Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Les cimetières de Libreville subissent des cures de jouvence en hommage aux défunts

Auteur/Source: · Date: 1 Nov 2008
Catégorie(s): Société

Pour la célébration de la Toussaint et de la fête des morts qui se célèbrent respectivement ce samedi et dimanche, les parents et amis des défunts se sont mobilisés dans les cimetières de la capitale gabonaise, où ceux-ci reposent, en vue de procéder aux cures de jouvence de ces lieux et de leur rendre hommage.Les parents et les amis des défunts, ainsi que les fidèles des communautés religieuses qui pratiquent la fête de la Toussaint et celle des morts se sont rendus massivement dans les cimetières en vue de curer ces demeures qui, parfois croupissent sous de hautes herbes.

« Nous sommes venus ici aujourd’hui parce que c’est un jour spécial. Nous voulons dire, une fois de plus, à notre papa qui est parti, il y a 18 ans, que nous ne l’avons pas oublié. Nous allons une nouvelle fois nettoyer sa tombe et l’habiller », a déclaré Destin Losange Ngomboui, un père de famille qui a fait le déplacement du cimetière de Plein Niger avec toute sa famille.

En effet, saisissant cette occasion, chacun a voulu mettre la main à la patte afin de rappeler à sa personne disparue qu’il ne l’avait pas oublié.

Pour veuve Madeleine, c’est vraiment une occasion, à n’en pas douter, de rappeler et de témoigner à son cher époux, disparu depuis trois ans, toute l’amour et l’affection qu’elle garde en son souvenir.
Ainsi, elle, comme toutes les autres personnes présentes sur le cimetière de Lalala, dans le 5è arrondissement de Libreville, procède au nettoyage du tombeau, avant de l’orner de fleurs et de laisser, enfin, des offrandes à l’intention des esprits.

Cette journée hommage aux morts et aux Saints a été arrosée par une pluie abondante qui a fait dire à certaines personnes que les personnes défuntes « ont accepté les vœux et les hommages prononcées par les parents et amis ». 


SUR LE MÊME SUJET
Débutée il y a près d’une semaine, l’opération d’exhumation des corps de la vallée Sainte-Marie se poursuit sur le site devant à l’avenir abriter des infrastructures publiques, a constaté GABONEWS ce samedi. Plusieurs familles ont pris d’assaut ce samedi, le cimetière de la vallée-Sainte-Marie pour procéder aux exhumations des corps de leurs parents inhumés il y a plus de 30,40, 50 et voir près de 100ans pour certains. L’opération de désaffection s’effectue avec la collaboration des familles des personnes enterrées à cet endroit. Parmi les morts inhumés sur ce site, outre les Gabonais, figurent également des défunts de plusieurs autres nationalités dont ...
Lire l'article
Des milliers de fidèles catholiques ont rendu hommage à Libreville aux défunts dans le cadre de la célébration de la Toussaints, fêtes de tous les saints et des martyrs qui se déroule tous les 1ers novembre. “Je suis là ce matin pour nettoyer la tombe de mon père décédé il y a 10 ans. Tous les 1ers novembre nous nous retrouvons en famille pour lui rendre hommage et lui demandé pardon pour tout ce que nous faisons chaque jour de mauvais qui parfois ne respecte sa volonté “, a-déclaré Sandrine Ada devant une tombe au cimetière de Plein Niger dans ...
Lire l'article
Les Librevillois se sont rendus nombreux, ce mardi 1er novembre, dans les différents cimetières de la capitale gabonaise pour nettoyer les tombes de leurs parents disparus, a constaté GABONEWS. Outre, le nettoyage des tombes, les uns et les autres ont apporté des boissons et de la nourriture qu’ils ont offert à leur défunts en cette date de célébration de la fête de la Toussaint. Ainsi, pères, mères, jeunes et moins jeunes ont communié avec leurs disparus. On pouvait entendre, ça et là, certains ressasser les histoires du passé de leurs parents décédés et aussi verser quelques larmes. Ces moments de commémoration sont très ...
Lire l'article
Des milliers de Librevillois ont pris d’assaut samedi les différents cimetières de Libreville afin de les nettoyer à la veille de la célébration de la fête de la Toussaint appelée "Fête des morts", a constaté un correspondant de Xinhua sur place. Dès la levée du jour, de nombreux Librevillois sont arrivés aux différents cimetières de la capitale munis de pèles et machettes, afin de manifester leur attachement à leurs disparus en nettoyant leurs dernières demeures. "Nous sommes venus nettoyer nos cimetières et le 1er novembre nous viendront rien que pour le dépôt des gerbes des fleurs", a annoncé Charlotte Moulongo une veuve. Les ...
Lire l'article
Les populations du 1er campement, dans le département du Cap Estérias ont interdit leurs cimetières aux librevillois, selon une note d'information visible dans les rues de ce village. La note qui est signée par le comité de notable explique que les 2 cimetières de ce village sont déjà saturés et que bientôt les villageois n'auront plus de place dans les cimetières pour enterrer leurs morts si les habitants de la capitale gabonaise continuent à venir y ensevelir leurs morts. ''Nous ne laisserons plus les cortèges funèbres, venus de Libreville, franchir l'entrée de nos cimetières'', a déclaré Jean Claude Mouneghé, ajoutant que ...
Lire l'article
Pour imprimer le PDF de la pétition et nous envoyer la pétition par Courrier postal ou par fax, cliquez ici. (et prière de faire circuler partout dans le monde): Lisez la pétition, ensuite pour signer la pétition directement sur ce site, remplissez les informations dans le formulaire ci-dessous. PETITION INTERNATIONALE POUR L'HONNEUR DU GABON ET LA DIGNITE DE L'AFRIQUE La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National vous invite à signer la pétition ci-après. La raison principale de la présente pétition est la suivante : Le régime Bongo, au pouvoir depuis 41 ans, a perverti l'imaginaire et compromis le devenir de générations ...
Lire l'article
Les 8 soldats de l’armée française, morts samedi dernier aux larges des côtes gabonaises dans le crash d’un hélicoptère de type Cougar, ont reçu ce mercredi un dernier hommage à Libreville avant leur rapatriement vers la France. La cérémonie présidée par le général d'armée Elrick Irastorza qui a effectué déplacement de Libreville pour la circonstance, s’est déroulée sur la place de France du Camp de Gaulle. Le secrétaire général du ministère de la Défense, le général de corps d’armées, Robert Mangolo Mvoulou, représentant le ministre de la Défense nationale, l’ensemble des généraux gabonais et officiers de l’armées française basée à Libreville ...
Lire l'article
Les services de maçonnerie sont proposés ce samedi, aux abords des cimetières de la capitale gabonaise, aux nombreux parents ayant décidé d’effectuer le déplacement pour rendre hommage à leurs parents défunts.Ces services consistent à réaménager les tombes, à les orner et à y construire qui une stèle, qui y placer des carreaux, entre autres. Le coût de ces services selon ces différents besoins varie entre 70.000 francs CFA et 170.000 francs CFA. Cette activité est entreprise par de jeunes gabonais dont l’âge varie entre 17 et 30 ans. Pour Armand Nguema, l’un des maçons de cette journée hommage, « nous essayons d’aider nos ...
Lire l'article
De nombreuses familles gabonaises sont allés se recueillir sur les tombes de leurs défunts respectifs, à l’occasion de la fête de Toussaient, célébrée ce samedi sur toute l’étendue du territoire national. Hommes, Femmes et enfants ont effectué le déplacement du cimetière de Lalala, de plein Niger ou de Midoumbé afin de nettoyer et d’embellir les tombes mais aussi pour apporter des présents notamment dans le but d’entretenir le lien entre eux et les défunts. Pour Maxime, « cette fête donne l’occasion de se recueillir sur les tombes des parents qui nous ont devancé. Il est coutume de dire « les morts ...
Lire l'article
Certains commerçants ont déjà crée de petits marchés de fleurs aux abords des cimetières, en prélude à la célébration de la fête de la Toussaint appelée qui aura lieu samedi prochain.Ces commerçants circonstanciels essaient autant que faire ce peut de mettre leur savoir faire au service de la population librevilloise et de toutes les bourses, en proposant des fleurs tailler sur mesure, à des prix défiant toute concurrence. Comme l’an dernier, les commerçants chinois sont également de la partie et entendent y laisser leur marque. A Libreville, certaines familles se réunissent pour construire des autels afin de garder les esprits des parents ...
Lire l'article
Exhumations de la vallée Sainte-Marie : Les parents des défunts à pied d’œuvre
Les fidèles catholiques rendent hommages aux défunts à Libreville
Des milliers de Gabonais ont pris d’assaut les cimetières de la capitale pour nettoyer les tombes de leurs morts
Toussaint : des milliers de Gabonais prennent d’assaut les cimetières de Libreville
Les cimetières du 1er campement interdits aux Librevillois
Pétition Honneur et Dignité
Gabon: Un dernier hommage rendu aux victimes françaises de l’accident du Cougar à Libreville
Gabon: Fête de la Toussaint: les services de maçonnerie proposés devant les cimetières de Libreville
Gabon: Fête de la Toussaint: les Gabonais se recueillent sur les tombes de leurs défunts à Libreville
Gabon: La Fête de la Toussaint s’annonce avec un marché de fleurs aux abords des cimetières


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Nov 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*