- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

RDCongo: initiatives diplomatiques pour tenter d’arrêter les combats dans le Nord-Kivu

Les initiatives diplomatiques pour tenter de ramener le calme dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) se sont déplacées samedi à Kigali où le président rwandais Paul Kagame a reçu de hauts responsables américain et européens.

Considéré comme un acteur-clé dans la région, M. Kagame a reçu le ministre belge des Affaires étrangères Karel De Gucht, puis la secrétaire d’Etat adjointe américaine aux Affaires africaines, Jendayi Frazer et enfin dans la soirée les ministres français et britannique des Affaires étrangères, Bernard Kouchner et David Miliband.

“Parmi d’autres choses, ils (les deux ministres européens) ont discuté d’une future rencontre entre le président Kagame et son homologue congolais Joseph Kabila, qui pourrait avoir lieu à Nairobi”, a indiqué, sous le couvert de l’anonymat, une source à la présidence rwandaise.

MM. Kouchner et Miliband devaient également demander à M. Kagame d’apporter son soutien à une trêve décidée il y a quelques jours par les forces rebelles du général déchu Laurent Nkunda, arrivées aux portes de la capitale de la province du Nord-Kivu, Goma, après une campagne militaire contre l’armée régulière de RDC.

A l’issue de la rencontre, qui a duré plus d’une heure, les deux ministres se sont envolés pour Dar es-Salaam, pour des entretiens avec le président tanzanien Jakaya Kikwete, actuel président en exercice de l’Union africaine (UA).

M. Kagame et Kabila ont accepté de participer à un sommet à Nairobi, sous l’égide de l’ONU, en compagnie des chefs d’Etat de la région des Grands Lacs, des organisations régionales et de l’Union africaine, selon le commissaire européen à l’Aide humanitaire Louis Michel arrivé vendredi à Kinshasa. Samedi, Karel De Gucht a “insisté auprès du président Kagame pour qu’il continue à faire valoir son influence modératrice sur le conflit dans l’est du Congo, afin (…) de faire respecter le cessez-le-feu entre toutes les parties belligérantes”, selon un communiqué du ministère belge des Affaires étrangères.

Mme Frazer a elle “insisté sur l’importance d’une rencontre entre les présidents Kagame et Kabila pour essayer de trouver une solution à la crise”, selon un responsable de la présidence rwandaise.

Alors que M. Kagame lui a répété que son pays n’était “pas impliqué dans le conflit”, la responsable américaine “a admis qu’il n’y avait pas de preuve que le Rwanda soutenait Laurent Nkunda, mais a cependant affirmé que le Rwanda avait soutenu les rebelles par le passé”, selon la même source.

A Kinshasa, les ministres français et britannique avaient auparavant rappelé la nécessité de mettre en oeuvre des accords déjà conclus pour ramener le calme dans l’est de la RDC.

Ils y avaient rencontré M. Kabila avant de se rendre à Goma, où la violence a jeté sur les routes des dizaines de milliers de civils, affamés et privés d’aide. M. Michel a qualifié la situation de “catastrophique”, évoquant des exactions commises par des soldats congolais et des rebelles.

En novembre 2007, la RDC et le Rwanda ont signé un accord pour le rapatriement au Rwanda des rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), qui opèrent dans l’est de la RDC.Kigali, où le régime est dominé par la minorité tutsie, s’engageait de son côté à ne pas soutenir la rébellion de Laurent Nkunda, le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP).

En janvier 2008, un accord de paix a été signé à Goma, dans lequel tous les groupes armés qui opèrent dans l’est de la RDC s’engagaient à un cessez-le-feu et à une démobilisation des combattants.

Ces deux accords sont restés sans effet.

Sur le terrain, la trêve perdure, mais la situation est loin d’être apaisée.

Les rebelles ont organisé samedi une cérémonie d’investiture d’une nouvelle administration à Rutshuru, une localité située à 75 km au nord de Goma passée sous leur contrôle, selon des journalistes de l’AFP.

Chassés par les combats, des dizaines de milliers de déplacés étaient toujours en situation précaire dans cette zone, menacés par la faim, la soif et les maladies. 


SUR LE MÊME SUJET
Centrafrique / rébellion: reprise des combats dans le centre
Des combats d'une rare intensité à l'arme lourde ont repris mercredi dans le centre de la Centrafrique entre la rébellion de la CPJP et l'ex-rébellion centrafricaine de l'UFDR, a appris l'AFP d'une source militaire sur place. Les combats d'une rare intensité à l'arme lourde ont repris mercredi dans le quartier Bornou (à Bria, centre). Les renforts de la CPJP (Convention des patriotes pour la justice et la paix) venus de Sam Ouandja (nord), ont lancé une offensive contre les positions de l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR), obligée de se retirer du quartier désormais occupé par la CPJP, selon ...
Lire l'article [1]
Au moins douze personnes sont mortes dimanche et lundi dans des combats à Bria, dans le centre de la Centrafrique, entre la rébellion centrafricaine de la CPJP et l'ex-rébellion centrafricaine de l'UFDR, selon un nouveau bilan d'une source militaire à Bria mardi. Les combats opposent la rébellion de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP) et l'ex-rébellion de l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR). Ils on fait au moins douze morts (...) recensés mardi en début d'après midi dans le quartier Bornou où les affrontements ont été particulièrement violents dimanche et qui est resté difficile d'accès ...
Lire l'article [2]
Le Gabon et la Russie ont signé un accord de suppression des visas pour les détenteurs de passeports diplomatiques et de service, a appris l’AGP. L’accord, qui doit mettre à jour le cadre juridique liant les deux pays, a été signé à l’occasion de la visite effectuée en Russie, du 4 au 6 avril, par le ministre gabonais des Affaires étrangères, Paul Toungui. Outre l’accord, co-signé par le chef de la diplomatie de la Fédération de Russie, S. V. Lavrov, les deux pays ont également décidé d’intensifier leur coopération commerciale et économique, notamment dans les secteurs des combustibles, ...
Lire l'article [3]
Libye: à Misrata, les combats font rage
Des tirs retentissent. "Ne craignez rien. Ce sont les tirs de notre armée", lance un officier de l'armée loyale aux journalistes qui l'accompagnent à Misrata, ville rebelle à l'est de Tripoli. Une troisième balle d'un sniper frôle sa tête, le sang coule sur son visage. Les journalistes se jettent au sol et l'officier, Walid, 29 ans, est mis d'urgence dans une voiture en direction de l'hôpital de Zliten, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Misrata. La blessure est légère et ses jours ne sont pas en danger. "Regardez comment ils (les rebelles) prennent les journalistes pour cibles", lance un officier ...
Lire l'article [4]
Au moins trente insurgés libyens ont été tués samedi en repoussant une offensive gouvernementale contre Misrata, la troisième ville du pays à environ 200 km à l'est de la capitale Tripoli. L'Otan a mené plusieurs raids pour venir en aide aux rebelles assiégés par les soldats de Mouammar Kadhafi. Un responsable de l'Otan a annoncé dans la soirée que, vendredi et samedi matin, 15 chars des forces gouvernementales avaient été détruits dans ces attaques près de Misrata et deux autres au sud de Brega, sur le front oriental. C'est apparemment le bilan le plus lourd subi par les soldats de Kadhafi depuis ...
Lire l'article [5]
Le Projet de développement agricole et rural (PDAR) a tenu sa première réunion statutaire le 6 mars dernier à Oyem, chef-lieu du Woleu-Ntem dans le Nord du pays, au cours de laquelle ses membres ont validé un budget de 768 millions de francs CFA pour l’exercice 2009. Cette réunion a également permis aux membres du PDAR d’adopter leur programme de travail qui doit favoriser la mise en œuvre des projets de développement agricole, notamment dans les filières du manioc, de la banane et de l’arachide. Le Nord du pays bénéficiera en 2009 d’un fonds de 768 millions de francs ...
Lire l'article [6]
Le programme: Samedi à Libreville, l’Union Sportive Ombilia Nziami (USM) 4ème du championnat avec 8 points rencontre Sogéa FC, (8ème avec 5 points). Téléstars de Libreville (11ème avec 4 points) reçoit l’Union Sportive d’Oyem (USO)(9ème avec 5 points). AS Pélican de Lambaréné qui joue sa première saison en D1 actuel (2ème avec 10 points) sera accueilli par l’Union Sportive de Bitam (USB). Dimanche à Libreville, le Centre Mberi Sportif (CMS) 7ème avec 6 points sera opposé à Missile FC (10ème, 4 points). A Port-Gentil, le Stade Mandji (1er, 13 points), recevra le FC 105 de Libreville (3ème avec 9 points). Mangasport (6ème, 6 points) croisera le ...
Lire l'article [7]
Des combats ont opposé mardi les rebelles congolais de Laurent Nkunda à des miliciens pro-gouvernementaux après une accalmie de cinq jours dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), où l'ONU a annoncé le renforcement de ses troupes. Ces accrochages de quelques heures, les premiers depuis l'instauration par les rebelles le 29 octobre d'un cessez-le-feu unilatéral, sont survenus alors que le tout nouveau Premier ministre congolais, Adolphe Muzito, arrivait à Goma. Les rebelles de Laurent Nkunda se sont opposés à des miliciens locaux d'autodéfense Maï-Maï, issus de différentes ethnies et alliés de l'armée congolaise, au niveau de Kiwanja, près de ...
Lire l'article [8]
Deux hélicoptères de combat de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (Monuc) sont entrés en action mercredi contre la rébellion dans la zone de Kibumba, à 30 km au nord de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, a constaté un journaliste de l'AFP. Les appareils ont été vus survolant la zone en direction des positions rebelles. Cependant l'un des hélicoptères de la Monuc, en tirant, "a touché par mégarde l'une de nos positions", a indiqué à l'AFP un commandant de l'armée congolaise (FARDC), sous couvert de l'anonymat. Des combats à l'arme lourde avaient repris tôt mercredi entre l'armée congolaise et la ...
Lire l'article [9]
Gabon: Paix et Sécurité / Reçue par Ban Ki Moon, Laure Olga Gondjout plaide pour un soutien efficace de la communauté internationale en faveur des « initiatives africaines »
Le secrétaire général de l’Organisation des nations unies, Ban Ki Moon s’est longuement entretenu, vendredi, à New York, avec la ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale du Gabon, Laure Olga Gondjout, en présence du ministre de la Défense nationale, Ali Bongo Ondimba, pour s’accorder sur le bien fondé du Rapport du Secrétaire général sur les relations entre l’ONU et les Organisations régionales, en particulier l’Union africaine, aux fins du maintien de la paix et de la sécurité internationales, ainsi que ce partenariat encourageant dont s’est félicitée la chef de la diplomatie gabonaise ...
Lire l'article [10]
Centrafrique / rébellion: reprise des combats dans le centre
Centrafrique/rébellion: au moins 12 morts dans des combats dans le centre
Plus de visas entre le Gabon et la Russie pour les détenteurs de passeports diplomatiques
Libye: à Misrata, les combats font rage
Trente insurgés libyens tués dans les combats à Misrata
Gabon : 768 millions de francs CFA pour booster l’agriculture dans le Nord
Gabon: Sport : Le FC 105 opposé au stade Mandji pour tenter de stopper la course du leader
RDCongo: nouveaux combats dans l’Est, l’ONU renforce ses troupes
RDCongo: des hélicoptères de l’ONU engagés contre les rebelles
Gabon: Paix et Sécurité / Reçue par Ban Ki Moon, Laure Olga Gondjout plaide pour un soutien efficace de la communauté internationale en faveur des