Socialisez

FacebookTwitterRSS

La Terre sainte et l’Afrique au cœur du message papale

Auteur/Source: · Date: 25 Déc 2008
Catégorie(s): Monde

S’il a appelé à un «esprit d’authentique solidarité», la crise économique n’a pas été au centre des paroles du Pape.

Pour Noël, Benoît XVI ne s’est pas attardé sur la crise financière mais plutôt sur des conflits où la vie des hommes est directement menacée et sur la situation dramatique de certains enfants. Certes, dans son message urbi et orbi, jeudi, place Saint-Pierre, le Pape a fait une allusion à «l’esprit d’authentique solidarité» en prévenant : «Si chacun pense uniquement à ses propres intérêts, le monde ne peut qu’aller à sa ruine.» Et, adressant ses vœux dans sa langue au peuple italien, il a appelé à une «plus grande solidarité» dans ce pays «marqué par une crise économique considérable», mais là n’était pas son souci.

Benoît XVI a préféré méditer sur la «lumière» de Noël et «l’expérience de la puissance de la grâce salvatrice de Dieu, qui, seule, peut transformer le mal en bien, qui, seule, peut changer le cœur de l’homme et en faire une “oasis” de paix.». À trois reprises, il a affirmé que cette expérience n’était pas réservée aux chrétiens. «La grâce de Dieu s’est manifestée à tous les hommes, a-t-il lancé, pas seulement pour quelques-uns, pour certains, mais pour tous.» À condition, a-t-il noté, qu’ils l’acceptent.

Alors la «lumière» pourra rayonner sur les «ténèbres». Et elles sont nombreuses. À commencer par la «Terre sainte, où l’horizon semble redevenir sombre pour les Israéliens et les Palestiniens». En passant par le «Liban», «l’Irak», «et partout au Moyen-Orient». En Afrique aussi. C’est à «cette lumière qui transforme et renouvelle qu’aspirent les habitants du Zimbabwe (…), pris depuis trop de temps dans l’étreinte d’une crise politique et sociale qui, malheureusement, continue de s’aggraver». Sans oublier «les hommes et les femmes de la République démocratique du Congo, spécialement dans la région tourmentée du Kivu, et encore du Darfour, au Soudan, et de la Somalie, dont les souffrances interminables sont une tragique conséquence de l’absence de stabilité et de paix».

«Tout enfant réclame notre amour»

Son message s’est même transformé en prière quand il a invoqué cette lumière pour que «la dignité et les droits de la personne humaine» ne soient plus «piétinés», que l’on ne s’habitue pas «à la haine fratricide et à l’exploitation de l’homme par l’homme». Dans son homélie de la messe de minuit, le Pape avait insisté sur le drames vécu par nombre d’enfants : «Sur chaque enfant, il y a le reflet de l’Enfant de Bethléem. Tout enfant réclame notre amour. En cette nuit, pensons donc d’une façon particulière à ces enfants auxquels l’amour des parents est refusé. Aux enfants des rues qui n’ont pas de foyer. Aux enfants qui sont utilisés d’une façon brutale comme soldats et dont on fait des instruments de violence, plutôt que de pouvoir être porteurs de réconciliation et de paix. Aux enfants qui, par l’industrie de la pornographie et par toutes les autres formes abominables d’abus, sont blessés au plus profond de leur âme.»

Évoquant le thème de la lumière qui a guidé sa méditation de Noël, le Pape a conclu : «L’Enfant de Bethléem est un nouvel appel qui nous est adressé pour faire tout ce qui est possible afin que soit mis un terme aux épreuves de ces enfants, de faire tout ce qui est possible afin que la lumière de Bethléem touche le cœur des hommes.» 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: Suspense sur la terre de Mba Obame
A Medouneu, dans le nord du Gabon, village natal d'André Mba Obame où il a obtenu 96 pour cent des voix lors de la présidentielle 2009, le suspense régnait samedi lors des législatives pour savoir si les habitants allaient respecter son mot d'ordre "de rester à la maison". Suspense aussi pour savoir qui du candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) du président Ali Bongo, Maxime Ondimba, ou de celui du Rassemblement pour le Gabon (RPG) Claude-Guy Assey (majorité présidentielle) remplacera à l'Assemblée +AMO+, actuellement en convalescence en France et dont la formation l'Union nationale (UN), dissoute en janvier 2011, ne participe ...
Lire l'article
Débutée il y a près d’une semaine, l’opération d’exhumation des corps de la vallée Sainte-Marie se poursuit sur le site devant à l’avenir abriter des infrastructures publiques, a constaté GABONEWS ce samedi. Plusieurs familles ont pris d’assaut ce samedi, le cimetière de la vallée-Sainte-Marie pour procéder aux exhumations des corps de leurs parents inhumés il y a plus de 30,40, 50 et voir près de 100ans pour certains. L’opération de désaffection s’effectue avec la collaboration des familles des personnes enterrées à cet endroit. Parmi les morts inhumés sur ce site, outre les Gabonais, figurent également des défunts de plusieurs autres nationalités dont ...
Lire l'article
Le Maire de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, présidant les travaux d’une session extraordinaire du Conseil municipal, a procédé hier, au dévoilement d’importants projets d’investissement pour le site de la vallée Sainte-Marie. Ce site est la propriété de la mairie depuis 1949. Après désaffection des cimetières, l’Hôtel de Ville a ainsi consenti à céder une partie de la vallée Sainte-Marie à l’Etat gabonais qui doit y ériger un certains nombre d’édifices publics. Selon l’édile de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, l’Etat gabonais envisage de construire deux immeubles à cet endroit. Parmi les immeubles figurera celui de l’Hôtel ...
Lire l'article
La communauté chrétienne du Gabon, comme celle du monde entier a célébré ce lundi la fête de l’Assomption en guise de reconnaissance à l’action de la vierge Marie, ‘’Mère de Dieu’’. A Libreville, la Paroisse Sainte – Marie a fait le plein à craquer d’autant plus qu’au-delà de cette cérémonie, de nouveaux prêtres ont été ordonnés en présence de leurs parents, amis et connaissances. Outre le prêche, cette fête religieuse a été agrémentée par des chants, des louanges et des recueillements. Selon une fidèle de l'église Sainte Marie de Libreville, l"a fête de l’Assomption célèbre tout à la fois la mort, la résurrection ...
Lire l'article
Le Secrétaire général de l’organisation des Nations Unies (ONU), le Coréen Ban Ki-moon, est arrivée ce vendredi (23 h 07) à Libreville, après Kinshasa, en République démocratique du Congo où il a assisté aux festivités du cinquantenaire de l’indépendance parmi de nombreux invités dont le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba. A sa descente d’avion à l’aéroport internationale Léon Mba de Libreville, le numéro un des Nations Unies a été accueilli par le ministre gabonais des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de la Francophonie, Paul Toungui, ainsi que par quelques membres de la communauté sud coréenne de ...
Lire l'article
Le député du 2ème siège du 3ème arrondissement de la commune de Libreville, Vincent de Paul Gondjout, a officiellement réceptionné les travaux de restauration de l’école Sainte-Anne, qu’il a remis ce samedi à la directrice de cet établissement, Edwige Kogou Boulingui. « Voici donc la preuve de mon adhésion à la noble politique du chef de l’Etat Omar Bongo Ondimba, qui accorde une place privilégiée à l’éducation de la jeunesse gabonaise », a déclaré Vincent de Paul Gondjout qui n’en est pas à son premier acte philanthropique au bénéfice de cette école, qui avait déjà reçu 60 tables-bancs et des ...
Lire l'article
La direction générale de l’urbanisme reste inflexible Les habitants d’une partie de la vallée de Sainte-Marie ont été déguerpis, mercredi dernier, par une équipe de la direction générale de l’urbanisme qui a fait une descente musclée sur le terrain. Les populations désemparées par « ce coup de force inattendu » demandent un délai de grâce aux responsables du ministère de l’Urbanisme. « Plusieurs bars et points de commerce ont été détruits par les engins », affirment les victimes, visiblement très affectées. « La convention de déguerpissement qui nous a été remise n’a pas été respectée par la tutelle. Nous devrions ...
Lire l'article
La collecte de fonds pour le projet de construction d’une structure d’accueil et d’assistance aux sidéens, «La maison de l’espoir», se poursuit pour les membres du Lion’s club Samba, qui a organisé une soirée caritative au Centre culturel français (CCF) de Libreville le 23 mai dernier, avec la projection du film «Le grand blanc de Lambaréné», de Bassek Ba Kobhio. Une nouvelle pierre pour les fondations de «La maison de l’espoir», un projet de centre d’accueil et d’assistance pour les personnes atteintes du Sida. Le Lion’s club Samba de Libreville a initié le 23 mai dernier au Centre culturel ...
Lire l'article
La semaine dernière, deux étudiants gabonais en "situation irrégulière" ont été expulsés manu militari de France. Une expulsion qui a suscité la colère du Gabon, qui dénonce la violation des clauses bilatérales qui régissent les relations diplomatiques entre les deux pays. La semaine dernière, deux étudiants gabonais en "situation irrégulière" ont été expulsés manu militari de France. Une expulsion qui a suscité la colère du Gabon, qui dénonce la violation des clauses bilatérales qui régissent les relations diplomatiques entre les deux pays. Comme réaction, Libreville veut appliquer le principe de la "réciprocité" : tout Français en situation irrégulière au Gabon sera reconduit ...
Lire l'article
La semaine dernière, deux étudiants gabonais en "situation irrégulière" ont été expulsés manu militari de France. Une expulsion qui a suscité la colère du Gabon, qui dénonce la violation des clauses bilatérales qui régissent les relations diplomatiques entre les deux pays. La semaine dernière, deux étudiants gabonais en "situation irrégulière" ont été expulsés manu militari de France. Une expulsion qui a suscité la colère du Gabon, qui dénonce la violation des clauses bilatérales qui régissent les relations diplomatiques entre les deux pays. Comme réaction, Libreville veut appliquer le principe de la "réciprocité" : tout Français en situation irrégulière au Gabon sera reconduit ...
Lire l'article
Gabon: Suspense sur la terre de Mba Obame
Exhumations de la vallée Sainte-Marie : Les parents des défunts à pied d’œuvre
Développement : Les investissements de la vallée Sainte-Marie dévoilés
La Sainte Marie célébrée ce lundi au Gabon
Ban Ki-Moon a foulé la terre Gabonaise ce mercredi à 23 heures 7 minutes
Gabon: Restauration de l’école Sainte-Anne par le député Vincent de Paul Gondjout
Gabon : les déguerpis de la vallée de Sainte-Marie crient à l’injustice
Gabon : L’élan de cœur de Lion’s club Samba aux malades de Sida
Expulsés Gabonais de France: la sainte colère d’un “émirat pétrolier”
Expulsés Gabonais de France: la sainte colère d’un “émirat pétrolier”


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Déc 2008
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*