Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: La CEEAC interpelle la communauté internationale sur la violation des droits de l’homme en RDC

Auteur/Source: · Date: 11 Déc 2008
Catégorie(s): Société

Le secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), par la voix de son chargé des questions des Droits de l’homme, Pierre Atomo Ndong, à l’occasion de la célébration, mercredi à Libreville, du 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948, a interpellé la communauté internationale sur la violation desdits droits dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). Pour Pierre Atomo Ndong, à cette commémoration du 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, il se devait, au nom du Secrétaire général de la CEEAC, de « restituer la thématique « Dignité et justice pour tous », autour du drame que vivent les populations de l’Est de la RDC ».

La CEEAC se fondant sur les dispositions de l’article 9 de la Déclaration qui interdit l’arrestation, la détention arbitraire et la création des conditions qui rendent l’exil obligatoire pour des raisons de survie se saisit de l’occasion pour rappeler que « toute action rompant la paix et la sécurité et de nature à provoquer des déplacements forcés de population est condamnable en soi », a-t-il déclaré.

Il a en outre indiqué que « la Communauté internationale doit donner une réponse approuvée à cette violation grave des droits fondamentaux de la personne humaine, en envisageant une incrimination pénale spécifique dans le cadre des compétences des juridictions internationales ad hoc ou permanentes ».

Par ailleurs, il a rappelé que « la solidarité internationale oblige à une action énergique afin que les personnes déplacées puissent bénéficier de la protection et de l’assistance, lesquelles incluent la sureté et la sécurité du personnel humanitaire ».

« Les personnes déplacées vulnérables, en particulier les femmes et les enfants doivent bénéficier d’une protection spécifique », a-t-il précisé.

Enfin, Atomo Ndong a souligné que « l’enrôlement des enfants dans les unités de combat, constitue également une violation grave du Droit d’être protégé contre la violence ».

La situation des Droits de l’homme dans l’Est de la RDC était, fin novembre, au menu d’une session extraordinaire du Conseil de l’ONU pour les Droits de l’homme, au cours de laquelle le Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, Navy Play, avait également exprimé son inquiétude face à la dégradation des Droits l’homme dans ce pays.

Selon les experts de l’ONU, depuis la reprise des combats dans le Nord-Kivu, il s’observe une constante de dégradation accrue de la situation des Droits de l’homme caractérisée par des exécutions sommaires, des kidnappings, des viols et des pillages généralisés. 


SUR LE MÊME SUJET
Les leaders des partis de l’opposition ayant refusé de participer aux législatives du 17 décembre dernier ont invité mardi au cours d’une conférence de presse le peuple gabonais et la communauté internationale à ne pas reconnaitre le dit scrutin. Le président du CDJ, Jules Aristide Bourdès Ogouliguendè, l’un des tenants du boycott, a estimé hier que les députés élus au cours de cette élection n’auront aucune légitimité du fait du taux d’abstention très élevé, sans apporter les preuves. Les responsables des partis de l’opposition, qui ont invité les Gabonais et les Gabonaises à ne pas aller aux urnes le 17 décembre ...
Lire l'article
Pour la première fois depuis son institution, la Journée internationale des droits de l’enfance ne sera pas particulièrement marquée cette année au Gabon par des actions concrètes de l’Organisation des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), pour des raisons de programmation interne à l’institution, a appris GABONEWS auprès de cet organisme international. « Cette année, nous ne nous sommes pas vraiment focalisés sur la journée du 20 novembre en tout cas pour le bureau du Gabon étant entendu que nous sommes lancés dans des opérations d’envergure nationale dans plusieurs domaines : étude sur les orphelins, étude sur les enfants de ...
Lire l'article
Libye: Kadhafi appelle la communauté internationale au secours de Syrte
Mouammar Kadhafi, le dirigeant libyen déchu, a appelé la communauté internationale à rompre l'isolement autour de son fief de Syrte dénonçant un "crime" commis par l'Otan, a annoncé mercredi soir la chaîne Arraï qui diffuse régulièrement des messages de l'ex-dirigeant traqué. "Si Syrte a été isolée du monde pour que ces atrocités puissent être commises contre elle, le monde a l'obligation de ne pas la laisser isolée", a déclaré le colonel Mouammar Kadhafi. "Vous devez assumer votre responsabilité internationale et intervenir immédiatement pour arrêter ce crime", a-t-il ajouté en s'adressant à la communauté internationale. "Le terrorisme et la destruction pratiqués par l'Alliance atlantique ...
Lire l'article
Les experts de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) et ceux des Institutions Nationales d’Appui au Commerce à la conduite des consultations participatives d’élaboration des stratégies sectorielles sont en atelier de formation depuis ce mercredi à Libreville, dans le cadre de l’appui aux Secrétariats des Communautés économiques régionales. Les assises de Libreville se tiennent sous la supervision du Secrétaire général de la CEEAC, le Général Louis Sylvain Ngoma et voient la participation de l’équipe stratégie café et les Secrétaires généraux des Chambre consulaires des dix Etats membres de la CEEAC. Cet atelier de formation prendra fin ce ...
Lire l'article
Pourquoi le sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) a-t-il déjà été reporté deux fois ? C’est l’une des préoccupations abordées, le 23 juin à Libreville, entre le secrétaire général de la CEEAC, Louis Sylvain Goma, et le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba. Le secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), Louis Sylvain Goma, a été reçu le 23 juin à Libreville par le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba. «Cette séance de travail a été pour moi l’occasion de débattre de la situation de la CEEAC ...
Lire l'article
Dans une déclaration parvenue ce samedi à la Rédaction de GABONEWS, le Secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) dénonce « une imposture belligène préjudiciable à la paix, à la sécurité et à la stabilité auxquelles la CEEAC et l’ensemble de ses Etats membres sont fondamentalement attachés » après l’acte posé par le Secrétaire Exécutif de l’Union nationale (UN, parti de l’opposition dissout), André Mba Obame. Déclaration intégrale « Le Secrétariat général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) a pris connaissance avec étonnement et stupéfaction de l’auto-investiture de Monsieur André MBA OBAME, le ...
Lire l'article
Suite à l'attaque rebelle qu'a subie la délégation sportive togolaise à la frontière entre le Congo et l'Angola, précisément à Cabinda, dont le bilan provisoire fait état de deux morts, la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC), réagit vivement, en condamnant l'acte et en affirmant sa profonde consternation via un communiqué de presse parvenu à la rédaction de GABONEWS. TEXTE INTEGRAL « Le Secrétariat Général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) a appris l’attaque barbare dont a été victime l’équipe nationale de foot-ball du Togo : les Eperviers. Le Secrétariat Général de la CEEAC ...
Lire l'article
Le calme n'est toujours pas revenu à Madagascar. Loin d'avoir apaisé les rivalités partisanes, la prestation de serment samedi du nouveau président Andry Rajoelina n'a fait que renforcer la colère du camp adverse. Plusieurs milliers de partisans du chef d'État déchu Marc Ravalomanana se sont rassemblés, lundi, dans le centre de la capitale malgache, Antananarivo, pour dénoncer la prise de pouvoir "illégale" d'Andry Rajoelina et réclamer le retour de l'ex-président. Réunie dans les jardins d'Ambohijatovo, dans une ambiance à la fois festive et déterminée, la foule a scandé notamment "Avereno dadanai, avereno Ravalo" ("Reviens le père, reviens Ravalomanana"). "Nous estimons que ...
Lire l'article
La Communauté internationale, réunie, les 26 et 27 janvier 2009 à Libreville, a exprimé sa satisfaction au lendemain de la mise en œuvre de la « Feuille de route » issue du Dialogue politique inclusif en République centrafricaine (RCA), du 8 au 20 décembre derniers à Bangui, sous l’égide du médiateur de la crise centrafricaine, le président gabonais, Omar Bongo Ondimba. C’est ce qui ressort du communiqué final livré à la presse mardi dans les locaux du ministère des Affaires étrangères par les Représentants et Envoyés spéciaux d’organisations internationales pour la RCA, à l’issue des travaux de la deuxième ...
Lire l'article
Les acteurs de la promotion des Droits de l’Homme au Gabon, à l’occasion de la célébration mercredi, à Libreville, du 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, ont demandé au vice-premier ministre en charge des Droits de l’homme, Paul Mba Abessole, de plaider auprès de l’exécutif pour l’élaboration des mesures devant les protéger dans l’exercice de leurs activités. Selon Placide Nzogo Zué, président de la Gabonaise des groupes vulnérables, coordinateur du réseau gabonais pour la revalorisation des Droits humains et François Madzabou, président du Cercle international humanitaire de développement et de rééducation des jeunes ( CIHDRJ), « ...
Lire l'article
Législatives au Gabon : L’opposition appelle la communauté internationale à ne pas reconnaitre le scrutin
Journée internationale des droits des enfants / L’UNICEF Gabon sur de nombreux chantiers
Libye: Kadhafi appelle la communauté internationale au secours de Syrte
Les experts de la CEEAC et des Institutions Nationales d’Appui au Commerce en formation
Gabon : La présence des chefs d’Etat requise au sommet de la CEEAC
Prestation de serment d’André Mba Obame: la CEEAC dénonce une « imposture belligène préjudiciable à la paix, à la sécurité et à la stabilité… »
La CEEAC réagit à la fusillade perpétrée contre la délégation sportive togolaise en Angola
Madagascar : critiqué par la rue et la communauté internationale, Rajoelina s’accroche
Gabon: La Communauté internationale fait le bilan d’étape de la situation en RCA au lendemain du DPI
Gabon: La société civile fait un plaidoyer pour la défense des Droits de l’Homme


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Déc 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*