Socialisez

FacebookTwitterRSS

Agriculture et énergie : L’Afrique mise sur ses ressources hydriques

Auteur/Source: · Date: 30 Déc 2008
Catégorie(s): Afrique

L’Afrique veut développer ses ressources hydriques pour l’agriculture et l’énergie. Lors de la conférence ministérielle panafricaine qui s’est déroulée pendant trois jours à Syrte en Libye, les pays africains se sont engagés à promouvoir la mise en valeur des ressources hydriques en Afrique pour exploiter tout le potentiel agricole et hydroélectrique du continent. Les pays présents à la “Conférence sur l’eau pour l’agriculture et l’énergie en Afrique: les défis du changement climatique” se sont engagés à promouvoir la mise en valeur de ses ressources hydriques en Afrique pour exploiter tout le potentiel agricole et hydroélectrique du continent.

Dans sa Déclaration finale la “Conférence souligne que l’eau est une ressource vitale non seulement pour le développement économique et social, mais aussi pour l’éradication de la faim et de la pauvreté en Afrique”.

Par conséquent, la mise en œuvre de programmes intégrés sur l’eau, l’agriculture et l’énergie pour renforcer le développement durable de l’Afrique devrait être considerée comme une priorité.

Cela implique l’expansion des superficies bénéficiant d’une gestion durable des terres et d’une maîtrise de l’eau, ainsi que des investissements accélérés dans l’eau pour l’agriculture et l’énergie.

La Conférence proclame également qu’elle soutient les efforts de production d’une énergie propre sur le continent, notamment par le développement du potentiel hydroélectrique et le renforcement de l’intégration énergétique régionale.

En matière de changement climatique susceptible d’avoir un impact profond dans toute l’Afrique, la Conférence souligne qu’il faut encourager la recherche-développement dans le secteur des énergies renouvelables et de l’agriculture afin d’accroître la résilience et l’adaptation aux changements climatiques.

Les participants aux travaux de Syrte ont exhorté les pays riverains du Lac Tchad à redoubler d’efforts et les donateurs et les partenaires du développement à fournir une assistance immédiate pour sauver ce lac et son bassin d’une «catastrophe humaine et environnementale annoncée». Le lac Tchad, jadis le sixième du monde, ne couvre plus que 10% de sa superficie d’il y a 35 ans, ce qui met en péril les moyens d’existence des populations locales.

Pour tous les participants le développement du capital humain de l’Afrique passe par la sécurité alimentaire et énergétique, et les enjeux liés à la sécurité alimentaire, à la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement, à la demande accrue d’énergie et à la lutte contre le changement climatique exigent une réponse collégiale de tout le continent.

La conférence a d’ailleurs accueilli favorablement la proposition de la FAO de convoquer un Sommet mondial des chefs d’Etat et de gouvernement en 2009 en vue de parvenir à une éradication rapide et définitive de la faim.

Organisée conjointement par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le gouvernement de la Jamahiriya arabe libyenne, cette conférence a rassemblé des ministres et hauts responsables de 53 pays africains. 


SUR LE MÊME SUJET
Une conférence internationale sur la gestion des ressources naturelles, regroupant une trentaine d’experts de haut niveau, organisée conjointement par le gouvernement gabonais et l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) se tient depuis le 3 octobre dernier à Libreville, afin de renforcer les capacités des ressortissants de la sous région de l’Afrique en matière de protection de l’environnement, a appris lundi l’AGP. La conférence s’achèvera jeudi prochain par une visite de terrain de la forêt classée de la Mondah, située la localité balnéaire du Cap Esterias, à une trentaine de kilomètre au nord de Libreville, la capitale gabonaise. Cette réunion ...
Lire l'article
Libreville abrite, du 3 au 14 octobre, la 8e édition de l’atelier de formation en Économie et politique de gestion des ressources naturelles. Organisée conjointement par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et le gouvernement gabonais, cette rencontre s’inscrit dans le cadre du projet «Maîtrise des outils de gestion de l’environnement pour le Développement (MOGED)». Une trentaine de cadres des secteurs publics, parapublics et privés de l’espace francophone intervenant dans la gestion et la valorisation des ressources de l’environnement provenant de dix-sept pays francophones (Benin, Burkina Faso, Cameroun, Comores, Congo (RDC), Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Haïti, Liban, Mali, Mauritanie, Niger, République ...
Lire l'article
Les 12 pays membres de l’Association des Gestionnaires et Partenaires africains des Routes (AGEPAR), sont réunis à Libreville du 11 au 15 juillet prochain en vue de réfléchir à travers des ateliers techniques sur le thème central axé sur les « ressources humaines dans le secteur de la route et du transport routier au cours des cinquante dernières années: bilan et perspectives ». Durant cinq jours, les participants, en l’occurrence les acteurs de ce secteur, venus de plusieurs pays du continent, vont revisiter et discuter sur des points visant le renforcement de la coopération en matière routier durant ces cinquante dernières ...
Lire l'article
Les associations communautaires se situant dans la périphérie du parc national de la Lopé, dans la province de l’Ogooué-Ivindo, dans le nord-est du Gabon, ont bénéficié d’une formation dans la gestion des ressources naturelles à base communautaire (GRNB), à l'occasion d'un séminaire qui s’achève vendredi. Les associations devraient désormais, grâce à la formation reçue, intégrer les notions de base pour définir un projet et son cycle de vie, distinguer les différents types de projets, identifier un projet prioritaire, mener des études de faisabilité et maîtriser quelques techniques de montage d’un projet. La gestion des ressources naturelles à base communautaire (GRNB) est ...
Lire l'article
L'Union européenne (UE) a débloqué une enveloppe de 20 milliards de FCFA pour financer un programme de gestion des ressources renouvelables en Afrique centrale, a appris dimanche l'AGP. Dans le cadre de ce programme, la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) organise à Libreville un atelier sur le programme indicatif régional (10ème FED) de gestion des ressources naturelle renouvelables en Afrique centrale. C'est l'un «des trois volets principaux du programme indicatif régional doté de 30 millions d euros (20 milliards de FCFA) sous forme de dons qui font suite à des actions qui ont déjà été entreprises depuis une douzaine ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a déclaré à l'ouverture de la conférence ministérielle panafricaine sur la biodiversité, jeudi à Libreville, que les "ressources biologiques renouvelables de la Planète représentent une opportunité unique pour le développement économique et social de l'humanité tout entière. Le chef de l'Etat gabonais, qui s'adressait aux conférenciers par vidéo, a souligné l'importance du lien entre la biodiversité et la lutte contre la pauvreté. "Les ressources biologiques renouvelables de la Planète représentent une opportunité unique pour le développement économique et social de l'humanité tout entière, et plus spécifiquement pour notre continent, si généreusement doté par la nature", ...
Lire l'article
Un rapport préparatoire de la prochaine réunion du G8 sur l’agriculture paru le 7 avril dernier appelle à des mesures immédiates pour renforcer la sécurité alimentaire qui pourrait rapidement menacer la stabilité sociale et politique de certains pays. Alors que les émeutes contre la faim d’il y a tout juste un avaient déjà mis en lumière l’imbrication inéluctable de la sécurité alimentaire et de la paix sociale, les grandes réformes agricoles tardent encore à être mises en œuvre, étouffées par la crise économique qui semble faire occulter aux dirigeants le lien étroit entre ces crises et leurs portées. Il y ...
Lire l'article
La directrice du département Afrique du Fonds monétaire international (FMI), Antoinette M. Sayeh a appelé jeudi dans une vidéo conférence depuis Washington le Gabon et tous le pays africains producteurs de pétrole, confrontés au problème de la baisse du prix du pétrole à s’ajuster à cette nouvelle réalité et apporter plus de transparence dans la gestion de leurs ressources. Le FMI a octroyé près de 102 millions de dollars au titre d'accord de confirmation au Gabon afin de soutenir son programme économique, sur une période de 14 mois, gage de la signature d'un accord final de 3 ans. Un premier décaissement ...
Lire l'article
Une mission conjointe du Fonds des nations unies pour l’alimentation et le ministère de l’agriculture, a séjourné à Oyem (nord) du 6 au 7 dernier en vue de la mise en place d’une cellule d’éveille de prévention contre l’épidémie de la grippe aviaire. La mission conduite par le Dr Mai – Lan visait à réfléchir sur la possibilité d’une mise en place de la cellule d’ éveille pour prévenir les épidémies de type Ebola ,grippe aviaire entre autres. Les experts, de la FAO étaient entourés des agents du ministère de l’agriculture, de la base des grandes endémies . Selon les experts, la ...
Lire l'article
La conférence des Nations Unies sur la biodiversité a été lancée le 19 mai à Bonn où sont réunis près de 200 gouvernements pour coordonner la lutte contre l'extinction des espèces dans le monde. D’ici une semaine, les participants devront juger s’ils sont parvenus à mettre en place les moyens nécessaires à l’objectif fixé en 2002 qui visait à ralentir le taux de disparition de la biodiversité d’ici 2010. Réunis depuis le 19 mai à Bonn, en Allemagne, pour la Conférence des Nations Unies sur la biodiversité, près de 200 gouvernements devront déterminer la semaine prochaine s’ils réussiront ou non ...
Lire l'article
Une conférence internationale sur la gestion des ressources naturelles se tient au Gabon
Gabon : Libreville carrefour de la Gestion des ressources naturelles
14ème assises de l’AGEPAR: L’amélioration des ressources humaines au centre de la réflexion de Libreville
Les associations communautaires formées à la gestion des ressources naturelles
Financement de l’UE pour la gestion des ressources renouvelables en Afrique centrale
Les ressources biologiques, une opportunité unique pour le développement, selon Ali Bongo Ondimba
Agriculture : Quand la crise alimentaire menace la paix
Afrique: La directrice Afrique du FMI appelle les pays africains producteurs de pétrole à apporter plus de transparence dans la gestion des ressources
Gabon: Agriculture : La FAO à Oyem pour la mise en place d’une cellule d’éveille contre la grippe aviaire
Environnement : Comment sauvegarder la biodiversité pour assurer les ressources alimentaires de demain’


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Déc 2008
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*