Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Gabon/ Crise Centrafricaine: accélération du processus de désarmement des belligérants

Auteur/Source: · Date: 20 Nov 2008
Catégorie(s): Diplomatie

Les protagonistes de la crise centrafricaine, réunis dans la capitale gabonaise du 19 au 20 novembre dans le cadre de la 3ème réunion du comité de l’accord de paix global, ont décidé d’accélérer le processus de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR). Les acteurs politiques centrafricains ont appelé au strict respect des modalités de lancement du processus DDR, qui comprend une phase préparatoire de regroupement, de mise en œuvre du désarmement et de la reconversion.

”Je crois qu’on vient d’ajouter une pierre de plus à l’édification de la paix dans notre pays. On a un programme DDR avec les composantes et les contenus. Il ne reste qu’aux experts à aller dans le cadre du calendrier”, a déclaré le ministre centrafricain de la communication, Cyriaque Gonda.

Par ailleurs, les protagonistes ont entériné la date de la tenue du dialogue politique inclusif, prévu à Bangui du 05 au 20 décembre prochains. C’est une étape essentielle vers le retour à la paix dans le pays.

”Je suis très heureux de ce dialogue qui tend vers une paix en Centrafrique”, a affirmé le président de l’Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD), Jean-Jacques Demafouth.

”Nous sommes prêts à respecter ce processus de paix ; nous allons déposer les armes”, a confié le porte- parole de l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR).

Ainsi, la communauté internationale devra intensifier la création des conditions de sécurité pour le séjour de ces responsables politico-militaires pendant la mise en place du programme DDR.

Pour cette opération, 6 (six) milliards de FCFA sont prévus. Une partie de cette somme devrait être consacrée au désarmement. Le maître d’œuvre de ce processus de DDR n’est autre que le Programme des nations unies pour le développement (PNUD).

Du 11 au 15 novembre dernier, le Nord de la Centrafrique a connu une recrudescence des combats inter- ethniques. 


SUR LE MÊME SUJET
Par RFI Ils sont plus de 600 réfugiés congolais au Gabon à être rentrés chez eux depuis un mois. C'est ce que déclare le HCR, le Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies. Cent autres réfugiés vont également prendre le chemin du retour la semaine prochaine. Tous sont des réfugiés de la guerre civile qui avait touché les régions sud et sud-ouest du Congo-Brazzaville entre 1998 et 2003. Près de 20 000 personnes avaient alors été déplacées. Depuis le 31 juillet dernier, leur statut de réfugié a expiré. Le gouvernement gabonais et le HCR tentent donc de trouver des solutions, notamment en ...
Lire l'article
Nicolas Sarkozy demande aux dirigeants et responsables ivoiriens de permettre l'achèvement rapide et "dans un climat apaisé" du processus électoral lié à l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire, a indiqué jeudi soir un communiqué de l'Elysée. "Le président de la République lance un appel aux dirigeants et responsables ivoiriens concernés pour que le processus électoral, si bien engagé, s'achève rapidement dans un climat apaisé et ouvre à la Côte d'Ivoire une nouvelle ère de paix et de prospérité", souligne le communiqué. "Il appartient désormais au Conseil constitutionnel de proclamer les résultats définitifs dans le strict respect de la volonté clairement exprimée par le ...
Lire l'article
Les Etats-Unis appellent à réagir « avec calme" Les Etats-Unis ont appelé jeudi « les partis et les citoyens gabonais à réagir dans le calme aux résultats » de l'élection présidentielle dans ce pays, a annoncé le département d'Etat. « Nous appelons tous les partis à faire respecter le processus démocratique et à observer les procédures électorales établies », a affirmé Philip Crowley, un porte-parole, au cours du point de presse quotidien de la diplomatie américaine. « Nous demandons fermement aux partis et aux citoyens gabonais de réagir dans le calme aux résultats », a-t-il aussitôt ajouté. Interrogé sur le ...
Lire l'article
L'arrivée à Libreville du président Bozize, à deux jours du début du Dialogue Politique Inclusif, est perçue comme une « dernière revue, une dernière séance de réglages », selon un familier de la scène politique centrafricaine résidant dans la capitale gabonaise. Certaines sources, ayant requis l'anonymat, croient déceler en cette visite du président centrafricain son désir de voir son homologue gabonais assister à l'ouverture du forum. En appui de cette assertion, on rappelle qu’il a fallu trois réunions du Comite de suivi, pour que tous les protagonistes de la crise s'accordent sur les points qui compromettaient l'aboutissement du processus de ...
Lire l'article
La troisième réunion du Comité de suivi de l’accord global de paix inter centrafricain tenue à Libreville les 19 et 20 novembre en présence des représentants du pouvoir, de l’opposition et des mouvement rebelles, a permis de baliser la mise en place du cadre préalable à la tenue effective du dialogue politique inclusif. Sous la médiation gabonaise, les acteurs de la crise centrafricaine ont défini les modalités de la mise en œuvre du processus de Désarmement, démobilisation et e réinsertion (DDR), qui devrait permettre de garantir et de sécuriser le processus et la tenue effective des assises de réconciliation nationale ...
Lire l'article
Le Front des organisations de la société civile pour la lutte contre la pauvreté (FOSCPG), vient de marquer à Libreville sa disponibilité à participer au côté des institutions chargées de l’organisation des élections au Gabon. Le Front des organisations de la société civile (FOSCPG) pour la lute contre la pauvreté a tenu à la Chambre de Commerce de Libreville un Forum pour se frayer un chemin parmi les autres acteurs de la vie publique. « Les électeurs et les citoyens ne sont pas seuls dans l’arène politique. », a fait remarqué Marc Ona, co-président de la FOSCPG avant d’ajouter : « ...
Lire l'article
La médiation gabonaise a de nouveau été sollicitée pour accompagner le processus de mise en place du dialogue politique inclusif en République centrafricaine (RCA), enlisé par des dissensions sur les termes de la loi d’amnistie générale préalable au dialogue. Les représentants du pouvoir, de l’opposition et des mouvements rebelles étaient réunis les 24 et 25 octobre à Libreville pour la réunion du comité de suivi de l’accord global de paix du 21 juin dernier, dont les résultats pourraient rétablir le consensus entre les acteurs de la crise politique centrafricaine pour une reprise effective du processus de paix. Un consensus est-il ...
Lire l'article
Présents lundi à Libreville à la table de la réunion de suivi des accords globaux de paix sur la République centrafricaine, l’opposition armée, représentée par Jean-Jacques Demafouth de l’Armée populaire pour la restauration de la Démocratie (APRD) et Djarnib Grebaye de l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR), a affiché sa volonté de poursuivre le dialogue inclusif en vue d’une réelle sortie de crise dans ce pays. Pour le représentant de l’APRD, Jean-Jacques Demafouth, l’application des Accords bloquait simplement parce qu’il y avait des incompréhensions au niveau de l’Assemblée nationale centrafricaine. Mais, souligne –t-il, l’APRD veut aller vers un accord ...
Lire l'article
Un premier contingent de 70 soldats camerounais de la force multinationale de la communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale, a quitté mardi la capitale gabonaise à destination de Bangui, après deux semaines de formation sur les missions de l'infanterie au niveau compagnie et section en vue de satisfaire à la mission qui leur est impartie, celle de maintien de la paix, organisée par les forces françaises au Gabon, a constaté GABONEWS. Une deuxième troupe de 60 soldats devra aussi rejoindre jeudi en avion militaire de transport, pour s'imprégner totalement de leur mission. La FOMUC qui compte 500 hommes a ...
Lire l'article
Le président centrafricain François Bozizé est arrivé en fin d'après midi du 22 avril dans la capitale gabonaise pour une visite officielle au cours de laquelle il doit rencontrer son homologue gabonais pour solliciter son soutien et sa médiation dans le processus de résolution de la crise militaro-politique en République centrafricaine. Dans le cadre du dialogue politique inclusif censé mettre un terme définitif à la crise militaro-politique en République centrafricaine, le président François Bozizé est en visite officielle à Libreville pour solliciter le soutien du président gabonais Bongo Ondimba dans la résolution de cette crise. Le président Bozizé ...
Lire l'article
Accélération du rapatriement des réfugiés congolais du Gabon
Cote d’Ivoire: la France appelle à une fin rapide du processus électoral
Gabon : Pour les Etats-Unis, le processus électoral n’est pas achevé.
Gabon: François Bozizé à Libreville mardi : derniers réglages avant le Dialogue Politique Inclusif
Gabon : Libreville consolide le processus de paix en RCA
Gabon: La société civile s’invite dans le processus électoral.
Gabon : Libreville de nouveau sollicitée au chevet de la crise centrafricaine
Gabon: A Libreville, l’opposition centrafricaine affiche ses ambitions pour une sortie de crise
Gabon: Un contingent camerounais de la FOMUC quitte Libreville pour Bangui en République Centrafricaine
Gabon : Bongo sollicité au chevet de la crise centrafricaine


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Nov 2008
Catégorie(s): Diplomatie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*