Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: UNICEF aide à renforcer le plateau technique pour le dépistage précoce du VIH chez les enfants

Auteur/Source: · Date: 10 Déc 2008
Catégorie(s): Santé

Libreville, 10 décembre 2008 – Au lendemain de la célébration de la Journée Mondiale de lutte contre le VIH SIDA au Gabon, célébrée sous le thème national ‘Le dépistage pour connaître son statut sérologique, se protéger et protéger les autres’, l’UNICEF a procédé vendredi, 05 décembre, à la remise officielle d’un important lot de matériels et équipements techniques pour le Laboratoire de Bactériologie et de Virologie de la Faculté de Médecine de Libreville laboratoire de référence national en matière de VIH.

Ce don, complété par un important lot de médicaments contre les maladies opportunistes chez les enfants, remis en présence du Secrétaire Général du Ministère de la Santé, Mr Jean-Baptiste Ndong Nguéma, et des autorités universitaires de la faculté de Médecine de Libreville, vient renforcer le dispositif technique permettant le dépistage précoce de l’infection à VIH chez les nouveaux nés, nés de mères séropositives, offrant une chance considérablement accrue de survie au jeune enfant infecté par le VIH.

Il y a trois ans, en décembre 2005, le pays avec l’appui de l’UNICEF et l’ONUSIDA, lançait la campagne mondiale sous le thème «Unissons nous pour les enfants- Unissons nous contre le SIDA », visant à lever le voile sur la face cachée du SIDA que sont les enfants, à travers le lancement d’un programme dit des 4 P : P1- Prévention Primaire; P2- Prévention-de-la-Transmission de la Mère vers l’Enfant (PTME); P3- Provision de Traitement Pédiatrique; P4- Protection des Orphelins et autres enfants affectés par le SIDA.

Le Gouvernement gabonais avait, à l’occasion du lancement de cette campagne, démontré sa volonté de faire face à l’ampleur du défi à relever, dans un contexte où la prévalence du VIH est l’une des plus élevées en Afrique Centrale, plaçant le Gabon en 2ème position après la République Centrafricaine avec un taux de prévalence à 5.9% en 2007 pour la tranche d’âge entre 15 et 49 ans. Parmi les jeunes (15-24 ans) la prévalence est à 3.6%, avec un taux 3 fois plus élevé chez les filles (5.4% contre 1.8% chez les garçons). La même année, le Rapport UNGASS estimait à 4.000, le nombre d’enfants de moins de 15 ans infectés par le VIH. Jusqu’à ce jour, 35% des enfants séropositifs décèdent avant leur 1er anniversaire et 52% avant leur 2ème année de vie, pour beaucoup d’entre eux, l’infection n’étant pas détectée pour non accès aux techniques de dépistage précoce.

Cette situation préoccupante du SIDA chez les enfants a amené l’UNICEF et les autres partenaires y compris l’ONUSIDA, l’OMS, le PNUD, le Fonds Mondial, le FAO, la Coopération française et l’Union Européenne, dans le cadre de l’accélération des OMD 4 et 6, à renforcer leurs appuis au Gouvernement Gabonais dans le domaine de la survie de l’enfant et de la lutte contre le SIDA.

ll faut noter cependant, que le Gabon a adopté au cours de ces dernières années, des documents de stratégie clés en matière de politiques, normes, et standards qui consolident la pré-condition de prestations de services de meilleure qualité et agissent comme des outils de plaidoyer stratégique pour une budgétisation sociale plus conséquente par l’Etat. Il s’agit notamment du Plan Stratégique de Lutte contre le VIH incluant les 4P et dont les stratégiques s’articulent autour de la prévention de la transmission du VIH, la prise en charge globale des PVVIH et des OEV, la surveillance épidémiologique et la recherche opérationnelle, la coordination, le suivi/évaluation et la mobilisation des ressources.

De ce plan stratégique découlent la Politique et Standards Nationaux en matière de PTME et la Politique Nationale de prise en charge du SIDA pédiatrique.
En remettant ce don, le Représentant adjoint de l’UNICEF, Dr Speciose Hakizimana a souligné que la disponibilité d’un tel équipement, qui complète le plateau mis en place par le Gouvernement gabonais, marque un pas important dans ce cadre, puisque qu’il va contribuer à sauver des milliers de d’enfants nés séropositifs. « Le dépistage du VIH dès la 6ème semaine après la naissance, et l’adaptation d’un traitement anti rétroviral pédiatrique dans les premiers mois de la vie de l’enfant, amélioreraient le confort tout en réduisant la mortalité liée au SIDA » devait préciser Dr Hakizimana.

D’un coût d’environ 30 millions de F CFA, le plateau technique remis au Laboratoire de référence national, permettra de tester des échantillons en provenance de toutes les localités du pays, grâce à une technique de prélèvement de sang sur papier buvard ; ceci représente une avancée importante dans le passage à l’échelle nationale de la prise en charge pédiatrique du nouveau né infecté par le VIH.

Le gouvernement gabonais, qui s’est vivement félicité de son impact sur la survie des enfants séropositifs, a assuré que la gratuité des tests de dépistage et du traitement pédiatrique du VIH sera rigoureusement observée.

Les dispositions déjà prises par le gouvernement en matière de dépistage et d’accès gratuit aux ARV pour les femmes enceintes et les bébés séropositifs, constituent des acquis favorables à la prise en compte progressive et effective du droit inhérent à la santé, conformément aux engagements pris par le Gabon.

Ce progrès est l’aboutissement des efforts combinés du Gouvernement Gabonais, appuyé par l’UNICEF et les autres partenaires au développement, et a été concrétisé grâce à l’appui financier des Gouvernements d’Andorre, de Liechtenstein, de Monaco et de San Marino, donateurs de l’UNICEF dans le cadre de la campagne mondiale « Unissons-nous pour les enfants contre le SIDA ».

Pour de plus d’informations, merci de contacter :
Helene AYIKA, Spécialiste de la Communication
Email : hayika@unicef.org – tel : +241 44 38 62/3
Aminata Touré, Chargée de Communication
Email : amtoure@unicef.org – tel : +241 44 38 62/3

Source: Unicef: http://www.unicef.org/wcaro/2009_2884.html


SUR LE MÊME SUJET
Une campagne gratuite de dépistage du VIH/SIDA et des infections sexuellement transmissibles (IST) telles que les chlamydias et la syphilis, a démarré jeudi à Libreville, pour inciter les populations à venir se faire dépister pour connaître leur statut sérologique. Organisée par le Réseau national pour la promotion de la santé reproductive des adolescents et des jeunes en population et développement (RENAPS/AJ), l’opération d’une semaine est destinée aux jeunes déscolarisés de 10 à 24 ans. ’’Etant donné que les non scolarisés, qui sont dans le secteur informel, n’ont pas l’opportunité ou les mêmes chances de se faire dépister comme ...
Lire l'article
L'épouse du chef de l'Etat gabonais, Sylvia Bongo Ondimba, a remis mercredi, à Libreville, 25.000 réactifs aux structures sanitaires de la capitale pour le dépistage gratuit du VIH, à l’occasion de la commémoration de la journée mondiale de lutte contre le sida. Ce geste humanitaire de la Première dame devrait permettre aux populations de se faire dépister, particulièrement les femmes enceintes. Mme Sylvia Bongo a accompli ce geste lors de la visite d’un du centre de santé maternelle et infantile (SMI) de la capitale gabonaise. Cette visite guidée a été l’occasion pour la Première Dame, de conseiller aux mères les vertus du ...
Lire l'article
Un comité de vigilance de la lutte contre la traite des enfants a été mis en place samedi dernier à Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué (centre), a appris l'AGP. Lors de la cérémonie officielle organisée à cette occasion, le ministre du Travail (…), Maxime Ngozo Issondou, a indiqué que la traite des enfants est un fléau qui mobilise la Communauté internationale désireuse de garantir une meilleure protection des enfants. Au niveau du gouvernement, cette volonté s’illustre par plusieurs signes forts, notamment la ratification d’instruments internationaux, une législation nationale appropriée et la création des structures spécifiques, a-t-il dit, ...
Lire l'article
Le test de dépistage rapide du VIH/Sida est désormais autorisé en France, mais à certaines conditions. Ce moyen de prévention très attendu pourrait bientôt être étendu à la lutte contre la pandémie à travers le monde, mais il présente encore certaine limites, notamment en terme de déontologie puisqu’il nécessite certaines garanties en matière de soutien psychologique aux dépistés. Le recours à un test de dépistage rapide du virus du sida est désormais autorisé en France par un décret publié ce 10 juin. Il permet, à partir d’une simple goutte de sang au bout du doigt, de diagnostiquer la séropositivité d’une ...
Lire l'article
Le Fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF) vient de doter le laboratoire de bactériologie et de virologie de l’Université des sciences de la santé (USS) de Libreville d’un plateau technique pour le dépistage précoce des nouveaux nés et des femmes séropositives. Ce matériel devrait permettre de raccourcir les délais de dépistage au VIH/Sida et ainsi d’allonger l’espérance de vie des bébés nés de mères séropositives dont l’espérance de vie dépasse encore difficilement la première année. Un important don de matériel médical a été remis le 5 décembre dernier au laboratoire de bactériologie et de virologie de l’Université des sciences ...
Lire l'article
L’UNICEF a offert ce vendredi au laboratoire de référence de la faculté de médecine de l'Université des Sciences de la Santé de Libreville des équipements et matériels pour le dépistage précoce du VIH/Sida chez les nourrissons, nés de mères séropositives. Le don a été remis au cours d'une cérémonie qui s'est tenue dans le hall de la faculté de médecine à Owendo, vendredi, en présence des responsables du ministère gabonais de la Santé et de l'UNICEF (Fond des Nations Unis pour l’Enfance). Selon les spécialistes de la Santé, le statut sérologique d'un enfant ne pouvait être fixé qu'à partir de l'âge ...
Lire l'article
Un léger engouement des populations dans les centres de dépistage volontaire de Libreville, a été observé lundi dernier, malgré la gratuité du test à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le Sida. La célébration de la 20ème Journée mondiale du Sida qui, pour l’édition 2008, était couplée à la Journée Nationale ne semble pas avoir particulièrement fléchir la courbe de fréquentation des centres agrées de dépistage gratuit. Le 1er décembre c’est presque « en traînant les pieds » que certaines personnes se sont rendues auxdits centres. Selon les agents présents au Programme national de lutte contre le Sida et ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais Omar Bongo Ondimba a procédé ce vendredi à l’inauguration du plateau technique du centre de formation et de perfectionnement professionnels (CFPP) Fidèle Andjoua Ondimba de Franceville. Le CFPP de Franceville, baptisé du nom du notable Fidèle Andjoua Ondimba et dont la stèle a été dévoilée par le président de la République est un établissement polyvalent qui abritera une douzaine de filières allant, entre autres des métiers du bois, de l’électricité, de la mécanique automobile, de la comptabilité, (…) et du laboratoire de langues. L’inauguration du plateau technique de ce centre répond ainsi aux enjeux du Plan stratégique ...
Lire l'article
Le nouveau Plateau technique du centre de formation et de perfectionnement professionnel de Franceville dans la province du Haut Ogooué (Sud-est) sera inauguré le lundi prochain, a rapporté la radio nationale. Ce projet est le résultat d’un protocole d'accord d’un montant de 15 milliards de francs CFA entre l'Etat gabonais et les banques autrichiennes pour le renforcement des centres de formation professionnelle du pays. Selon les informations livrées par la radio nationale, ce matériel est constitué de 6 laboratoires de langues et de vidéo projecteur, de 6 laboratoires d'électrotechniques et électronique, de 6 laboratoires d'électricité automobile, de 6 ateliers de mécanique ...
Lire l'article
Le plateau technique du Complexe de formation Basile Ondimba a été officiellement remis lundi, par le Groupe autrichien AEP au gouvernement gabonais, notamment au Premier ministre Jean Eyéghé Ndong qui a présidé cette cérémonie à laquelle prenaient part les membres du gouvernement et certains responsables des institutions et les représentants du corps diplomatique au Gabon. Pour la tutelle, le caractère primordial de la formation professionnelle dans la construction de l'économie nationale mérite d'être affirmé au moyen de la formation initiale, de la formation continue et également de la formation en alternance. Dès lors, une concertation permanente doit s'établir entre le monde ...
Lire l'article
Campagne de dépistage gratuit du SIDA et des IST à Libreville
25.000 réactifs pour le dépistage du VIH à la disposition des hôpitaux de Libreville
Comité de Vigilance à Lambaréné pour lutter contre la traite des enfants
Sida : Le dépistage instantané arrive
Gabon : L’UNICEF dote l’USS en matériel de dépistage du VIH/Sida
Gabon: Don de matériel pour le dépistage précoce du VIH/Sida chez les nouveau-nés à la faculté de médecine
Gabon: Timide engouement dans les centres de dépistage volontaire de Libreville
Gabon-Enseignement :Inauguration du plateau technique du centre Fidèle Andjoua Ondimba
Gabon: Le Plateau technique du Centre de formation professionnel de Franceville inauguré lundi prochain
Gabon: Le Plateau Technique du complexe de formation Basile Ondimba remis au gouvernement

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Déc 2008
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*