Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Transport : Une journée sans taxis ce mardi

Auteur/Source: · Date: 24 Nov 2008
Catégorie(s): Société

Le Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTEG), a décidé ce lundi de faire de la journée de mardi: « jour sans taxis » pour fléchir la position des autorités de l’hôtel de ville de Libreville afin qu’elles remettent en circulation certains taxis « arraisonnés ». Le président du SYLTEG Jean Robert Menié estime que les autorités de l’hôtel de Ville auraient dû accorder une période de délais après le lancement de son opération de contrôle afin de permettre que ceux de taximen en retard de paiement puissent s’en acquitter .La proximité de la date butoir (24 novembre) fixée par l’Edile de Libreville semble être l’un de casus belli de la passe d’arme entre les deux protagonistes.

Les chauffeurs de taxis de Libreville s’acquittent chaque année des taxes annuelles qui englobent 115 000 francs CFA pour les petits taxis et 235 000 francs CFA pour les taxis bus, une patente de 200 000 francs CFA pour les petits taxis, 415 000 francs pour les taxis bus avec une redevance de 26 000 francs CFA pour « les frais d’expertise taxi. »

« Nous avons eu une année particulièrement perturbée. Les autorités municipales ont été mises en place tardivement, un temps nous a été accordé pour que nous puissions nous acquitter de nos obligations», a expliqué Jean Robert Menié, ajoutant que : «les canaux d’information n’ont pas permis une bonne ventilation pour que nous connaissions tous les délais ».

Le 18 novembre dernier, au terme de l’entretien qu’il avait eu avec le président du SYLTEG, le maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane avait consenti à la fois d’accorder au syndicat la remise en circulation des taxis saisis par la police municipale et un ajournement d’une semaine (18 au 25 novembre).

En mars 2007, le Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTTEG), le Syndicat autonome des transporteurs urbains et interurbains du Gabon (SATUIG) et le Syndicat national des propriétaires des taxis du Gabon (SYNAPROTAG), avaient unanimement observés une pause de 48heures (deux jours) pour protester contre l’augmentation des prix du carburant (+25%) à la pompe et menacé d’élever le tarif du transport.  


SUR LE MÊME SUJET
La mairie centrale de Libreville procède actuellement à l’arraisonnement des véhicules à usages de taxi dépourvus de numéros de portière valides et qui donnent le droit d’exercer dans le secteur du transport périurbain. Ce sont plus de cent cinquante (150) véhicules à usage de taxi qui ont été arraisonnés et stationnés dans les jardins de la mairie de de Libreville; une procédure qui oblige les propriétaires à s’acquitter des taxes en vigueur afin de mener à bien leur activité de transport. Selon les agents municipaux commis à cette opération, cette démarche vise à mettre hors de la circulation, tout taxi n’ayant pas ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, André Jules Ndjambé a lancé, mercredi dernier, la campagne de distribution des vignettes des taxis, des taxis-bus et des véhicules de transport des marchandises (TM), pour l’année 2011. Cette décision du conseil municipal fait suite aux récriminations des usagers concernant l’état de défectuosité dce certains taxis, le conseil municipal a décidé que les vignettes ne seront délivrées qu’aux véhicules ayant rempli ‘’sans complaisance’’ les formalités relatives au contrôle technique. Cetta année, 1400 vignettes ont été imprimées, contre un millier l’année dernière, afin de tenir compte de la sensible augmentation ...
Lire l'article
Une taxe sur le transport terrestre et maritime des personnes et des marchandises est effective au Gabon depuis ce vendredi au profit des collectivités locales, rapporte un communiqué de la Mairie de Libreville parvenu ce jour à la rédaction de GABONEWS. Les sociétés de transport terrestre et autres transporteurs urbains ou suburbains exerçant sur le territoire national se verront ainsi prélever la somme de 500 francs CFA par personnes et 1500 francs CFA par tonne de marchandises, tandis que sur l’international, les montants s’élèvent à 1000 francs CFA par personne et 2000 francs CFA par tonne de marchandises. En ...
Lire l'article
La mairie de Port-Gentil a lancé jeudi, la chasse aux taxis, taxis-bus et autres véhicules à usage de transports en commun non détenteur des numéros de portière pour le compte de l’année 2010, rapporte vendredi le correspondant de l’AGP. Lancé déjà depuis plus de deux mois, la délivrance des numéros de portières aurait dû être terminée depuis longtemps, explique-t-on à l’hôtel de ville. Cette dernière a d’ailleurs lancé un appel la semaine écoulée pour inciter les retardataires à venu retirer leur vignette. Le délai imparti étant terminé, l’institution municipale est passée à la phase de répression. Les contrevenants voient leurs véhicules être placés en ...
Lire l'article
Le maire de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, a procédé mercredi au lancement de l'opération de numérotation de taxis, une opération quelque peu tardive qui a été élargie aux véhicules de transport périurbain ''clando'' et de marchandise ''TM'' qui bénéficieront d'une vignette leur permettant de sortir de l'informelle. L'édile de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume a procédé hier avec ses collaborateurs, à l'opération de numérotation des véhicules à usage de taxis. La cérémonie qui s'est déroulé sans discours ni trompette, dans les jardins de l'Hôtel de Ville de la mairie de Libreville, concerne trois milles véhicules à usage de taxis. ...
Lire l'article
Depuis plus d'une semaine dans les artères de Libreville et Owendo, les populations sont confrontées à des problèmes de transports en raison de la rareté des taxis, qui semblent fuir la traque lancée par les services municipaux pour recouvrer les taxes annuelles. Face au poids de ces redevances sur les recettes, les chauffeurs de taxis multiplient les astuces pour améliorer leur rendement, une augmentation du coût des transports urbains qui ne dit pas son nom. Carrefour SNI à Owendo, au Sud de Libreville, 6 h 00 du matin ce 13 août, la chaussée est envahie par une foule de ...
Lire l'article
La « journée sans taxi » lancée pour ce mardi à Libreville par le Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTEG), regroupant plus de 6000 adhérents était partiellement suivie en début de matinée. L’arrêt de travail, qui n’a pas été observé par les autres syndicats du secteur des transports urbains, a été décidé pour réclamer la remise en circulation des taxis arraisonnés pour non-paiement de taxes municipales et le prolongement d’une semaine du délai accordé par le maire de Libreville pour le paiement de ces redevances. Déjà, un premier délai supplémentaire d’une semaine (du 18 au 25 novembre) avait été ...
Lire l'article
Suite au lancement par les autorités municipales de l’opération d’arraisonnement des taxis ne s’étant pas acquitté de leurs redevances annuelles, le président du Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (Syltteg), Jean Robert Menié a convoqué le 19 novembre à l’Hôtel de ville une réunion des chauffeurs de taxis de Libreville pour faire le point sur la situation. Le président du Syltteg a notamment annoncé que la libération des véhicules saisis grâce au délai d’une semaine accordé le 18 novembre par le maire de Libreville aux transporteurs pour régulariser leurs situations est provisoire. Les chauffeurs de taxis de Libreville ont ...
Lire l'article
Le maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a lancé le 29 juillet dernier l'opération de numérotation des taxis et véhicules de transports suburbains pour l'exercice 2008. Dans le cadre d'un partenariat avec l'OPDAS, les numéros de portières de ces véhicules afficheront désormais les messages de sensibilisation sur le VIH/Sida. Les transports en commun de la capitale gabonaise seront mis à contribution dans la campagne nationale de sensibilisation contre la pandémie du VIH Sida. L'Hôtel de ville de Libreville vient de lancer son opération de numérotation des taxis et taxis bus de la commune. Pour cette année, les autocollants des numéros ...
Lire l'article
Une décision émanant de la direction générale des Transport terrestre du ministère gabonais des Transports, en collaboration avec la mairie de Libreville indique d’ores et déjà que les taxis périurbains, encore appelé « clandos », exerçants jusqu’à ce jour sans souci et sans couleurs spécifiques, sur les voies secondaires et aidant à tout le moins, les populations des quartiers sous intégrés où les voies d’accès restent souvent des chemins de croix, a appris GABONEWS. Ces transporteurs devront dorénavant s’arrimer aux nouvelles mesures règlementant cette activité. De ce fait, deux couleurs, assorties d’un autocollant portant un numéro ont été choisies, ...
Lire l'article
La mairie de Libreville ‘’en guerre’’ contre les taxis hors-la loi
Lancement d’une campagne de distribution des vignettes aux taxis à Port-Gentil
Economie / Une taxe sur le transport des personnes et des marchandises instituées au Gabon
La mairie de Port-Gentil va en guerre contre les taxis n’ayant pas de nouveaux numéros de portières
L’opération de numérotation des taxis lancée mercredi lancée à Libreville
Gabon : Où sont passés les taxis ?
Gabon: Transport : « La journée sans taxi, » partiellement suivie à Libreville
Gabon : Une semaine de répit pour les chauffeurs de taxis de Libreville
Gabon : Ntoutoume Emane implique les taxis dans la lutte contre le Sida
Gabon: Gabon / Transport urbain: les taxi-clandos identifiés en « vert » et « marron » à la périphérie de la ville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Nov 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*