Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Avis mitigés sur la baisse des produits pétroliers à Libreville

Auteur/Source: · Date: 30 Déc 2008
Catégorie(s): Société

gagner pour nous. En tant que commerçants ce n’est pas la joie. Nous ne savons pas encore comment nous allons faire pour supporter ce changement de tarif qui profite aux usagers », a déclaré Aziz, gérant de station.

Le litre de super partira donc de 595 francs CFA à 540 francs CFA et le litre de gasoil de 470 francs CFA à 450 francs CFA dès janvier 2009.

La décision gouvernementale du 19 décembre dernier stipulait que, « dans le cadre du programme triennal conclu avec le Fonds monétaire international (FMI) pour la période 2007-2010, le gouvernement s’est engagé à faire jouer le mécanisme d’indexation des prix des produits pétroliers, lequel consiste à ajuster les prix à la pompe, en fonction de l’évolution des prix internationaux ».

Cet arrêté trouve évidement l’assentiment des différents usagers qui ressentent un léger soulagement à l’heure où la crise financière crève le panier de la ménagère.

« C’est une décision révolutionnaire. Depuis que nous sommes au Gabon, nous n’avons jamais vécu une telle chose. Alors cela ne peut que nous réjouir. Pour une fois, le carburant va baisser au lieu d’augmenter comme il était de coutume. Espérons simplement que la décision sera appliquée », s’est réjoui jean Gaston Mvé.

« Pour l’instant je ne préfère pas me prononcer, car entre la décision et l’application il y a du temps. Alors je préfère attendre pour voir », s’est abstenu de tout commentaire Martial Ndongo.

Le contexte actuel, marqué par l’effondrement des cours du pétrole, constitue une opportunité pour l’application complète du mécanisme d’indexation des prix des produits pétroliers.

En 2006, le prix du carburant à la pompe avait augmenté de 5,5% soit 475 au lieu de 450 francs CFA pour le super et de 375 F CFA pour le gasoil contre 350 F CFA, auparavant.  


SUR LE MÊME SUJET
Les produits pétroliers sont désormais rationnés dans la province de l’Ogooué-Ivindo, dans le nord-est du Gabon, qui ne compte qu'une seule station service d’une capacité de 15.000 litres d’essence sans plomb, 20.000 litres de gasoil et 15.000 litres de pétrole lampant. "Cette faible capacité de stockage est à l’origine des ruptures fréquentes des stocks dans la province qui accuse également des retards dans le ravitaillement et la distribution des produits pétroliers", a estimé le chef du bureau des hydrocabures de la délégation provinciale de la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB), M. Pierre Bibang. Afin de mettre fin aux ruptures ...
Lire l'article
La vente illicite des produits pétroliers continue de prospérer à Libreville, en dépit de la mesure gouvernementale interdisant cette activité, a constaté un journaliste de l'AGP. ( Des bidons et des bouteilles contenant du carburant sont vendus chaque jour à des prix dérisoires sur les trottoirs de la capitale gabonaise, où le phénomène semble avoir même pris de l'ampleur ces derniers temps. L'opération "coup de poing" menée récemment par les forces de l'ordre pour mettre fin à la vente des produits pétroliers en dehors des structures agréées, n'a duré que "le temps d'une rose". L'activité a repris ...
Lire l'article
Pour mettre fin au trafic et à la vente illicite des produits pétroliers, le gouvernement a décidé de renforcer les missions du Comité nationale de lutte contre la fraude des produits pétroliers (CNLFPP). La vente des produits pétroliers (Gasoil, essence, pétrole, huile de frein et de moteur, etc.) en dehors des structures agréés est en pleine expansion. Plusieurs points de vente se sont notamment crées le long de la nationale au point que les stations-service légalement établis se voient concurrencer par ce nouveau marché. Selon certaines sources, «les vendeurs illicites des produits pétroliers s’approvisionnent auprès des chauffeurs de ...
Lire l'article
Le prix du carburant à la pompe vient de connaître de nouvelles variations, notamment une augmentation de 10 francs CFA pour l’Essence (super) et une baisse de 5 francs CFA pour le Gasoil, a constaté ce dimanche GABONEWS dans les stations services de la capitale. le prix du litre de gasoil est passé de 435 à 430 f CFA et celui du super de 470 à 480 F en raison du mécanisme d’indexation des produits pétroliers, a-t-on appris des pompistes et gérants de station à Libreville. « Nous ne sommes pour rien dans ces mouvements, nous nous contentons d’exécuter et de vendre ...
Lire l'article
La récente grève des agents de le Société gabonaise de raffinage (SOGARA) a mis en exergue la faiblesse du dispositif de stockage des produits pétroliers qui a entraîné une situation de pénurie après moins de deux semaines de gel de l’approvisionnement. L’Amicale des transporteurs de produits pétroliers a recommandé à cet effet l’élaboration d’une nouvelle géo stratégie de stockage avec la création par l’Etat de nouveaux dépôts qui puissent permettre de continuer à alimenter le marché local pendant deux ou trois mois en période de crise. Deux semaines de grève à la Société gabonaise de raffinage (SOGARA) et les pompes ...
Lire l'article
Le prix de la bonbonne de gaz enregistre depuis dimanche une hausse à Libreville où elle est désormais vendue à 6000 FCFA au lieu de 5625 FCFA, alors qu'à l'intérieur du pays où elle atteignait déjà 10.000 FCFA l'unité, connaît une baisse et doit se vendre à 6000 FCFA comme à Libreville, indique un communiqué du gouvernement parvenu lundi à l'AGP. Selon le communiqué, l'augmentation de 7% ne touche que Libreville et ses environs, alors qu'à l'intérieur du pays le prix de la bouteille de gaz butane connaît une baisse de 40%. Pour les observateurs avisés, cette baisse annoncée du prix de ...
Lire l'article
Le prix de la bouteille de gaz butane a été fixé à 6000 francs CFA sur l’ensemble du territoire gabonais à la suite d’un accord intervenu entre le gouvernement et le Fond monétaire international FMI en vue d’harmoniser les prix de ce produit à travers le pays, a rapporté lundi le quotidien « l’Union ». A Libreville, une bouteille de gaz de 12 kg est désormais vendue à 6.000 francs CFA contre 5625 francs CFA auparavant, tandis qu’à l’intérieur du pays, le prix de la bouteille oscillait entre 6000 et 10 000 francs CFA. Cette mesure qui fait suite à la ...
Lire l'article
Le gouvernement a annoncé via le quotidien l’Union de ce lundi, la baisse des prix du carburant à la pompe: une situation qui suscité des réactions chez les consommateurs dans les artères de Libreville. " Le transport coûte trop cher dans notre pays et cela nous cause beaucoup de difficultés. Chaque jour, il faut dépenser beaucoup d'argent seulement pour se déplacer alors qu’on ne gagne même pas beaucoup d’argent», a fustigé une dame attendant un taxi au carrefour « Rio ». « Je pense que la baisse du prix du carburant à la pompe devrait normalement se faire ressentir au niveau ...
Lire l'article
Le prix du carburant à la pompe a respectivement baissé de 55 francs CFA pour le litre du super et de 20 francs CFA pour celui du gasoil. En décidant de cette baisse, le gouvernement indexe le prix du carburant au cours du pétrole tout en respectant l’esprit du programme triennal avec le FMI pour la période 2007-2011. Les nouveaux prix à la pompe sont de 540 FCFA au lieu de 595 FCFA pour le super et 450 FCFA au lieu de 470 FCFA pour le gasoil. Les prix du pétrole lampant et celui du gaz butane restent inchangés. «L’initiative est très ...
Lire l'article
Le Gabon a baissé les prix à la pompe de l'essence sans plomb (super) et du gasoil en raison de la chute du cours sur le marché mondial du pétrole, importante source de revenus pour le pays, a rapporté samedi le quotidien national L'Union. Cette mesure est entrée en vigueur le 1er janvier. Le prix du litre de super est ainsi passé de 595 à 540 FCFA (0,97 à 0,82 euro), en baisse de 9,24%. Le litre de gasoil est désormais vendu à 450 FCFA contre 470 FCFA (0,69 euro contre 0,72 précédemment), en baisse de 4,25%. La réduction a été décidée ...
Lire l'article
Les produits pétroliers rationnées dans le nord-est du Gabon
La vente illicite des produits pétroliers prospère, malgré l’interdiction
Gabon : Stop au trafic des produits pétroliers
Gabon: Les prix du litre de carburant bougent de nouveau à la pompe
Gabon : La pénurie dévoile les failles du stockage des produits pétroliers
Gabon: Le prix du gaz enregistre une hausse à Libreville et une baisse à l’intérieur du pays
Gabon: La bouteille de gaz butane désormais à 6000 francs CFA à travers le Gabon
Gabon: Après la baisse des prix du carburant, les consommateurs de Libreville réagissent
Gabon: Baisse effective du prix du carburant à la pompe
Gabon: baisse des prix du super et du gasoil à la pompe


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Déc 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*