Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Les commerçantes des Charbonnages s’installent à l’ancien cimetière d’Ambowè

Auteur/Source: · Date: 15 Nov 2008
Catégorie(s): Société

Les commerçantes qui exerçaient « anarchiquement » à hauteur des feux tricolores du carrefour Charbonnages, dans le premier arrondissement seront installées sur le site de l’ancien cimetière d’Ambowè qui leur a été provisoirement cédé par le maire cet arrondissement, Pierre Claver Mvélé. Il est envisagé d’ériger rapidement un grand hangar avec des étales, sur cet ancien cimetière. Cela en dépit de certaines considérations typiquement africaines sur le respect de la mémoire des disparus qui amènent encore quelques uns à hésiter quant à une prochaine installation sur le lieu indiqué.

« Nous sommes ravies de constater que monsieur le maire n’a pas perdu de temps pour nous trouver un endroit où nous allons tranquillement écouler nos marchandises, même si il y a des tombes juste à coté. Le plus important est que l’on ait eu un endroit bien placé », a déclaré Odette Simbou, commerçante.

Déguerpies il y a quelques semaines par la Mairie centrale à proximité des feux tricolores des Charbonnages où elles exerçaient dans l’anarchie la plus absolue, les commerçantes de ce quartier saluent la décision du maire de cet arrondissement, non sans déplorer l’important manque à gagner enregistré pendant la période d’inactivité. 


SUR LE MÊME SUJET
L’Association des Femmes Commerçantes du Charbonnage a décidé d’ériger un espace de vente sur le site retenu pour accueillir le futur marché municipal d’Ambowé dans le 1er arrondissement, au nord de la capitale gabonaise. Les femmes commerçantes déguerpies des Feux tricolores du carrefour les Charbonnages par les autorités municipales de Libreville au motif qu’elles gênaient la circulation et mettaient leur vie en danger ainsi que celle de leurs clients, n’ont pas attendu le démarrage des dits travaux pour se mettre à l’œuvre. Elles se sont donné pour objectif la construction d’un grand hangar d’ici quelques mois. Elles étaient une cinquantaine de ...
Lire l'article
Les commerçantes qui exerçaient « anarchiquement » à hauteur des feux tricolores du carrefour Charbonnages, dans le premier arrondissement seront installées sur le site de l’ancien cimetière d’Ambowè qui leur a été provisoirement cédé par le maire cet arrondissement, Pierre Claver Mvélé. Il est envisagé d’ériger rapidement un grand hangar avec des étales, sur cet ancien cimetière. Cela en dépit de certaines considérations typiquement africaines sur le respect de la mémoire des disparus qui amènent encore quelques uns à hésiter quant à une prochaine installation sur le lieu indiqué. « Nous sommes ravies de constater que monsieur le maire n’a ...
Lire l'article
Le 1er adjoint au maire de Libreville, Medhi Teale, a organisé le 11 novembre à l’Hôtel de ville une réunion pour le suivi du dialogue avec les commerçants et commerçantes déguerpis dans le cadre de l’opération de désengorgement et d’assainissement des grands axes de la capitale. L’équipe municipale a expliqué aux déguerpis les enjeux de cette opération et annoncé le plan de restructuration des espaces commerciaux de la capitale, avec notamment la construction de nouvelles infrastructures dans les principaux quartiers touchés par cette opération. Face au mécontentement des commerçants suite à l’opération de déguerpissement sur les grands axes de la ...
Lire l'article
L’occasion de la célébration, ce 1er novembre de la Toussaint, fêtant les défunts, le maire de la commune de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane a soumis aux conseillers municipaux, il y a deux jours, à l’hôtel de ville son souhait d’aménager un nouveau cimetière municipal pour désengorger ceux existant dans la capitale gabonaise.« L’on assiste à nouveau à une résurgence des cimetières privés dans la commune de Libreville », a rappelé jeudi, Jean-François Ntoutoume Emane pour justifier les raisons de la création d’un nouveau cimetière municipal. Les cimetières de Mindoumé et de Lalala dans le 5ème arrondissement sont les seuls placés sous ...
Lire l'article
Les commerçantes du quartier "les Charbonnages" (1er arrondissement de la commune de Libreville), ont projetée samedi de mener une grève de la faim à partir de lundi prochain afin de réclamer un site pour la vente de leurs produits après le déguerpissement qu’elles ont subi de la par de la mairie de Libreville lors d’une opération dénommée « Libérons les trottoirs pour que la circulation soit fluide ». « Notre grève de la faim sera accompagnée dès lundi par un sit-in à la mairie du premier arrondissement », a expliqué Marielle Tsame, commerçante, veuve et mère d’une nombreuse famille. Les ...
Lire l'article
Les commerçantes installées anarchiquement sur les trottoirs du rond point d'Awendjé, dans le 4ème arrondissement de Libreville, reviennent petit à petit après le déguerpissement du site effectué mercredi dernier par les agents municipaux. Selon ces commerçantes, ce déguerpissement est inhumain et la mairie n’a pas tenue compte de leur situation avant d’engager une telle opération. « J’ai une famille à nourrir. Je n’ai pas d’autres sources de revenu que le petit commerce. La marie a construit quelques marchés dans la capitale, c’est vrai, mais le coût des boxes (espaces commerciales) est élevé. Ils varient entre 10.000 et 15.000 selon les dimensions ...
Lire l'article
Les commerçantes du marché B2 attendent toujours le déguerpissement du marché anarchique d’Awendjé, rappelant que le maire de Libreville, Jean François Ntoutoume, lors de sa tournée d’inspection, le 26 juillet dernier, avait promis de résoudre au plus vite ce problème. En effet, plus de deux mois après cette visite des marchés de la ville, les commerçantes s’interrogent sur le sort de leur revendication et se demandent si le maire de la ville ne les a pas oublié. « Depuis que le maire est passé nous voir, rien n’a été fait par rapport au déguerpissement de nos sœurs qui vendent au rond point ...
Lire l'article
Les commerçantes du Pont Nomba (Owendo, banlieue sud de Libreville), ont demandé jeudi à Owendo, aux responsables de la mairie de cette commune, la construction d'un marché municipal répondant aux normes modernes et aux besoins de leur activité. Les commerçants ont présenté cette doléance lors de la cérémonie de félicitation à l'endroit du nouveau maire d'Owendo, Jeanne Mbagou après à son élection, le mois d’avril dernier à la tête de la commune. « La construction d'un marché municipal est la plus importante des doléances dans notre commune », a lancé la représentante des commerçantes, Jeanne Assengone. Jusque là, cette commune n'a pas encore ...
Lire l'article
Les commerçantes du marché municipal de Lalala dans le 5ème arrondissement de Libreville, ont réclamé jeudi au maire central de Libreville, des chambres froides, en vue d’une meilleure conservation de leurs marchandises. « Nous n’avons pas de chambre froide ici et cela cause un grand problème de conservation des vivres, surtout pour nous qui vendons du gibier, du poisson et autres produits frais », a déclaré une commerçante. Cette doléance a été bien reçue par le maire central, Jean François Ntoutoume Emane qui entend convoquer le directeur du marché afin de prendre des mesures nécessaires pour résoudre ce problème. « Nous verrons comment ...
Lire l'article
La présidente de l’association des commerçantes du Gabon, Patience Dabany s’est entretenue lundi avec le gérant du marché municipal, Julien Mpouho Epighat d’Akébé, Youssef Obiang, au centre des discussions, la problématique du coût des boxes et des étales, jugés trop élevés par les commerçantes du marché. Entièrement réhabilité il y a quelques mois, le marché Julien Mpouho Epighat d’Akébé, dans le troisième arrondissement de Libreville, était devenu le théâtre de chaudes altercations entre le gérant et les commerçantes, qui protestaient contre le coût des boxes et des étales. Au départ fixé à 150.000f CFA le boxe et 45.000f CFA les étales, les ...
Lire l'article
Gabon: Commerce / Les commerçantes des Charbonnages réalisent un espace de vente sans attendre les autorités municipales de Libreville
Gabon: Les commerçantes des Charbonnages s’installent à l’ancien cimetière d’Ambowè
Gabon : L’équipe municipale de Libreville reçoit les commerçantes déguerpies
Gabon: Fête de la Toussaint: la mairie veut aménager un nouveau cimetière municipal
Gabon: Les commerçantes des « Charbonnages » projettent une grève de la faim lundi
Gabon: Après le déguerpissement d’Awendjé, les commerçantes font leur retour petit à petit
Gabon: Les commerçantes du B2 attendent toujours le déguerpissement du marché d’Awendjé
Gabon: Les commerçantes d’Owendo sollicitent la construction d’un marché municipal
Gabon: Les commerçantes du marché de Lalala réclament des chambres froides
Gabon: Les commerçantes du marché Julien Mpouho d’Akébé dénoncent le coût élevé des étales


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Nov 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*