syndicalistes sont restés ferme sur leurs revendications et estiment qu’ils ne peuvent suspendre la grève sans voir l’évolution sur la résolution de leurs deux préalables.

Selon le modérateur de la CONASYSED, Edou Medzo. « Nous sommes venus aujourd’hui pour traiter les dossiers dans leur profondeur et de façon directe ».

Dans cette même lancé, Fridolin Mvé Mensa, membre du collège des pairs de la CONASYSED a soutenu: « Vous devez travailler avec la grève sur la tête et nous continuerons de notre part, à travailler avec notre misère sur la tête jusqu’à ce qu’il aura de vraies avancées aux problèmes que nous posons ».

Les différentes parties se sont quittées sans avancée véritable sur la question entre les syndicalistes qui veulent l’harmonisation des salaires des enseignants recrutés avant et après 1991 et la régularisation des situations administratives et financières.

Le gouvernement s’est entre temps engagé à payer par anticipation, avant le 15 novembre, les rappels dus aux agents du secteur éducatif pour un montant estimé à 2,5 milliards de francs CFA.  


SUR LE MÊME SUJET
La grève illimitée d’une semaine, reconductible lancée par la convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) ce lundi sur le territoire national pour réclamer « le rétablissement des salaires de neuf leaders syndicaux qui ont été suspendus arbitrairement » par le ministre de l'Education « sans notification et cela depuis trois mois », a été partiellement suivie dans les établissements de la capitale gabonaise. A Libreville la capitale gabonaise, ce lundi, on a pu constater dans certains établissements publics du secondaire comme du primaire que de nombreux enfants étaient en classe en compagnie de leurs enseignants. Cependant, certains ...
Lire l'article
Le nouveau modérateur du collège des pairs de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), Alain Mouagouadi, au sortir de la séance de travail avec le gouvernement, ce mercredi, à Libreville, a déclaré au reporter de GABONEWS que « les enseignants sont d’accords avec le principe de suspendre la grève d’avertissement de trois jours, déclenché lundi dernier ». Au terme de la réunion de travail – enseignants gouvernement – l’on a noté une réelle volonté de renouer avec le dialogue de part et d’autre. Car, précise le modérateur, « cela fait trois mois que nous n’avons pas eu de réunion du ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), a déclenché lundi dernier, au terme d’une Assemblée générale, une grève d’avertissement de trois jours, afin d’amener le gouvernement à reconsidérer la plate forme revendicative des enseignants. Selon la base, « avec ou sans prime incitative à la fonction enseignante (PIFE) le mouvement tiendra jusqu’à mercredi ». En effet, pour les leaders de ce syndicat, les raisons d’être de ce mouvement sont d’amener le gouvernement à, entre autres, résoudre les préoccupations relatives au maintien des taux de vacation à 5000 francs, la reprise des réunions du comité de suivi du protocole d’accords gouvernement-enseignants. Les ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur de l'Éducation (CONASYSED), a menacé, lors de l’Assemblée générale du 26 mai dernier, d'observer un gèle de cours dans les différents établissements publics à travers une grève d'avertissement de 72 heures qu'elle entend entamer, dès le 31 mai prochain, si le dialogue avec le gouvernement n'a pas repris. Les enseignants fédérés au sein de la Convention Nationale des Syndicats de l'Education (CONASYSED) réunis à leur siège de la peyrie, ont menacé de faire à nouveau grève dans le but d'amener le gouvernement à réagir et à donner satisfaction totale à leurs doléances, afin d’abonder dans ...
Lire l'article
Les enseignants adhérents à la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éduction nationale (CONASYSED), réunis en Assemblée générale lundi à Libreville, ont décidé de reprendre leur mouvement de grève suspendue le 15 janvier dernier. Les enseignants accusent le gouvernement qui n’aurait pas respecté le protocole d’accord signé le 13 janvier 2009 et qui avait entraîné la suspension de la grève. « Rien n’a été fait depuis 5 mois. Nous avons laissé le temps au gouvernement pour traiter des situations administratives », a déclaré Ghislain Médard Mba, modérateur. La reprise des cours est conditionnée entre autres par le paiement effectif de la ...
Lire l'article
Une nouvelle grève des enseignants pour lundi est la principale résolution de l’Assemblée générale des enseignants regroupés au sein Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED ) organisée samedi à Libreville. « Nous rentrons à nouveau en grève générale illimitée parce qu’il n’y a pas d'avancées significatives dans les négociations entamées depuis trois semaines avec le Gouvernement. La majorité des points ont été rejetés », a justifié Dominique Bertin Boussamba ajoutant que : « le service minimum sera assuré par le personnel administratif ». Pressentant cette nouvelle situation le gouvernement par son porte-parole, René Ndemezo'Obiang est monté au créneau vendredi, ...
Lire l'article
Après des échanges peu amènes entre le gouvernement gabonais et les enseignants de la convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED), les deux parties viennent en effet de renouer le fil du dialogue et se sont accordées sur le chronogramme. Ouverte jeudi dernier dans la salle de réunions de l’Immeuble Arambo , le tour de table a été présidé par le ministre de l'éducation nationale, Michel Menga,.A la différence des précédentes concertations ,celle entamée jeudi 20 novembre se caractérise par l'entrée de certains ecclésiastes qui joueront le rôle de facilitateurs. Monseigneur Ella de l’église de Maria vite est ...
Lire l'article
Le porte parole du gouvernement, René Ndemezo Obiang, a annoncé mercredi à Libreville, à l’occasion d’un point de presse, la volonté manifeste du gouvernement à renégocier avec les enseignants membres de la Convention nationale de syndicat du secteur de l'éducation (CONASYSED), afin de résoudre les problèmes qui ont entraîné la grève qui perdure depuis près d'un mois et paralyse l’éducation nationale. " Je vous ai dit que si nous avions adopté cette décision, c'est parce que nous regrettions de ne pas constater du côté de la CONASYSED, la volonté de suspendre le mouvement de grève, malgré la détermination du gouvernement ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation réunie en Assemblée générale mercredi à Libreville, a décidé de maintenir son mouvement de grève malgré l'ultimatum prononcé par le gouvernement gabonais lundi dernier. « Nous ne pouvons pas reprendre le travail tant que le gouvernement ne revient pas sur la décision de suspendre les négociations avec la CONASYSED », a déclaré Fridolin Mve Mintsa, secrétaire générale du Syndicat de l’Education nationale (SENA). « Nous pensons que le gouvernement ne fait qu'une fuite en avant. La CONASYSED a accepté d’entrer en négociation après la création de la commission générale. Nous sommes surpris ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a publié dans le quotidien officiel « l’Union plus » de ce mardi à Libreville un communiqué adressé à la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), dans lequel il suspend les négociations entamées depuis le 14 octobre dernier entre les deux camps et leur lance un ultimatum de quatre jours afin qu’il révise leur position. Se fondant sur l’esprit du dialogue social institué par le Président de la République, le gouvernement s’étonne de l’attitude de la CONASYSED au moment où se déroulent les négociations. Le 14 octobre dernier, un arrêté du Président de la République ...
Lire l'article
Education / La CONASYSED lance une grève d’une semaine, reconductible
Education / Les enseignants sont d’accords pour suspendre la grève d’avertissement, selon le modérateur de la CONASYSED
Education/ La CONASYSED a amorcé une grève d’avertissement de trois jours
Education / La CONASYSED veut entrer en grève le 31 mai prochain
Gabon: Education nationale / La CONASYSED de nouveau en grève
Gabon: CONASYSED / Gouvernement : rebelote pour une grève
Gabon: Reprise de pourparlers : Consensus autour du chronogramme des négociations gouvernement- CONASYSED .
Gabon: Le gouvernement réinvite la CONASYSED à suspendre la grève
Gabon: La CONASYSED maintient son mouvement de grève malgré l’ultimatum du gouvernement
Gabon: Education: le Gouvernement suspend les négociations avec la CONASYSED et lance un ultimatum de quatre jours


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Oct 2008
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*