Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Omar Bongo Ondimba déçu par les réactions des syndicats

Auteur/Source: · Date: 31 Déc 2008
Catégorie(s): Société

Le président gabonais, Omar Bongo Ondimba, dans son message de Nouvel an 2009 à l’adresse du peuple gabonais, s’est dit surpris et déçu mercredi par les réactions des syndicats qui ont décidé de poursuivre leur mouvement de grève, hypothéquant sérieusement l’année scolaire.

”Je suis surpris et même déçu par les réactions des syndicats qui, depuis lors, ont décidé de poursuivre leur mouvement de grève, hypothéquant sérieusement l’année scolaire de nos enfants”, déclare le président Bongo Ondimba.

Selon lui, le combat social ne doit pas être mené en poussant inutilement le pays vers l’abîme du fait d’un radicalisme qu’aucune raison ne saurait justifier.

”Une fois de plus j’en appelle donc, et une fois pour toutes, à l’esprit patriotique de tous nos compatriotes qui ont la responsabilité d’éduquer nos enfants qu’ils reprennent immédiatement les cours”, lance chef de l’Etat gabonais, visiblement excédé par l’entêtement des enseignants.

Les enseignants membres de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) ont repris leur mouvement de grève le 13 décembre dernier après trois semaines de suspension.

Entamée le 6 octobre, date de la rentrée des classes, la grève des enseignants du secteur public avait pour exigences, le paiement des rappels, l’harmonisation des salaires et la régularisation de toutes situations administratives.

Depuis lors, le gouvernement a réussi à payer les rappels de solde et à traiter plus de deux mille situations administratives des enseignants.


SUR LE MÊME SUJET
Les syndicats gabonais du secteur de l’éducation ont menacé de saisir les juridictions nationales pour contester les décisions prises par le ministre de l’éducation nationale, Séraphin Moundounga, à l’encontre des grévistes, des syndicats et des syndicalistes du secteur, a appris APA dimanche de source proche de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED). Syndicat le plus important du secteur, la CONASYSED a déclenché une grève qui a perturbé la rentrée scolaire, le 4 octobre dernier. Le mouvement, assorti d’un service minimum, n’avait cependant rien de comparable avec celui qui a paralysé le système éducation nationale pendant plus de six ...
Lire l'article
L’université Omar Bongo de Libreville est paralysée en raison d’un mot d’ordre de grève lancé, lundi, par les enseignants regroupés au sein du syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC). Les enseignants en grève réclament entre autres la régularisation de leurs situations administratives et financières, l’harmonisation de l’indemnité de la spécialité, l’augmentation des budgets de fonctionnement et d’investissement dans les établissements universitaires, l’augmentation de la prime de recherche, la subventions de la mutuelle des enseignants-chercheurs et la création d’un statut particulier des enseignants-chercheurs. Ils affirment que le gouvernement du premier ministre Jean Eyeghé Ndong ne veut rien faire pour apporter des ...
Lire l'article
Les enseignants adhérents à la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éduction (CONASYSED), réunis ce samedi à Libreville en Assemblée générale, ont fixée au 31 mars prochain, la date butoir pour une nouvelle entrée en grève au cas où rien n’est fait par le gouvernement pour le traitement de leurs dossiers. « Le traitement des dossiers des enseignants va commencer ce lundi et d’ici le 31 mars prochain, si rien n’est fait nous risquons de repartir en grève », a déclaré Fridolin Mvé Mitsa, membre de collège de pairs. « On nous a dit que le gouvernement ne paierait ...
Lire l'article
Les enseignants gabonais du secteur public, en grève depuis le 6 octobre dernier pour des revendications notamment financières, ont suspendu mercredi à Libreville leur mouvement de grève. '' Les enseignants ont décidé unanimement de suspendre le mouvement. Ça veut donc dire que nous suivrons attentivement l'application du protocole d'accord à travers la mise en place du comité de suivi'', a déclaré Alain Mouangouadi, modérateur de la Conasysed. ''Demain (jeudi), les enseignants vont se retrouver dans leurs salles de classe, mais nous suivrons les négociations attentivement'', a insisté M. Mouangouadi. Fin février et le 26 mai, les syndicats feront le point si les ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat a réuni le 28 octobre à Libreville les responsables de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’Education (CONASYSED) et les membres du gouvernement pour trouver une issue aux négociations qui s’enlisent et gèlent la reprise effective des cours dans les établissements publics depuis le 6 octobre. La médiation du président a permis quelques avancées, notamment le gonflement de l’enveloppe destinée au paiement des rappels et la mise en place d’une commission paritaire pour traiter de la régularisation des situations administratives, qui doivent être rapportées à la base syndicale pour décider de la levée ou ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais a demandé mardi aux enseignants qui observent depuis le 6 octobre dernier un mouvement de grève, de reprendre les cours, tout en poursuivant les négociations entamées avec le gouvernement, a rapporté la télévision nationale (RTG1). ‘’Acceptez ce que vous propose le gouvernement et levez votre mouvement tout en poursuivant les discussions avec le gouvernement’’ a exhorté le président Bongo Ondimba lors de l’audience qu’il a accordé aux responsables de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED). ‘’Vous avez choisi la fonction d’enseignant alors reprenez les cours parce que vous êtes des exemples des ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) a sollicité mardi à Libreville, l'intervention personnelle du chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, qui pourra permettre d’arbitrer et trouver une issue à cette crise qui paralyse l’éducation nationale. Les enseignants ont sollicité l'intervention du président, Omar Bongo Ondimba, afin de les aider à accéder aux revendications. « La CONASYSED réclame l'harmonisation des salaires des agents recrutés avant et après 1991, ainsi que la régularisation de la situation administrative des agents du secteur de l'Education, nous sollicitons l'arbitrage du chef de l'Etat », a déclaré Fridolin Mvé Mitsa dans ...
Lire l'article
(Par Jean Rovys DABANY) La grève de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), entamée le 6 octobre (date de la rentrée scolaire au Gabon), a donné désormais lieu à un phénomène : la guerre des communiqués entre le gouvernement et les enseignants grévistes. Depuis pratiquement huit ans, une grève des enseignants au Gabon n'avait plus autant suscité des réactions de la part du gouvernement. En écartant le ministre de l'Education nationale, ''pour incompétence'', selon les syndicats, le chef du gouvernement, Jean Eyéghé Ndong, a multiplié les déclarations télévisées, appelant à la reprise des cours. '' ( ) Le ...
Lire l'article
La coalition des syndicats du secteur de l'Education nationale (CONASYSED) a déposé un préavis de grève de 10 jours, à l'issue d'une Assemblée générale ténue mardi dernier à Libreville. Ce préavis de grève intervient à 10 jours de la rentrée des classes fixée au 6 octobre prochain. La CONASYSED a également invité le gouvernement à des négociations avant le 6 octobre prochain. Les enseignants revendiquent de meilleures conditions de travail, notamment, l'établissement d'une prime documentaire mensuel de 100.000 francs CFA, la revalorisation du taux des vacations aux examens, fixée à 10.000 francs CFA l'heure. La coalition des syndicats du secteur de l'éducation qui ...
Lire l'article
Des syndicats gabonais menacent d’ester en justice
Bongo Doit Partir
Gabon : l’université Omar Bongo paralysée par une nouvelle grève
Gabon: 31 mars 2009, date fixée par la CONASYSED pour une nouvelle entrée en grève
Education : Les enseignants du secteur public suspendent leur grève
Gabon : Le coup de pousse de Bongo Ondimba dans la crise de l’Education
Gabon: Social : Bongo Ondimba demande aux enseignants de reprendre les cours
Gabon: La CONASYSED veut désoamais l’intervention du chef de l’Etat Omar Bongo Ondimba
Gabon: Education/Crise : Entre syndicats et gouvernement, la guerre des communiqués est désormais lancée
Gabon: La coalition des syndicats du secteur de l’éducation dépose un préavis de grève

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 31 Déc 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*