Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon accuse un déficit en matière d’infrastructures scolaires

Auteur/Source: · Date: 14 Nov 2008
Catégorie(s): Education

Le Gabon accuse un déficit en matière d’infrastructures scolaires, ont constaté jeudi à Libreville les observateurs. Pour mieux cerner notre débat, le directeur de l’enseignement du 1er degré avance un certain nombre de statistiques concernant le secteur qu’il dirige depuis plusieurs années.
Le Gabon a-t-il affirmé, possède en tout 758 écoles primaires publiques qui sont encadrées par 4744 instituteurs dont 3278 sont affectés en province. A Libreville la capitale où vit la moitié de la population du pays, on compte 68 écoles dans la commune où enseignent 1466 instituteurs. Ce qui représente le tiers du personnel enseignant gabonais dans ce secteur.
S’il existe au 1er degré un total de 108.000 élèves recensés l’année dernière dans les 9 provinces, Libreville en compte, à elle seule, 72.000 dans ses 68 écoles, Port-Gentil la capitale économique 8.000 élèves regroupés dans 13 écoles seulement.
Si dans la capitale, les écoles sont généralement bien construites, et bien équipées, la situation est loin d’être rose dans les provinces. Là-bas prévaut le sous-équipement des établissements scolaires notamment dans les grandes villes où certaines écoles datent de la période coloniale. En ces lieux difficiles, les classes sont bondées d’élèves et on applique drastiquement le phénomène des classes à mi-temps.
Au cycle primaire, affirme le directeur de l’enseignement, nous n’avons construit que 29 salles de classe l’année dernière contre 40 au pré-primaire. Ce qui est largement insuffisant a-t-il fait remarquer dans un secteur en pleine explosion démographique où les besoins sont énormes. En moyenne, il fallait qu’on en construise 250 par an si l’on veut relever l’énorme déficit national qui est de 760 salles de classe et 60.000 tables bancs.
Ainsi, dans certaines écoles de nos chefs-lieux de province comme Oyem l’on enregistre encore le phénomène des classes avec plus de 80 élèves dans les CP ; d’où l’enregistrement des nombreux redoublements.
Si le nombre d’instituteurs parait suffisant dans le premier degré, le déséquilibre entre le nombre de salles de classe disponibles et le nombre d’élèves à accueillir dans les autres centres urbains est important, ce qui fait en sorte que les sureffectifs apparaissent comme étant le mal premier qui gangrène le système éducatif gabonais.


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : Mauvais scores en matière de démocratie et de corruption
Dénommé Statistiques-Mondiales.com, un site internet indépendant publie depuis 2006 des indices permettant de classer les pays selon leur niveau de corruption ou leur niveau de démocratie. Les études du site donnent, pour l’année 2010, classent le Gabon dans comme «régime autoritaire» tandis que pour ce quoi est de la corruption, le pays fait tout aussi mauvaise figure. Le Gabon serait un «régime autoritaire», selon l’indice du niveau de démocratie dans le monde publié par Statistiques-Mondiales.com dont les chiffres, pour cette étude, proviennent du journal "The Economist". Sur une échelle de 10 points, le pays obtient un score de 3,3 pour ...
Lire l'article
Le département de Mougoutsi, dans la province de la Nyanga (sud), accuse un déficit criard en logements des enseignants, a indiqué mercredi dernier à Tchibanga, le chef-lieu de province, le Directeur adjoint d’Académie provinciale Jean Ernest Kinga Mouketou. Faute de population scolarisable, cinq établissements scolaires sont actuellement fermées dans le département où l’on compte 102 salles pédagogiques physiques pour 182 enseignants, a ajouté M. Kinga Moucketou, faisant le point du système éducatif dans la commune de Tchibanga et le Département de Mougoutsi, à l’occasion de la réunion annuelle de la carte scolaire. Le Département de Mougoutsi, qui comprend ...
Lire l'article
La province du Woleu-Ntem, dans le nord du Gabon, accuse un déficit de 340 enseignants, toutes disciplines confondues, selon un rapport rendu public, à l’issue des assises de la commission de la carte scolaire de la province réunie mardi dernier à Oyem, le chef-lieu de province. Selon le rapport lu par le chef de service provincial des statistiques et de la carte scolaire, Jean De Dieu Edou Ekomesse, la province accuse également un déficit criard en structures d’accueil, responsable du non respect des ratios établis par le gouvernement à 35 élèves par classe. Dans l’immédiat, l’enseignement du premier ...
Lire l'article
ibreville, la capitale gabonaise est encore loin du compte en matière d’hébergement en vue de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Orange, Gabon-Guinée Equatoriale 2012. Coorganisateur de la CAN Orange 2012 avec la Guinée Equatoriale, le Gabon a d’énormes soucis d’hébergement. En effet, la Confédération africaine de Football (CAF) exige un minimum de 5380 chambres, dont 2790 à Libreville, la capitale, et 2590 à Franceville, dans le sud-est du pays. Mais pour l’heure, Libreville ne dispose que de 1806 chambres. Soit, un déficit de 991 chambres contre 806 pour Franceville qui compte seulement 784 chambres. Pour pallier à cette situation, le ...
Lire l'article
La circonscription scolaire du Haut-Ogooué-sud est confrontée à un sérieux déficit d’enseignants, en dépit de la quarantaine affectée cette année par le ministère de l’éducation nationale. Située dans la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon, cette circonscription scolaire est également confrontée à une insuffisance criarde des tables bancs dans les salles de classe et à la vétusté de certaines écoles. La semaine dernière, l’inspecteur chef de la circonscription, M. Patrice Inguimba, a convoqué les responsables des établissements scolaires publics pour une réunion destinée à faire le point des difficultés de la circonscription. Les responsables des établissements ont ...
Lire l'article
Finances publiques: 255,6 milliards de francs CFA, déficit accusé par le gouvernement en 2008
La Chambre du Conseil de la Juridiction Financière qui a siégé dernièrement à Libreville a fustigé la gestion et l’emploi des deniers publics en 2008 et la tenue des écritures comptables du gouvernement, dont le déficit budgétaire de l’exercice 2008 s’élève à 255,6 milliards de francs CFA soit plus de 3 fois le montant déclaré par le gouvernement. Le président de la Cours des Comptes, Gilbert Ngoulakia, a, pour planter le décor, dans ce qui ressemble à un cri d’alarme, attiré l’attention des uns et des autres sur la nature des missions de la Cour des Comptes dans le contexte institutionnel ...
Lire l'article
Libreville, 22 août (GABONEWS) – Dressant le bilan de l’année scolaire 2008 – 2009, le ministre de l’Education nationale, Michel Menga M’Essone, se réjouissant de la bonne tenue des examens de fin d’année, en dépit des grèves enregistrées durant l’année scolaire, a annoncé un taux de réussite de 51,86% au baccalauréat, rapporte un document du ministère parvenu à GABONEWS. S’agissant du BEPC, le document indique un taux de réussite national de 39,20% pour les candidats libres, 62% pour les candidats officiels tandis que pour l’examen du baccalauréat, séries générales et séries techniques, le taux de réussite global est de 51, 86% ...
Lire l'article
Les écoles publiques de la capitale gabonaise sont restées presque vides ce mardi, paralysées par la nouvelle grève des enseignants membres de la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED), qui ont massivement suivit le mot d’ordre lancé la semaine dernière en vue de faire pression sur le gouvernement. Dans la quasi-totalité des établissements publics de Libreville, le constat est le même. Les responsables administratifs sont à leur poste tandis que quelques élèves déambulent, oisifs dans la cours. Les enseignants quant à eux n’ont pas daigné faire le déplacement de leur lieur de travail afin, selon une enseignante rencontrée, ...
Lire l'article
Le Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, a lancé le 11 octobre au lycée national Léon Mba de Libreville la remise des manuels scolaires aux chefs d’établissements primaires et secondaires du secteur public. L’opération de gratuité des manuels scolaires a été étendue cette année aux collèges et lycées grâce à une dotation budgétaire de près de 2 milliards de francs CFA et un partenariat avec les éditions Hachette pour la fourniture de 1 465 000 supports pédagogiques aux écoles primaires et 818 000 ouvrages scolaires aux établissements secondaires publics.Pour réduire les inégalités scolaires et améliorer les conditions d’apprentissage dans l’enseignement public, ...
Lire l'article
À l’approche de la rentrée des classes au Gabon fixée au 6 octobre prochain, de nombreux parents d’élèves font déjà recours aux livres et autres manuels scolaires de seconde main. Un comportement qui s’explique par le coût jugé élevé pour la plupart des livres neufs vendus dans les grandes librairies de la capitale gabonaise. « Les ouvrages inscrits au programme par les chargés de cours des lycées et collèges, à l’état neuf sont quelquefois très chers. Alors on fait comme on peut pour les avoir », a déclaré un parent d’élèves à l’ancienne gare routière de Libreville. Exposés et vendus dans des ...
Lire l'article
Gabon : Mauvais scores en matière de démocratie et de corruption
Le département de Mougoutsi accuse un déficit criard en logements des enseignants
Le Woleu-Ntem accuse un déficit de 245 enseignants
CAN Orange 2012/ Gabon : Déficit d’hôtels à Libreville
Déficit d’enseignants dans la circonscription scolaire du Haut-Ogooué-sud
Finances publiques: 255,6 milliards de francs CFA, déficit accusé par le gouvernement en 2008
Gabon: Résultats scolaires 2008 – 2009: 51,86%, taux de réussite à l’examen du baccalauréat
Gabon: Une nouvelle grève de la CONASYSED paralyse les établissements scolaires publics
Gabon : 2 283 000 manuels scolaires pour le primaire et le secondaire
Gabon: Rentrée scolaires 2009 / les ouvrages scolaires de seconde main très sollicités par les parents d’élèves

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Nov 2008
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*