Socialisez

FacebookTwitterRSS

CEMAC : La BDEAC injecte 220 milliards de FCFA pour la période 2008- 2012

Auteur/Source: · Date: 15 Nov 2008
Catégorie(s): Afrique

Les engagements de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) au profit de ses six Etats membres vont se chiffrer à 220 milliards de FCFA au cours de la période 2008-2012, a annoncé l’institution financière sous-régionale, dans un communiqué de presse publié le 14 novembre à Brazzaville. La BDEAC a décidé de mettre à la disposition des six pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) une enveloppe de 220 milliards de FCFA pour le financement de leurs projets d’ici à 2012.

Selon le communiqué de l’institution, «l’objectif de la banque pour la période 2008-2012 est de réaliser un volume d’engagements de 220 milliards FCFA» et ces financements se feront au rythme de 30 milliards de FCFA en 2008, 35 milliards en 2009, 45 milliards en 2010, 50 milliards en 2011 et 60 milliards en 2012.

Pour mieux sensibiliser les opérateurs économiques sur les financements de la banque, celle-ci organise une journée portes ouvertes le 19 novembre prochain à Brazzaville, sur le thème «quels sont les projets éligibles au financement de la BDEAC».

L’objectif de cette journée est d’améliorer le niveau des investissements dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) par le renforcement des capacités des opérateurs économiques dans la formulation des projets bancables.

«En organisant cet événement, la BDEAC espère que la manifestation de Brazzaville sera une occasion de rencontres et d’échanges fructueux en vue de faciliter une compréhension suffisante des contraintes qui empêchent les promoteurs congolais de bénéficier des financements à son niveau».

La BDEAC finance dans les six Etats membres, des projets dans les secteurs public et privé, notamment au niveau des infrastructures (énergie, télécommunications, ports, aéroports, chemins de fer, routes, matériels de transport (…), l’industrie et l’agro-industrie, les mines, l’agriculture, l’élevage, la pêche, la forêt et le développement rural, ainsi que des programmes immobiliers, l’hôtellerie, les technologies de l’information et de la communication, etc.

Entre 2003 et 2007, la BDEAC a financé une vingtaine d’opérations représentant un montant global de près de 80 milliards de FCFA. Les engagements en faveur du secteur privé se sont élevés à près de 44 milliards de FCFA contre un peu plus de 35 milliards de FCFA pour le secteur public.
Créée en 1975, la BDEAC, basée à Brazzaville, est dirigée par M. Anicet Georges Dologuélé. Sa zone d’activité couvre les six Etats membres de la CEMAC: Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée-Equatoriale et Tchad. 


SUR LE MÊME SUJET
Le conseil des ministres de l'Union économique de l'Afrique centrale (UEAC) qui vient de se tenir, a arrêté le budget exercice 2012 de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (CEMAC), en recettes et en dépenses, à près de 60 milliards FCFA (environ 115 millions USD). Ce budget, en baisse de 8% par rapport au budget antérieur, porte essentiellement sur la mise en œuvre des projets du plan opérationnel 2011-2012, du programme économique régional (PER) de la CEMAC. Par ailleurs, des mesures de rigueur et de compression des charges ont été demandées à la Commission de la CEMAC pour financer certaines ...
Lire l'article
L’opération de cotation des titres émis par la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) à hauteur de 30 milliards de FCFA a débuté mercredi à la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) dont le siège est à Libreville. Selon le président de la BDEAC, le Gabonais Michaël Adandé, l’emprunt obligataire émis sur le marché sous-régional permettra de financer des grands projets structurants des pays membres de la banque basée à Brazzaville (Congo) ainsi qu’à financer la croissance économie des pays de la sous région de l’Afrique centrale. ‘’Cette étape qui est franchie confirme ...
Lire l'article
La Banque de Développement des États de l’Afrique Centrale(BDEAC) a lancé lundi à Libreville (à la suite de Brazzaville, Douala et Malabo) un emprunt obligataire par appel public à l’épargne d’un montant total de 100 milliards de Francs CFA. La souscription qui porte la dénomination « BDEAC (5,5% Net 2010-2017 » est ouverte à toute personne physique et morale des pays membres de la Communauté Économique de l’Afrique Centrale(CEMAC) ainsi que des investisseurs régionaux et internationaux. La durée de l’emprunt a été fixée à 7 ans avec un taux d’intérêt de 5,5% et ...
Lire l'article
La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a lancé mardi, à Brazzaville (Congo), siège de l’institution, son premier emprunt obligataire par appel public à l’épargne « BDEAC 5,5% net 2010-2017 » d’un montant de 30 milliards de FCFA auprès de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) basée à Libreville, la capitale gabonaise, a appris l’AGP de source proche de cette banque de développement sous régionale. « La première tranche que nous mobilisons aujourd’hui est fixée à 30 milliards de FCFA et sera affectée au financement de projets suffisamment élaborés détenus dans notre portefeuille », a ...
Lire l'article
Le Gabonais Michaël Andadé devrait, dans les prochains jours, effectuer le déplacement de Brazzaville en République du Congo pour sa prise de fonction comme nouveau président de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), rapporte ce vendredi nos confrères du quotidien l’Union. Michaël Andadé, la cinquantaine, devrait rapidement être installé dans ses fonctions à Brazzaville, la capitale congolaise, qui abrite le siège de l’Institution financière sous régionale. L’homme qui fut secrétaire général du ministère de l’Economie forestière, et Conseiller des affaires économiques à la primature remplacera, à la présidence de la BDEAC, le centrafricain, Anicet-Georges ...
Lire l'article
La communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cemac) a accordé une assistance financière de 8 milliards de Fcfa à la Centrafrique, au terme d'un sommet extraordinaire de cette organisation tenu ce vendredi à Libreville. Cette aide est à repartir entre les Etats membres de la Cemac, à raison d'un milliard de Fcfa par Etat et trois milliards de Fcfa de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC), la Centrafrique elle-même ne contribuant pas. Cette assistance financière doit notamment aider à la réalisation des opérations de désarmement, de démobilisation et de réinsertion en République centrafricaine. L'objectif est de consolider la paix ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais compte débloquer une enveloppe de 140 milliards FCFA pour un projet de construction des infrastructures sportives et hôtelières en prévision de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football 2012 que le Gabon co-organisera avec la Guinée Equatoriale, a rapporté vendredi la presse locale citant un communiqué du Conseil des ministres gabonais. Selon la même source, ce projet comprend, entre autres, la construction d'un nouveau complexe sportif au nord de Libreville, la réhabilitation du stade Président Omar Bongo de Libreville et la construction ...
Lire l'article
La Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) a annoncé le 6 mai dernier à Brazzaville un plan d’investissement de 220 milliards de francs CFA réparti sur 5 ans, dont 70 % devraient être injectés dans le financement des projets privés au niveau de la sous région d’Afrique centrale Pour encourager les projets de développement privés au niveau de la sous région, la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) a lancé un plan d’investissement sur la période 2008-2012 d’un montant total d’environ 220 milliards de francs CFA, dont 70%, soit environ 154 milliards de ...
Lire l'article
Le Gabon envisage de débloquer une enveloppe de 15 milliards de FCFA en 2008 pour les préparatifs de la CAN 2012 qu’il co-organise avec son voisin la Guinée Equatoriale, a annoncé mardi le ministre de la jeunesse et des sports René Ndemezo’ Obiang. L’enveloppe proviendra d’un investissement annuel de 50 milliards de FCFA initialement affecté au développement des provinces, a indiqué M. Ndemezo’Obiang, soulignant que chaque année, le pays va investira jusqu’en 2011 des sommes équivalentes pour préparer la CAN 2012. La construction d’un nouveau stade est ainsi prévue dans la périphérie nord de la capitale gabonaise. Le chantier a été confié ...
Lire l'article
Le capital social de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a connu une augmentation, passant de 81,450 milliards de francs CFA à 94 milliards de francs CFA. Cette hausse est essentiellement due à l’accroissement des parts de la Guinée Equatoriale et du Tchad. Institution en charge du financement du développement des pays membres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), la BDEAC a tenu son premier conseil d’administration de l’année en mars dernier à Douala au Cameroun. L’accroissement des parts de la Guinée Equatoriale et du Tchad a permis de rendre effectif le principe d’égalité ...
Lire l'article
Le budget 2012 de la CEMAC évalué à près de 60 milliards FCFA
Un emprunt obligataire de la BDEAC cotée à la bourse régionale de l’Afrique centrale à Libreville
L’emprunt obligataire de la BDEAC lancé à Libreville après Brazzaville, Douala et Malabo
La BDEAC lance son premier emprunt obligataire sur le marché financier de la CEMAC
Le Gabonais Michaël Andadé attendu à Brazzaville pour sa prise de fonction à la tête de la BDEAC
La CEMAC octroie 8 milliards de Fcfa à la Centrafrique
Gabon : un enveloppe de 140 milliards FCFA est prévue pour les préparatifs de la CAN 2012
Afrique centrale : 220 milliards sur 5 ans pour booster le secteur privé dans la sous région
Le Gabon va débloquer 15 milliards de FCFA en 2008 pour les préparatifs de la CAN 2012
CEMAC : Le capital de la BDEAC revu à la hausse


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Nov 2008
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*