Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Mekam’ne assure le suivi des dossiers des agents de la Santé

Auteur/Source: · Date: 19 Nov 2008
Catégorie(s): Santé

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, maître Denise Mekam’ne, a récemment eu une séance de travail avec le ministre de la Fonction publique, Alain Mensah Zoguelet, pour faire le point sur la situation administrative des agents de la Santé. La ministre de la Santé a notamment annoncé la mise en place d’un chronogramme pour le suivi des dossiers des agents de la Santé qui devrait permettre de prévenir les mouvements sociaux au sein de ce secteur dont les agents ont posé en septembre dernier un ultimatum de trois mois à la tutelle pour revaloriser leurs traitements et leurs conditions de travail.

Une séance de travail a été tenue récemment à Libreville entre le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, maître Denise Mekam’ne, et collègue de la Fonction publique, Alain Mensah Zoguelet, pour faire le point sur les situations administratives des agents du secteur de la Santé.

Cette réunion les techniciens des deux ministères a permis de tirer un bilan de l’avancement des dossiers des agents du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique au niveau des intégrations, des titularisations, des avancements automatiques et reclassements après stages pour l’amélioration de leurs traitements et de leurs conditions de travail.

«A cette étape, les dossiers des agents de la Santé sont traités correctement et ont beaucoup évolués. Beaucoup des situations qui ont déjà abouti, et nous sommes venus remettre un des listes d’agents afin qu’ils regardent ce qu’il reste à faire», a expliqué la ministre de la Santé et de l’Hygiène publique.

«Nous allons mettre en place un chronogramme de travail pour pouvoir suivre la situation de ceux qui viennent d’être recrutés, pour leur intégration», a annoncé maître Denise Mekam’ne.

«La santé est un secteur très délicat, il faut donc le temps de venir regarder la situation de ces agents qui chaque jour rendent ce service noble à la population», a ajouté la ministre de la Santé.

«Nous avions convenu depuis longtemps de faire ensemble le point de la situation des agents de la Santé, il fallait que nous ayons les mêmes informations», a expliqué le ministre de la Fonction publique, en rappelant que son département gère les dossiers de «tout le monde, donc il est bon qu’au niveau des dossiers qui nous parviennent pour chaque département, nous faisions le point».

Il a expliqué que ces bilans sont nécessaires «pour que nous ayons la même information, au niveau des recrutements, des avancements, reclassement après stage et au niveau des avancements automatiques».

«Nous avons en gestion près de 40 000 agents de l’Etat et les dossiers sont là, mais il faut que chaque département vienne avec ses listes pour savoir quels sont les gens qui ne sont pas intégrés», a précisé monsieur Mensah Zoguelet.

La ministre de la Santé et de l’Hygiène publique a enfin visité les services du Guichet unique, en charge du traitement des dossiers des agents de l’Etat, afin de s’enquérir de son fonctionnement.

Les agents de la Santé avaient observé un mouvement de grève général du 27 août au 1er septembre derniers pour réclamer la revaloriser de leurs traitements et de leurs conditions de travail.

Les négociations avec la tutelle entamée le 1er septembre avaient permis au gouvernement d’obtenir un sursis de trois mois pour accéder aux revendications des personnels de santé, qui réclament notamment une augmentation de leurs traitements et de leurs primes de logement.

Le Syndicat national du personnel de santé avait annoncé le 5 septembre dernier que la grève générale observée du 27 août au 1er septembre derniers reprendrait de manière illimitée le 26 janvier prochain si la tutelle ne met en place les mesures nécessaires dans ce délai.

La prime de logement du personnel de la Santé stagne à 45 000 francs CFA depuis de nombreuses années alors que les prix des logements ont considérablement augmenté dans la capitale gabonaise avec la crise du logement. Un infirmier gabonais touche un salaire mensuel d’environ 135 000 francs CFA.

Le cahier des charges des personnels de la Santé est sur le bureau de la tutelle depuis 2003, où la situation économique difficile n’avait pas permis aux autorités d’accéder à toutes les revendications des infirmiers et médecins gabonais.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le secrétaire général de « Brainforest / Publiez ce que vous Payez », Marc Ona Essangui a rencontré récemment les responsables du groupe nucléaire français Aréva afin d’évaluer l'avancement de l’observatoire de santé mis en place il y a un an pour le suivi médical des travailleurs de l’exploitation minière et des populations de Mounana au sud-est du Gabon. M. Ona s’est déclaré satisfait des résultats à l'heure actuelle, affirmant que « le combat de la société civile gabonaise est de voir ce dossier aboutir ». Brainforest qui lutte contre la spoliation des forets, et la pollution ...
Lire l'article
Le premier ministre gabonais, Jean Eyeghé Ndong, a procédé jeudi soir à Libreville à la mise en place du Comité de suivi et du guichet spécial pour le traitement des dossiers des enseignants adhérents à la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éduction (CONASYSED). Ce guichet spécial permettra d’examiner et de traiter, dans les brefs délais, tous les dossiers des enseignants de la Fonction publique relatifs aux recrutements, aux intégrations, aux avancements et aux reclassements. Selon des sources proches de la CONASYSED, le Comité de suivi doit commencer le travail dès lundi prochain avec la collaboration très étroite de ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a suspendu mercredi les salaires des agents du ministère de la Santé ainsi que leurs collègues du ministère de la Fonction publique suite à une longue grève sans service minimum dans ces deux ministères vitaux. "Le gouvernement a décidé. Ils sont sur bon de caisse (...). Ceux qui ont été au travail ont droit d'avoir leur bon de caisse et donc leur salaire. Ceux qui n'ont pas travaillé n'ont rien", a déclaré mercredi à la presse le ministre de la Santé, Idriss Ngari. ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a mis à exécution mercredi sa décision de suspension des salaires du personnel de santé en grève depuis le 12 janvier pour réclamer les meilleures conditions de travail, a-t-on appris jeudi auprès du syndicat. Les infirmiers grévistes qui se sont rendus à la banque mercredi (les fonctionnaires gabonais perçoivent leurs salaires chaque 25 du mois ndlr) ont constaté que leurs comptes étaient vides, ont indiqué plusieurs agents de santé fonctionnaires contactés par l’AGP. Une rencontre mercredi dans l’après-midi avec leur ministre n’a pas permis de faire fléchir les grévistes qui ont par ailleurs décidé de poursuivre leur grève sans ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a revu à la hausse la prime de logement pour le personnel de santé, a-t-on appris lundi à Libreville auprès du secrétaire général par intérim du syndicat national du personnel de santé (Synaps), Bernard Mouyaga, joint au téléphone par l'AGP. ''Vous savez, le 25 janvier 2009 était la date butoir qui a fixé en commun accord avec le gouvernement. Il n'y a plus lieu de parler de mouvement de grève. Ce qui reste à faire c'est de poursuivre les négociations pour d'autres points inscrits dans le cahier de charges'', a-t-il souligné. Selon lui, si cette fois-ci, ce changement a ...
Lire l'article
Le centre médical de Lebamba, l'unique dans la région, est fermé depuis mercredi dernier suite au déclenchement d’un mouvement d'humeur observé par les agents de santé, a rapporté vendredi le correspondant de GABONEWS dans la localité. Dans ce centre de santé, aucun service minimum n'a été mis en place pour soulager les populations, constatent les patients qui ne savent à quel saint se vouer. Le personnel de santé en grève revendique des augmentations de salaires, l’amélioration des conditions de vie et de travail, l’octroie des primes de risque et l'augmentation de la prime de logement. La coalition des ces agents (syndicat ...
Lire l'article
Les ministres gabonais de la Santé et de l'Hygiène publique d’une part, de la Fonction publique et de la modernisation de l'Etat d’autre part, ont devisé ce lundi à Libreville sur les dossiers de 3000 agents de la santé en cours de traitement en vue de leur intégration dans la fonction publique. Me Denise Mekam'ne et Alain Mensah Zoguelet ont notamment abordé la question de l'octroi des postes budgétaires, de la titularisation, de l’intégration et des avancements dans la fonction publique gabonaise de ces agents à la lumière des textes administratifs. Répondant à la préoccupation de sa collègue de la Santé ...
Lire l'article
Les agents de la santé, malgré la rencontre de mercredi avec leur ministre de tutelle, ont annoncé la reconduction, à partir de ce jeudi, du mouvement de grève qui perturbe déjà le fonctionnement du Centre hospitalier de Libreville (CHL). Le mouvement de grève du personnel de santé a été très suivi jeudi. Ce mouvement rassemble plusieurs secteurs des services de santé, notamment les médecins, les infirmières et les fonctionnaires des hôpitaux qui revendiquent la révision des salaires, de meilleures conditions de travail, des primes de risque et de logement. Pour le moment, indique –t- on, au CHL, on se contente d’un ...
Lire l'article
Le ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, chargé de la Famille et de la Promotion de la femme, Angélique Ngoma, a désamorcé mercredi au Centre hospitalier de Libreville (CHL), le mouvement d'humeur qu'entendait organiser le personnel du ministère de la santé. Angélique Ngoma a eu mercredi, un tête à tête avec l'ensemble du personnel du ministère de la santé. « Les avancées significatives sont entrain de se faire. Le gouvernement fait tout pour que vos revendications puissent aboutir », a déclaré Angélique Ngoma. Pour les agents de ce secteur, les responsables de la coalition des syndicats ne parlent plus le ...
Lire l'article
La ministre gabonaise de la Santé, Angélique Ngoma, a reçu le 21 mai dernier à Libreville le représentant résidant du Fond monétaire international (FMI), Samba Thiam, pour une séance de travail destinée à l’examen de l'exécution du budget alloué au ministère de la Santé. Assurer l’efficacité et l’efficience de la mise en œuvre des fonds alloués par le Fonds monétaire international (FMI) au domaine de la Santé au Gabon, c’est l'objet de la séance de travail que le représentant résident du FMI, Samba Thiam, a eu avec ministre de la Santé, Angélique Ngoma. Cette séance de travail, qui s'inscrit ...
Lire l'article
Gabon / France : La santé et le suivi médical des anciens agents de la COMUF objets d’une réunion à Paris
Gabon: Le Comité de suivi et le guichet spécial mis en place pour le traitement des dossiers de la CONASYSED
Gabon : le gouvernement suspend le salaire des agents de la santé en grève
Gabon: Santé-grève : Le gouvernement met à exécution sa menace de suspension de salaires des agents de santé
Santé : Le gouvernement augmente la prime de logement des agents de la santé publique (Syndicat)
Gabon: La grève des agents de santé paralyse le centre médical de Lebamba
Gabon: Les dossiers d’intégration de 3000 agents de la Santé publique à l’étude
Gabon: Les agents de la santé reconduisent leur mouvement de grève
Gabon: Angélique Ngoma désamorce la grève en perspective des agents de la santé
Gabon : Le FMI assure le suivi de ses financements en matière de santé


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Nov 2008
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*