Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le PDG de Maroc Télécom reçu par Bongo Ondimba à Rabat

Auteur/Source: · Date: 25 Nov 2008
Catégorie(s): Diplomatie

En séjour privé au Maroc du 18 au 23 novembre dernier, le chef de l’Etat gabonais a reçu le président directeur général de Maroc Télécom, Abdeslem Ahizoune, actionnaire majoritaire de Gabon Télécom depuis 2007. Cette séance de travail a notamment permis d’évoquer la question de la recapitalisation de Gabon Telecom et des perspectives de développement de la filiale gabonaise du groupe chérifien, qui sort d’une longue et pénible crise économique et sociale avec le licenciement de près de la moitié des effectifs de l’entreprise. La visite privée du chef de l’Etat gabonais au Maroc a été l’occasion de faire le point avec le président directeur général de Maroc Télécom, Abdeslem Ahizoune, actionnaire majoritaire de Gabon Télécom depuis 2007, dans le cadre du renforcement du développement économique du pays.

Cette séance de travail destinée à l’analyse des résultats financiers de Gabon Télécom pour l’exercice en cours montrent et les perspectives d’avenir qui s’en dégagent. Les discussions ont notamment tourné autour de la recapitalisation, de la productivité et des performances de Gabon Télécom, qui sort d’un long et pénible processus de privatisation.

Le patron de Maroc Télécom a expliqué à cet effet que la transformation économique de la filiale gabonaise exige des salariés un certain engagement et l’application de valeurs positives comme l’honneur, la discipline, l’intégrité et le labeur.

Cet entrevue intervient par ailleurs en prélude au bilan d’étape qui sera fait en début d’année prochaine pour évaluer les retombées de la privatisation de Gabon Télécom, deux ans après son rachat par l’opérateur marocain.

Le 9 février 2007, la compagnie marocaine, détenue à 51% par le groupe français Vivendi, était devenue actionnaire majoritaire de Gabon Telecom avec 51% du capital au terme d’un long processus de privatisation. L’Etat gabonais a conservé 49% des parts.

Le nouvel actionnaire majoritaire avait alors engagé un lourd programme de réduction des effectifs pléthoriques hérités de l’ancienne société d’Etat pour assainir la santé financière de la société.

Sur un effectif total de 1 700 agents, plus de 800 ont été licenciés de l’entreprise, qui gère environ 35 000 lignes de téléphonie fixe et plus d’une centaine d’abonnés à la téléphonie mobile via sa filiale Libertis.

Ce plan de licenciement massif avaient suscité de virulents mouvements sociaux des employés gabonais, que le chef de l’Etat était parvenu à résoudre en octroyant une prime aux déflatés.

L’assainissement des finances de sa filiale gabonaise permet aujourd’hui aux dirigeants de Maroc Télécom d’esquisser de belles perspectives de croissance et de développement des services pour l’entreprise, qui devrait permettre de renforcer l’activité économique du pays.
Le chef de l’Etat a regagné Libreville dans la soirée du 23 novembre pour s’envoler le lendemain pour Luanda, en Angola, pour le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la commission du Golfe de Guinée. 


SUR LE MÊME SUJET
Le président de la République, chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba séjourne au Maroc depuis hier, selon la presse présidentielle. Avant son départ, il a reçu en audience Jean Ping, président de la Commission de l’Union Africaine dans le salon d’honneur de l’aéroport international Léon Mba de Libreville. Candidat à sa propre succession à la tête de l’institution panafricaine, Jean Ping effectue actuellement une tournée dans les différents Etats africains. L’audience que lui a accordée le président gabonais s’inscrit dans ce cadre. Les deux hommes ont eu l’opportunité de faire un bilan de cette tournée à quelques jours de l’élection devant ...
Lire l'article
L’entreprise Gabon Télécom, filiale du groupe Maroc Télécom, a enregistré, en 2010, un résultat financier négatif de l’ordre de 14% par rapport à l’année 2009, a indiqué un rapport de sa maison mère Maroc Télécom. Selon des chiffres communiqués par le groupe, le chiffre d’affaires de l’opérateur historique des télécommunications au Gabon (Gabon Télécom) est en repli de 61,1 milliards de FCFA soit 14,4%. Cette contre performance, explique Marco Télécom, est due à un contexte fortement concurrentiel, marqué notamment par une percée de l’opérateur de téléphonie mobile Bharti Airtel qui a fortement revu à la baisse les tarifs ...
Lire l'article
Près de trois années après avoir remporté l’appel d’offres lancé par l’état Gabonais pour privatiser son opérateur télécom historique, Maroc Telecom vient de signer un gros chèque à Libreville de 35 millions d’euros pour finaliser cette opération de rachat. Maroc Telecom détient désormais officiellement 51% des parts de Gabon Telecom et de sa filiale Libertis, après avoir procédé à une restructuration et modernisation de l’entreprise durant les trois dernières années. Un plan social pris en charge par l’état gabonais avait été négocié entre les parties, permettant l’accélération du calendrier stratégique de l’opérateur marocain, qui a fait de l’Afrique sa zone ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba est arrivé à 17h heure de Rabat (15h GMT), où il a été accueilli à sa descente d’avion par sa majesté le roi Mohammed VI. Le chef de l’Etat gabonais qui effectue une visite d’Etat au Royaume du Maroc, est accompagné de trois ministres, Laure Gondjout (Communication), Magloire Ngambia (Economie) et Raymond Ndong Sima (Agriculture). C’est la première visite officielle qu’Ali Bongo Ondimba entreprend au Maroc depuis son arrivé au pouvoir le 30 août dernier. Le Maroc et le Gabon entretiennent d’excellentes relations depuis plusieurs décennies, impulsées par le défunt roi, Hassan II et le défunt président ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba est arrivé à 17h heure de Rabat (15h GMT), où il a été accueilli à sa descente d’avion par sa majesté le roi Mohammed VI. Le chef de l’Etat gabonais qui effectue une visite d’Etat au Royaume du Maroc, est accompagné de trois ministres, Laure Gondjout (Communication), Magloire Ngambia (Economie) et Raymond Ndong Sima (Agriculture). C’est la première visite officielle qu’Ali Bongo Ondimba entreprend au Maroc depuis son arrivé au pouvoir le 30 août dernier. Le Maroc et le Gabon entretiennent d’excellentes relations depuis plusieurs décennies, impulsées par le défunt roi, Hassan II et le défunt président ...
Lire l'article
Le ministre de la Communication, des Postes et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout, a accordé, ce jeudi, une audience à la délégation de Maroc Télécom conduite par le président du Directoire de l’entreprise, Ahizoune Abdelsalam, accompagné notamment de l’Ambassadeur du royaume du Maroc près le Gabon, Ali Borji et du Directeur général de Gabon Télécom/Libertis, Nourredine Boulmène, a constaté GABONEWS. Placé sous le signe de la « compréhension mutuelle » et de la « franche collaboration », l’entretien a permis aux deux parties « d’aborder la situation de l’opérateur Gabon Télécom et Libertis sur la base d’une action globale ...
Lire l'article
Vivendi et Maroc Telecom chercheraient des relais de croissance et s’intéresserait de près aux actifs africains de l’opérateur koweïtien Zain. "Maroc Telecom est le meilleur véhicule de Vivendi pour investir dans Zain Africa", souligne Exane BNP Paribas à l’agence Reuters. "La combinaison du potentiel de croissance de Zain Africa et l’expertise de la direction de Maroc Telecom réduiraient les risques d’exécution et accroîtraient la probabilité d’une création de valeur pour tous ses actionnaires, dont Vivendi, tant que le prix payé reste raisonnable". Vivendi par sa filiale Maroc telecom est présent au Burkina Faso , Gabon,Mauritanie et enfin au Malie avec l’acquisition récente de ...
Lire l'article
Le président de la République gabonaise Omar Bongo Ondimba, a quitté Libreville tôt ce matin (5heures) pour Rabat au Maroc,en vue de ramener la dépouille de son épouse , Edith Lucie Bongo Ondimba, décédée samedi à 16H20 GMT( 17H 20) heure de la capitale gabonaise. Avant de s’envoler pour Rabat, le chef de l’Etat a reçu au Palais présidentiel les condoléances de plusieurs personnalités du pays et des amis du Gabon. On notait également la présence des leaders politiques de l’opposition gabonaise notamment le président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), Pierre Mamboundou,et celui de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le ...
Lire l'article
Deux mois après sa nomination à la direction générale de Gabon Télécom et sa filiale Libertis, Noureddine Boulmene, a été reçu pour la première fois ce lundi par le ministre de la communication, Jean Boniface Assélé. Le partenariat qui lie Maroc Télécom, Gabon Télécom et sa filiale Libertis avec l’Etat gabonais a constitué l’essentiel des échanges entre les deux hommes. Les problèmes techniques rencontrés ces derniers temps entre Libertis et ses concurrents ont également figuré en bonne place lors de cette rencontre. On rappelle que Noureddine Boulmene, avait succédé à, Mostapha Laarabi, appelé à d’autres fonctions au sein du groupe Maroc Telecom.
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba, en partance pour le Maroc, a reçu le président de la Commission de l’Union Africaine
Résultat financier négatif de 14% en 2010 pour Gabon Télécom
Maroc Telecom finalise le rachat de Gabon Telecom
Gabon-Maroc : Arrivée d’Ali Bongo Ondimba à Rabat
Gabon-Maroc : Arrivée d’Ali Bongo Ondimba à Rabat
Le ministre de la Communication devise avec une délégation de Maroc Télécom
Bongo Doit Partir
Gabon: Vivendi et Maroc Telecom sur Zain Afrique
Gabon: Omar Bongo Ondimba a quitté Libreville pour Rabat (Maroc) ce matin
Gabon: Premier face à face entre le nouveau directeur général de Gabon Télécom et le ministre de la communication


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Nov 2008
Catégorie(s): Diplomatie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*