Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Grève à l’Education: la FENAPEG inquiete, appel les enseignants à la reprise des cours

Auteur/Source: · Date: 6 Nov 2008
Catégorie(s): Education

La Fédération nationale des associations des parents d’élèves (FENAPEG) « fortement » inquiétée par la grève des enseignants déclenchée le 6 octobre dernier, a appelé jeudi à Libreville lors d’une conférence de presse, la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) à la reprise des cours. La présidente de cette structure, Christiane Békalé a invité les enseignants en grève à reprendre les cours, s’inquiétant d’une année scolaire qui n’a pas toujours démarrée et qui met les parents et les enfants dans des situations complexes.

« Nous devons nous mobiliser pour dire non à cette grève », a lancé Mme Békalé devant des parents d’élèves venus nombreux à cette réunion.

« Ce n’est pas du normal d’autant plus que le gouvernement a pris l’engagement de résoudre les problèmes posés par les enseignants », a-t-elle dit.

Mme Békalé indique que le gouvernement de la République a tout mis en place pour résoudre les points inscrits dans le cahier de charges, affirmant à l’heure actuelle que près de 915 dossiers sont en cours de traitement.

La CONASYSED malgré les propositions du gouvernement de régulariser les situations administratives des agents et d’évaluer leurs revendications financières avait refusé de suspendre la grève tout en poursuivant les négociations entamées depuis septembre avec le gouvernement.

Ces derniers jours, la CONASYSED a durcit le ton en introduisant dans leurs doléances, la prime d’incitation à la fonction d’enseignant.

La FENAPEG constate également que la CONASYSED « n’a pas du tout respecté » leur engagement à la suite d’une audience accordée par le Chef de L’Etat Omar Bongo Ondimba. Car, selon cette fédération, les responsables des syndicats avaient pris l’engagement de convaincre leur membre à reprendre les cours le lundi 03 novembre dernier.

Sur instruction du Président de la République, le gouvernement a débloqué 5 milliards de francs CFA pour désamorcer la grève des enseignants du secteur public qui paralyse le système éducatif national. 


SUR LE MÊME SUJET
Réunie ce samedi en assemblée générale à leur siège de la Peyrie (3ème arrondissement de la commune de Libreville), les enseignants membres de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), ont décidé , à partir de lundi prochain, de boycotter la rentrée des classes 2010-2011, à la suite de l’examen mitigé du « bilan d’exécution du protocole » signé en janvier dernier avec la tutelle qui, semble-t-il, n’aurait pas respecté sa part de responsabilité, a constaté GABONEWS. SERVICE MINIMUN La décision d’entrée en grève , dès lundi prochain, jour sanctionnant la fin des congés scolaires et la ...
Lire l'article
" Nous ne pouvons pas dénouer cette grève tant que les enseignants n’auront pas gain de cause sur leur situation administrative », a déclaré Ghislain Mba, le Modérateur de la CONASYSED. « Le bilan est négatif. Sur les 11 points inscrits dans le cahier de charges, un seul point a été traité: celui du paiement de la prime d’incitation à la fonction enseignante », a – t-il ajouté. Les protestataires réclament la mise en place d’un guichet spécial, le paiement des rappels, les avancements automatiques, l’harmonisation des salaires des agents recrutés avant et après 1991. Le premier ministre, Jean Eyeghé ...
Lire l'article
Les enseignants gabonais du secteur public, en grève depuis le 6 octobre dernier pour des revendications notamment financières, ont suspendu mercredi à Libreville leur mouvement de grève. '' Les enseignants ont décidé unanimement de suspendre le mouvement. Ça veut donc dire que nous suivrons attentivement l'application du protocole d'accord à travers la mise en place du comité de suivi'', a déclaré Alain Mouangouadi, modérateur de la Conasysed. ''Demain (jeudi), les enseignants vont se retrouver dans leurs salles de classe, mais nous suivrons les négociations attentivement'', a insisté M. Mouangouadi. Fin février et le 26 mai, les syndicats feront le point si les ...
Lire l'article
Les enseignants gabonais du secteur public, en grève depuis trois mois pour des revendications, notamment financières, ont jugé dimanche ’’prématurée’’ la reprise des cours lundi, comme précédemment annoncée par ’’erreur’’. ’’C’est vraiment prématurée la reprise des cours lundi. Il n’y a toujours pas eu satisfaction totale sur l’ensemble des revendications des enseignants’’, a affirmé Alain Mouangouadi, joint dimanche par téléphone. ’’Cela a été une erreur de la part de notre ancien modérateur d’avoir fait cette déclaration alors qu’il était déjà démis de ses fonctions’’, a ajouté M. Mouangouadi. Auparavant, Serge Alain Boundzanga, membre influent de la Centrale syndicale, cité par le média en ...
Lire l'article
Les cours reprennent lundi prochain dans tous les établissements scolaires primaires et secondaires du Gabon suite à la levée du mot d’ordre de la grève déclenchée le jour de la rentrée scolaire, le 6 octobre dernier, par la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), une coalition regroupant neuf syndicats enseignants, a appris APA. Dans une déclaration, vendredi soir à la télévision nationale, le porte-parole de la CONASYSED, Robert Mbeang Essono, a invité les enseignants membres du syndicat à reprendre les cours dès lundi prochain dans les établissements primaires et secondaires, afin d’éviter une année blanche à nos enfants. La grève ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a appelé mercredi soir à l’occasion du nouvel an, lors de son message à la nation « une fois pour toute, à l’esprit patriotique de tous les compatriotes qui ont la responsabilité d’éduquer les enfants pour qu’ils reprennent immédiatement les cours ». Les enseignants qui ont renoué avec la grève depuis deux semaines, réclament l'harmonisation des salaires des agents recrutés avant et après 1991. Ces derniers bénéficieraient d’un meilleur traitement que les premiers avec une différence de 135 mille FCFA. A l’issue du conseil des ministres du 23 décembre dernier, le gouvernement avait ...
Lire l'article
La coordination provinciale de la Convention Nationale des Syndicats du secteur de l’Education Nationale a répercuté au plan local la décision de gel de grève décidé à Libreville. Résultats les établissements primaires de la commune de Mouila ont effectué ce jeudi la rentrée des classes. La reprise des enseignements avait été convenue lors d’une réunion de concertation décidée au cours de l’assemblée générale qui s’est tenue mercredi dernier dans l’enceinte de l’école communale « A ». « Il s’agit d’une suspension du mouvement et non d’un arrêt de la grève », a déclaré Alain Koumba coordonnateur provincial de la CONASYSED ...
Lire l'article
Le président de l’Union syndicale des enseignants du Gabon (USEG), Emmanuel Mvé Mba, a déclaré jeudi au cours d’une conférence de presse à Libreville qu’il ne partageait pas l’idée d’un gel des cours enclenché par la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED). L’USEG qui s’accorde à reconnaître que les revendications de la CONASYSED sont légitimes, condamne la procédure adoptée par cette convention. Le 12 août dernier la CONASYSED avait déposé sur la table du gouvernement, au lendemain de sa création, une plate – forme revendicative, assortie d’un préavis de grève qui a pris forme le 6 octobre, jour de ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), regroupant neuf des onze syndicats d’enseignants du public ayant appelé à la grève au Gabon, a maintenu, mercredi, la pression sur le gouvernement et a appelé à une ’’journée morte’’ jeudi, a constaté l’AGP. ’’Cette fois-ci, c’est nous qui lançons un ultimatum au gouvernement pour l’inciter à négocier. Nous déclarons jeudi, journée morte’’, a lancé Simon Ndong Edzo, porte- parole de la Conasysed, au cours d’une assemblée générale qui a regroupé plus d’un millier d’enseignants du primaire et du secondaire. ’’Nous demandons au gouvernement de cesser de nous divertir. Ce n’est que le ...
Lire l'article
Appel à la Nation du 9 décembre 1998 par le Dr. Daniel Mengara New Jersey, USA Gabonais, Gabonaises, chers compatriotes. Le temps des bilans est arrivé. Le temps d'un bilan médiocrement négatif que l’animal Bongo a décidé d’imposer à un peuple désormais moribond après plus de trente années d’un pouvoir corrompu, cleptocrate, assassin et despote. La parodie d’élection présidentielle qui vient de se dérouler dans notre pays (6 décembre 1998) ne peut laisser indifférents les Gabonais assoiffés de vraie liberté. Cette élection impose à ces Gabonais—exilés externes ou internes—de s’organiser pour obtenir par TOUS LES MOYENS POSSIBLES le départ du roitelet Bongo. Il convient ...
Lire l'article
Education nationale : Les enseignants disent non à la reprise des cours fixée à lundi prochain par leur tutelle
Gabon: Education nationale: la CONASYSED dit « non » à la reprise des cours mardi prochain
Education : Les enseignants du secteur public suspendent leur grève
Education : Les enseignants jugent ’’prématurée’’ la reprise des cours lundi
Reprise des cours lundi au Gabon après plus de 3 mois de grève
Gabon: le président Bongo appelle les enseignants en grève à la reprise immédiate des cours
Gabon: Education : Reprise des cours jeudi dans les établissements du premier degré de la commune de Mouila
Gabon: Education: l’USEG s’oppose au gel des cours enclenché par la CONASYSED
Education : Les enseignants maintiennent la pression sur le gouvernement et poursuivent leur grève
Appel à la Nation


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Nov 2008
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*