Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La filière bois de l’Ogooué-Lolo frappé par la crise financière internationale

Auteur/Source: · Date: 15 Déc 2008
Catégorie(s): Economie

Le secteur bois dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est) est victime de la crise financière internationale, notamment dans le département de Mulundu où trois sociétés, Bonus Alvarez, EGG (Exploitation gabonaise de grumes) et CORAWOOD sont particulièrement touchées, depuis le début du mois de novembre, a confié vendredi à Lastourville, l’inspecteur départemental du travail, Françoise Bitsotsi….
Selon Mme Bitsotsi, Bonus Alvarez et EGG sont déjà en train de procéder à la compression des employés de la catégorie de contractuel dont les contrats sont à durée déterminée, tandis que les agents embauchés sont au chômage technique du fait que le marché du bois est fermé pour le moment, or le traitement des dossiers des licenciés doit être fait par les services compétents par vague d’au moins dix et pas en deçà, une procédure préjudiciable aux employés licenciés qui ont hâte de recevoir leurs émoluments.

«Nous n’avons encore reçu aucun dossier parce que l’Office nationale de l’emploi (ONE) nous a demandés de recevoir de ces sociétés des vagues de 10 dossiers des travailleurs proposés à la compression, et de ne rien prendre en deçà et nous en sommes là», a-t-elle expliqué.

Les employés de CORAWOOD sont, pour leur part, soumis eux au congé annuel depuis le mois de novembre, tous les travailleurs devront reprendre le travail le lundi 15 décembre prochain, selon la promesse qui leur a été faite par la direction de cette compagnie forestière, en espérant que cette période de crise et de mévente de bois passera d’ici là.

Les autres sociétés, SBL (Société de bois de Lastourville), CEB (Compagnie équatoriale de bois) et SFIK (Société forestière industrielle de Koulamoutou), échappent à ces compressions du fait qu’elles disposent des scieries qui emploient les personnels.

Jeudi dernier, le ministre gabonais de l’Economie forestière, Emile Doumba a réuni à Libreville les acteurs de la filière bois afin de prendre des mesures d’urgence pour juguler la crise.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le gouverneur de la province de l'Ogooué-Lolo, Pascal Yama Lendoye a visité vendredi dernier le chantier de la société de bois de Lastourville (SBL), située au regroupement de village Iméno Plateau dans le département de l'offoué Onoye. Après avoir écouté le chapelet des doléances des travailleurs, M. Yama Lendoye a expliqué que cette visite faisait suite à la tournée entreprise en 2008 par le ministre de l'économie forestière Emile Doumba. ''Cette visite a pour but de suivre à la lettre les instructions du ministre liées aux conditions de travail des personnels employés dans les différentes sociétés forestières implantées dans la province de ...
Lire l'article
La Commission interministérielle de suivi des mesures de sortie de crise de la filière bois a tenu une réunion le 13 mars dernier à Libreville pour dresser le bilan de leurs travaux sur les moyens de redresser ce secteur durement touché par la crise. La concertation des différents acteurs de ce secteur qui interviennent notamment dans le transport et la logistique des grumes a permis d’adopter des mesures incitatives susceptibles de permettre aux opérateurs du secteur de surmonter la baisse de la demande extérieure induite par la récession économique mondiale. Face aux dommages collatéraux engendrés par la dégradation de ...
Lire l'article
Les Chefs d’Etat et les représentants des six pays membres de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) tiennent ce vendredi à Libreville un sommet extraordinaire pour évoquer notamment la crise financière internationale et les moyens pour y faire. La capitale gabonaise devra servir de rampe de lancement pour une réponse concertée de la sous-région d’Afrique Centrale à la crise financière, née aux Etats-Unis. Un phénomène qui n’épargne aucun continent et dont les effets pervers se font déjà ressentir à travers à travers le monde, dans les secteurs industriel, agricole ou encore commercial. Dans une analyse globale des pays membres de ...
Lire l'article
Les travaux de la Conférence débat sur la « Crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise », devant se dérouler sur deux jours, ont été ouverts ce mercredi à l’immeuble Arambo du ministère des Finances par le premier ministre, Jean Eyeghé Ndong. L’initiative gouvernementale vise à diagnostiquer objectivement les fondements de la crise et son impact sur l’économie gabonaise avant d’envisager des issues. Des actions à court, moyen et long termes seront également identifiées à tous les niveaux pour surmonter rapidement la situation actuelle et envisager l’avenir avec beaucoup plus de sérénité. Autrement dit, afin de rendre l’économie locale ...
Lire l'article
La conférence-débat sur la crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise, organisée par le gouvernement gabonais s’ouvre mercredi à l’immeuble Arambo de Libreville où de nombreux thèmes seront examinés en vue de sensibiliser et d’informer les populations sur ces questions d’actualité. ces assises de Libreville donneront lieu, pendant deux (2) jours (du 7 au 8 janvier), à l’analyse de nombreux thèmes, entre autres, la « crise financière internationale et son impact sur l’économie mondiale » qui sera présenté par le professeur Daniel Cohen, enseignant à l’Ecole normale supérieur et à l’Université de Paris 1 (Panthéon Sorbonne), tandis que son ...
Lire l'article
La direction générale de l’Economie prévoit pour 2008 une baisse de la production nationale des grumes, a appris la PANA mercredi, de source bien informée. Du fait de l’application stricte de la politique des quotas, les exportations de grumes connaîtraient un tassement de volume autour de 1,7 million de m3, dont 1,4 million de m3 pour les quotas autorisés et 300 000 m3 pour les forestiers non assujettis au principe de quotas. Au port d’Owendo réservé au bois, non loin de la capitale gabonaise, il est possible de constater que la crise mine la filière gabonaise du bois, car l’espace réservé ...
Lire l'article
Le ministre de l’Economie forestière, Emile Doumba, a réuni, le 1er décembre dernier à Libreville, les acteurs privés et publics de la filière bois du Gabon en vue de faire le point sur la santé du secteur et les moyens de prévenir les répercussions de la dégradation des marchés occidentaux sur les exportations nationales. Les techniciens du ministère de tutelle ont dressé un bilan inquiétant de la filière gabonaise du bois, dû notamment à la baisse de la demande européenne et asiatique. Tandis que les opérateurs économiques ont affiné cette analyse en dressant un panorama de leurs activités respectives. Face ...
Lire l'article
Les principales compagnies pétrolières gabonaises ont tenu mercredi à Libreville une réunion de concertation au siège du ministère gabonais du Pétrole et des Mines sur fond de la crise financière internationale. Le ministre gabonais du Pétrole Casimir Oyé Mba, qui a présidé la rencontre, a indiqué à l'issue de cette réunion que la crise n'avait pas de répercussions directes dans les secteurs pétroliers et miniers du Gabon. "Il n'y a aucun péril en la demeure", a déclaré M. Oyé Mba. ...
Lire l'article
Quatre-vingts (80) ans après le crash boursier de New York aux Etats-Unis, le monde financier tente le tout pour le tout afin d'éviter le pire. Wall Street vaccille, Londres est dans la tourmente, Paris se cherche, Tokyo se trouve dans l'expectative...Aussi riche que la planète terre parait en ce troisième millénaire, elle montre dangereusement des signes d'une douloureuse récession comme en octobre 1929. C'est au forceps que le président George Bush a réussi à faire adopter son fameux plan d'octroi de sept cents (700) milliards de dollars US aux banques et sociétés d'assurances en faillite ou en passe de l'être. Sous ...
Lire l'article
Prévue vendredi matin dans l’auditorium du ministère de l’Economie forestière, des Eaux, de la Pêche et de l’Aquaculture, la réunion entre le gouvernement et les opérateurs économiques intervenant dans le secteur du Bois au Gabon, et à laquelle ont été également conviés les Organisations non gouvernementales, autour du titulaire de ce département ministériel, Emile Doumba, a été reportée sine die, a fait savoir le secrétaire général dudit ministère, Michaël Adandé, aux participants présents dans cette enceinte. D’après le secrétaire général, cette décision de report est une demande expresse de son ministre bloqué à l’intérieur du pays, à cause vraisemblablement ...
Lire l'article
Gabon: Ogooué-Lolo : la première autorité administrative visite le chantier SBL
Gabon : La filière bois s’organise pour sortir du bourbier
Gabon: La CEMAC en ordre de bataille face à la crise financière internationale
Gabon: Ouverture à Libreville de la Conférence débat sur la « crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise »
Gabon: La « crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise » examinées dès mercredi à Libreville
La production gabonaise de bois en pleine crise
Gabon : La filière bois perd des billes
Gabon : les pétroliers se concertent sur la crise financière internationale
Crise financière internationale: l’Afrique doit réfléchir
Gabon: Crise du Bois / L’Atelier sur la conjoncture économique de la filière en 2008 entre la tutelle et les opérateurs économiques reportée sine die


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Déc 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*