Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Paul Biyoghé présente son plan d’urgence agricole aux bailleurs de fonds

Auteur/Source: · Date: 11 Déc 2008
Catégorie(s): Economie

Les administrateurs du ministère de l’Agriculture ont ouvert le 9 décembre à Libreville une rencontre avec les bailleurs de fonds internationaux et les partenaires au développement pour présenter le plan d’urgence de développement agricole pour la période 2009-2013. Face au diagnostic alarmant de la sécurité alimentaire au Gabon, le ministre de l’Agriculture, Paul Biyoghe Mba, avait présenté un programme d’investissement sur 5 ans qui vise à réduire les importations alimentaires d’au moins 5% par an sur un panel de produits ciblés. Le plan d’urgence quinquennal de Biyoghe Mba pour le développement agricole est présenté aux bailleurs de fonds potentiels depuis le 9 décembre dernier à Libreville pour l’obtention des financements nécessaires à sa mise en œuvre.

Les techniciens et les administrateurs du ministère de l’Agriculture accueillent depuis le 9 décembre à l’hôtel Laïco Okoumé Palace de Libreville les partenaires au développement et les bailleurs de fonds internationaux pour la validation du plan d développement agricole présenté le 3 décembre dernier par le ministre de tutelle, Paul Biyoghe Mba.

Pendant ces travaux, les bailleurs de fonds du Gabon devront analyser les programmes proposés et valider leurs caractères prioritaires dans la perspective d’un financement pour leur mise en œuvre.

Une étude réalisée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en partenariat avec le ministère de l’Agriculture sur la situation agricole au Gabon sera également soumise à l’examen des partenaires au développement pour mieux identifier les priorités et les défis de l’agriculture et de l’élevage au Gabon.

Les administrateurs du ministère de l’Agriculture ont présenté les enjeux du développement agricole intensif au Gabon, tant sur le plan de la sécurité alimentaire que pour la réduction de la pauvreté, la lutte contre l’exode rural et le développement socio économique.

Les agents de Biyoghe Mba ont affirmé que si des moyens conséquents étaient mis en œuvre, le potentiel agricole gabonais permettrait au pays d’atteindre l’autosuffisance alimentaire d’ici trois à cinq ans en ce qui concerne les produits maraîchers et vivriers, et couvrir au moins la moitié des besoins locaux en viandes d’ici sept ans.

Face au poids des dépenses alimentaires annuelles sur le budget du Gabon, estimées à près de 250 milliards de francs CFA en 2007, le ministre Biyoghe Mba avait averti que «si rien n’est fait d’ici 2010, les importations atteindront 291 milliards de francs CFA et 447 milliards de francs CFA en 2015».

Le programme d’urgence du ministre de l’Agriculture consiste en un plan d’investissement à moyen terme pour les cinq prochaines années, sur la période 2009-2013, qui vise à «réduire d’au moins 5% par an un certain nombre de produits de première nécessité, notamment le manioc, la banane plantain, le riz, le choux, la tomate, mais aussi les produits garnis tels que la volaille, la viande de porc, le lapin et les petits ruminants».

«Voici de simples produits qui sont très largement importés et qui peuvent être produits au Gabon. Si nous nous organisons de manière conséquente à partir de maintenant, nous sommes persuadés que malgré les difficultés, car il y en aura forcément, nous pourrons atteindre cet objectif de réduction de 5% au moins par rapport à ces produits», avait assuré Paul Biyoghe Mba. 


SUR LE MÊME SUJET
GABON : Paul Biyoghé Mba évalue les travaux du plan d’urgence
Le Premier ministre a pu évaluer hier l’avancement des travaux engagés dans le cadre du plan d’urgence élaboré par le gouvernement en vue d’assainir les quartiers de Libreville avant et après la CAN 2012, lors d’une visite effectuée hier en compagnie de quelques membres du gouvernement et du maire de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane. Le Premier ministre, Paul Biyoghé Mba, a effectué hier une visite sur les chantiers lancés dans le cadre du plan d’urgence élaboré par le gouvernement, visant à assainir les quartiers de Libreville. Accompagné des ministres Léon Nzouba de l’Equipement, de Blaise Louembé de l’Habitat, d’Emmanuel Issozé Ngondet ...
Lire l'article
Dans le cadre du financement de la Stratégie nationale de développement statistique (SNDS), entériné lors du Conseil des ministres du 26 mai, le gouvernement et plusieurs bailleurs de fonds se sont concertés le 29 juin à Libreville. Le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, a présidé le 29 juin à Libreville, une réunion de concertation avec plusieurs bailleurs de fonds dans le cadre de la matérialisation de la Stratégie nationale de développement statistique (SNDS), dont le financement est estimé à près de 22,5 milliards de francs CFA. Cet outil, dont le document a été validé au Conseil des ministres du 26 mai, ...
Lire l'article
Libreville, 15 septembre (GABONEWS) – Dans le cadre de l’augmentation des enveloppes consacrées à l’aide financière octroyée aux pays les plus démunis, la Banque Mondiale (BM) a récemment mandaté un émissaire en Europe, chargé de « maintenir la pression sur les bailleurs de fonds qui alimentent l’Association internationale de développement (AID) », rapportent, ce mardi, nos confrères de l’édition en ligne du magazine Jeune Afrique. C’est nouvellement nommé au poste de Vice-président chargé du financement concessionnel et des Partenariats mondiaux à l’AID, que Axel van Trotsen Burg a entrepris, depuis le début du mois de septembre, une « ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
Paul Biyoghe Mba, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement durable, invité récemment sur « Actu Plus », un programme d’AFRICABLE dans le cadre de l’opération « Un week-end à Libreville », organisé conjointement avec l’Agence de presse GABONEWS du Label de l’Ogooué, a déclaré que « la réforme foncière et agraire s’impose au Gabon ». Selon le ministre gabonais de l’Agriculture, Paul Biyoghe Mba, « Nous avons un réel problème foncier au Gabon. C’est pour cela d’ailleurs que le Chef de l’Etat a donné récemment des instructions, dans le cadre des nouvelles lois qui viennent d’être ...
Lire l'article
26 produits alimentaires issus de l’activité agricole, de l’élevage, de la pêche et de la chasse ont été déclarés exonérés de la TVA, selon le Code Agricole gabonais adopté par l’Assemblée nationale et le SENA le 10 décembre 2008, a-t-on appris lors de la conférence de presse organisée lundi à Libreville par le ministère de l’Agriculture. Cette liste concerne en grande partie, pour ce qui est des produits de l’élevage et de la pêche, les viandes de porc, de bœuf, de mouton, les volailles, les œufs, le poisson frais, congelé, fumé et salé. Pour ce qui est de l’agriculture, ...
Lire l'article
Paul Biyoghé Mba ministre de l’agriculture, de l’élevage et du développement a invité mercredi les bailleurs de fonds à investir dans les secteurs agricoles pour réduire la facture des importations d’ici fin 2009. Le Gabon importe des denrées alimentaires pour un coût global d'environ 250 milliards FCFA, (93% pour la viande et 100% pour le lait et les produits laitiers).Pour inverser la courbe de ces importations, le ministre gabonais en charge de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural a suggéré aux bailleurs de fonds de choisir les secteurs agricoles comme prioritaires dans leurs investissements. L'invite a été faite au cours ...
Lire l'article
La commission nationale pour la sécurité alimentaire et le développement agricole a tenu sa première réunion le 3 décembre à Libreville autour du chef de l’Etat, qui a invité le gouvernement à mettre en œuvre un plan d’urgence pour juguler à court terme la dépendance alimentaire du pays et les fortes dépenses alimentaires qui en découlent. Le ministre de l’Agriculture, Paul Biyoghe Mba, a dressé un diagnostic alarmant de la sécurité alimentaire au Gabon et présenté un programme d’investissement 2009-2013 qui vise à réduire les importations alimentaires d’au moins 5% par an sur un panel de produits ciblés. Avec 250 ...
Lire l'article
Les stratégies commerciales propices à réduire la facture annuelle des importations alimentaires du Gabon ont été présentées le 12 septembre par le ministre du Commerce et du Développement industriel en charge du Nepad, Paul Biyoghe Mba, devant les conseillers économiques et sociaux. Ouverte le 2 septembre à Libreville, la deuxième session ordinaire du CES est consacrée à l'identification des moyens de réduire de la dépendance alimentaire du Gabon vis-à-vis de l’extérieur. Après l'exposé du ministre de l'Agriculture, Faustin Boukoubi, sur le développement de l'agriculture au Gabon, le ministre du Commerce et du Développement industriel en charge du Nepad, Paul Biyoghe Mba, ...
Lire l'article
A l’initiative du Conseil économique et social (CES), réunie en session ordinaire depuis le 2 septembre dernier autour du thème « L’autosuffisance alimentaire : un défi pour le Gabon», le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Faustin Boukoubi, a présenté mercredi aux la politique agricole du gouvernement gabonais. Dans sa plaidoirie, Faustin Boukoubi a présenté les axes fondamentaux de la politique agricole du gouvernement qui se résume par des missions de conception, de formation, d’encadrement et de contrôle. « Le ministère s’occupe désormais de ses missions régaliennes. Le ministère ne garantit plus la récolte agricole mais veille plutôt à la qualité ...
Lire l'article
GABON : Paul Biyoghé Mba évalue les travaux du plan d’urgence
Gabon : Biyoghe Mba en quête de fonds pour la SNDS
Gabon: La Banque Mondiale mandate un émissaire pour « stimuler » les bailleurs de fonds des pays du sud
Plan de Paix
« La réforme foncière et agraire s’impose au Gabon » (Paul Biyoghe Mba, ministre de l’Agriculture)
Gabon: 26 produits issus de l’activité agricole, de l’élevage, de la pêche et de la chasse exonérés de la TVA
Gabon: Les bailleurs de fonds invités à investir dans le secteur agricole au Gabon
Gabon : Biyoghe Mba propose un plan d’urgence 2009-2013 pour le secteur agricole
Gabon : Biyoghe Mba présente au CES sa stratégie de commercialisation agricole
Gabon: CES: Faustin Boukoubi présente la politique agricole du gouvernement


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Déc 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*