Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le prix du kilogramme de viande de bœuf à la hausse à Libreville

Auteur/Source: · Date: 8 Nov 2008
Catégorie(s): Société

Le prix du kilogramme de la viande de bœuf connaît ces derniers temps à Libreville une augmentation, passant de 1800 francs CFA à 2000 francs CFA, remettant sur la table la grande question de la hausse des prix des produits de première nécessité.

Cette augmentation de prix, selon plusieurs bouchers interrogés est due à l’augmentation des prix d’achat des bœufs qui sont passés de 600.000 francs CFA à 700.000 francs CFA voire 800.00 francs CFA selon les corpulences des animaux.

Par contre certains grossistes expliquent que le transport de ce
bétail est devenu en plus cher, de même que les tracasseries policières n’épargnent pas ce commerce qui part du Cameroun ou du Tchad, d’où cette flambée des prix.

Du coup, la conséquence de cette hausse amène de nombreux ménagers de Libreville à consommer d’autres aliments comme la volaille ou d’autres aliments jugés abordables pour leur faible coût.

Désormais à Libreville, comme l’indique une mère de famille rencontrée au grand marché Mont Bouët de la capitale gabonaise, la viande de bœuf est « vraiment » réservée à des « familles de haut standing ».
Le bœuf vendu au Gabon proviendrait principalement du Cameroun voisin ou du Tchad, acheminé par voie terrestre.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le prix du kilogramme de caoutchouc chute à 700 francs CFA
La Société belge d’investissement pour l’agriculture tropicale (SIAT Gabon) vient de baisser le prix d’achat du kilogramme de caoutchouc qui passe de 800 à 700 francs CFA. Nouvelle peu reluisante pour les planteurs d’hévéa. La Société belge d’investissement pour l’agriculture tropicale (SIAT Gabon) a annoncé à ces derniers que le prix d’achat du kilogramme de caoutchouc passe de 800 à 700 francs CFA ; une baisse de 100 francs CFA. Cette mesure est consécutive à la conjoncture internationale, a expliqué Siat Gabon, qui a également entrepris une mesure d’explication de cette décision à l’endroit des planteurs, demandant à ses partenaires d’avoir «un ...
Lire l'article
Comme l’avait annoncé la Direction générale de l’économie en janvier, les prix à la consommation connaissent effectivement une hausse en 2011. Depuis quelques semaines, les prix des produits alimentaires de première nécessité, tels que le lait, l’huile, la farine ou encore le sucre, connaissent effectivement une hausse significative. Les prévisions de la Direction générale de l’économie dans son rapport "Tableau de bord : situation 2009 et perspectives 2010-2011", se sont avérées justes concernant la hausse des prix à la consommation en 2011. Il a été, en effet, enregistré ces dernières semaines, à Libreville notamment, une augmentation des prix ...
Lire l'article
L'Organisation non gouvernementale (ONG) Sos Consommateurs a dénoncé, vendredi à Libreville, la décision unilatérale prise par les boulangers d'augmenter de dix francs le prix de la baguette de pain de 200 grammes. Les boulangers ont justifié la hausse du prix de la baguette de pain, de 125 à 135 francs CFA, par celle du prix de la farine de blé, argument rejeté par le gouvernement. Le ministre gabonais de l’Economie, Magloire Ngambia, a indiqué que le prix du pain est réglementé vu que la farine de blé est subventionnée à raison de 17 milliards de FCFA par l’Etat ...
Lire l'article
Les habitants de la capitale gabonaise, Libreville, sont chaque jour confrontés à la dure réalité de la hausse du coût du transport urbain, partant du simple au triple voir au quadruple. De nombreuses raisons seraient à l’origine de cette situation qui lèse les usagers (piétons) d’une part mais qui fait l’affaire des transporteurs d’autre part. Les raisons avancées par les acteurs de cette pratique, sont nombreuses notamment l’étroitesse des routes de la capitale gabonaise, à l’origine des longues files d’embouteillages observables à Libreville à toutes les heures de la journée, la qualité des canalisations dont les eaux de pluie engloutissent les ...
Lire l'article
La Direction générale de la concurrence et de la consommation du Gabon (DGCC) a dénoncé ce 20 octobre l'augmentation des prix de plusieurs produits de grande consommation sur l'ensemble du territoire national. Une situation déplorable en dépit des mesures gouvernementales visant à stabiliser les prix. Les prix semblent avoir pris un malin plaisir à grimper au Gabon, où on enregistre des hausses allant jusqu’à 30% dans les produits de grande consommation. Une situation généralisée aussi bien à Libreville que dans l’arrière pays. La Direction générale de la concurrence et de la consommation du Gabon (DGCC) est justement montée au créneau ...
Lire l'article
Plusieurs semaines après la période des fêtes du nouvel an, au cours de laquelle il avait déjà connu des fluctuations, le prix du poisson est de nouveau en hausse à Lambaréné (Moyen-Ogooué), au grand dam des consommateurs locaux, a constaté le correspondant de GABONEWS. Parmi les diverses espèces de ce produit alimentaire, celle communément appelée « sans nom », qui jadis faisait le bonheur des familles nombreuses, est désormais facturée, selon le poids, entre 2000 et 2500 francs CFA, une envolée par rapport au prix initial qui ne dépassait pas les 2000 francs. Même constat pour le poisson le ...
Lire l'article
Le prix de la bonbonne de gaz enregistre depuis dimanche une hausse à Libreville où elle est désormais vendue à 6000 FCFA au lieu de 5625 FCFA, alors qu'à l'intérieur du pays où elle atteignait déjà 10.000 FCFA l'unité, connaît une baisse et doit se vendre à 6000 FCFA comme à Libreville, indique un communiqué du gouvernement parvenu lundi à l'AGP. Selon le communiqué, l'augmentation de 7% ne touche que Libreville et ses environs, alors qu'à l'intérieur du pays le prix de la bouteille de gaz butane connaît une baisse de 40%. Pour les observateurs avisés, cette baisse annoncée du prix de ...
Lire l'article
Le prix du poisson salé connaît une hausse dans les campements des pêcheurs et au marché municipal de Cocobeach, à plus de 120 km au nord de Libreville, a constaté lundi le correspondant de l'AGP. Vendu habituellement à 1800 FCFA, le kg de Thon et du Mâchoiron est passé à 2300 FCFA, alors que celui du Bar, de la carpe noire, du Capitaine et du poisson rouge est passé de 1900 à 2500 FCFA le kg. Ces prix sont fixés unilatéralement par les commerçants, qui, non seulement ne tiennent pas compte de la mercuriale municipale mais ne donnent aucune raison justificative. Ces derniers ...
Lire l'article
La population gabonaise attend toujours l’application des premières mesures prises par le gouvernement gabonais concernant la réduction des droits de taxes et le plafonnement pour une durée de six mois renouvelables des marges bénéficiaires de certains produits de grande reste la même dans les différents marchés de la capitale dans lesquels on ne note aucune amélioration, a constaté GABONEWS. Dans le plus grand marché de la capitale gabonaise (Mont Bouët), Honorine Ntsame, une mère de famille, sillonne d’un air perplexe les différents étales en s’interrogeant si le prix du lait, de la farine ou du riz ont-ils baissé. Constat ...
Lire l'article
Le coordonnateur de la « coalition contre la vie chère», président de SOS Consommateurs, Christian Abiaghé, a animé une conférence publique, samedi au siège de l’ONG « Brainforest », au Quartier Louis dans le 1er arrondissement de Libreville, une rencontre au cours de laquelle il a annoncé le lancement par la dite coalition d’une croisade, contre la hausse exponentielle des prix, dénommée « la révolte des paniers vides». Cette démarche, selon lui, a pour but d’attirer l’attention non seulement des autorités sur le plan national, mais également de la communauté internationale, notamment le Fonds Monétaire Internationale FMI) et la Banque Mondiale, ...
Lire l'article
Le prix du kilogramme de caoutchouc chute à 700 francs CFA
Gabon : Hausse des prix des produits alimentaires de première nécessité
Une ONG gabonaise dénonce la hausse du prix du pain
Gabon : l’embouteillage à l’origine de la hausse du prix des transports à Libreville ?
Gabon : Haro sur la hausse des prix
Moyen Ogooué : Nouvelle hausse du prix du poisson à Lambaréné
Gabon: Le prix du gaz enregistre une hausse à Libreville et une baisse à l’intérieur du pays
Consommation : Le prix du poisson salé en hausse à Cocobeach
Gabon: Hausse des prix: les populations en attente de l’application des mesures gouvernementales en vue de soulager le panier de la ménagère
Gabon: Une coalition des ONG se mobilise contre la hausse des prix


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Nov 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*