Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Fête de la Toussaint: la mairie veut aménager un nouveau cimetière municipal

Auteur/Source: · Date: 1 Nov 2008
Catégorie(s): Société

L’occasion de la célébration, ce 1er novembre de la Toussaint, fêtant les défunts, le maire de la commune de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane a soumis aux conseillers municipaux, il y a deux jours, à l’hôtel de ville son souhait d’aménager un nouveau cimetière municipal pour désengorger ceux existant dans la capitale gabonaise.« L’on assiste à nouveau à une résurgence des cimetières privés dans la commune de Libreville », a rappelé jeudi, Jean-François Ntoutoume Emane pour justifier les raisons de la création d’un nouveau cimetière municipal.

Les cimetières de Mindoumé et de Lalala dans le 5ème arrondissement sont les seuls placés sous gestion de la municipalité sur la dizaine qui existe dans la commune de Libreville.

Pour la Toussaint, l’église catholique l’a institué pour fêter tous ses saints et pour les honorer avec tout ce qu’elle a de plus précieux: les cloches sonnent pour inviter chacun à participer à la Messe dite en leur honneur, les chants les plus beaux sont chanté.

La Toussaint, c’est la fête des saints et non la fête des morts comme le confondent les uns et les autres. Celle-ci a lieu le 2 novembre. Cependant, parce que la Toussaint est un jour férié, il est plus facile de se rendre au cimetière et de faire d’une pierre deux coups. 


SUR LE MÊME SUJET
Les familles gabonaises peaufinent actuellement leurs différents déploiements dans les cimetières de la ville de Libreville à l’occasion de la fête de la Toussaint, célébrée les 1ers novembre de chaque année. Pour le cimetière des quatre saisons de Plaine Niger, les tentes où seront vendues mardi les gerbes de fleurs et autres fleurs sont déjà érigées avec quelques fleurs exposées. Les première fleurs exposées sont vendues à des prix abordables. Des coûts susceptibles de changer le jour de la célébration de la fête, le 1er novembre. Actuellement les prix de ces fleurs oscillent entre 2000 et ...
Lire l'article
Des milliers de Librevillois ont pris d’assaut samedi les différents cimetières de Libreville afin de les nettoyer à la veille de la célébration de la fête de la Toussaint appelée "Fête des morts", a constaté un correspondant de Xinhua sur place. Dès la levée du jour, de nombreux Librevillois sont arrivés aux différents cimetières de la capitale munis de pèles et machettes, afin de manifester leur attachement à leurs disparus en nettoyant leurs dernières demeures. "Nous sommes venus nettoyer nos cimetières et le 1er novembre nous viendront rien que pour le dépôt des gerbes des fleurs", a annoncé Charlotte Moulongo une veuve. Les ...
Lire l'article
Le nouveau cimetière municipal sera situé dans le village Nkoulamvam, dans la zone de Bambochine à 12 km de Libreville. C’est pour évaluer l’avancement des travaux de viabilisation de ce site, que le premier ministre, Paul Biyoghe Mba, y a effectué une visite le 30 septembre. Le Premier ministre, Paul Biyoghé Mba, a visité le 30 septembre le site du futur cimetière municipal de Libreville situé à 12 kilomètre de la capitale. Cette visite visait à constater l’état d’avancement des travaux de viabilisation de ce site. Le chantier du nouveau cimetière couvre deux sites d’une superficie de 50 hectares chacun. Un ...
Lire l'article
Le premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, a visité, ce jeudi, le site du nouveau cimetière de Libreville situé dans la zone de Bambochine sur la nationale 1, aux côtés de certains membres de son équipe et autres techniciens du ministère de l’Equipement, a constaté GABONEWS. Le chantier du nouveau cimetière s’étend sur 12 km dans le village Nkoulamvam , lequel jouxte celui appelé « Koubougou ». Ainsi, des activités, à hauteur de 7%, ont déjà été réalisés, à ce jour, à en croire les agents de la Direction des travaux routiers. Il ressort que sur le site ...
Lire l'article
Les cultivateurs dont les plantations se trouvent entre le cimetière municipal et la 7ème région militaire sur la route de l’aéroport Mikouélengui de Tchibanga (Sud) sont menacés de déguerpissement par le Cadastre qui leur a donné un délai de deux semaines allant du 25 mars au 8 avril 2009 pour quitter les lieux, a rapporté mercredi le correspondant de GABONEWS. Par cet ultimatum, les autorités du Cadastre rappellent que ceux qui ne s’exécuteront pas verront toutes leurs cultures purement et simplement détruites, a confié à GABONEWS, Roger Tsanga Bandoungou, Directeur provincial des travaux topographiques et du Cadastre. Selon lui, cet appel aux ...
Lire l'article
Les services de maçonnerie sont proposés ce samedi, aux abords des cimetières de la capitale gabonaise, aux nombreux parents ayant décidé d’effectuer le déplacement pour rendre hommage à leurs parents défunts.Ces services consistent à réaménager les tombes, à les orner et à y construire qui une stèle, qui y placer des carreaux, entre autres. Le coût de ces services selon ces différents besoins varie entre 70.000 francs CFA et 170.000 francs CFA. Cette activité est entreprise par de jeunes gabonais dont l’âge varie entre 17 et 30 ans. Pour Armand Nguema, l’un des maçons de cette journée hommage, « nous essayons d’aider nos ...
Lire l'article
De nombreuses familles gabonaises sont allés se recueillir sur les tombes de leurs défunts respectifs, à l’occasion de la fête de Toussaient, célébrée ce samedi sur toute l’étendue du territoire national. Hommes, Femmes et enfants ont effectué le déplacement du cimetière de Lalala, de plein Niger ou de Midoumbé afin de nettoyer et d’embellir les tombes mais aussi pour apporter des présents notamment dans le but d’entretenir le lien entre eux et les défunts. Pour Maxime, « cette fête donne l’occasion de se recueillir sur les tombes des parents qui nous ont devancé. Il est coutume de dire « les morts ...
Lire l'article
Certains commerçants ont déjà crée de petits marchés de fleurs aux abords des cimetières, en prélude à la célébration de la fête de la Toussaint appelée qui aura lieu samedi prochain.Ces commerçants circonstanciels essaient autant que faire ce peut de mettre leur savoir faire au service de la population librevilloise et de toutes les bourses, en proposant des fleurs tailler sur mesure, à des prix défiant toute concurrence. Comme l’an dernier, les commerçants chinois sont également de la partie et entendent y laisser leur marque. A Libreville, certaines familles se réunissent pour construire des autels afin de garder les esprits des parents ...
Lire l'article
Les commerçantes du Pont Nomba (Owendo, banlieue sud de Libreville), ont demandé jeudi à Owendo, aux responsables de la mairie de cette commune, la construction d'un marché municipal répondant aux normes modernes et aux besoins de leur activité. Les commerçants ont présenté cette doléance lors de la cérémonie de félicitation à l'endroit du nouveau maire d'Owendo, Jeanne Mbagou après à son élection, le mois d’avril dernier à la tête de la commune. « La construction d'un marché municipal est la plus importante des doléances dans notre commune », a lancé la représentante des commerçantes, Jeanne Assengone. Jusque là, cette commune n'a pas encore ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane a annoncé mardi, lors de la tournée qu'il a entrepris pour s’enquérir de l’état des structures administratives sous son autorité, l'organisation avant la fin du mois de juillet en cours, d'un Conseil municipal, lequel devrait déboucher sur l’énumération de tous les maux qui minent la municipalité et la proposition des solutions pouvant aider à les résoudre et à améliorer les conditions de vie des citoyens. L'annonce a été faite lors d'une tournée qu'il initié à travers la ville, notamment dans les marchés et les mairies d’arrondissement ainsi que dans les structures ...
Lire l'article
Les Gabonais se préparent pour la Toussaint
Toussaint : des milliers de Gabonais prennent d’assaut les cimetières de Libreville
Gabon : Libreville attend son nouveau cimetière municipal
Paul Biyoghé Mba a visité le site du nouveau cimetière de Libreville
Gabon: Les cultivateurs se trouvant entre le cimetière municipal et la 7e région militaire menacés de déguerpissement
Gabon: Fête de la Toussaint: les services de maçonnerie proposés devant les cimetières de Libreville
Gabon: Fête de la Toussaint: les Gabonais se recueillent sur les tombes de leurs défunts à Libreville
Gabon: La Fête de la Toussaint s’annonce avec un marché de fleurs aux abords des cimetières
Gabon: Les commerçantes d’Owendo sollicitent la construction d’un marché municipal
Gabon: Mairie de Libreville: premier Conseil municipal, ère Ntoutoume Emane avant fin juillet prochain


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Nov 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*